Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité11 juillet 2017
|Fouille - perquisition sur trois avenues de Mutakura

Burundi - Sécurité10 juillet 2017
|Plusieurs personnes trouvent la mort dans une attaque à la grenade

Burundi - Union Européenne - Politique8 juillet 2017
|L’Union européenne maintient les sanctions contre le Burundi

Burundi - Sécurité7 juillet 2017
|Quand des retraités ex-Fab posent des problèmes de sécurité

Burundi - Sécurité6 juillet 2017
|Tanzanie : base arrière pour les voleurs à main armée ?

Burundi - Sécurité - Justice - Médias5 juillet 2017
|Un journaliste bénévole de la radio Maria dans les cachots de la zone Buyenzi

Burundi - Sécurité4 juillet 2017
|Arrestation des présumés assassins du Dr. Franco de Simoné

Burundi - Sécurité3 juillet 2017
|Arrestation de personnes dans la commune de Mugamba

Burundi - Indépendance1er juillet 2017
|Célébration de la fête nationale de l’indépendance

Burundi - Sécurité30 juin 2017
|Une personne décapitée dans la commune de Gihanga

Burundi - Sécurité 29 juin 2017
|Quant les déclarations de nos dirigeants contrastent avec la réalité

Burundi - Sécurité28 juin 2017
|Un homme tue sa mère à Mwaro

Burundi - Sécurité 27 juin 2017
|Regain d’insécurité un peu partout dans le pays

Burundi - Sécurité26 juin 2017
|Arrestation d’un présumé voleur à main armée à Ruyigi

Burundi - Sécurité 24 juin 2017
|Un homme tué à Kirundo

Burundi - Sécurité23 juin 2017
|Une deuxième fouille dans le quartier Inss en trois jours

Burundi - Sécurité22 juin 2017
|Une personne tuée dans la province de Cibitoke

Burundi - Rwanda - Sécurité21 juin 2017
|Un Burundais appréhendé par l’armée rwandaise, selon la police burundaise

Burundi - Sécurité 20 juin 2017
|Une femme tuée à Kirundo

Burundi - Sécurité 19 juin 2017
|Une attaque à la grenade blessant une personne

Burundi - Sécurité17 juin 2017
|Le Fnl crie au secours

Burundi - Sécurité16 juin 2017
|La police investit la zone de Buyenzi

Burundi - Sécurité15 juin 2017
|Attentat à la grenade dans la zone de Musaga

Burundi - Sécurité14 juin 2017
|Des machettes pour tuer en silence

Burundi - Sécurité13 juin 2017
|Un Imbonerakure enlevé dans Gihanga

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité - Nécrologie

Mise en terre de l’ancien ministre de l’environnement

10 janvier 2017

Bujumbura, le 10 janvier 2017 (Net Press) . C’est dans l’avant-midi d’aujourd’hui que l’on a procédé à l’enterrement de l’ancien ministre de l’environnement, feu Emmanuel Niyonkuru, au cimetière de Mpanda. Les cérémonies ont débuté par une messe en sa mémoire qui a été célébrée à la cathédrale Regina Mundi. Les plus hautes autorités de ce pays, à commencer par le premier d’entre eux, Pierre Nkurunziza, avaient fait le déplacement pour accompagner leur collègue à sa dernière demeure. Dans son homélie, le vicaire général de l’archidiocèse de Bujumbura a souligné qu’il ne fait pas asseoir de haine.

L’on se souviendra que l’ancien ministre a été assassiné alors que l’année 2017 ne venait d’enregistrer que 45 minutes. Il avait été tué tout près de son domicile alors qu’il rentrait à bord de son véhicule. Depuis, des hypothèses d’assassinat ont été avancées mais aujourd’hui, l’on a l’impression qu’aucune n’est pour le moment privilégiée par les enquêteurs burundais, ce qui laisse entendre qu’il y a encore des zones d’ombre dans ce meurtre.

Signalons enfin que dans la même matinée, alors que la dépouille mortelle se faisait transporter vers Mpanda, plusieurs axes routiers ont été barricadés par des forces de l’ordre, ce qui a causé un embouteillage très prononcé vers la fin de l’avant-midi.

Burundi - Sécurité

Un homme tué a Bururi

Bururi, le 10 janvier 2017 (Net Press) . Charles Ndizeye a été tué dans sa buvette en commune Matana, province de Bururi vers 21 h de ce lundi le 9 janvier 2017 par des bandits armés.

Des sources locales indiquent qu’une imposante équipe de policiers ont poursuivi ces malfaiteurs qui se sont volatilisés dans la nature, sur les collines Buringa, mais n’a pas pu mettre la main sur eux.

Sur le même chapitre, un enfant de 14 ans s’est tué en manipulant une grenade en province de Muramvya. Son père était un ancien gardien de la paix qui ne s’est pas débarrassé de l’engin et l’administration de Muramvya appelle la population à rendre les armes.

Parallèlement, la population de la commune Mabayi, province de Cibitoke, s’est fait justice en tuant 2 personnes soupçonnées de sorcellerie. L’administrateur de la commune Mabayi appelle la population de privilégier la voie du tribunal au lieu de provoquer des représailles de façon éternelle.

Burundi - Droits de l’Homme

Ou l’on reparle de la situation des droits de l’homme au Burundi

Bujumbura, le 10 janvier 2017 (Net Press) . Les relations entre la ligue des droits de l’homme Iteka et le gouvernement ne cessent de s’envenimer au regard du dernier développement où Bujumbura a décidé de radier définitivement la ligue des droits de l’homme Iteka en date du 22 décembre 2016.

Depuis, des réactions se sont fait entendre un peu partout, que ce soit dans les chancelleries ou chez des organisations non gouvernementales qui militent en faveur de la défense des droits de l’homme dont la dernière en date est la ligue des droits de la personne dans la région des grands lacs, Ldgl. En date du 5 janvier 2017, elle s’est insurgée contre la radiation de la ligue Iteka après quatre autres associations de défense des droits de l’homme.

Mais au regard de la situation, le constat est qu’il y a un bras de fer entre les deux parties car le gouvernement les radie mais elles continuent à produire des rapports aussi bien au Burundi qu’à l’étranger, suite au développement exceptionnel de la technologie de l’information et de la communication. Sur ce terrain, quoi que le gouvernement dise que la ligue Iteka ternit son image, il devra s’attendre à d’autres rapports plus critiques car cette ligue a désormais des mains libres de l’action gouvernementale en ce qui concerne la censure.

Et pour preuve, la même ligue vient de sortir son bulletin hebdomadaire n° 40 qui couvre la période du 2 au 8 janvier 2017. A voir son contenu, il parle toujours des allégations de violations et des violations des droits de l’homme, des personnes tuées, disparues et arrêtées arbitrairement, etc.

Comme il en a l’habitude, ce bulletin émet des recommandations qui sont dirigées à l’endroit de différents partenaires susceptibles d’influer pour le changement de la situation précaire des droits de l’Homme dans le pays.

Burundi - Anniversaire

S’il avait survécu,...

Bujumbura, le 10 janvier 2017 (Net Press) . Il, c’est le prince Louis Rwagasore. Il a vu le jour le 10 janvier 1932 à Kitega, Gitega actuel et serait en train de souffler ses 85 bougies s’il avait résisté à l’injure du temps. Il était le fils aîné du roi Mwambutsa IV Bangiricenge et de la reine Thérèse Kanyonga. Il a fréquenté ses études primaires à Bukeye, province actuelle de Muramvya, à Kinyinya et à Gitega. En 1945, il est admis au groupe scolaire d’Astrida à Butare au sud du Rwanda et en 1952, il s’envola pour la Belgique.

Il est rentré en 1956 sans diplôme et s’est lancé dans la politique, avec une ambition sans bornes d’offrir de l’indépendance à son pays, une situation qui gênait beaucoup le colonisateur car non seulement Rwagasore voulait chasser les Belges par une indépendance immédiate, mais également la tutelle devait le considérer avec des égards car il était le fils du Mwami.

Malgré cela, son implication dans la politique le plaçait dans la catégorie des "subversifs" au regard de la colonisation, à l’instar de Julius Nyerere dans le Tanganyika territory, Tanzanie actuelle ou de Patrice Lumumba au Congo. C’est ainsi qu’en date du 18 septembre 1961, il a obtenu l’indépendance du pays par voie des élections, ce que la Belgique n’a jamais toléré car, il semble que ce royaume espérait rester au Burundi encore 30 ans. C’est dans ce contexte que Rwagasore, dont rien ne l’empêchait plus de devenir premier ministre de son père, la Belgique a engagé un tueur à gage, le Grec Jean Kageorgis, pour faire un "travail" qu’il a accompli le 13 octobre 1961, il y a de cela presque 56 ans.

Burundi - Cote d’ivoire - Sécurité

La fin de mutinerie qui déchante

Abidjan, le 10 janvier 2017 (Net Press) . Après une vague de mutineries qui s’est observée durant la fin de la semaine dernière en Côte d’Ivoire et qui s’est soldée par la signature d’entente entre les mutins et le gouvernement ivoiriens prévoyant la hausse de salaires et l’octroi de diverses indemnités, le premier ministre ivoirien Kabran Duncan ainsi que son gouvernement viennent de démissionner.

Le président Ouattara a limogé ce mardi le 10 janvier 2017 le chef d’état-major général de l’armée ivoirienne, le général Bakayoko, le commandant suprême de la gendarmerie Gervais Kouakou Kouassi et le chef de police Brede M’bia.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel

Politique - Sécurité4 mars 2015
|Lettre ouverte

Burundi – Médias – Sécurité25 janvier 2015
|Le directeur de la radio Isanganiro en clandestinité

Comité contre la torture1er décembre 2014
|Observations finales concernant le deuxième rapport périodique du Burundi

Burundi - Politique24 septembre 2014
|DECLARATION DU PARTI CNDD-FDD NO. 007/2014 PAR RAPPORT A LA RECENTE RESOLUTION DU PARLEMENT EUROPEEN SUR LE BURUNDI

Burundi – Droits de l’Homme - Union européenne19 septembre 2014
|Résolution du Parlement européen sur le Burundi, en particulier le cas de Pierre Claver Mbonimpa (2014/2833(RSP))

La commémoration du centenaire de la 1ère guerre mondiale 1914-1918.6 août 2014
|Au delà des limites de notre patience !!!

Administration5 août 2014
|Petite note sur l’arrêté n°1 du 10/6/2014

Opinion28 juillet 2014
| J’OBSERVE ET J’ACCUSE :

Section UPRONA en Belgique : Conférence publique24 mars 2014
|Gouvernance démocratique au Burundi : défis et propositions de solutions.

Burundi - Parti Politique7 février 2014
|Lettre de l’Honorable Bonaventure Niyoyankana au Ministre de l’Intérieur

A L’OCCASION DE L’OUVERTURE DE L’ANNÉE ACADÉMIQUE 1964-1965.13 janvier 2014
|DISCOURS PRONONCE LE 1er OCTOBRE 1964 PAR LE PROFESSEUR W. DEROUAU RECTEUR DE L’UNIVERSITÉ OFFICIELLE DE BUJUMBURA

Rwanda - Génocide6 décembre 2013
|LA TOUSSAINT ROUGE RWANDAISE DU 1er novembre 1959. (Révolution, fratricides, déicides ou génocides assistés 54 ans après ?) ssimbananiye@gmail.com Genèse et chronologie.