Le milieu naturel

Le Burundi a un relief très varié et l'élément de différenciation est l'altitude qui commande la division du pays en :

- Plaines
- Plateaux
- Versants
- Montagnes
 

I  Relief

Le Burundi appelé souvent "le pays des mille collines" se caractérise par la présence de nommbreuses collines mais aussi par la variété des paysages.

A   Les dépressions et les basses terres

1  Dépressions du Nord et de l'Est

Dépression du Moso : altitude variant entre 1125 m (à la sortie de la rivière Malagarazi du Burundi) à 1400 m (à la rivière Rukoziri).

Elle s'étend sur 160 Km de longueur (Nord au sud). Sa largeur varie entre 10 Km (au pied de Nkoma) et 30 km (à Kinyinya).
Elle est limitée à l'Est par les rivières Maragarazi et Rumpungwe (frontière Burundi-Tanzanie).

A l'Ouest, elle est limitée par par des massifs comme Inanzerwe et par les hauteurs du Buyogoma allant du Sud au Nord.

- Les dépressions du Nord à Muyinga : situées en provinces Muyinga et Cankuzo, leur altitude varie entre 1325 et 1430 m.
- La cuvette du Bugesera : sa platitude est interrompue par quelsques collines culminant aux environs de 1550 m. Elle est limitée au Sud et à l'Est par les plateaux centraux, à l'Ouest par la rivière Kanyaru et au Nord par les lacs Cohoha et Rweru (frontière entre le rwanda et le Burundi).
Elle s'étend sur 700 km2.
 

2 Les basses terres

- A l'Ouest, les basses terres de l'Imbo :
Elle sont situées entre 774 m et 100 m d'altitude. Elles sont divisées en 2 ensembles distincts :

Au Nord du Lac Tanganyika (ou plaine de Rusizi)

Cette plaine se divise en 2 :

* La plaine de la basse Rusizi : 20 à 25 km de large et 35 km de long. Elle part du Lac Tanganyika et de la Ntahangwa et s'étend jusqu'au massif de Zina (1614m).

* La plaine de la moyenne Rusizi : 50 km de long. Au Sud, elle part du mont Zina qui coupe au Sud la plaine en deux et se termine au Nord par une étroite bande sur les rives de la rivière Ruhwa à la frotière rwandaise.
A son centre, elle atteint 10 km de large à Kaburantwa.

Au Sud  sur la rive orientale du Lac Tanganyika (plaine du Lac Tanganyika).

C'est un trotoir de 120 Km de long qui s'étale parfois sur quelques centaines de mètres de larges, voire tout simplement interrompu. Néamoins à d'autres endroits comme à Nyanza-Lac, la plaine atteint une dizaine de km. A Nyanza-Lac par exemple, la plaine a une largeur de 16 km. A Rumonge, la plaine est moins large qu'à Nyanza-Lac mais plus long.Au sud de Bujumbura aussi, la plaine qui se présente sous-forme d'entonnoir est plus large à Bujumbura et se rétrécit  au fur et à mesure qu'on va vers le Sud.

B La Crête Congo-Nil

1  Les contreforts des Mirwa.

Ce sont d'abrupts versants très disséqués, des plaines de l'Imbo à la Crête Congo-Nil.L'altitude varie entre 1000 et 2000 m avec une largeur variant atteignant 30 km. Ce relief est parcouru par de nombreuses rivières à orientation d'Est en Ouest.Les Mirwa s'étirent presque du Sud  au Nord du pays.

2  La Crête

Elle s'étire du Sud au Nord. Elle prend naissance  au pied de la Chaîne des Virunga, au Nord du Rwanda et se poursuit, après le Burundi, en Tanzanie en définissant la ligne de partage des eaux entre les 2 bassins hydrographiques du Congo et du Nil. Son orientation est variable :

Avec le cercle calqué sur le cour de la Rusizi et sur la partie Nord du Lac Tanganyika.
Direction NO-SE en suivant l'orientation des rives du lac. suivant l'ampleur et l'altitude de la Crête, on la divise en 3 parties:

- Crête évasée depuis le col de Bugarama : sa largeur dépasse 15 km de Bugarama à la frontière rwandaise. Mont Teza : 2665 m ; Mont Twinyoni : 2652 m.
-  Crête épanouie au Sud de Ruzibazi avec une largeur atteingant 30 km.Le mont culminant de cette partie est Heha (2670m) qui est le sommet culminant du Burundi.
- Crête progressivement démentelée vers le Sud : Monts dominants:
massifs de Bururi (2307 m); Inanzerwe (2517m). Cette Crête se poursuit vers le Sud par les hauteurs de Mahembe et de Borogo.

C Les Plateaux centraux

C'est ce relief qui est devenu le symbole des paysages du Burundi suite aux récits des premiers voyageurs européens. Des collines convexes aux  tailles variées, des versants et sommets arrondis appelés parfois "demi-oranges", des pentes fortes vers le bas et s'affaiblissant vers les sommets, etc.
Le relief des collines change au contact de la Crête Congo-Nil, des massifs comme Gihanga, Sunzwe, Remera, et des longues lanières de l'Est et du Nord-Est.

Les Plateaux centraux s'étalent entre la Crête Congo-Nil à l'Ouest, les dépressions du Kumoso, de Mwiruzi et de Muyinga à l'ESt et le massif Birime au Sud. L'altitude varie entre 1350 m (vallée de la rivière Ruvubu) et 2000 m à l'Ouest et au Sud. Mais l'essentiel du relief se situe entre 1500 et 1800 m.
 
 

II Hydrographie

Elle est dominée par deux bassins hydrographiques :
- Le bassin du Congo
- Le bassin du Nil

Ce sont les deux bassins qui se partagent toutes les eaux du Burundi. Globalement le bassin du Congo se situe à l'Ouest et le Bassin du Nil à l'Est.

A Le Bassin du Congo

1  Le Lac Tanganyika

Toutes les rivières du bassin du Congo se jettent dand le Lac Tanganyika. Il se déverse à son tour par la rivière Lukuga dans le fleuve Congo en RDC. C'est un des plus grands réceptacles qui grossissent le fleuve Congo.

Situé sur la frontière entre le Burundi et la RDC, il s'étire sur 650 km de long dans une direction Nord-Sud. Sa largeur varie de 20 à 65 km. Sa superficie est de 31.900 km2; il est plus étendu que le Burundi. La côte burundaise représente 177 km (2000 km2). Cette côte est tantôt sableuse, tantôt rocheuse. Les vents créent une véritable houle avec des vagues de plus d'1 m de haut qui donnent une impression marine. Les eaux sont aussi bleues que celles des mers tropicales avec des teintes variables suivant les lieux et les bassins.

2 Ses affluents :

- La Rusizi :  Exutoire du Lac Kivu, c'est le plus important affluent du Lac Tanganyika (117 km), elle constitue la frontière entre la RDC et le Burundi.
A son embouchure, elle se divise en deux branches à 8 km du Lac : la petite Rusizi(frontière  Burundi-RDC ) et la grande Rusizi qui draine 9/10 des eaux de la rivière. A son tour, la Rusizi a beaucoup d'affluents: Nyakagunda, Nyamagana, Muhira, Kaburantwa, Kagunuzi, Nyarundari, Mpanda et la Ruhwa (frontière entre le Burundi et le Rwanda). Tous ces affluents prennent source dans les massifs montagneux de la Crête Congo -Nil.

- Les petits affluents du Lac : Plusieurs petits cours d'eau sur 161 km se jettent dans le Lac Tanganyika. Les principaux sont : Mutimbuzi, Ntahangwa, Kanyosha, Mugere, Ruzibazi, Rugata, Cugaro, Dama, Buzimba, Buhinda, Nyengwe, Murembwe, etc. C'est ce dernier qui est le plus long (60 km).

- La Maragarazi : Ce cours d'eau reçoit les eaux du Kumoso et du Buragane. Il prend sa source à Mugina, à 1650 m d'altitude, à 30 km du Lac  Tanganyika et fait un long parcours avant de se jeter dans le Lac via Tanzanie. La Malagarazi forme la frontière entre le Burundi et la Tanzanie sur 156 km. Ses principaux affluents au Burundi sont : Rukoziri, Nyakabanda, Mutsindozi, Ndanga, Nyamabuye, Muyovozi, Musasa et Rumpungwe (80 km).

B Le Bassin du Nil

Le Nil prend sa source au Burundi. Il existe deux sources , la plus éloignée de l'embouchure est confondue avec celle de Mwongo au Rwanda et la plus méridionale avec celle de la Ruvyironza au Burundi (en Commune Rutovu). Cette dernière source est signalée par une pyramide édifiée en 1938 par le Dr Kurkhart Waldecker, en référence aux pyramides de la vallée du Nil en Egypte. La pyramide est visitée par beaucoup de touristes.

Le Bassin du Nil est alimenté par les eaux qui proviennent des cours d'eau :

- Kanyaru
- Ruvubu
- leurs affluents

Ruvubu : C'est elle qui draine la plus grande partie des eaux du Burundi qui alimentent le fleuve Nil. Son bassin versant représente 10.200 km2 et occupe tout le centre du pays. La Ruvubu prend sa source sur la Crête Congo-Nil à Ngoga, à 2300 m d'altitude. Son orientation NO-SE (de Ngoga à Mugera) et à partir de là, elle s'oriente vers le N-E. Son parcours burundais représente 285 km. Les affluents (très nombreux) des deux rives Kinyankuru, Ndurumu, Nyakigezi, Nkoma, Mubarazi, Ruvyironza, Nyabaha, Kayongozi, etc.Son affluent le plus long est Ruvyironza (110km) qui a, à son tour, Waga comme affluent le plus long (65 km).

La Kanyaru : Elle forme la frontière entre le Burundi et le Rwanda sur 100 km. Ses affluents burundais sont très courts et le plus long (Nyavyamo) n'a que 41 km. Après la Kanyaru supérieur (O-E), elle change de direction vers le Nord où sa pente devient très faible, créant ainsi de vastes marécages.
A l'extrême Nord du pays , le Lac Cohoha devient son affluent. Il en est de même des Lacs Gacamirindi, Rwihinda et Narungazi. Les Lac Kanzigiri et Rweru jouent le même rôle à l'égard de la Kagera - Nyabarongo. Tous ces lacs sont de véritables curiosités touristiques avec les eaux bleues.

C  Les Marais

 Plusieurs marais constituent une caractéristique essentielle du réseau hydrographique burundais. Ce sont des lieux plus ou moins gorgés d'eau tout en étant couverts de végétation variable. Les marais se différencient suivant l'altitude, le niveau de la nappe phréatique, le sol, la végétation qui les couvre, etc : Marais bas (moins de 1000 m d'altitude), moyen (1000 à 1400 m) , intermédiaire (1400  à 1900 m) et hauts (1900 m et plus) . Beaucoup  de marais sont des tourbières, surtout entre 1650 et 2300 m.
Dans le bassin du Nil, on trouve beaucoup de marais, notamment dans la cuvette du Bugesera avec une végétation caractéristique de papyrus (cyperis papyrus) pouvant atteindre 4 à 5 m de haut. Ces marais s'étendent sur 11200 Ha dont plus de la moitié est cultivée.

Précédent
Index