Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Politique6 février 2017
|Le Burundi souffle ses 26 bougies de l’unité nationale

Burundi - Politique 4 février 2017
|Du rififi au sein de l’Uprona de l’opposition qui a évolué vers les évictions

Burundi - Sécurité3 février 2017
|Plus de rumeurs que de réalités dans ce pays

Burundi - Sécurité2 février 2017
|Un policier tire sur ses collègues

Burundi - Sécurité1er février 2017
|Kinindo : les policiers et les élèves de la circonscription se regardent en chiens de faïence

Burundi - Justice - Sécurité31 janvier 2017
|Des polémiques toujours autour du procès de Muyinga

Burundi - Sécurité 30 janvier 2017
|Un weekend plutôt violent dans la capitale

Burundi - Sécurité 28 janvier 2017
|Des tueries dans un tous les coins

Burundi - Sécurité 27 janvier 2017
|Une attaque qui tente de révéler la vérité

Burundi - Sécurité26 janvier 2017
|Un officier meurt dans un camp militaire

Burundi - Sécurité25 janvier 2017
|Qui croire dans les informations sur l’attaque de Muyinga ?

Burundi - Administration24 janvier 2017
|Décidément, les choses se préicipitent au gouvernement

Burundi - Sécurité23 janvier 2017
|Les agriculteurs et les bergers se rentrent dedans dans Gihanga

Burundi - Sécurité 21 janvier 2017
|Arrestation d’un ex-Fab pour tentative d’homicide

Burundi - Sécurité - Justice20 janvier 2017
|Quatre Français arrêtés par le service national des renseignements à Kirundo

Burundi - Sécurité 19 janvier 2017
|Quand les crimes dépassent l’entendement humain

Burundi - Sécurité18 janvier 2017
|Des militaires arrêtent des policiers dans la zone de Kanyosha

Burundi - Sécurité17 janvier 2017
|Toujours des arrestations qui inquiètent

Burundi - Politique16 janvier 2017
|Le parti Parena trouve du flou dans les invitations de la facilitation

Burundi - Justice14 janvier 2017
|Libéré après une nuit de détention

Burundi - Sécurité13 janvier 2017
|Crise au sein de l’église catholique..., un prêtre introuvable

Burundi - Sécurité12 janvier 2017
|Les parlementaires élus dans la mairie en visite à Kanyosha

Spécial dialogue des Burundais à Arusha11 janvier 2017
|Burundi - Dialogue : Le co-facilitateur dans le conflit burundais tente de reprendre le dialogue

Burundi - Sécurité - Nécrologie10 janvier 2017
|Mise en terre de l’ancien ministre de l’environnement

Burundi - Sécurité 9 janvier 2017
|Des cadavres sans vies dans tous les coins

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Un policier tire sur ses collègues

2 février 2017

Bujumbura, le 2 février 2017 (Net Press) . Plusieurs tirs automatiques ont été entendus très tôt ce matin, vers 2 heures du matin, dans le camp de la police spéciale de roulage. Selon des informations concordantes, il s’agissait d’un policier, Samuel Nduwimana, qui a tiré sur ses collègues policiers, faisant du coup 8 blessés, dont 4 grièvement.

Après ce forfait, il s’est blessé lui aussi en tentant de se donner la mort et dans le chef de la police, l’on affirme que l’on ne connaît pas encore les motifs de cette action tout en avouant que les enquêtes ont déjà commencé.

Dans son édition d’hier, la rédaction a fait état d’un vol à la Coopec de Gitega. Les sources policières indiquent que des policiers qui montent la garde des institutions financières doivent faire attention car, non seulement ils sont chassés de leur travail en cas de vol, mais également ils doivent payer ce qui a été volé. Signalons enfin qu’après vérification de nos sources, le montant subtilisé est de plus de 66 millions de nos francs et non de 20 millions comme nous l’avions mentionné.

Burundi - Anniversaire

Le gouvernement se dote d’un congé jugé "inutile"

Bujumbura, le 2 février 2017 (Net Press) . Le 5 février de chaque année, le Burundi fête la charte de l’unité nationale ratifiée le 5 février 1991. Cette année, le 5 février coïncide avec un jour férié, dimanche et le gouvernement a décidé de célébrer cette journée le lendemain, le 6 février, donc le lundi de la semaine prochaine sera un jour chômé et payé.

Des populations de la capitale, surtout les privés, ont mal accueilli cette mesure car pour elles, si elles ne vont pas se débrouiller en ville, elles n’ont pas quoi donner à leurs familles dans cette période où la pauvreté bat son plein dans ce pays. Or, quand il y a congé, les chances d’avoir une ration devient minimes, tout le monde étant en congé. Trois jours successifs constituent donc un weekend anormalement long pour des gens qui vivent au quotidien.

Burundi - Rdc - Sécurité

Différences dans la perception de l’extradition de Burundais par le Congo

Bujumbura, le 2 février 2017 (Net Press) . C’est en date du 31 janvier 2017 que les autorités congolaises ont livré 187 Burundais qui vivaient dans ce pays et qui sont soupçonnées d’appartenir aux groupes armés. Du côté de la Rd Congo, il y avait le gouverneur du Sud Kivu tandis que du côté de notre pays, l’on pouvait noter la présence de la ministre de la justice et le procureur général de la République.

Ces personnes ont été remises aux autorités burundaises au poste frontière de Gatumba et la ministre de la justice a rassuré que leur sécurité sera garantie. Malgré cela, Elles ont été acheminées à un endroit gardé secret pour interrogatoire par le service national des renseignements qui doit confectionner des dossiers individuels.

Mais du côté de l’opposition, l’on critique vertement les autorités congolaises ainsi que les organisations internationales comme la Monusco, le Cicr, le Hcr et l’Union africaine qui ont supervisé ce transfert. Les défenseurs des droits de l’homme en exil ne sont pas restés en arrière dans la critique de cette extradition.

Soulignons qu’il y en a qui ont refusé de rentrer, évoquant la sécurité pour leur vie tandis que d’autres ont déclaré qu’ils sont d’origine rwandaise. Ces derniers devraient être acheminés au Rwanda au moment où ces Burundais risquent de se voir emprisonnés dans la ville de Bukavu, toujours en République démocratique du Congo.

Burundi - Sécurité

Vers le déménagement de 500 familles du site de Kagaragara

Bubanza, le 2 février 2017 (Net Press) . Trois membres du gouvernement à savoir le ministre de la sécurité, Alain Guillaume Bunyoni, de la défense Emmanuel Ntahomvukiye et celui de l’intérieur Pascal Barandagiye ont tenu une réunion de sécurité à l’endroit des populations de Bubanza.

A propos de la sécurité, ces membres du gouvernement ont indiqué que la population du site de Kagaragara, soit 500 familles au total, doit déménager vers un autre site à chercher. Officiellement, c’est pour protéger les populations ainsi que l’environnement. L’on saura que ce site de Kagaragara est situé dans la réserve naturelle de la Rukoko, dans la zone de Buringa, commune de Gihanga de la province de Bubanza.

Burundi - RD Congo - Politique - Nécrologie

Le grand Congo pleure aujourd’hui l’un de ses célèbres fils

Kinshasa, le 2 février 2017 (Net Press) . C’est dans l’après-midi d’hier qu’Etienne Tshisekedi, l’opposant historique aux régimes qui se sont succédé à Kinshasa, s’est éteint à l’âge de 84 ans à la clinique Sainte Elisabeth de Bruxelles. Selon la radio du monde, dès l’annonce de son décès, des Congolais ont commencé à se rassembler devant l’hôpital et dans les rues de Kinshasa.

La mort de ce politicien que l’on surnommait affectueusement "Le Sphinx de Limete" a été annoncée par son fils, Félix Tshisekedi ce mercredi 1er février en fin de journée. Cependant, son parti avait démenti les "rumeurs" d’un état de santé critique mais dans ce pays, personne n’avait le moindre doute que les jours d’Etienne Tshisekedi étaient comptés.

Etienne Tshisekedi a travaillé comme un ami intime de l’ancien président Mobutu Sese Seko du Zaïre où il avait décroché plusieurs portefeuilles ministériels. Par après, il a pris ses distances et en 1982, il a créé son propre parti d’opposition, Upds ou union pour la démocratie et le progrès social. Il est mort des suites d’une complication pulmonaire.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel

Politique - Sécurité4 mars 2015
|Lettre ouverte

Burundi – Médias – Sécurité25 janvier 2015
|Le directeur de la radio Isanganiro en clandestinité

Comité contre la torture1er décembre 2014
|Observations finales concernant le deuxième rapport périodique du Burundi

Burundi - Politique24 septembre 2014
|DECLARATION DU PARTI CNDD-FDD NO. 007/2014 PAR RAPPORT A LA RECENTE RESOLUTION DU PARLEMENT EUROPEEN SUR LE BURUNDI

Burundi – Droits de l’Homme - Union européenne19 septembre 2014
|Résolution du Parlement européen sur le Burundi, en particulier le cas de Pierre Claver Mbonimpa (2014/2833(RSP))

La commémoration du centenaire de la 1ère guerre mondiale 1914-1918.6 août 2014
|Au delà des limites de notre patience !!!

Administration5 août 2014
|Petite note sur l’arrêté n°1 du 10/6/2014

Opinion28 juillet 2014
| J’OBSERVE ET J’ACCUSE :

Section UPRONA en Belgique : Conférence publique24 mars 2014
|Gouvernance démocratique au Burundi : défis et propositions de solutions.

Burundi - Parti Politique7 février 2014
|Lettre de l’Honorable Bonaventure Niyoyankana au Ministre de l’Intérieur

A L’OCCASION DE L’OUVERTURE DE L’ANNÉE ACADÉMIQUE 1964-1965.13 janvier 2014
|DISCOURS PRONONCE LE 1er OCTOBRE 1964 PAR LE PROFESSEUR W. DEROUAU RECTEUR DE L’UNIVERSITÉ OFFICIELLE DE BUJUMBURA

Rwanda - Génocide6 décembre 2013
|LA TOUSSAINT ROUGE RWANDAISE DU 1er novembre 1959. (Révolution, fratricides, déicides ou génocides assistés 54 ans après ?) ssimbananiye@gmail.com Genèse et chronologie.