Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité12 mai 2017
|Fouille-perquisition à la prison centrale de Gitega

Burundi - Sécurité 11 mai 2017
|Une vague d’arrestations dans Nyakabiga

Burundi - Sécurité 10 mai 2017
|Un homme blessé lors d’une attaque armée à Buterere

Burundi - Sécurité 9 mai 2017
|Serait il une lecture différente sur la sécurité burundaise ?

Burundi - Sécurité 8 mai 2017
|Pour avoir autorisé la vente du café au Rwanda , il est emprisonné

Burundi - Sécurité 6 mai 2017
|Une fouille-Perquisition dans Birohe

Burundi - Sécurité 5 mai 2017
|Un homme tué a Kamenge

Burundi - Sécurité 4 mai 2017
|Un autre homme tué dans Cibitoke

Burundi - Sécurité3 mai 2017
|Un retraité tué dans Bujumbura rural

Burundi – Sécurité 2 mai 2017
|Un Makamba qui n’arrête pas de compter ses blessés

Burundi - Sécurité1er mai 2017
|Un commerçant assassiné à Cibitoke

Burundi - Sécurité 29 avril 2017
|Kamenge, victime d’une attaque à la grenade

Burundi - Sécurité 28 avril 2017
|Un homme tué dans la province de Rumonge

Burundi - Onu - Sécurité27 avril 2017
|Jamal Benomar sur le point d’être remplacé au Burundi

Burundi - Sécurité26 avril 2017
|L’insécurité fait parler d’elle dans la zone de Kamenge

Burundi - Sécurité25 avril 2017
|Découverte d’un cadavre dans la rivière Muha

Burundi –Sécurité 24 avril 2017
| Encore une fois Gitega sous le coup des attaques

Burundi - Sécurité 22 avril 2017
|Quand la société civile plaide pour le non-octroi de l’immunité aux putschistes

Burundi - Sécurité21 avril 2017
|L’insécurité augmente d’un cran ici et là dans le pays

Burundi - Sécurité20 avril 2017
|Une jeune fille tuée par son père

Burundi - Sécurité - Société19 avril 2017
|Une affaire sociale qui risque de causer de l’insécurité à Bubanza

Burundi - Sécurité 18 avril 2017
|Deux Burundais kidnappés sur le sol congolais

Burundi – Sécurité 17 avril 2017
|Une fouille-perquisition mêlée des arrestations

Burundi - Sécurité 15 avril 2017
|Une femme tuée par un policier

Burundi - Politique 14 avril 2017
|"Quand le gouvernement applique deux poids et deux mesures", dixit François Nyamoya

Archives

 

 

 



Fonds de Solidarité des Travailleurs de l’Enseignement (FSTE)

AVIS D’APPEL D’OFFRES

25 avril 2017

Le Fonds de Solidarité des Travailleurs de l’Enseignement (FSTE) lance un avis d’appel d’offres pour la réalisation d’un système de vidéo surveillance, dans les locaux abritant l’agence du siège, sis Av. du Gouvernement N°22, B.P. 3001 Bujumbura, téléphone 22227200-22259831.Avec ce présent Dossier d’Appel d’Offres, les soumissionnaires sont invités à remettre leurs meilleures offres finales, à la fois techniques et financières séparées, logées dans une seule enveloppe ne portant aucun signe distinctif et portant mention « offre pour la réalisation d’un système de vidéo surveillance ».Vu l’envergure et l’importance du projet pour le Fonds de Solidarité des Travailleurs de l’Enseignement (FSTE), les soumissionnaires sont invités à joindre à leurs offres les informations demandées dans les paragraphes qui suivent.

1. OBJET DE L’APPEL D’OFFRES

Le présent Appel d’Offres porte sur la réalisation d’unsystème de vidéo surveillance ainsi que la formation des utilisateurs sur le systèmeinstallé.

2. MAÎTRE D’OUVRAGE

Le marché sera conclu au nom du Fonds de Solidarité des Travailleurs de l’Enseignement (FSTE), sis Av. du Gouvernement N°22, B.P. 3001 Bujumbura, téléphone 22227200-22259831.

3. ACQUISITION DU DOSSIER D’APPEL D’OFFRES

Le Dossier d’Appel d’Offres comprenant les clauses administratives et le cahier des charges techniques peut être obtenu au secrétariat du FONDS DE SOLIDARITE DES TRAVAILLEURS DE L’ENSEIGNEMENT (FSTE), contre payement d’une somme de 100.000 FBU (Cent mille francs bu)Francs Bu non remboursable au compteN° 3001-00-718101-47 ouvert à l’Agence du Siège du FSTE avec mention « Achat DAO N° 01/2017 ».

4. CAPACITÉS ET RESSOURCES

Le soumissionnaire est invité à indiquer et illustrer ses capacités et ressources qu’il a à sa disposition, et en particulier l’organisation et les ressources qu’il envisage déployer sur ce projet.

Les informations à ce propos doivent être le plus précis possible et donner la preuve que le soumissionnaire est apte à réaliser le projet. Ces informations fournies seront évaluées suivant les critères d’évaluation qui seront définisau point 2.15.

5. QUALIFICATION DU PERSONNEL

Le soumissionnaire est invité à indiquer et illustrer, au-delà des capacités et ressources, les qualifications du personnel clé qu’il envisage déployer sur ce projet.
Les informations à ce propos doivent être précises et donner la preuve que le soumissionnaire dispose des qualifications nécessaires. Ces informations fournies seront également évaluées au point 2.15.

6. PROJETS DE RÉFÉRENCE

A ce point et à l’occasion de la présentation des offres, le Fonds de Solidarité des Travailleurs de l’Enseignement (FSTE) souhaite connaître les principaux projets de référence en détail.

Le soumissionnaire est invité à fournir ces informations aussi détaillées que possible, notamment :

• le projet et le maître d’ouvrage ;

• nom et position du responsable du maître de l’ouvrage, avec adresse email et numéro de téléphone ;

• le lieu et la période de la réalisation ;

• l’envergure du projet en termes financiers ;

• l’envergure technique (type de système et technologie appliquée) ;

• la complexité et le grade d’intégration du système ;

• l’attestation de bonne exécution ou les procès-verbaux de réception provisoire et de réception définitive.

Les informations fournies doivent être précises, afin de donner les preuves d’aptitude que le Fonds de Solidarité des Travailleurs de l’Enseignement (FSTE) attend. A cet effet et pour les trois derniers points, le soumissionnaire fournira un bref exposé permettant au Fonds de Solidarité des Travailleurs de l’Enseignement (FSTE) d’apprécier l’envergure de ses réalisations.

Ces informations fournies seront également évaluées conformément aux critères d’évaluation prévusau point 2.15.

7. CONDITIONS D’ACCEPTATION DE L’OFFRE

1. Preuve d’achat du dossier d’appel d’offre ;

2. Caution de soumission ;

Le soumissionnaire devra constituer une caution de soumission dont le montant est égal à 2.000.000 (Deux millions)de Francs Burundais par un cautionnement bancaire (voir formulaire). Il est remis en même temps que l’offre. Le cautionnement de soumission sera exécuté :

a) Si le candidat retire son offre pendant le délai de validité des offres ;

b) Si le candidat adjudicataire manque à son obligation de signer le marché.

3. Attestation de non redevabilité aux Impôts.

4. Une attestation de visite

L’absence de l’un des documents cités haut conditionne le rejet de l’offre.

8. DÉPÔT DES OFFRES

Les offres devront parvenir au secrétariat de la Direction Généraledu Fonds de Solidarité des Travailleurs de l’Enseignement (FSTE), au plus tard lundi 22 mai 2017 à 16 heures. La visite des lieux qui est obligatoire pour chaque soumissionnaire sera organisée le03 mai 2017 à partir de 10 H00au siège du FSTE. A l’issue de cette visite, une attestation de visite sera délivrée et fera l’objet des éléments de l’offre technique.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel

Politique - Sécurité4 mars 2015
|Lettre ouverte

Burundi – Médias – Sécurité25 janvier 2015
|Le directeur de la radio Isanganiro en clandestinité

Comité contre la torture1er décembre 2014
|Observations finales concernant le deuxième rapport périodique du Burundi

Burundi - Politique24 septembre 2014
|DECLARATION DU PARTI CNDD-FDD NO. 007/2014 PAR RAPPORT A LA RECENTE RESOLUTION DU PARLEMENT EUROPEEN SUR LE BURUNDI

Burundi – Droits de l’Homme - Union européenne19 septembre 2014
|Résolution du Parlement européen sur le Burundi, en particulier le cas de Pierre Claver Mbonimpa (2014/2833(RSP))

La commémoration du centenaire de la 1ère guerre mondiale 1914-1918.6 août 2014
|Au delà des limites de notre patience !!!

Administration5 août 2014
|Petite note sur l’arrêté n°1 du 10/6/2014

Opinion28 juillet 2014
| J’OBSERVE ET J’ACCUSE :

Section UPRONA en Belgique : Conférence publique24 mars 2014
|Gouvernance démocratique au Burundi : défis et propositions de solutions.

Burundi - Parti Politique7 février 2014
|Lettre de l’Honorable Bonaventure Niyoyankana au Ministre de l’Intérieur

A L’OCCASION DE L’OUVERTURE DE L’ANNÉE ACADÉMIQUE 1964-1965.13 janvier 2014
|DISCOURS PRONONCE LE 1er OCTOBRE 1964 PAR LE PROFESSEUR W. DEROUAU RECTEUR DE L’UNIVERSITÉ OFFICIELLE DE BUJUMBURA

Rwanda - Génocide6 décembre 2013
|LA TOUSSAINT ROUGE RWANDAISE DU 1er novembre 1959. (Révolution, fratricides, déicides ou génocides assistés 54 ans après ?) ssimbananiye@gmail.com Genèse et chronologie.