Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité 5 décembre 2017
|Un corps découvert pendu sur un avocatier

Burundi –Sécurité4 décembre 2017
|Quand la police s’entretue

Burundi - Sécurité 2 décembre 2017
|1000 plants de manguiers saisis alors qu’ils allaient être vendus frauduleusement

Burundi – Sécurité 1er décembre 2017
|Une personne tuée à Muramvya

Burundi - Sécurité30 novembre 2017
|Des cas d’insécurité ici et là dans le pays

Burundi - Sécurité29 novembre 2017
|La pluie d’hier a fait une victime au nord de la capitale

Burundi - Sécurité 28 novembre 2017
|Quatre enfants tués dans un accident de roulage

Burundi - Sécurité 27 novembre 2017
|Des manifestations pour soutenir le président Nkurunziza

Burundi - Sécurité25 novembre 2017
|L’Unicef condamne sans détour l’amputation de deux enfants

Burundi – Sécurité 24 novembre 2017
|Accusés de vol de maïs, des enfants amputés de poignées

Burundi - Justice - Sécurité23 novembre 2017
|L’ancien patron de l’Aprodh au centre du pays transféré

Burundi - Sécurité22 novembre 2017
|Le Focode craint pour la sécurité du brigadier Cishahayo

Burundi - Sécurité 21 novembre 2017
|Quand les anciens activistes des droits de l’hommes sont inquiétés

Burundi - Sécurité 20 novembre 2017
|Une pluie torrentielle tue trois enfants

Burundi - Réconciliation18 novembre 2017
|"Le souvenir des victimes doit être régie par la loi", dixit Mgr. Jean Louis Nahimana

Burundi - Politique 17 novembre 2017
|Une célébration qui relate

Spécial Médias16 novembre 2017
|Une commémoration qui relate

Burundi - Sécurité 15 novembre 2017
|Un corps en extrême décomposition a été trouvé à Muramvya

Burundi - Sécurité14 novembre 2017
|Toujours des assassinats signalés un peu partout dans le pays

Burundi -Sécurité13 novembre 2017
|Deux personnes trouvent la mort dans une noyade

Burundi - Belgique - Coopération11 novembre 2017
|La semaine belge annulée à la dernière minute

Burundi - Sécurité10 novembre 2017
|Deux bandits de Mutakura arrêtés par les militaires frappés comme Jésus Christ sur la croix

Burundi - Environnement - Sécurité9 novembre 2017
|Une foudre fait parler d’elle dans la province de Muramvya

Burundi - Sécurité8 novembre 2017
|Treize personnes arrêtées pour trafic humain

Burundi – Sécurité 7 novembre 2017
|La police arrête plus de 100 personnes au centre ville de Bujumbura

Archives

 

 

 



Burundi - Politique

"Quand le gouvernement applique deux poids et deux mesures", dixit François Nyamoya

14 avril 2017

Bujumbura, le 14 avril 2017 (Net Press). Après que Bujumbura eut pris des mesures draconiennes à l’endroit du mouvement pour la solidarité et le développement, Msd, l’accusant de vouloir chasser le pouvoir par la voie des armes, le secrétaire général de cette formation politique, Maitre François Nyamoya, estime que Bujumbura se dirige vers la chasse à la sorcière au moment où le parti n’a jamais officiellement déclaré qu’il va combattre le pouvoir par voie des armes. Il a annoncé que « le parti prône pour la paix et les négociations inclusives et trouve que cette mesure est truffée de deux poids deux mesures.

François Nyamoya affirme que cette disposition de suspendre le parti Msd ainsi que la fermeture de ses permanences sur toute l’étendue du pays devrait s’appliquer sur le parti au pouvoir (Cndd-Fdd) qui, selon lui, « enseigne la haine ethnique et prône au vu et au su de tout le monde le viol effectif des femmes et des filles de l’opposition », avant de conclure que Bujumbura veut écarter les poids lourds de l’opposition burundaise dans les négociations qui se tiennent sur le sol tanzanien.

Burundi - Economie

Quand l’Obr crie la bonne santé économique !

Bujumbura, le 14 avril 2017 (Net Press) . Le commissaire général de l’office burundais des recettes (Obr), Léonard Sentore, dans une conférence animée ce jeudi le 13 avril 2017, a affirmé que l’Obr affiche une bonne santé économique. Léonard Sentore indique que cette institution a collecté au cours de ce premier trimestre un montant de 178 milliards, dépassant les prévisions établies à 170,7 milliards, et qui dépasse de plus de 30 pourcent la collecte de l’année dernière.

Depuis que l’Obr existe au Burundi, se demande une certaine opinion, l’on n’enregistre jamais de déficit, du Britannique que l’a initié à Léonard Sentore, qui le pilote maintenant, en passant par Domitien Ndihokubwayo, actuel ministre des finances. Cependant, la même opinion affirme que sur terrain, la pauvreté saute aux yeux et se demande ce que le gouvernement fait pour son peuple avec les bilans positifs de cette institution, il y a pratiquement plus de dix ans.

Burundi - Diplomatie - Société

Le ministre des affaires étrangères devant les sénateurs sur la "traite" des filles

Bujumbura, le 14 avril 2017 (Net Press) . Le ministre des relations extérieures et de la coopération internationale, Alain Aimé Nyamitwe, était hier devant la chambre haute du parlement où il s’est exprimé sur la question des jeunes filles qui se rendent en Arabie Saoudite et en Oman.

Il a indiqué que pour résoudre cette question, tous les concernés doivent se mettre ensemble ainsi que la mobilisation de la jeunesse pour qu’elle apprenne à monter ses projets de développement au Burundi. Il devait également entretenir les sénateurs sur d’éventuelles solutions aux difficultés rencontrées par ces filles quand elles sont déjà sur place.

Les sénateurs ont suggéré que les échanges des filles entre ces pays et le Burundi puissent se faire dans la plus grande transparence et qu’il y ait des punitions sévères pour des personnes qui pratiquent le trafic des filles une fois attrapées.

Burundi - Zimbabwe - Economie

Au Zimbabwe, les vaches et les chèvres bientôt acceptées comme garanties bancaires ?

Harare, le 14 avril 2017 (Net Press) . Confrontées à la crise économique, les banques du Zimbabwe vont peut-être se voir obligées d’accepter les chèvres, les vaches et les moutons comme garantie en échange de l’octroi d’un prêt. C’est en tout cas toute la teneur d’une loi qui doit être examinée cette semaine au parlement. Proposée par l’Union africaine du Zimbabwe (Zanu-PF), le parti du président Robert Mugabe, une loi doit être débattue cette semaine au parlement zimbabwéen pour rendre les « biens mobiles » éligibles comme caution lors d’un prêt à la banque.

Devant les députés, le ministre des Finances, Patrick Chinamasa, a déclaré que ces biens « devraient inclure des catégories de toutes sortes telles que les machines, les moteurs de voiture et le bétail », rapporte le Financial Times. Pour le ministre, cette réforme doit « promouvoir l’inclusion financière des petites et moyennes entreprises, des femmes, des jeunes et d’autres catégories sociales sous-bancarisées ».

Mais d’après le Financial Times, les banques s’inquiètent déjà de la définition de ces « biens ». Les fermiers zimbabwéens qui ont récupéré des terres saisies par Robert Mugabe après sa réforme agraire ont toujours du mal à faire reconnaître la valeur de leurs terrains auprès des banques. Et pour cause : les titres de propriété sont toujours au nom des fermiers blancs qui ont été expulsés.

Grave crise économique

Cette réforme intervient alors que le pays, qui a abandonné sa monnaie à la faveur du dollar américain en 2009 pour mettre fin à l’hyperinflation, fait désormais face à une pénurie de devises américaines.

La crise économique est par ailleurs aggravée par les incertitudes qui pèsent sur la succession du président Mugabe, âgé de 93 ans et au pouvoir depuis 1980, le tout générant un climat jugé hostile aux affaires.

Burundi - France - Justice

La justice française s’invite dans la campagne électorale de l’Hexagone

Paris, le 14 avril 2017 (Net Press) . La justice vient de s’inviter dans la campagne électorale en France, à 9 jours du premier tour. En effet, elle vient de demander au parlement européen la levée de l’immunité parlementaire de Marine Le Pen, présidente du front national. Elle est visée par une enquête sur des soupçons d’emplois fictifs d’assistants parlementaires de son parti. L’on se souvient que Marine Le Pen avait refusé le 10 mars de se rendre à une convocation des juges en vue d’une possible mise en examen, invoquant son immunité.

Les juges d’instruction du pôle financier de Paris ont adressé des demandes de levée d’immunité parlementaires de Marine Le Pen ainsi qu’une autre eurodéputée du Fn, Marie-Christine Boutonnet, signées les 29 et 30 mars 2017. Cette dernière avait également refusé de répondre à une convocation des juges début mars. Ces demandes ont été adressées au parquet de Paris puis au parquet général, qui les transmet à la chancellerie avant d’être envoyées au parlement européen.

C’est le deuxième candidat à la présidentielle française qui est dans le viseur de la justice française après celui de la droite, François Fillon, poursuivi pour les mêmes raisons que Mme Le Pen.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel

Politique - Sécurité4 mars 2015
|Lettre ouverte

Burundi – Médias – Sécurité25 janvier 2015
|Le directeur de la radio Isanganiro en clandestinité

Comité contre la torture1er décembre 2014
|Observations finales concernant le deuxième rapport périodique du Burundi

Burundi - Politique24 septembre 2014
|DECLARATION DU PARTI CNDD-FDD NO. 007/2014 PAR RAPPORT A LA RECENTE RESOLUTION DU PARLEMENT EUROPEEN SUR LE BURUNDI

Burundi – Droits de l’Homme - Union européenne19 septembre 2014
|Résolution du Parlement européen sur le Burundi, en particulier le cas de Pierre Claver Mbonimpa (2014/2833(RSP))

La commémoration du centenaire de la 1ère guerre mondiale 1914-1918.6 août 2014
|Au delà des limites de notre patience !!!

Administration5 août 2014
|Petite note sur l’arrêté n°1 du 10/6/2014

Opinion28 juillet 2014
| J’OBSERVE ET J’ACCUSE :

Section UPRONA en Belgique : Conférence publique24 mars 2014
|Gouvernance démocratique au Burundi : défis et propositions de solutions.