Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité10 octobre 2017
|Il tue six voisins avant de se donner la mort

Burundi - Sécurité9 octobre 2017
|Un dimanche pas tout-à-fait tendre

Burundi - Sécurité7 octobre 2017
|La province de Rumonge de plus en plus citée dans divers crimes

Burundi - Sécurité6 octobre 2017
|Fouille-perquisition dans la prison de Rumonge, divers articles saisis

Burundi - Sécurité5 octobre 2017
|Un fusil trouvé dans une brousse dans la province de Rumonge

Burundi - Sécurité4 octobre 2017
| Un véhicule des militaires burundais en Somalie endommagé

Burundi - Sécurité3 octobre 2017
|Un vieil homme tué au couteau dans Bujumbura rural

Burundi - Sécurité 2 octobre 2017
|Quand l’insécurité refait surface dans la zone Cibitoke

Burundi - Manifestation30 septembre 2017
|Bujumbura dans la rue pour dénoncer et remercier en même temps

Burundi - Energie29 septembre 2017
|Le manque de courant électrique déstabilise la capitale

Burundi - Sécurité 28 septembre 2017
|L’insécurité augmente d’un cran dans la province de Gitega

Burundi - Sécurité27 septembre 2017
|Insécurité dans le pays, insécurité dans les pays voisins

Burundi - Sécurité 26 septembre 2017
|Une personne tuée à Matana

Burundi - Sécurité 25 septembre 2017
|Le pays toujours en face de l’insécurité grandissante

Burundi - Sécurité 23 septembre 2017
|L’insécurité augmente d’un cran au Nord-Ouest du pays

Burundi - Sécurité 22 septembre 2017
|Des corps sans vie trouvés dans la capitale et au sud du pays

Burundi - Sécurité - Intempérie21 septembre 2017
|Va-t-on vers les catastrophes naturelles des pays occidentaux ?

Burundi - Sécurité20 septembre 2017
|Dix-sept adolescents arrêtés dans la province de Rutana

Burundi - Sécurité19 septembre 2017
|Des tirs à l’arme automatique entendus par les habitants de Kibenga

Burundi - Sécurité18 septembre 2017
|Un père tue ses propres enfants dans Bujumbura rural

Burundi - Kenya - Sécurité16 septembre 2017
|Les 4 Burundais attrapés à Isiolo emprisonnés à Nairobi

Burundi - Sécurité 15 septembre 2017
|Pour avoir sauvé une vie en danger, ils sont sous les verrous

Burundi - Sécurité14 septembre 2017
|La police change de langage à propos de l’enlèvement d’un opposant

Burundi - Sécurité 13 septembre 2017
|Un proche de Hussein Radjabu interpellé

Burundi - Sécurité12 septembre 2017
|Attaque armée dans Bujumbura rural

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Un homme tué à Kirundo

24 juin 2017

Kirundo, le 24 juin 2017 (Net Press) . Accusé de sorcellerie par son entourage, Théoneste Buyoya a été tué ce vendredi soir à coup des machettes sur la colline Bugwana de la commune Gitobe, dans la province de Kirundo, par des individus non encore identifiés. Selon les informations sur place, la victime avait échappé de justesse les tirs de flèches, il y a deux ans. Un employé de l’institut technique agricole du Burundi de Bugwana a été déjà arrêté pour l’enquête pré-juridictionnelle.

Sur le même volet, trois personnes sont mortes ce vendredi lors d’un accident de roulage sur la Rn5 (Bujumbura - Cibitoke), dans les environs de la société pharmaceutique Siphar. Le porte-parole adjoint de la police, Moise Nkurunziza, affirme qu’un camion de marque Ben a cogné 3 personnes, un conducteur de moto et 2 conducteurs de Vélo , qui sont morts sur le champ.

Burundi - Sécurité

Encore des arrestations qui refont surface

Bujumbura, le 24 juin 2017 (Net Press) Accusés d’organiser le départ massif des jeunes au pays de Paul Kagame, Elie Ntirampeba et Jean Claude Ndikuriyo ont été arrêtés ce vendredi, transmis manu militari au service national des renseignements, tout près de la Cathédrale Regina Mundi.

Jean Claude Ndikuriyo a été arrêté à son domicile dans le quartier 2 de la zone Ngagara, Elie Ntirampeba a été appréhendé à la 5eme avenue du quartier Mutakura dans la zone Cibitoke, commune Ntahangwa, en mairie de Bujumbura. Selon les sources sur place, aucune preuve matériel indiquant leur implication, dans cette acte.

Burundi - Sécurité

Le Rwanda a remis le pécheur à la police burundaise

Cibitoke, le 24 juin 2017 (Net Press) . Ce vendredi le 23 juin 2017, le Rwanda a remis Jackson Ndayikengurukiye, le pêcheur burundais à la police nationale du Burundi sur la frontière burundo-rwandaise de Ruhwa (commune de Rugombo, province de Cibitoke, nord-ouest du pays).

Selon le porte-parole de la police, le pêcheur a été remis en tant qu’irrégulier refoulé. Jackson Ndayiragije avait été capturé ce mercredi par des militaires rwandais dans la rivière Ruhwa.

Burundi - Société

Un 5eme forum du secrétaire général de l’Eac sans aborder la crise diplomatique entre le Burundi-Rwanda

Bujumbura, le 24 juin 2017 (Net Press) . Le Burundi a accueilli le 5eme forum du secrétariat général de la communauté des Etats de l’Afrique de l’Est. Sur l’agenda, figurait la libre circulation des biens et des marchandises, les questions liées au changement climatique, ignorant la crise diplomatique entre le Burundi et le Rwanda.

Liberat Mpfumukeko, le secrétaire général de l’Eac souhaite que les pays de cette sous-région s’investissent en vue d’augmenter la production agricole en passant par la transformation des produits alimentaires. Certains participants ont déploré que la communauté est africaine pense a résoudre l’insécurité alimentaire dans la région sans pour autant évoquer l’amélioration des techniques agricoles.

Sarah Alakara, une fille de nationalité tanzanienne et leader d’une Association des Femmes Eleveurs (Pastoral Women Council), estime qu’un développement durable n’est pas possible sans l’amélioration de l’agriculture. « Si vraiment on veut améliorer la productivité, on doit investir en des techniques agricoles, il faut y mettre des moyens », fait-elle remarquer.

Le secrétaire général de la communauté est africaine, Liberat Mpfumukeko, a étouffé dans l’œuf toute idée allant dans le sens de l’amélioration des relations diplomatiques entre le Burundi et le Rwanda et a estimé qu’il faut se focaliser sur les points positifs de la communauté.

Burundi - Ouganda - Sécurité

L’Union européenne au chevet des refugiés burundais de Nakivale

Nakivale, le 24 juin 2017 (Net Press) . L’Union européenne donne 85 millions pour voler a la rescousse des réfugiés burundais vivant dans le camp de réfugiés de Nakivale sur le sol ougandais qui vivaient dans la précarité.

Dans un communiqué de presse rendu public ce jeudi le 22 juin 2017, l’Union européenne affirme que le pays de Yoweri Kaguta Museveni reste parmi les pays africains qui accueillent des refugiés et demandeurs d’asile pour les citoyens en provenance du sud soudan, du Burundi et de la République démocratique du Congo et une partie non négligeable des Somaliens.

Le commissaire européen chargé des aides humanitaires et la gestion des crises, Christos Stylianide, estime que 65 millions d’euros sont destinés aux besoins alimentaires urgents, l’approvisionnement en eau et une autre partie de ce fond sera orientée vers l’autonomie des refugiés et le développement socio-économique dans leur communauté d’accueil.

Burundi - Ryiad - Sécurité

Arabie Saoudite : un attentat à la Mecque déjoué

Djeddah, le 24 juin 2017 (Net Press). Les autorités saoudiennes ont annoncé avoir déjoué un attentat d’envergure contre la crande mosquée de La Mecque, qui aurait pu causer de nombreuses pertes humaines. « Les forces de sécurité ont mis en échec vendredi matin une action terroriste imminente qui visait la sécurité de la grande mosquée et les fidèles », a déclaré dans la nuit de vendredi à samedi le porte-parole du ministère de l’Intérieur, le général Mansour al-Turki.

Onze personnes – six pèlerins et cinq policiers - ont été blessées dans l’effondrement partiel d’un bâtiment de trois étages, situé dans l’enceinte de la grande mosquée, où se barricadait un kamikaze qui s’est fait exploser, a ajouté le porte-parole dans un communiqué publié par l’agence de presse officielle SPA.

Deux des fidèles blessés étaient toujours hospitalisés alors que les quatre autres avaient pu quitter l’hôpital après avoir reçu les soins nécessaires, a précisé le porte-parole sur la télévision d’Etat. L’attentat a été déjoué au moment où les fidèles étaient massivement rassemblés à la grande mosquée pour le dernier vendredi du ramadan, le mois de jeûne musulman.

Un individu en lien avec un groupe terroriste

Les policiers ont assiégé l’endroit où se trouvait le kamikaze, un bâtiment de trois étages situé dans l’enceinte de la grande mosquée et où il s’était barricadé. « Malheureusement, il a commencé à tirer sur les forces de sécurité une fois qu’il a remarqué leur présence, ce qui a entraîné un échange de coups de feu, avant qu’il ne se fasse exploser », a déclaré le porte-parole à la télévision.

Détaillant les circonstances de l’attentat déjoué, le porte-parole saoudien a expliqué que le kamikaze faisait partie d’un groupe « terroriste » basé dans deux quartiers de La Mecque et à Djeddah, la capitale économique du royaume, sur la mer Rouge, et dont cinq membres, y compris une femme, ont été arrêtés.

Condamnation du monde arabe

Le projet d’attentat a été vivement condamné par plusieurs pays, dont le Qatar et l’Iran, bêtes noires de l’Arabie saoudite. Dans un communiqué de son ministère des Affaires étrangères, le Qatar s’est dit « solidaire avec le royaume saoudien frère » alors qu’une profonde crise oppose les deux pays, Ryad accusant Doha de « soutenir le terrorisme ».

Pour sa part, l’Iran a condamné l’attentat déjoué et s’est déclaré prêt à « coopérer » dans la lutte contre « les dealers de mort », malgré ses relations très tendues avec son rival régional saoudien. Al-Azhar, la prestigieuse institution de l’islam sunnite basée en Egypte, s’est élevé contre l’attentat et a affirmé soutenir Ryad « dans la lutte contre le terrorisme jusqu’à son éradication ».

Deux lieux sacrés visés en un an

C’est la deuxième fois en moins d’un an que les lieux les plus sacrés de l’islam sont visés en Arabie saoudite. En juillet 2016, un attentat perpétré à Médine, deuxième lieu saint de l’islam, avait fait quatre morts parmi les gardiens de sécurité, près de la Mosquée du prophète Mahomet.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel

Politique - Sécurité4 mars 2015
|Lettre ouverte

Burundi – Médias – Sécurité25 janvier 2015
|Le directeur de la radio Isanganiro en clandestinité

Comité contre la torture1er décembre 2014
|Observations finales concernant le deuxième rapport périodique du Burundi

Burundi - Politique24 septembre 2014
|DECLARATION DU PARTI CNDD-FDD NO. 007/2014 PAR RAPPORT A LA RECENTE RESOLUTION DU PARLEMENT EUROPEEN SUR LE BURUNDI

Burundi – Droits de l’Homme - Union européenne19 septembre 2014
|Résolution du Parlement européen sur le Burundi, en particulier le cas de Pierre Claver Mbonimpa (2014/2833(RSP))

La commémoration du centenaire de la 1ère guerre mondiale 1914-1918.6 août 2014
|Au delà des limites de notre patience !!!

Administration5 août 2014
|Petite note sur l’arrêté n°1 du 10/6/2014

Opinion28 juillet 2014
| J’OBSERVE ET J’ACCUSE :

Section UPRONA en Belgique : Conférence publique24 mars 2014
|Gouvernance démocratique au Burundi : défis et propositions de solutions.

Burundi - Parti Politique7 février 2014
|Lettre de l’Honorable Bonaventure Niyoyankana au Ministre de l’Intérieur