Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité 13 septembre 2017
|Un proche de Hussein Radjabu interpellé

Burundi - Sécurité12 septembre 2017
|Attaque armée dans Bujumbura rural

Burundi - Sécurité11 septembre 2017
|Des personnes arrêtées par des Imbonerakure au Sud du pays

Burundi - Manifestation9 septembre 2017
|Le pouvoir encore une fois dans la rue pour manifester contre un rapport de l’Onu

Burundi - Sécurité8 septembre 2017
|Brûlé par son épouse, il est sauvé par des voisins

Burundi - Sécurité7 septembre 2017
|Un cadavre retrouvé dans une rivière à Kayanza

Burundi - Dialogue6 septembre 2017
|Après Paris, Edouard Nduwimana se retrouve à Dar Es Salam

Burundi - Sécurité - Opinion5 septembre 2017
|Quand l’insécurité monte d’un cran dans tous les coins

Burundi - Sécurité4 septembre 2017
|Ruyigi, province très avancée en matière de criminalité

Burundi - Sécurité2 septembre 2017
|La protection civile de la police applaudie des deux mains à Kinindo

Burundi - Sécurité1er septembre 2017
|Un policier tue deux personnes à Kirundo

Burundi - Sécurité 31 août 2017
|Vers une demande de permission pour écrire un texto sur le Smartphone

Burundi - Sécurité30 août 2017
|Tuerie au Sud-Ouest, mais également au Nord-Ouest

Burundi - Sécurité 29 août 2017
| Un Imbonerakure blesse à la machette 5 policiers, et 3 personnes civiles

Burundi - Sécurité28 août 2017
|Un homme de 99 ans tué à Ngozi

Burundi - Sécurité 26 août 2017
|La réserve naturelle de la Rukoko sous le coup d’une arrestation

Burundi - Sécurité25 août 2017
|La lecture de la situation sécuritaire au Burundi toujours controversée

Burundi - Sécurité24 août 2017
|Une femme kidnappée sans aucun secours dans la zone de Bwiza

Burundi - Sécurité23 août 2017
|Une personne meurt dans un accident de voiture

Burundi - Sécurité22 août 2017
|Un homme tue sa conjointe pour des raisons de concubinage

Burundi - Sécurité21 août 2017
|L’insécurité monte d’un cran dans plusieurs coins du pays

Burundi - Sécurité 19 août 2017
|Quand la Regideso est pointée du doigt comme origine de l’insécurité

Bujumbura – Sécurité 18 août 2017
|De l’hécatombe sur Bujumbura

Burundi - Sécurité 17 août 2017
|Une personne tuée a Karusi .

Burundi - Sécurité16 août 2017
|La voiture du gouverneur de Bubanza dans une embuscade

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Kinindo : les policiers et les élèves de la circonscription se regardent en chiens de faïence

1er février 2017

Bujumbura, le 1er février 2017 (Net Press) . Les élèves des écoles secondaires privées de la zone Kinindo et les policiers n’accordent pas de violons, ce qui crée une méfiance entre les deux parties. En effet, des élèves en uniforme sont régulièrement arrêtés quand ils se rendent dans les rues pendant les heures de cours.

Si les parents comprennent parfaitement les policiers sur ce point, les enfants disent qu’ils sont victimes d’excès de zèle de certains policiers car ils rentrent chercher des frais de minerval. Certains parmi les élèves sont effectivement chassés de leurs établissements pour cette raison-là, mais l’on doit également souligner que d’autres préfèrent ne pas payer de tels montants alors que leurs parents les leur ont donné pour justement ne pas étudier et "prendre de l’air" quelque part en ville.

Faux, rétorquent les policiers qui affirment que certains de ces élèves abandonnent les cours pour aller prendre de la dogue ou consommer des boissons très alcoolisées. Les mêmes policiers indiquent que ces jeunes adorent les abords du lac Tanganyika, à l’endroit dénommé Saga Vodo et que leur objectif est de décourager un tel comportement chez ces jeunes.

De leur côté, les parents comprennent la réaction des policiers face à cette situation mais n’apprécient pas que les jeunes arrêtés soient transférés dans les cachots de la zone Kinindo. Pour eux, la police et les parents devraient s’entraider pour mieux encadrer la jeunesse dans cette zone.

Burundi - Justice

Désiré Uwamahoro retrouve la liberté

Bujumbura, le 1er février 2017 (Net Press) . Désiré Uwamahoro, de grade de major, qui était naguère commandant de la brigade anti-émeute, a quitté la prison de Bubanza au terme de trois mois de condamnation dont il avait fait l’objet il y a quelques semaines. Il était accusé d’escroquerie d’un homme d’affaires syrien pour un montant de 250.000 dollars américains.

En plus de cette peine, il devrait payer un million de francs burundais d’amende. Ses coaccusés de nationalité congolaise ont écopé d’une peine de 5 ans de servitude pénale principale et d’un million d’amende chacun.

Des informations en provenance de la prison de Bubanza (prison de son choix) indiquent que malgré cet emprisonnement, il avait tous les avantages qui sont normalement interdits aux détenus.

Burundi - Droits de l’Homme

Le ministère ayant les droits de l’homme dans ses attributions s’exprime

Bujumbura, le 1er février 2017 (Net Press) . Un communiqué de presse dudit ministère concerne principalement l’assistance humanitaire au Burundi. Il y a une succession d’aléas et de catastrophes naturelles qui causent l’insécurité alimentaire, la privation d’abris et les déplacements des populations et l’aggravation de la pauvreté. D’après le même communiqué de presse, des solutions ont été apportées à ces situations et continuent à être appliquées suivant les cas.

La disette de Kirundo et de Muyinga a été maîtrisée grâce à l’assistance du gouvernement et la solidarité légendaire de la population. Dans les autres provinces appauvries par la sécheresse et ou les pluies torrentielles (Cibitoke, Bujumbura, Makamba, Gitga, Karusi, Ruyigi et Cankuzo), l’assistance alimentaire a été assurée et continue là où la pénurie alimentaire se fait sentir comme dernièrement à Gihanga, dans Bubanza.

Le gouvernement entend continuer à assister en vivres et non vivres toutes les couches de la population et en cas de besoin, il sollicitera la solidarité nationale des Barundi. Quant aux sinistrés des pluies torrentielles, le communiqué indique que le même gouvernement s’organise pour leur assurer l’assistance alimentaire et les tôles. La réinstallation des déplaces des catastrophes naturelles de Rumonge et de Gatumba devrait prendre fin avant la fin de cette année.

Le communiqué conclut que la pénurie alimentaire qui sévit dans certaines provinces du pays n’est donc pas due à la réduction des appuis budgétaires de la part de la communauté internationale, mais aux perturbations climatiques pour lesquelles des solutions de résilience communautaire sont en train d’être initiées.

Burundi - Cambriolage

Même institution victime, même méthode de vol

Gitega, le 1er février 2017 (Net Press) . La coopérative d’épargne et de crédit (Coopec) dans la province de Gitega a vu dans la nuit d’hier ses caisses vidées à hauteur de 20 millions de nos francs. Les auteurs de ce forfait courent toujours mais l’on apprend que les enquêtes sont déjà en cours.

Selon des sources proches de cette Coopec, les voleurs ont d’abord endormi les veilleurs et les policiers qui montaient la garde par des boissons contenant des stupéfiants et ils ont dévalisé en toute quiétude

Cette situation s’était déjà produite dans la province de Bubanza, à la Coopec de la commune de Gihanga et là aussi, un montant de 11 millions de francs burundais avait été subtilisé.

Burundi - UA - Elections

Elections à l’Union africaine, les Burundais rentrent bredouille

Addis Abeba, le 1er février 2017 (Net Press) . Dans ses récentes publications, la rédaction avait informé sur des noms des Burundais qui avaient été envoyés à Addis Abeba, au siège de l’Union africaine, afin de se mesurer aux autres pour occuper certaines fonctions dans les différentes commissions que compte l’Union africaine. (voir Net Press du 28 janvier 2017)

Rappelons que ces noms avaient été acheminés à l’occasion du 28ème sommet de l’Union africaine qui vient de se tenir en Ethiopie. Les Burundais qui devaient faire partie de la compétition étaient Mmes Epiphanie Ntamwana Kabushemeye, Sabine Ntakarutimana et Saidi Kibeya. Aux dernières nouvelles, nous apprenons que personne parmi les trois n’a pu être élu.

Burundi - Parti Politique

Malaise au sein du Cnared

Bruxelles, le 1er février 2017 (Net Press) . Le malaise était perceptible depuis un certain temps, mais l’on ne pouvait pas penser que le torchon brûle au sein de cette plateforme de l’opposition radicale. Le Dr. Jean Minani, qui affirme être toujours le président du Cnared Giriteka même si le Frodebu et ses partisans indiquent que le mandat de l’équipe sortante a expiré le 25 janvier dernier, a chassé de cette plateforme le parti Adr-Imvugakuri d’Alice Nzomukunda.

Outre cette décision n° 001/PR/2017, le Cnared a également jugé bon de suspendre cette dame jusqu’à nouvel ordre. C’est l’assemblée générale qui décidera de son remplacement ou de la maintenir en fonctions. Une autre personne qui a été suspendue est Frédéric Bamvuginyumvira, président du Frodebu.

Les failles ont commencé à se faire sentir après le briefing du médiateur à certains partis politiques membres du Cnared, contre sa volonté. Plus tard, Alice Nzomukunda avait accordé une interview à la radio Bujumbura international à travers laquelle elle a dénoncé vigoureusement le comportement de Pancrace Cimpaye, celui-là même qui passe pour le poulain du Dr. Jean Minani.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel

Politique - Sécurité4 mars 2015
|Lettre ouverte

Burundi – Médias – Sécurité25 janvier 2015
|Le directeur de la radio Isanganiro en clandestinité

Comité contre la torture1er décembre 2014
|Observations finales concernant le deuxième rapport périodique du Burundi

Burundi - Politique24 septembre 2014
|DECLARATION DU PARTI CNDD-FDD NO. 007/2014 PAR RAPPORT A LA RECENTE RESOLUTION DU PARLEMENT EUROPEEN SUR LE BURUNDI

Burundi – Droits de l’Homme - Union européenne19 septembre 2014
|Résolution du Parlement européen sur le Burundi, en particulier le cas de Pierre Claver Mbonimpa (2014/2833(RSP))

La commémoration du centenaire de la 1ère guerre mondiale 1914-1918.6 août 2014
|Au delà des limites de notre patience !!!

Administration5 août 2014
|Petite note sur l’arrêté n°1 du 10/6/2014

Opinion28 juillet 2014
| J’OBSERVE ET J’ACCUSE :

Section UPRONA en Belgique : Conférence publique24 mars 2014
|Gouvernance démocratique au Burundi : défis et propositions de solutions.

Burundi - Parti Politique7 février 2014
|Lettre de l’Honorable Bonaventure Niyoyankana au Ministre de l’Intérieur