Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité 12 mai 2018
|Vingt-cinq personnes tuées et 7 blessées dans une attaque armée

Burundi - Sécurité11 mai 2018
|Les milieux des droits de l’homme dressent un bilan du mois d’avril

Burundi - Sécurité10 mai 2018
|Attention aux parents des enfants en bas âge, du commerce "florissant"...

Burundi - Rdc - Sécurité - Santé 9 mai 2018
|L’épidémie d’Ebola signalée au nord-ouest du Burundi, à la frontière avec la Rdc

Burundi - Sécurité 8 mai 2018
|La femme du journaliste Antoine Kaburahe échappe à un attentant en Belgique.

Burundi - Sécurité 7 mai 2018
|L’ancien administrateur de la commune Buyenzi arrêté

Burundi - Politique - Sécurité5 mai 2018
|Des militants de la coalition Amizero y’Abarundi continuent d’être arrêtés

Burundi - Justice - Sécurité4 mai 2018
|Deux prévenus accusés de lancement de grenade condamnés à perpétuité

Burundi - Politique - Sécurité3 mai 2018
|Un militant de la coalition enlevé ce matin à Kanyosha

Burundi - Sécurité 2 mai 2018
|Une attaque armée fait un mort et cinq blessés en province de Ruyigi

Burundi - Sécurité1er mai 2018
|Situation sécuritaire alambiquée la semaine dernière

Burundi - Sécurité - Justice30 avril 2018
|Une rwandaise désignée persona non grata au Burundi sous les verrous

Burundi - Sécurité - Justice28 avril 2018
|"Burundi : lourde condamnation pour Germain Rukuki", dixit RFI

Burundi - Sécurité Routière27 avril 2018
|"La camion abîmé à Ngozi n’appartient pas au Pam", dixit cette agence onusienne

Burundi - Sécurité26 avril 2018
|Des personnes trouvent la mort dans un accident grave de roulage

Burundi - Politique25 avril 2018
|Premier conseil des ministres du nouveau gouvernement

Burundi - Sécurité24 avril 2018
|Assassinat d’une jeune fille à la veille de son mariage

Burundi - Sécurité23 avril 2018
|Une femme proche d’Agathon Rwasa ligotée et battue

Burundi - Sécurité21 avril 2018
|Un détenu fauché alors qu’il tentait de s’évader

Burundi - Sécurité21 avril 2018
|Un détenu fauché alors qu’il tentait de s’évader

Burundi - Sécurité 20 avril 2018
|Axel enlevé par le service national de renseignement

Burundi - Sécurité 19 avril 2018
|Un enfant de la rue été tué à Gitega

Burundi - Sécurité18 avril 2018
|Le ministère de la sécurité donne son bilan trimestriel de l’année 2018

Burundi - Sécurité17 avril 2018
|Attaque armée dans la commune de Gihanga, des morts et des blessés

Burundi - Sécurité 16 avril 2018
|Le directeur commercial de la Buceco reste introuvable

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Neuf élèves du lycée de Gatete incarcérés

9 juin 2017

Rumonge, le 9 juin 2017 (Net Press) . Neuf élèves, dont huit garçons et une fille, ont été arrêtés dans la matinée d’hier dans la province de Rumonge. En effet, des élèves du lycée de Gatete, de la commune et province Rumonge, ont emprunté la route macadamisée vers la province de Rumonge afin d’exprimer leur opposition au directeur du lycée qui ne fait que "dilapider les fonds de l’école".

Cet emprisonnement a engendré un tollé chez tous les partenaires de l’éducation de cet établissement scolaire et les parents n’ont pas tardé à réagir en demandant que les élèves soient relâchés sans conditions. Les policiers qui les ont arrêtés ont de leur côté expliqué que les neuf étaient des meneurs de cette manifestation.

La partie de la direction explique qu’il devrait y avoir une réunion de tous les partenaires de l’éducation de cette école, tout en précisant que les élèves font un montage et qu’il n’y a pas de détournements de fonds.

Au centre du pays, dans la province de Gitega, deux membres du parti Fnl proches d’Agathon Rwasa ont été arrêtés hier par des agents du service national des renseignements, accompagnés des forces de la police. La première arrestation d’un prénommé Jean Paul s’est déroulée sur la colline Bwoga, commune et province Gitega. Le deuxième, Edouard, également supporter d’Agathon Rwasa, a été arrêté sur son lieu de travail, un salon de coiffure, au quartier Yoba de la ville de Gitega.

Le responsable de cette tendance politique dans la province de Gitega, Ferdinand Misigaro, indique que les mobiles de ces arrestations ne sont pas encore connus, mais comme à l’accoutumée, pense qu’il s’agirait des mobiles politiques liés uniquement à leur appartenance politique. Curieusement, la police indique ne pas être au courant de ces incarcérations.

Burundi - Justice

Quatre présumés cultivateurs de drogue condamnés

Muramvya, le 9 juin 2017 (Net Press) . Le tribunal de grande instance de Muramvya vient de condamner quatre présumés cultivateurs de drogue dans cette province. Trois d’entre eux, attrapés en flagrant délit, ont été condamnés à deux ans de prison ferme et à une amende de 200.000 Fbu chacun. Le quatrième, qui est accusé de complicité, a été condamné à une année de prison et à une amende de 50.000 Fbu.

Selon des informations en provenance de Muramvya, les trois personnes ont été arrêtées dimanche le 4 juin 2017 lors qu’ils ont été appréhendés avec plus de 500 plants de drogue. Ils ont été par après transférés à la prison centrale de Muramvya. L’opinion sur place à Muramvya estime cependant que le parquet a été très clément envers les coupables.

Burundi - Rwanda - Coopération

Kigali chasse 91 personnes d’origine burundaise

Kigali, le 9 juin 2017 (Net Press). Plus de 90 personnes d’origine burundaise ont été chassés par le gouvernement rwandais, qui les a convoyés jusqu’à la frontière rwando-burundaise, au lieu-dit Gasenyi-Nemba, dans la commune de Busoni de la province de Kirundo où elles ont été accueillies par la police de notre pays.

La police fait savoir que les personnes refoulées étaient parties pour ce pays pour y chercher de l’emploi. Après l’identification, les enfants et les femmes ont été envoyés dans leurs ménages au moment où 16 jeunes parmi eux ont été mis en quarantaine pour des raisons d’enquêtes.

L’administration locale à Kirundo indique qu’en avril dernier, plus de 200 autres personnes avaient transité par cette province alors qu’elles venaient également d’être chassées du pays de Paul Kagame. Ces personnes, pour la plupart des jeunes, s’occupaient de petits métiers dans ce pays comme l’agriculture et l’élevage.

Selon leurs témoignages, ils n’ont pas été préparés avant d’être chassés et certains d’entre eux n’’ont pas eu le temps de recouvrer leurs modiques sommes d’argent et précisent qu’ils n’ont pas été informés des mobiles de leur renvoi. L’administration locale indique de son côté que la plupart de ces personnes sont originaires de Kirundo, mais qu’il y a parmi eux des ressortissants des provinces Kayanza ; Ngozi et Muyinga.

Burundi - Politique

Le Msd commémore le 8ème anniversaire de son agrément

Bujumbura, le 9 juin 2017 (Net Press) . C’est hier 8 juin 2017 que le parti Mouvement pour la solidarité et le développement, Msd, dirigé par Alexis Sinduhije, a commémoré son 8ème anniversaire d’agrément. Selon un communiqué rendu public à cette occasion, cette formation politique fait savoir qu’en réalité, il vient de fêter également son 10ème anniversaire de naissance, ce qui veut dire que le parti au pouvoir a tout tenté pour ne pas agréer le Msd, mais en vain.

Selon toujours ce communiqué, si le parti a survécu, c’est au prix du sacrifice pendant ces dix ans d’existence de fait et ces huit ans de statut légal. De nombreux membres ont payé de leur vie la défense de la devise du parti, d’autres ont passé plusieurs années en prison ou en exil. Cependant, toutes ces épreuves douloureuses ont forgé l’identité indélébile d’un Msd révolté contre l’injustice, insoumis à l’ordre dictatorial et corrompu et combattant de la liberté et de la démocratie.

Pour cette formation politique, les manœuvres en cours, qu’elle juge ridicules, de déstabiliser les organes du Msd et orchestrées par le parti au pouvoir et le gouvernement, n’entament pas la sérénité des militants et de leurs dirigeants qui maintiennent le cap sur la chute de Pierre Nkurunziza et de son système, conclut le communiqué.

Burundi - Société

"Des affamés aux affaires", clame une opinion !

Bujumburan le 9 juin 2017 (Net Press) . La coalition "Amizero y’Abarundi" que l’ambassadeur extraordinaire plénipotentiaire, de surcroît conseiller principal en matière de communication à la présidence de la République, Willy Nyamitwe, qualifie de "Ami Zero", a adressé une correspondance au maire de la ville de Bujumbura, Freddy Mbonimpa, lui demandant l’autorisation de la tenue d’une conférence de presse pour informer l’opinion burundaise et internationale sur les réalisations des parlementaires couvrant la période de 2015-2016.

Comme on peut s’en douter, la requête a été vite rejetée par le gardien de la ville de Bujumbura sous prétexte qu’« une coalition qui s’est formée pendant la période électorale de 2015 et n’a pas de personnalité juridique aux regards de la loi. Un refus qu’une opinion considère que " Les affamés aux affaires" car il est impensable que cette coalition, qui est parmi ceux qui sont aux affaires, soit parmi les interdits aux affaires.

Le porte –parole du Fnl, tendance d’Agathon Rwasa, Aimé Magera, une des formations politiques qui se trouvent dans la coalition, s’inquiète que ce refus ne soit une entorse à la démocratie et invite la coalition à "lutter pour la promotion d’un Etat de droit ou tout Burundais se sentira comme chez lui"

Burundi - Administration

Des fonctionnaires de Ruyigi mécontents

Ruyigi, le 9 juin 2017 (Net Press) . Selon des informations concordantes, certains parmi les fonctionnaires de Ruyigi, dans la commune de Bweru, demandent que les cotisations forcées de 5.000 Fbu ne soient pas prélevées. En effet, selon toujours les mêmes informations, ces cotisations sont destinées à construire une permanence du parti de l’Aigle dans cette province orientale du pays.

Ces fonctionnaires, surtout ceux qui ne sont pas membres du Cndd-Fdd, font savoir que cette décision ne fait qu’enfoncer ces salariés dans une misère sans nom. Ils demandent par ailleurs que cette mesure frappe uniquement les membres du parti au pouvoir, comparant cette contribution forcée à un chef de parti politique qui demanderait une contribution à la population pour se construire sa propre maison.

La responsable de cette formation politique au pouvoir dans cette commune, Josaphat Bwampamye, confirme que des contributions sont demandées aux populations pour construire cette permanence mais que cette mesure concerne uniquement les fonctionnaires du Cndd-Fdd dans la commune de Bweru.

Burundi - Société

Un chiffre 5910 qui en dit long !

Gitega, le 9 juin 2017 (Net Press) . Le fonds des Nations Unies pour la population (Fnuap), de concert avec les membres de la chambre haute du parlement, a organisé dans les provinces de Gitega (commune Gishubi et Giheta )et Rumonge, un atelier de sensibilisation sur la lutte contre le mariage précoce et la grossesse non désirée à l’endroit des jeunes scolarisées. Une sénatrice orateur du jours affirme que le chiffre 5910 en dit long.

La même source attire l’attention des jeunes adolescentes que le chiffre 5 constitue 5 moments de plaisir sexuel, le chiffre 9 fait était de neufs mois de labeur en grossesse non désirée, le chiffre 1 est un enfant illégitime qui évolue vers un avenir incertain et le chiffre zéro, le célibat éternel suite au rejet social.

La même source souligne que les grossesses non désirées en milieu scolaire frappent douloureusement les écoles à régime d’internat et présente des conséquences néfastes chez une adolescente victime car elle est rejetée par celui qu’il a engrossée, le rejet de la famille et de la société, la festissule obstétricale et une vie précaire qui s’en suivent, l’abandon scolaire qui hypothèque son avenir. Elle conseille aux adolescentes de dire non à tout harcèlement sexuel et de se mettre dans la confiance en soi et en leadership.

Le Finuap pour promotion de 0 grossesse non désirée en milieux scolaire

Le chargé de la jeunesse et de la lutte contre le sida au fonds des Nations Unies pour la population, Dr George Gahungu, dit que le mariage précoce et la grossesse non désirée en milieu scolaire préoccupe le Finuap. Et dans l’optique d’éradiquer ce fléau, cet organisme onusien va poursuivre son accompagnement au gouvernement burundais, à travers l’initiative du président du sénat, Reverien Ndikuriyo qui a procédé au lancement officiel de ce projet le 30 avril 2017 en commune Busoni, province de Kirundo.

L’objectif est d’éradiquer le mariage précoce et la grossesse non désirée en milieu scolaire dans la promotion de la politique zéro grossesse en milieux scolaires. Sur la question de savoir comment le Unfpa va contribuer à la mise en application de ce programme considérant que la pauvreté reste derrière cette hécatombe, le Dr George Gahungu affirme que le Unfpa , dans sa lutte contre l’explosion démographique, appuie le ministère de la santé publique et de la lutte contre le sida. Il entend nouer un partenariat privilégié avec le ministère de l’éducation en intégrant dans le programme de l’école fondamentale toutes notions en matière de la santé reproductive.

Burundi - Royaume Uni - Elections

Le parti de la première ministre perd la majorité absolue

Londres, le 9 juin 2017 (Net Press) . Le parti conservateur de la première ministre britannique, Theresa May, se dirige vers une majorité relative à la chambre des communes, selon les résultats officiels quasi définitifs des législatives anticipées du 8 juin 2017. Les conservateurs sont en tête du scrutin, mais perdent dix ou quinze de sièges par rapport à leur majorité précédente, tandis que l’opposition travailliste en gagne une trentaine.

Mi-avril, quand Theresa May avait annoncé les élections législatives anticipées, les observateurs prédisaient un raz-de-marée aux conservateurs et une déroute historique aux travaillistes. Un mois et demi plus tard, c’est Jeremy Corbyn qui pavoise et Theresa May qui fait la grimace.

Les "Tories" restent le premier parti du pays, mais ils perdent la majorité absolue à la chambre des communes. Le scénario catastrophe se confirme pour Theresa May, qui avait organisé ces élections législatives anticipées pour, au contraire, renforcer sa majorité absolue en vue des négociations sur le Brexit.

"Aujourd’hui, le pays a plus que tout besoin de stabilité. Si les premières indications sont correctes et que le parti conservateur a obtenu le plus de sièges et sans doute le plus de voix, il nous incombera de faire en sorte que nous ayons cette période de stabilité", a lancé ce matin la première ministre Theresa May.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel

Politique - Sécurité4 mars 2015
|Lettre ouverte

Burundi – Médias – Sécurité25 janvier 2015
|Le directeur de la radio Isanganiro en clandestinité

Comité contre la torture1er décembre 2014
|Observations finales concernant le deuxième rapport périodique du Burundi

Burundi - Politique24 septembre 2014
|DECLARATION DU PARTI CNDD-FDD NO. 007/2014 PAR RAPPORT A LA RECENTE RESOLUTION DU PARLEMENT EUROPEEN SUR LE BURUNDI

Burundi – Droits de l’Homme - Union européenne19 septembre 2014
|Résolution du Parlement européen sur le Burundi, en particulier le cas de Pierre Claver Mbonimpa (2014/2833(RSP))

La commémoration du centenaire de la 1ère guerre mondiale 1914-1918.6 août 2014
|Au delà des limites de notre patience !!!

Administration5 août 2014
|Petite note sur l’arrêté n°1 du 10/6/2014