Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi – Politique - Opinion17 janvier 2023
|Le parti Pajude – Intazimiza s’exprime…

Burundi - Sécurité16 janvier 2023
|Un corps sans vie découvert sur la rive du lac Tanganyika.

Burundi – Sécurité Routière14 janvier 2023
|Des policiers attrapés en flagrant délit de demande de pots de vin

Burundi – Sécurité13 janvier 2023
|Les populations se plaignent devant le ministre chargé de la défense nationale

Burundi – Sécurité12 janvier 2023
|La zone Kinindo menacée par un bandit de grand chemin

Burundi – Economie – Communication11 janvier 2023
|La Fomi organise un atelier d’échanges d’informations avec les professionnels des médias

Burundi – Sécurité10 janvier 2023
|Le ministre de la défense face aux anciens combattants dans la province de Bubanza

Burundi – Droits de l’Homme9 janvier 2023
|Election à l’assemblée nationale pour renouveler les organes de la Cnidh

Burundi – Justice7 janvier 2023
|Détention d’un mineur de 13 ans dans la province de Kayanza

Burundi – Sécurité6 janvier 2023
|Décès hier de deux personnes dans la capitale politique Gitega

Burundi – Sécurité5 janvier 2023
|Fouille-perquisition au quartier III de la zone de Ngagara

Burundi – Sécurité Routière4 janvier 2023
|La police de roulage renforce son contrôle des véhicules au centre-ville de Bujumbura

Burundi – Sécurité Routière3 janvier 2023
|Plus de 20 personnes tuées dans des accidents de roulage rien qu’au mois de décembre

Burundi – Sécurité Routière2 janvier 2023
|Deux accidents de roulage font des victimes dans la capitale économique

Burundi – Sécurité31 décembre 2022
|Arrêté pour avoir tué le gérant de la poste à Mutaho

Burundi - Sécurité30 décembre 2022
|Un Imbonerakure tué par un militaire pour une peccadille dans la province de Cibitoke

Burundi – Sécurité29 décembre 2022
|Découverte d’un cadavre dans la commune Kabarore

Burundi – Sécurité Routière28 décembre 2022
|Quand des policiers deviennent un danger public dans la capitale économique !

Burundi – Changement Climatique27 décembre 2022
|Le ciel se fâche au Sud de la capitale économique Bujumbura

Burundi - Sécurité26 décembre 2022
|Deux corps sans vie découverts dans une réserve forestière à Rumonge.

Burundi – Sécurité24 décembre 2022
|Des groupes armés de machettes gagnent plusieurs coins du pays

Burundi – Sécurité23 décembre 2022
|Une femme enfermée pour avoir brûlé à l’eau bouillante son enfant de 3 ans

Burundi – Justice22 décembre 2022
|Pourvoi en cassation contre la décision de libérer l’avocat Tony Germain Nkina

Burundi - Sécurité21 décembre 2022
|Deux personnes armées arrêtées dans le lac Tanganyika

Burundi – Sécurité20 décembre 2022
|Les citadins de la zone Bwiza inquiets pour leur sécurité

 

 

 

 

 

 



Burundi – Sécurité

Ils demandent à être relocalisés, rien que cela …

13 octobre 2022

Bubanza, le 13 octobre 2022 (Net Press) . Plus de 200 personnes ont assiégé pendant toute la journée le bureau du gouverneur de Bubanza, à l’Ouest du pays, pour lui demander de tout faire pour qu’elles soient relocalisées. En effet, elles ont été chassées de leurs terres au profit d’un camp militaire de Mudubugu, dans cette même entité provinciale.

Selon les mêmes personnes, l’administration locale a promis à un certain moment de caser les victimes dans la province de Rutana, au Sud-ouest du pays, une promesse non tenue jusqu’à présent. Avec donc la présence de ce camp militaire, les populations, tout en comprenant qu’il est là pour des raisons sécuritaires, déplorent néanmoins qu’elles n’ont plus accès à leurs terres.

Elles s’inquiètent donc pour leur sécurité alimentaire, d’où certains ont pris la décision de s’installer ailleurs, constatant que l’administration n’a pas honoré ses engagements. Il faut savoir que ce camp est bâti sur un espace de 1069 ha, ce qui empêche plus ou moins 8.000 personnes d’accéder à la terre. J.M.

Burundi – Politique

Commémoration du 61ème anniversaire de l’assassinat du prince Louis Rwagasore

Bujumbura, le 13 octobre 2022 (Net Press) . Comme annoncé hier par la rédaction, le Burundi a commémoré aujourd’hui le 61ème anniversaire de l’assassinat du prince Louis Rwagasore, père de l’indépendance du Burundi. Cette élimination physique est intervenue 25 jours seulement après la victoire de sa formation politique aux législatives du 18 septembre 1961.

Les cérémonies ont eu lieu dans tous les provinces du pays. Dans la capitale économique Bujumbura, les festivités ont commencé par une messe en sa mémoire célébrée à la cathédrale Régina Mundi par l’archevêque de Bujumbura, Mgr Gervais Banshimiyubusa qui a invité les chrétiens à promouvoir l’unité et l’équité comme le faisait le prince Louis Rwagasore.

Les cérémonies, comme cela se fait toutes les années, se sont poursuivies au mausolée où reposent les restes du prince Louis Rwagasore et deux de ses enfants. Des gerbes de fleurs y ont été déposées avant que l’assistance n’écoute une partie du discours de Rwagasore après sa victoire.

De son côté, la rédaction a pu obtenir une interview du président de cette formation politique de l’indépendance. Olivier Nkurunziza a bien voulu répondre aux questions de la rédaction. Nous désignons Olivier Nkurunziza sous l’abréviation O.N. et l’agence Net Press sous N.P. L’intégralité se trouve sur http://www.netpress.bi, rubrique « Tribune »).

Et dans le monde médiatique, nous nous rappelons de notre ancien confrère, le caméraman Christophe Nkezabahizi, dont la famille entière a été décimée le 13 octobre 2015, il y a exactement 7 ans. Jusqu’à présent, ceux qui restent de sa famille proche attendent toujours un éventuel rapport d’enquêtes sur cet assassinat ou alors une décision judiciaire y relative.

Pour rappel, Christophe Nkezabahizi a été assassiné chez lui et deux versions ont été presqu’automatiquement présentées. Pour certains, il était en train de prendre des images des éléments de la police qui tuaient des gens dans son quartier de Ngagara III, d’où on a voulu effacer toute trace de ces crimes. Pour d’autres, il a été tout simplement tué aux côtés d’autres victimes. J.M. 

Burundi – Economie

Rumonge : Montée des prix ou dépréciation de la monnaie ?

Rumonge, le 13 octobre 2022 (Net Press) . Selon des informations en provenance de Rumonge, au Sud-ouest du pays, les prix des produits de première nécessité grimpent ces derniers jours et l’on parle de hausse de prix oscillant entre 500 et 1900 Fbu selon la disponibilité ou la rareté des produits cherchés.

Cependant, tous les facteurs de hausse de prix ont été contournés, notamment la pénurie du carburant, la libéralisation dans l’importation de produits qui font défaut dans notre pays. Les spécialistes de l’économie estiment qu’il faut voir l’explication de ce phénomène dans la dévaluation de la monnaie locale par rapport à celle des pays étrangers.

Ces derniers avancent qu’il ne faut pas voir uniquement les produits vivriers dont les prix ne cessent de monter, ils donnent aussi l’exemple du matériel de bureau qui est importé à partir de l’étranger. Il coûte actuellement les yeux de la tête. Pour eux, la réaction est unique, il faut augmenter la production locale pour exporter et obtenir des devises. D.N.

Burundi – Onu - Risques de Catastrophes

L’Onu s’exprime à l’occasion de la journée internationale pour la réduction des risques de catastrophe

New York, le 13 octobre 2022 (Net Press). Le 13 octobre de chaque année, le monde célèbre la journée internationale pour la réduction des risques de catastrophe. A cette occasion, le secrétaire général de l’Onu a publié un message y relatif dont une copie est parvenue à la rédaction. Nous la livrons entièrement à notre lectorat.

« Les catastrophes climatiques portent préjudice aux pays et aux économies comme jamais auparavant.

« L’augmentation constante des émissions de gaz à effet de serre favorise les phénomènes météorologiques extrêmes dans le monde entier.

« J’ai vu de mes propres yeux les ravages causés par les récentes inondations au Pakistan.

« Ces calamités, qui ne cessent de se multiplier, coûtent des vies et des centaines de milliards de dollars en pertes et dommages.

« Les catastrophes climatiques déplacent trois fois plus de personnes que les guerres.

« La moitié de l’humanité est déjà dans la zone de danger.

« Le monde n’investit pas dans la protection de la vie et des moyens de subsistance des personnes qui sont en première ligne.

« Les personnes qui ont le moins contribué à la crise climatique sont celles qui en paient le prix fort.

« Des populations entières sont prises de court par des catastrophes climatiques en cascade, car il n’y a aucun dispositif permettant de les prévenir.

« Il faut qu’elles puissent être prévenues suffisamment à l’avance pour se préparer aux phénomènes météorologiques extrêmes.

« C’est pourquoi je lance un appel pour qu’un dispositif d’alerte rapide universel soit mis en place dans les cinq prochaines années.

« Ces dispositifs – et les mesures qu’ils permettent de prendre – ont prouvé qu’ils pouvaient sauver des vies.

« C’est ce qui ressort clairement d’un nouveau rapport publié aujourd’hui par l’Organisation météorologique mondiale et le Bureau des Nations Unies pour la prévention des catastrophes.

« Ce rapport révèle que ces services font cruellement défaut aux personnes qui en ont le plus besoin.

« À la vingt-septième Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, qui se tiendra en Égypte, je lancerai un plan d’action visant à mettre en place des dispositifs d’alerte rapide d’ici à cinq ans.

« Je demande instamment l’appui de tous les gouvernements, des institutions financières internationales et de la société civile.

« Ce nouveau rapport nous rappelle une fois de plus que la priorité au niveau mondial est de prendre des mesures concrètes contre les pertes et dommages.

« Les résultats obtenus à cet égard à la COP27 seront un test décisif pour rétablir la confiance entre les pays développés et les pays en développement.

« En cette Journée internationale pour la réduction des risques de catastrophes, je demande à tous les pays d’investir dans les dispositifs d’alerte rapide et de soutenir les personnes qui manquent de moyens.

« Les phénomènes météorologiques extrêmes sont inévitables.

« Mais ils ne doivent pas nécessairement se transformer en catastrophes mortelles. » Ch.N.

15 octobre 2022  : A l’occasion du 35ème anniversaire de l’assassinat de l’ancien Présidednt Burkinabé, Thomas Sankara, l’agence Net Press a tendu le micro à Abdoulaye Diallo, Directeur du Centre Norbert Zongo. Voir l’intégralité de l’interview sur http://www.netpress.bi, rubrique « Tribune ».

Retour

VOS ENENEMENTS SOCIAUX

 

Social

22 juin 2022 |Remerciements

COMMUNIQUE DE DECES

16 juin 2022 |Adélaïde NDIHOKUBWAYO

COMMUNIQUE DE DECES

19 avril 2022 |Monique SAHABO

COMMUNIQUE DE DECES

12 mars 2022 |Edmond TOYI

Communiqué de décès

27 février 2022 |André NYAMURANGWA

NECROLOGIE

10 février 2022 |COMMUNIQUE DE DECES

Nécrologie

15 janvier 2022 |New article No9727

COMMUNIQUE DE DECES

23 décembre 2021 |Ambassadeur NTAGABO Joseph

COMMUNIQUE DE DECES

22 décembre 2021 |Jean NZEYIMANA


 

Burundi - Politique1er novembre 2022
|"46ème anniversaire de la naissance de la Deuxième République", dixit PARENA

Burundi - Politique21 octobre 2022
|29ème anniversaire de l’assassinat du Président Melchior Ndadaye

Burundi - Burkina Faso - Politique15 octobre 2022
|35ème anniversaire de l’assassinat du Président Thomas Sankara

15 octobre 2022
|N.P. Monsieur Diallo Abdoulaye, pouvez-vous...

Burundi - Politique13 octobre 2022
|61ème anniversaire de l’assassinat du Prince Louis Rwagasore

Burundi – Rdc – Politique28 juin 2022
|A la veille du 62ème anniversaire de l’indépendance de la Rd Congo, une spécialiste s’exprime…

Burundi - Politique1er juin 2022
|L’état de la démocratie au Burundi

Burundi – Médias3 mai 2022
|La Patronne de l’Afjo accorde une interview à Net Press à l’occasion de la journée internationale de la liberté de la presse

Burundi - Communication25 mars 2022
|Interview exclusive avec l’Honorable Fabien Banciryanino

Burundi - Communication18 mars 2022
|Marie Soleil Frère. Chercheur qualifié au Fonds...

Ambassade de Belgique au Burundi1er juillet 2021
|Visa pour la Belgique

Fondation Mo Ibrahim10 mars 2021
|Le président Mahamadou Issoufou lauréat 2020 du Prix Ibrahim pour un leadership d’excellence en Afrique

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Sécurité11 janvier 2020
|Un corps sans vie d’un vieil homme découvert au Nord-ouest du pays

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !