Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi – Politique - Opinion17 janvier 2023
|Le parti Pajude – Intazimiza s’exprime…

Burundi - Sécurité16 janvier 2023
|Un corps sans vie découvert sur la rive du lac Tanganyika.

Burundi – Sécurité Routière14 janvier 2023
|Des policiers attrapés en flagrant délit de demande de pots de vin

Burundi – Sécurité13 janvier 2023
|Les populations se plaignent devant le ministre chargé de la défense nationale

Burundi – Sécurité12 janvier 2023
|La zone Kinindo menacée par un bandit de grand chemin

Burundi – Economie – Communication11 janvier 2023
|La Fomi organise un atelier d’échanges d’informations avec les professionnels des médias

Burundi – Sécurité10 janvier 2023
|Le ministre de la défense face aux anciens combattants dans la province de Bubanza

Burundi – Droits de l’Homme9 janvier 2023
|Election à l’assemblée nationale pour renouveler les organes de la Cnidh

Burundi – Justice7 janvier 2023
|Détention d’un mineur de 13 ans dans la province de Kayanza

Burundi – Sécurité6 janvier 2023
|Décès hier de deux personnes dans la capitale politique Gitega

Burundi – Sécurité5 janvier 2023
|Fouille-perquisition au quartier III de la zone de Ngagara

Burundi – Sécurité Routière4 janvier 2023
|La police de roulage renforce son contrôle des véhicules au centre-ville de Bujumbura

Burundi – Sécurité Routière3 janvier 2023
|Plus de 20 personnes tuées dans des accidents de roulage rien qu’au mois de décembre

Burundi – Sécurité Routière2 janvier 2023
|Deux accidents de roulage font des victimes dans la capitale économique

Burundi – Sécurité31 décembre 2022
|Arrêté pour avoir tué le gérant de la poste à Mutaho

Burundi - Sécurité30 décembre 2022
|Un Imbonerakure tué par un militaire pour une peccadille dans la province de Cibitoke

Burundi – Sécurité29 décembre 2022
|Découverte d’un cadavre dans la commune Kabarore

Burundi – Sécurité Routière28 décembre 2022
|Quand des policiers deviennent un danger public dans la capitale économique !

Burundi – Changement Climatique27 décembre 2022
|Le ciel se fâche au Sud de la capitale économique Bujumbura

Burundi - Sécurité26 décembre 2022
|Deux corps sans vie découverts dans une réserve forestière à Rumonge.

Burundi – Sécurité24 décembre 2022
|Des groupes armés de machettes gagnent plusieurs coins du pays

Burundi – Sécurité23 décembre 2022
|Une femme enfermée pour avoir brûlé à l’eau bouillante son enfant de 3 ans

Burundi – Justice22 décembre 2022
|Pourvoi en cassation contre la décision de libérer l’avocat Tony Germain Nkina

Burundi - Sécurité21 décembre 2022
|Deux personnes armées arrêtées dans le lac Tanganyika

Burundi – Sécurité20 décembre 2022
|Les citadins de la zone Bwiza inquiets pour leur sécurité

 

 

 

 

 

 



Burundi – Sécurité

L’exploitation clandestine de l’or à l’origine de plusieurs décès dans Cibitoke

30 septembre 2022

Cibitoke, le 30 septembre 2022 (Net Press) . Nous apprenons de sources dignes de foi que dans la province de Cibitoke, au Nord-ouest du pays, il y a plein de l’or dans le sous-sol. Mais, celui-ci est exploité par des dignitaires ou alors des éléments des forces de l’ordre haut gradés, souvent originaires de cette province, se plaignent des gens sur place.

C’est dans ce contexte que des orpailleurs tentent d’exploiter cet or clandestinement, ce qui occasionne souvent des accidents mortels. Nous apprenons que trois corps sans vie ont été retrouvés ce 26 septembre dans la commune de Murwi, de cette province. Leurs cadavres ont été ensevelis par un glissement de terrain.

Quelques jours plus tôt, d’autres orpailleurs, au nombre de deux, avaient trouvé la mort dans la commune de Bukinanyana, toujours dans la même entité provinciale de Cibitoke. Les populations environnantes ont tenté de les secourir mais en vain suite aux pluies diluviennes qui s’observent dans la région depuis le début de la saison pluvieuse. Ch.N.

Burundi – Justice

L’ordre des avocats de Bujumbura s’exprime sur les irrégularités autour de l’arrestation de Me Sandra Ndayizeye

Bujumbura, le 30 septembre 2022 (Net Press) . Le conseil de l’ordre du barreau de Bujumbura, par un communiqué de ce matin, indique qu’il a appris l’arrestation de Me Sandra Ndayizeye en date du 28 septembre alors qu’elle venait de passer une nuit au cachot de la police de Kinindo, au terme d’un interrogatoire de plusieurs heures dans un dossier ouvert contre elle.

Le conseil de l’ordre, qui précise qu’il n’a aucune intention de s’opposer à la manifestation de la vérité, est tout de même étonné de l’arrestation et la conduite à la prison centrale de Mpimba de cette avocate qui, selon le barreau de Bujumbura, était pourtant et reste disposée à coopérer avec la justice.

Il dit, à travers ce communiqué, qu’il a remarqué avec consternation de graves violations des règles élémentaires de procédure pénale. Pour lui, alors que Me Sandra ignorait qu’elle était poursuivie pour quoi que ce soit, on lui a présenté un mandat d’amener afin qu’elle comparaisse devant un magistrat instructeur la veille.

Le même conseil précise qu’un tel mandat est généralement décerné contre une personne qui a refusé de comparaître, allusion faite aux dispositions des articles 116 et 396 du code de procédure pénale, livre II. Par ailleurs, poursuit le conseil, pendant l’interrogatoire, Me Sandra Ndayizeye n’a jamais été officiellement informée des charges qui pèsent contre elle.

Le conseil trouve qu’une telle situation constitue, une fois de plus, une grave violation du code de procédure pénale en son article 138, dernier paragraphe ainsi que l’article 9, &2 du pacte international relatif aux droits civils et politiques ainsi libellé :

« Tout individu arrêté sera informé, au moment de son arrestation, des raisons de cette incarcération et recevra notification dans le plus court délai, de toute accusation portée contre lui ». Cette avocate, encore moins ses conseils, n’a pas vu au moment de son arrestation le titre de détention alors que c’est son droit des plus absolus avant d’être embarquée vers Mpimba.

Le conseil énumère toute une série de violations du code de procédure pénale et rappelle que cette situation ne devrait pas faire objet de débat dans un Etat de droit et au XXIème siècle. Elle a tous les risques de ternir l’image de la Nation en général et de la justice en particulier, d’où il demande une libération immédiate et inconditionnelle de cette avocate qui comparaîtra libre en attendant l’issue définitive de cette affaire aujourd’hui en instruction.

L’on saura que dans l’après-midi d’hier, le procureur général de la République, Sylvestre Nyandwi, dans un point de presse, a indiqué que l’avocate Sandra Ndayizeye et le frère cadet du Dr. Christophe Sahabo, sont détenus pour « confection d’un procès-verbal fictif » qui reconnaît Dr. Sahabo comme Adg de Kira Hospital.

Il a fait savoir que les actionnaires auditionnés ont révélé qu’ils n’ont pas participé à cette assemblée générale et qu’ils ont été appelés au téléphone pour qu’ils apposent leurs signatures sur le procès-verbal qui n’a pas eu lieu. Citant les actionnaires auditionnés, le procureur général a affirmé que les auteurs de ce pseudo procès-verbal leur disaient que l’Etat veut leur spolier les actions qu’ils détiennent à Kira Hospital.

Le président du conseil d’administration assurant l’intérim, a poursuivi le procureur général, a porté plainte. Les enquêtes du parquet de Muha ont révélé que l’avocate Sandra Ndayizeye et le frère du Dr. Christophe Sahabo ont joué un rôle-clé dans la confection de ce procès-verbal fictif. J.M.

Burundi – Rwanda – Politique

Les autorités burundaises prennent une mesure, les Rwandais s’en félicitent !

Kigali, le 30 octobre 2022 (Net Press) . Dans son édition de ce 29 septembre, la rédaction faisait état d’une future réouverture de toutes les frontières terrestres entre le Burundi et le Rwanda, une mesure qui a été bien accueillie par les deux capitales. En effet, cette décision intervient après 7 ans de fermeture desdites frontières, d’où les peuples des deux pays avaient besoin de circuler librement.

Aujourd’hui, les populations qui voulaient se rendre dans un autre pays n’étaient pas obligées de décliner les autorisations spéciales comme c’était le cas il y a seulement quelques jours. Pour le moment, en plus des documents de voyage, les voyageurs étaient uniquement obligés de présenter des attestations de vaccination contre le covid-19.

Mais nous avons appris que les Rwandais ont été les plus enchantés par cette mesure pour des raisons à la fois objectives et subjectives. Objectives d’abord parce qu’ils avaient soif de revenir au Burundi pour voir les leurs qui sont restés au pays, mais aussi subjectives parce que cette mesure a coïncidé avec la libération d’un célèbre artiste rwandais, Jean Bosco Uwihoreye alias Ndimbati.

Celui-ci a été relâché par la cour d’appel de Nyarugenge, dans la capitale rwandaise Kigali, alors qu’au premier degré, une peine de 25 ans de prison ferme avait été requise contre cette personne au grand dam de tous les « Kigaliens ». Ndimbati est un acteur dans un film dénommé « Papa Sava », dont les séries sont adulées aussi bien au Rwanda qu’au Burundi.

Il avait été arrêté, accusé d’avoir engrossé une fillette encore mineure, mais les enquêtes ont révélé plus tard que cette dernière n’était pas mineure au moment des faits. Même des femmes qui adorent ses comédies dans ce film ont volé à son secours, demandant à la justice rwandaise de le libérer sans conditions, chose aujourd’hui faite. D.N.

Burundi – Politique

Les porte-parole des différentes institutions animent une conférence publique

Kayanza, le 30 septembre 2022 (Net Press). Les différents porte-parole ont animé ce matin, dans la province de Kayanza, au Nord du pays, une conférence publique où toutes les questions de l’heure ont été posées, notamment celle du carburant, la question en rapport avec le jugement de la cour d’appel de l’Eac relatif au troisième mandat de l’ancien président, feu Pierre Nkurunziza, etc.

A propos de la question du carburant, le porte-parole du président de la République a fait savoir que la quantité du carburant importé par la régie de distribution de l’eau et de l’électricité, Regideso, est suffisante. De son côté, Prosper Ntahrwamiye, porte-parole du gouvernement, a indiqué que la mesure de la cour d’appel de l’Eac est inopportune.

Tout d’abord, le mandat a pris fin en 2020 et celui qui l’assumait n’est plus. A la question de savoir si l’on ne va pas libérer les présumés putschistes, il a répondu que ceux-ci ont tenté de renverser un régime encore en fonctions, donc légal. Quant aux manifestants, c’étaient des émeutiers dont l’acte est prévu par le code de procédure pénal burundais. J.M. 

Retour

VOS ENENEMENTS SOCIAUX

 

Social

22 juin 2022 |Remerciements

COMMUNIQUE DE DECES

16 juin 2022 |Adélaïde NDIHOKUBWAYO

COMMUNIQUE DE DECES

19 avril 2022 |Monique SAHABO

COMMUNIQUE DE DECES

12 mars 2022 |Edmond TOYI

Communiqué de décès

27 février 2022 |André NYAMURANGWA

NECROLOGIE

10 février 2022 |COMMUNIQUE DE DECES

Nécrologie

15 janvier 2022 |New article No9727

COMMUNIQUE DE DECES

23 décembre 2021 |Ambassadeur NTAGABO Joseph

COMMUNIQUE DE DECES

22 décembre 2021 |Jean NZEYIMANA


 

Burundi - Politique1er novembre 2022
|"46ème anniversaire de la naissance de la Deuxième République", dixit PARENA

Burundi - Politique21 octobre 2022
|29ème anniversaire de l’assassinat du Président Melchior Ndadaye

Burundi - Burkina Faso - Politique15 octobre 2022
|35ème anniversaire de l’assassinat du Président Thomas Sankara

15 octobre 2022
|N.P. Monsieur Diallo Abdoulaye, pouvez-vous...

Burundi - Politique13 octobre 2022
|61ème anniversaire de l’assassinat du Prince Louis Rwagasore

Burundi – Rdc – Politique28 juin 2022
|A la veille du 62ème anniversaire de l’indépendance de la Rd Congo, une spécialiste s’exprime…

Burundi - Politique1er juin 2022
|L’état de la démocratie au Burundi

Burundi – Médias3 mai 2022
|La Patronne de l’Afjo accorde une interview à Net Press à l’occasion de la journée internationale de la liberté de la presse

Burundi - Communication25 mars 2022
|Interview exclusive avec l’Honorable Fabien Banciryanino

Burundi - Communication18 mars 2022
|Marie Soleil Frère. Chercheur qualifié au Fonds...

Ambassade de Belgique au Burundi1er juillet 2021
|Visa pour la Belgique

Fondation Mo Ibrahim10 mars 2021
|Le président Mahamadou Issoufou lauréat 2020 du Prix Ibrahim pour un leadership d’excellence en Afrique

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Sécurité11 janvier 2020
|Un corps sans vie d’un vieil homme découvert au Nord-ouest du pays

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !