Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité 5 décembre 2017
|Un corps découvert pendu sur un avocatier

Burundi –Sécurité4 décembre 2017
|Quand la police s’entretue

Burundi - Sécurité 2 décembre 2017
|1000 plants de manguiers saisis alors qu’ils allaient être vendus frauduleusement

Burundi – Sécurité 1er décembre 2017
|Une personne tuée à Muramvya

Burundi - Sécurité30 novembre 2017
|Des cas d’insécurité ici et là dans le pays

Burundi - Sécurité29 novembre 2017
|La pluie d’hier a fait une victime au nord de la capitale

Burundi - Sécurité 28 novembre 2017
|Quatre enfants tués dans un accident de roulage

Burundi - Sécurité 27 novembre 2017
|Des manifestations pour soutenir le président Nkurunziza

Burundi - Sécurité25 novembre 2017
|L’Unicef condamne sans détour l’amputation de deux enfants

Burundi – Sécurité 24 novembre 2017
|Accusés de vol de maïs, des enfants amputés de poignées

Burundi - Justice - Sécurité23 novembre 2017
|L’ancien patron de l’Aprodh au centre du pays transféré

Burundi - Sécurité22 novembre 2017
|Le Focode craint pour la sécurité du brigadier Cishahayo

Burundi - Sécurité 21 novembre 2017
|Quand les anciens activistes des droits de l’hommes sont inquiétés

Burundi - Sécurité 20 novembre 2017
|Une pluie torrentielle tue trois enfants

Burundi - Réconciliation18 novembre 2017
|"Le souvenir des victimes doit être régie par la loi", dixit Mgr. Jean Louis Nahimana

Burundi - Politique 17 novembre 2017
|Une célébration qui relate

Spécial Médias16 novembre 2017
|Une commémoration qui relate

Burundi - Sécurité 15 novembre 2017
|Un corps en extrême décomposition a été trouvé à Muramvya

Burundi - Sécurité14 novembre 2017
|Toujours des assassinats signalés un peu partout dans le pays

Burundi -Sécurité13 novembre 2017
|Deux personnes trouvent la mort dans une noyade

Burundi - Belgique - Coopération11 novembre 2017
|La semaine belge annulée à la dernière minute

Burundi - Sécurité10 novembre 2017
|Deux bandits de Mutakura arrêtés par les militaires frappés comme Jésus Christ sur la croix

Burundi - Environnement - Sécurité9 novembre 2017
|Une foudre fait parler d’elle dans la province de Muramvya

Burundi - Sécurité8 novembre 2017
|Treize personnes arrêtées pour trafic humain

Burundi – Sécurité 7 novembre 2017
|La police arrête plus de 100 personnes au centre ville de Bujumbura

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Une attaque à la grenade blessant une personne

19 juin 2017

Cibitoke, le 19 juin 2017 (Net Press) . Le bistrot situé sur colline de Rwiri, de la commune de Murwi dans la province de Cibitoke au nord-ouest du pays, a été la cible d’une attaque à la grenade pendant la soirée de ce dimanche, faisant un blessé. Deux personnes ont été interpellées pour l’enquête.

Dans le même chapitre, Lamek Kashindi, membre influent du Fnl non reconnu par Bujumbura, a été arrêté ce lundi matin le 19 juin 2017 au chef-lieu de la commune de Gisuru, dans la province de Ruyigi par l’administrateur de cette commune et conduit manu militari au cachot de la commune.

Selon des informations sur place, Kashindi aurait eu des différents avec cet administratif et le député de cette formation politique élu dans la province de Ruyigi dit que ce sont des manœuvres pour faire taire les opposants politiques car il deviens le 6ème membre de ce parti à avoir été arrêté à moins d’un mois.

Par ailleurs, un enseignant membre influent du parti Uprona non reconnu par le pouvoir a été accusé de lancer des propos diffamatoires à l’endroit de chef de zone Kibago. Il a été arrêté à minuit ce 12 juin 2017 sur la colline Jimbi, commune Kibago dans la province de Makamba, conduit au cachot de cette commune où il est resté détenu depuis 5 jours.

Dans la même logique, le représentant de parole et action pour le réveil de conscience et de changement de mentalité (Parcem) en commune Mbuye, province de Muramvya, Aimé Gatore, accusé de stigmatiser les jeunes du parti au pouvoir Imbonerakure en les excluant dans l’identification des jeunes qui devraient participer dans un atelier de formation, a été arrêté mardi dernier, conduit manu militari au cachot provincial de la police de Muramvya. Au moment où nous mettons sous presse, il est transféré au cachot du service national des renseignements.

D’autre part, le commissaire provincial de la police de Muramvya, Isidore Ryakiye, a été inquiété par le titre de cet atelier de formation qui devrait être organisé par la Parcem « lanceur d’alarme" avant de lui coller l’infraction d’atteinte à la sécurité intérieur de l’Etat.

Burundi - Société

Un ultimatum qui inquiète les musulmans

Bujumbura, le 19 juin 2017 (Net Press) . Au moment où le président Pierre Nkurunziza a donné un ultimatum jusqu’au 30 décembre 2017 aux polygames de congédier les femmes non enregistrées à l’état civil afin de garder une seule femme légale, le monde musulman s’inquiète de cet ultimatum qui va à l’encontre des écritures saintes du coran qui autorise aux fidèles du prophète Mahomet de se marier aux plusieurs femmes et que nulle injonction, puissante soit-elle , ne peut pas aller à l’encontre des écritures saintes de l’islam

Terence Ntahiraja, le porte-parole du ministère de l’intérieur et de la formation patriotique, dit que le ministère va procéder au recensement général des polygames, une activité qui prendra fin le 30 juin 2017. Ntahiraja estime que les personnes qui se sont mariées avec plusieurs femmes doivent les congédier pour rester avec qu’une seule femme qui va être mariée légalement. Ntahirahija affirme que les enfants issues de cette union illégale vont être protégés par la loi.

Parallèlement, 4 femmes accusées d’avoir plusieurs maris, originaires des provinces Karusi, Gitega et Cankuzo ont été expulsées ce jeudi de la commune de Kayogoro, en province de Makamba .

Selon des sources sur place, cette expulsion a été commanditée par le représentant des démobilisés dans cette commune Pablo Ndayiragije ainsi que les membres de la ligue des jeunes du parti au pouvoir (Imbonerakure )

Burundi - Droits de l’Homme

La campagne Sos-Torture sort son rapport n° 79

Bujumbura, le 19 juin 2017 (Net Press) . Il couvre la période du 10 au 17 juin 2017 sur les violations des droits de l’homme au Burundi. La situation carcérale est de nouveau en hausse car le nombre est passé de 8.611 à 9.195 prisonniers et ce, après la libération de prssonniers suite à une grâce présidentielle de janvier 2017.

Pour ce rapport, ceci confirme les allégations des arrestations et des détentions arbitraires puisque les prévenus constituent le double de ceux qui ont été condamnés. Sinon, 4 personnes ont été assassinées au cours de cette période, un homme porté disparu depuis le 8 juin à Ruyigi après son arrestation par les miliciens Imbonerakure qui l’ont d’abord torturé.

Le rapport fait aussi mention enfin de 7 arrestations arbitraires dont certaines ont été menées par des miliciens Imbonerakure en complicité avec des agents de la police.

Burundi - Rwanda - Politique

Un journaliste, parmi les prochains rendez-vous présidentiel Rwandais

Kigali, le 19 juin 2017 (Net Press) . Le président sortant rwandais, Paul Kagame, a été officiellement désigné candidat à sa propre succession à la présidentielle rwandaise ce samedi le 17 juin 2017 par son parti le front patriotique rwandais. Il est en lice avec l’ex-journaliste Philippe Mpayimana, qui rentre de l’exil dans le pays d’Emmanuel Macron et les candidats indépendants, en l’occurrence Diane Rwigara, la fille de l’homme d’affaires Assinapol Rwigara, l’ancien financier du parti aux affaires dont la mort à suscité beaucoup d’encre et de salive. .

Selon les informations sur place, l’unique parti de l’opposition (le parti vert démocratique) dirigé par le Dr Frank Habineza, a annoncé dernièrement qu’il va participer à ce prochain rendez vous.

La victoire de l’homme fort du Rwanda ne fait déjà l’ombre d’un doute

L’homme qui a mis fin au régime de Juvénal Habyalimana, qui gouvernait sans partage et qui a organisé et commandité le génocide Tutsi en 1994, reste le plus favori du scrutin, son parti dispose de moyens considérables gravitant autour de 500 millions de dollars américains et plusieurs millions des membres .

Dans une interview accordée à Jeunes Afrique, Paul Kagame avait affirmé que son prochain mandat serait « sans doute » le dernier. En théorie, il peut rester au pouvoir jusqu’en 2034 « nous devons faire les choses différemment et faire plus d’efforts pour que les sept années qui viennent nous donnent une forme de transition « a t-il déclaré dans son discours , ce 17 juin 2017

Pour les analystes politiques, cette affirmation est discutable pour au moins deux raisons. Tout d’abord, la constitution lui permet de régner jusqu’en 2034 et ensuite, tous les présidents africains, au soir de leurs mandats, se maintiennent au pouvoir et ceci, au nom de leurs peuples, des fois si pas souvent contre leur volonté

Selon des informations en provenance du Rwanda, la candidature de Paul Kagame était unique et les congressistes avaient à confirmer ou infirmer ce candidat. Ils votaient par écrit sur un bout de papier qu’ils déposaient ensuite dans un panier. La liste provisoire de ceux qui vont concourir dans cette course électorale sera disponible ce 27 juin 2017 tandis que la liste définitive sera prête le 7 juillet 2017.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel

Politique - Sécurité4 mars 2015
|Lettre ouverte

Burundi – Médias – Sécurité25 janvier 2015
|Le directeur de la radio Isanganiro en clandestinité

Comité contre la torture1er décembre 2014
|Observations finales concernant le deuxième rapport périodique du Burundi

Burundi - Politique24 septembre 2014
|DECLARATION DU PARTI CNDD-FDD NO. 007/2014 PAR RAPPORT A LA RECENTE RESOLUTION DU PARLEMENT EUROPEEN SUR LE BURUNDI

Burundi – Droits de l’Homme - Union européenne19 septembre 2014
|Résolution du Parlement européen sur le Burundi, en particulier le cas de Pierre Claver Mbonimpa (2014/2833(RSP))

La commémoration du centenaire de la 1ère guerre mondiale 1914-1918.6 août 2014
|Au delà des limites de notre patience !!!

Administration5 août 2014
|Petite note sur l’arrêté n°1 du 10/6/2014

Opinion28 juillet 2014
| J’OBSERVE ET J’ACCUSE :

Section UPRONA en Belgique : Conférence publique24 mars 2014
|Gouvernance démocratique au Burundi : défis et propositions de solutions.