Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité 5 décembre 2017
|Un corps découvert pendu sur un avocatier

Burundi –Sécurité4 décembre 2017
|Quand la police s’entretue

Burundi - Sécurité 2 décembre 2017
|1000 plants de manguiers saisis alors qu’ils allaient être vendus frauduleusement

Burundi – Sécurité 1er décembre 2017
|Une personne tuée à Muramvya

Burundi - Sécurité30 novembre 2017
|Des cas d’insécurité ici et là dans le pays

Burundi - Sécurité29 novembre 2017
|La pluie d’hier a fait une victime au nord de la capitale

Burundi - Sécurité 28 novembre 2017
|Quatre enfants tués dans un accident de roulage

Burundi - Sécurité 27 novembre 2017
|Des manifestations pour soutenir le président Nkurunziza

Burundi - Sécurité25 novembre 2017
|L’Unicef condamne sans détour l’amputation de deux enfants

Burundi – Sécurité 24 novembre 2017
|Accusés de vol de maïs, des enfants amputés de poignées

Burundi - Justice - Sécurité23 novembre 2017
|L’ancien patron de l’Aprodh au centre du pays transféré

Burundi - Sécurité22 novembre 2017
|Le Focode craint pour la sécurité du brigadier Cishahayo

Burundi - Sécurité 21 novembre 2017
|Quand les anciens activistes des droits de l’hommes sont inquiétés

Burundi - Sécurité 20 novembre 2017
|Une pluie torrentielle tue trois enfants

Burundi - Réconciliation18 novembre 2017
|"Le souvenir des victimes doit être régie par la loi", dixit Mgr. Jean Louis Nahimana

Burundi - Politique 17 novembre 2017
|Une célébration qui relate

Spécial Médias16 novembre 2017
|Une commémoration qui relate

Burundi - Sécurité 15 novembre 2017
|Un corps en extrême décomposition a été trouvé à Muramvya

Burundi - Sécurité14 novembre 2017
|Toujours des assassinats signalés un peu partout dans le pays

Burundi -Sécurité13 novembre 2017
|Deux personnes trouvent la mort dans une noyade

Burundi - Belgique - Coopération11 novembre 2017
|La semaine belge annulée à la dernière minute

Burundi - Sécurité10 novembre 2017
|Deux bandits de Mutakura arrêtés par les militaires frappés comme Jésus Christ sur la croix

Burundi - Environnement - Sécurité9 novembre 2017
|Une foudre fait parler d’elle dans la province de Muramvya

Burundi - Sécurité8 novembre 2017
|Treize personnes arrêtées pour trafic humain

Burundi – Sécurité 7 novembre 2017
|La police arrête plus de 100 personnes au centre ville de Bujumbura

Archives

 

 

 



PROJET D’URGENCE POUR LA RESILIENCE DES INFRASTRUCTURES (PURI)

Demande de Manifestations d’Intérêt N°01/PURI/2017

24 février 2017

SOLLICITATION DE MANIFESTATIONS D’INTERET
REPUBLIQUE DU BURUNDI

RECRUTEMENT D’UN CONSULTANT INDIVIDUEL CHARGE D’APPUI POUR LA FINALISATION DE LA MISE EN PLACE DE LA BANQUE DE DONNEES ROUTIERES A L’OFFICE DES ROUTES
Don IDA N° D0460-BI

La République du Burundi a reçu un don de l’Association Internationale de Développement (IDA) et a l’intention d’utiliser une partie du montant de ce don pour effectuer les paiements au titre du contrat suivant : « Prestations d’un Consultant individuel chargé d’appui pour la finalisation de la mise en place de la Banque des données routières à l’Office des Routes.

La mission du consultant consistera à :

1) Faire un diagnostic de la BDR existante, notamment, en mettant un accent sur la vérification de la nomenclature des données collectées, de la fonctionnalité et de l’adéquation des logiciels de traitement des données et ceux de leur gestion et exploitation ;

2) Apprécier les besoins de la planification des interventions sur le réseau, notamment, la planification des investissements et la programmation de l’entretien routier et la cohérence de ces besoins avec les outils et les informations disponibles au niveau de la BDR. Elaborer et mettre en place une approche de réconciliation des objectifs visés et l’état actuel de la BDR en proposant et en assurant les relevés et inclusion de données complémentaires dans la BDR, et autres. Ces relevés devraient permettre, entre autres de disposer de toutes les informations sur l’état de la route, ses caractéristiques géométriques et techniques, ses points singuliers (agglomérations, cours d’eau, ponts, ouvrages d’assainissement et drainage, rétrécissements de largeurs, etc), les dégradations observées et leurs caractéristiques(dimensions des nids de poules, présence de bourbiers et leurs dimensions, les érosions et glissements de terrain, etc), l’état de la chaussée et des accessoires (accotement, fossés, etc) ;

3) Proposer à l’approbation de l’Administration routière une approche de stratégie technique pour l’élaboration des programmes pluriannuels d’entretien et la planification des investissements et l’acquisition ou l’actualisation des outils et équipements complémentaires ou nouveaux à mettre en place (actualisation ou substitution des logiciels et autres) dans ce cadre. A cet effet, les logiciels d’exploitation et de gestion devraient effectivement permettre non seulement l’élaboration des programmes visés ci-avant mais aussi l’impression de Schémas d’Itinéraires (SI),de cartes thématiques pour le réseau des routes revêtues et autres ;

4) Assurer la formation des équipes de l’unité de Planification de l’OdR à l’utilisation et la gestion des outils et des équipements mis en place et ce, à toutes les étapes du processus de mise en place de la BDR, de sa gestion et de son exploitation, et ;

5) Proposer à l’unité de planification un mode de fonctionnement de la Cellule de Gestion Routière pour garantir son opérationnalisation et son fonctionnement régulier. A cet effet, une estimation de ces besoins de fonctionnement pourra être proposée à l’attention des responsables de l’OdR.

La durée de la mission est de cent soixante cinq (165) jours étendue sur une période de 210 jours pour réaliser la mission.

Le consultant recherché aura le profil ci-après : Il devra avoir une formation universitaire (BAC + 5) au moins, doit être un Ingénieur routier avec une solide expérience dans le domaine de la planification routière et devra avoir mis en place une banque de données routières opérationnelle.

Il peut aussi être un économiste des transports avec des bonnes connaissances en base de données routières. La connaissance des logiciels MAPINFO et ARC GIS est nécessaire.

Il peut s’associer sous sa seule responsabilité à un informaticien, ou toute autre personnel qui peut l’aider dans le traitement des données qui seront récoltées sur terrain.

Le Projet d’Urgence pour la Résilience des Infrastructures(PURI) invite les Consultants individuels admissibles et intéressés à manifester leur intérêt pour fournir les services décrits ci-dessus. Ils doivent fournir les informations indiquant qu’ils sont qualifiés pour exécuter les services (copies des contrats déjà réalisés et toutes références concernant l’exécution de contrats analogues, expérience dans des conditions semblables, disponibilité des connaissances nécessaires parmi le personnel, etc.).

Le consultant sera sélectionné selon la méthode de sélection fondée sur la sélection des consultants individuels, conformément aux directives de la Banque Mondiale « Sélection et Emploi des Consultants par les emprunteurs de la Banque Mondiale », Edition de janvier 2011et révisée en juillet 2014.

Les manifestations d’intérêt portant la mention « Manifestation d’Intérêt pour la Sélection d’un Consultant individuel chargé d’appui pour la finalisation de la mise en place de la Banque des données routières à l’Office des Routes » doivent être envoyées par mail ou déposées à l’adresse ci-dessous au plus tard le 15/03 / 2017 à
17 heures 30 minutes heure de Bujumbura.

A l’Attention de Monsieur le Directeur Général de l’Office des Routes

Projet d’Urgence pour la Résilience des Infrastructures(PURI)

Avenue Heha, Quartier KABONDO

B.P. 6675 Bujumbura, BURUNDI

Tél : (+257) 22 22 29 40

E-mail : odr@odr.bi et copié mrufyikiri@odr-pdsr.bi ainsi qu’à nhavyarimana@odr-pdsr.bi

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel

Politique - Sécurité4 mars 2015
|Lettre ouverte

Burundi – Médias – Sécurité25 janvier 2015
|Le directeur de la radio Isanganiro en clandestinité

Comité contre la torture1er décembre 2014
|Observations finales concernant le deuxième rapport périodique du Burundi

Burundi - Politique24 septembre 2014
|DECLARATION DU PARTI CNDD-FDD NO. 007/2014 PAR RAPPORT A LA RECENTE RESOLUTION DU PARLEMENT EUROPEEN SUR LE BURUNDI

Burundi – Droits de l’Homme - Union européenne19 septembre 2014
|Résolution du Parlement européen sur le Burundi, en particulier le cas de Pierre Claver Mbonimpa (2014/2833(RSP))

La commémoration du centenaire de la 1ère guerre mondiale 1914-1918.6 août 2014
|Au delà des limites de notre patience !!!

Administration5 août 2014
|Petite note sur l’arrêté n°1 du 10/6/2014

Opinion28 juillet 2014
| J’OBSERVE ET J’ACCUSE :

Section UPRONA en Belgique : Conférence publique24 mars 2014
|Gouvernance démocratique au Burundi : défis et propositions de solutions.