Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité12 septembre 2017
|Attaque armée dans Bujumbura rural

Burundi - Sécurité11 septembre 2017
|Des personnes arrêtées par des Imbonerakure au Sud du pays

Burundi - Manifestation9 septembre 2017
|Le pouvoir encore une fois dans la rue pour manifester contre un rapport de l’Onu

Burundi - Sécurité8 septembre 2017
|Brûlé par son épouse, il est sauvé par des voisins

Burundi - Sécurité7 septembre 2017
|Un cadavre retrouvé dans une rivière à Kayanza

Burundi - Dialogue6 septembre 2017
|Après Paris, Edouard Nduwimana se retrouve à Dar Es Salam

Burundi - Sécurité - Opinion5 septembre 2017
|Quand l’insécurité monte d’un cran dans tous les coins

Burundi - Sécurité4 septembre 2017
|Ruyigi, province très avancée en matière de criminalité

Burundi - Sécurité2 septembre 2017
|La protection civile de la police applaudie des deux mains à Kinindo

Burundi - Sécurité1er septembre 2017
|Un policier tue deux personnes à Kirundo

Burundi - Sécurité 31 août 2017
|Vers une demande de permission pour écrire un texto sur le Smartphone

Burundi - Sécurité30 août 2017
|Tuerie au Sud-Ouest, mais également au Nord-Ouest

Burundi - Sécurité 29 août 2017
| Un Imbonerakure blesse à la machette 5 policiers, et 3 personnes civiles

Burundi - Sécurité28 août 2017
|Un homme de 99 ans tué à Ngozi

Burundi - Sécurité 26 août 2017
|La réserve naturelle de la Rukoko sous le coup d’une arrestation

Burundi - Sécurité25 août 2017
|La lecture de la situation sécuritaire au Burundi toujours controversée

Burundi - Sécurité24 août 2017
|Une femme kidnappée sans aucun secours dans la zone de Bwiza

Burundi - Sécurité23 août 2017
|Une personne meurt dans un accident de voiture

Burundi - Sécurité22 août 2017
|Un homme tue sa conjointe pour des raisons de concubinage

Burundi - Sécurité21 août 2017
|L’insécurité monte d’un cran dans plusieurs coins du pays

Burundi - Sécurité 19 août 2017
|Quand la Regideso est pointée du doigt comme origine de l’insécurité

Bujumbura – Sécurité 18 août 2017
|De l’hécatombe sur Bujumbura

Burundi - Sécurité 17 août 2017
|Une personne tuée a Karusi .

Burundi - Sécurité16 août 2017
|La voiture du gouverneur de Bubanza dans une embuscade

Burundi - Sécurité 15 août 2017
|Un militaire tue son frère d’arme

Archives

 

 

 



Burundi - Anniversaire

Le Cndd-Fdd célèbre les deux ans après la tentative de putsch contre Pierre Nkurunziza

13 mai 2017

Bujumbura, le 13 mai 2017 (Net Press) . Ils étaient plusieurs milliers à manifester à partir de l’ancien marché central de Bujumbura brûlé en janvier 2013 vers la place de l’indépendance, il y avait des associations de la société civile proches du pouvoir, des femmes et des jeunes Imbonerakure qui supervisaient les activités ainsi que quelques policiers armés jusqu’aux dents.

Parmi les manifestants, il y avait également ceux qui étaient à vélo et d’autres qui se trouvaient dans des tricycles. Ils se sont arrêtés un moment devant l’immeuble abritant la radio Bonesha Fm détruite le lendemain de la tentative du coup d’Etat, une station à partir de laquelle le général Godefroid Niyombare a annoncé la destitution du président Nkurunziza, le 13 mai 2015.

Les manifestants ont exprimé leur soutien sans faille au président Nkurunziza et un discours de circonstance de quelques secondes a été entendu. En gros, il était question de dire que les coups d’Etat sont révolus et que désormais, seules les autorités élues par les populations seront légitimes. D’autres slogans demandant au président de la République de modifier rapidement la constitution pour supprimer la limitation des mandats ont été également entendus.

Par après, ils ont écouté l’hymne national avant de poursuivre leur défilé vers la place de l’indépendance. Il faudrait signaler que ces manifestations ont été organisées par le ministère de l’intérieur et de la formation patriotique et qu’elles ont été envisagées à travers tout le pays.

D’anniversaire en anniversaire, dans 24 heures, les professionnels des médias, pour la plupart en exil, vont eux aussi leur deuxième anniversaire de destruction de leurs radios. Il s’agit de la Radio publique africains, de la radio Bonesha Fm, de la Radio Isanganiro et de la radio et télévision Renaissance. Toutes ces radios, à l’exception de la radio Isanganiro, émettent à partir de l’étranger, une situation qui ronge l’estomac de Bujumbura.

Burundi - Politique

Vers la mise en place d’une journée dédiée au 13 mai 2017

Bujumbura, le 13 mai 2017 (Net Press) . Comme il existe un boulevard du 28 novembre rappelant la prise de pouvoir du colonel Jean Baptiste Bagaza, une foule composée des membres du parti de l’Aigle a embrassé les rues de Bujumbura afin de commémorer le 2eme anniversaire de la tentative du coup d’Etat du 13 mai 2015. Elle plaide au gouvernement burundais la mise en place d’une journée dédiée au 13 mai ainsi qu’un boulevard dédié à cet événement. Les participants ont également demandé au gouvernement du Burundi de restaurer la constitution tout en se référant sur ce qui est venu de la commission nationale du dialogue inter burundais

Le représentant du ministre de l’intérieur et de la formation patriotique, lors de son allocution, a indiqué, à la Place de l’indépendance, que le gouvernement burundais prend note de ces plaidoiries avant d’affirmer qu’une réponse favorable à cette requête va tomber incessamment.

Emboîtant le pas au secrétaire général du parti présidentiel, le général Evariste Ndayishimiye, le représentent du ministre a indiqué que les putschistes devraient être extradés manu militari sur Bujumbura pour qu’ils soient traduits devant la justice burundaise. Il a salué la mise en place d’une commission multi ethnique qui sera chargée d’amender la constitution et a exprimé sa satisfaction du fait que le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guteress, venait de nommer l’ancien président intérimaire burkinabé Michel Kafando.

Il a qualifié cette personnalité de « sage" qui va contribuer d’une façon impartiale à la sortie de la crise burundaise. Le représentant du ministère a annoncé que dans le cadre de l’éradication des comportements divisionnistes sur base ethnique et ded décourager le génocide, Bujumbura va mettre en place une commission chargée de préserver l’unité nationale contre le génocide

Burundi - Sécurité

Vers un cortège de malheurs dans la famille Oscar Ntasano

Makamba, le 13 mai 2017 (Net Press) . Selon des informations concordantes en provenance de la province Makamba, une vieille dame âgée de plus ou moins 70 ans, du nom de Bernadette Baragengana, de la colline Rabiro de la commune Vugizo en province de Makamba, a été égorgée à son domicile par des personnes non encore identifiées.

Selon les mêmes sources d’informations, elle a été égorgée dans la nuit de jeudi à vendredi et son corps n’a été découvert que ce 12 mai 2017 vers 10 heures. En outre, son domestique, le seul avec qui elle vivait dans la maison, a quitté le lieu du crime ce vendredi le 12 avril dans la petite matinée.

Bernadette Baragengana était une veuve de feu Mukorukarabe, frère aîné de l’ancien sénateur Oscar Ntasano, patron de l’hôtel Nonara Beach et qui est lui-même porté disparu depuis le 17 avril 2017, mais dont certaines informations semblent confirmer qu’il a été tué et jeté dans une rivière. La police de la place dit que les enquêtes sont déjà en cours pour identifier le ou les auteurs du crime et le corps de la défunte se trouve pour le moment à la morgue de l’hôpital de Makamba

Burundi - Administration - Politique

Vers l’amendement de la constitution

Bujumbura, le 13 mai 2017 (Net Press) . Le président de la République a signé un décret n° 100/89 du 12 mai 2017 portant nomination des membres de la commission nationale chargée de proposer le projet d’amendement de la constitution.

Ces membres sont Pascal Ngendakuriyo qui en est président, Déo Rubrintwari comme vice-président et Jean Pierre Amani comme secrétaire. Les autres membres sont Salvator Ntibazonkiza, Joseph Sinabwiteye, Alexis Manirakiza, Guillaume Ruzoviyo, Anatole Bacanamwo, Déogratias Nshimiyimana, Jacques Nahayo, Gilbert Bécaud Njangwa, Eraste Nzosaba, Mme Carine Mazameza, Léonard Nsabimana et Félix Ndayishimiye.

Pour une certaine opinion, la constitution sera amendée sans faute dans le sens voulu par la régime de Bujumbura car la plupart des membres sont proches du parti au pouvoir. Jean Pierre Amani, cadre à la Régideso, est également membre du nouveau conseil national de la communication.

Burundi - Négociations

La Cndi remet son rapport définitif au destinataire

Bujumbura, le 13 mai 2017 (Net Press) . La commission nationale du dialogue inter burundais vient de remettre son rapport définitif au président de la République de son travail entamé en octobre 2015. Le rapport de 86 pages est le produit des différents points de vue de quelques 26.000 personnes.

Selon un communiqué du 12 mai 2017, l’amendement de la constitution est un point d’intersection de plusieurs personnes consultées car il servirait à "actualiser, améliorer, assouplir ou durcir certaines dispositions de l’actuelle constitution", d’après Justin Nzoyisaba, président de la Cndi

Un autre point de convergence est la suppression de la limitation des mandats présidentiels même si le président de la Cndi reconnaît qu’une autre partie également considérable de personnes interrogées indiquent que la limitation des mandats présidentiels constitue le principe démocratique. A côté de la politique, d’autres intervenants pensent que les mauvaises conditions de vie conséquentes à la pauvreté et au chômage sont également un facteur-clé de l’instabilité politique et de l’insécurité.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel

Politique - Sécurité4 mars 2015
|Lettre ouverte

Burundi – Médias – Sécurité25 janvier 2015
|Le directeur de la radio Isanganiro en clandestinité

Comité contre la torture1er décembre 2014
|Observations finales concernant le deuxième rapport périodique du Burundi

Burundi - Politique24 septembre 2014
|DECLARATION DU PARTI CNDD-FDD NO. 007/2014 PAR RAPPORT A LA RECENTE RESOLUTION DU PARLEMENT EUROPEEN SUR LE BURUNDI

Burundi – Droits de l’Homme - Union européenne19 septembre 2014
|Résolution du Parlement européen sur le Burundi, en particulier le cas de Pierre Claver Mbonimpa (2014/2833(RSP))

La commémoration du centenaire de la 1ère guerre mondiale 1914-1918.6 août 2014
|Au delà des limites de notre patience !!!

Administration5 août 2014
|Petite note sur l’arrêté n°1 du 10/6/2014

Opinion28 juillet 2014
| J’OBSERVE ET J’ACCUSE :

Section UPRONA en Belgique : Conférence publique24 mars 2014
|Gouvernance démocratique au Burundi : défis et propositions de solutions.

Burundi - Parti Politique7 février 2014
|Lettre de l’Honorable Bonaventure Niyoyankana au Ministre de l’Intérieur