Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi –Sécurité4 décembre 2017
|Quand la police s’entretue

Burundi - Sécurité 2 décembre 2017
|1000 plants de manguiers saisis alors qu’ils allaient être vendus frauduleusement

Burundi – Sécurité 1er décembre 2017
|Une personne tuée à Muramvya

Burundi - Sécurité30 novembre 2017
|Des cas d’insécurité ici et là dans le pays

Burundi - Sécurité29 novembre 2017
|La pluie d’hier a fait une victime au nord de la capitale

Burundi - Sécurité 28 novembre 2017
|Quatre enfants tués dans un accident de roulage

Burundi - Sécurité 27 novembre 2017
|Des manifestations pour soutenir le président Nkurunziza

Burundi - Sécurité25 novembre 2017
|L’Unicef condamne sans détour l’amputation de deux enfants

Burundi – Sécurité 24 novembre 2017
|Accusés de vol de maïs, des enfants amputés de poignées

Burundi - Justice - Sécurité23 novembre 2017
|L’ancien patron de l’Aprodh au centre du pays transféré

Burundi - Sécurité22 novembre 2017
|Le Focode craint pour la sécurité du brigadier Cishahayo

Burundi - Sécurité 21 novembre 2017
|Quand les anciens activistes des droits de l’hommes sont inquiétés

Burundi - Sécurité 20 novembre 2017
|Une pluie torrentielle tue trois enfants

Burundi - Réconciliation18 novembre 2017
|"Le souvenir des victimes doit être régie par la loi", dixit Mgr. Jean Louis Nahimana

Burundi - Politique 17 novembre 2017
|Une célébration qui relate

Spécial Médias16 novembre 2017
|Une commémoration qui relate

Burundi - Sécurité 15 novembre 2017
|Un corps en extrême décomposition a été trouvé à Muramvya

Burundi - Sécurité14 novembre 2017
|Toujours des assassinats signalés un peu partout dans le pays

Burundi -Sécurité13 novembre 2017
|Deux personnes trouvent la mort dans une noyade

Burundi - Belgique - Coopération11 novembre 2017
|La semaine belge annulée à la dernière minute

Burundi - Sécurité10 novembre 2017
|Deux bandits de Mutakura arrêtés par les militaires frappés comme Jésus Christ sur la croix

Burundi - Environnement - Sécurité9 novembre 2017
|Une foudre fait parler d’elle dans la province de Muramvya

Burundi - Sécurité8 novembre 2017
|Treize personnes arrêtées pour trafic humain

Burundi – Sécurité 7 novembre 2017
|La police arrête plus de 100 personnes au centre ville de Bujumbura

Burundi - Ouganda – Sécurité 6 novembre 2017
|Deux morts dont le directeur de ligue Iteka dans un accident de roulage en Ouganda

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Un corps sans vie retrouvé tout près de la rivière Kaburantwa

29 juillet 2017

Cibitoke, le 29 juillet 2017 (Net Press) . Un cadavre d’une vieille dame du nom de Immaculée Ngendakumana a été retrouvé dans la soirée de ce vendredi tout près de la rivière Kaburantwa, dans la commune Buganda de la province de Cibitoke, au Nord Ouest du pays.

Selon des informations sur place, cette dame a été vue pour la dernière fois hier matin lorsqu’elle se rendait dans son champ et les premières observations font savoir que cette personne aurait été égorgée car elle ne présente pas de blessures sur son corps. L’on ignore pour le moment les auteurs ou les motifs de cet assassinat mais de son côté, la police fait savoir que les enquêtes ont déjà commencé.

Burundi - Droits de l’Homme

Le président de la Cnidh "se rachète" auprès du parti au pouvoir

Bujumbura, le 29 juillet 2017 (Net Press) . La Cnidh, par le biais de son président, Jean Baptiste Baribonekeza, a déclaré qu’elle demande à l’Onu d’intervenir auprès de la cour pénale internationale pour surseoir à l’examen préliminaire sur la situation des droits de l’homme au Burundi.

Ce président affirme que la justice burundaise est capable de juger les crimes commis au Burundi avant de préciser que l’abandon des poursuites pourrait embrayer sur la consolidation de la paix et de la réconciliation au Burundi et dans la région et par extrapolation, au dialogue politique. Par ailleurs, Jean Baptiste Baribonekeza a précisé que la situation des droits de l’homme s’est nettement dans ce pays.

Pour rappel, le Burundi a décidé de se retirer de la cour pénale internationale au mois de novembre 2016. Mais les spécialistes en droit international indiquent que les crimes qui étaient déjà enregistrés avant le retrait doivent être jugés et punis.

Cette déclaration tranche nettement avec celle faite devant la chambre basse du parlement quand il a avoué que 435 personnes ont trouvé la mort, que la situation des droits de l’homme a été très affectée dans le pays et que cette commission travaille dans des conditions très difficiles, ce qui lui avait attiré des foudres de la part des députés, surtout du camp présidentiel.

Burundi - Onu - Politique

Le camp de la majorité présidentiel change son impression sur Michel Kafando

Bujumbura, le 29 juillet 2017 (Net Press) . Après sa déclaration devant le conseil de sécurité de l’Onu, Michel Kafando a été accueilli par l’ambassadeur du Burundi auprès de l’Onu dans son bureau. Après une discussion, l’envoyé spécial du secrétaire général de l’Onu a précisé que le dialogue inclusif ne veut pas dire l’invitation des putschistes à la table des négociations.

Pour ce milieu donc, le fait que Kafando n’ait pas dit toute la vérité lors de son briefing prouve à suffisance qu’il est sous pression de la part des lobbies qui soutiennent l’opposition radicale burundaise en exil. Faut-il voir en cela un début de la fin de la lune de miel entre Bujumbura et Kafando ? En tout cas pour ses prédécesseurs, cela a toujours commencé par la présentation du rapport au conseil de sécurité des Nations Unies, un devoir auquel on ne peut pas échapper quand on est envoyé spécial.

Burundi - Rdc - Sécurité

Le ministre de la sécurité dans les murs de Kinshasa

Kinshasa, le 29 juillet 2017 (Net Press) . Le ministre burundais en charge de la sécurité, Alain Guillaume Bunyoni, accompagné du chef de cabinet de la police à la présidence de la République, se sont rendus ce 26 juillet dans la capitale congolaise avec un message du président Nkurunziza destiné à son homologue Joseph Kabila.

L’on doit absolument se dire que le ministre se déplace pour des raisons de sécurité sur la frontière entre le Burundi et la Rdc. Les deux parties devraient arrêter des stratégies pour mettre hors d’état de nuire les groupes rebelles qui grouillent dans cette partie du sud Kivu.

Burundi - Intégration

Bujumbura pourrait ne pas abriter le sommet du Comesa

Bujumbura, le 29 juillet 2017 (Net Press) . Il y a quelques semaines, le secrétaire général du Comesa a visité le Burundi dans le cadre de la préparation d’un sommet qui pourrait avoir lieu à Bujumbura dans un proche avenir. Cet engagement avait été signé par la ministre du commerce qui avait salué une telle rencontre de haut niveau dans notre pays.

Mais à travers une lettre que le même Comesa a envoyé à Bujumbura, il semble que le Burundi n’est pas prêt à abriter ce sommet car il ne remplit pas les conditions exigées, comme notamment l’accueil des personnalités, l’internet qui n’est pas assez divulgué dans notre pays, bref, plusieurs lacunes constatées par une délégation dépêchée sur Bujumbura à cette fin.

Burundi- Santé

Le Fnuap et ses partenaires au chevet de la jeunesse et adolescents

Ngozi, le 29 juillet 2017 (Net Press) . Lancé officiellement en commune Busiga de la province de Ngozi ce vendredi 28 juillet 2017 par la première dame Denise Nkurunziza, le fond des Nations Unies pour la population, Fnuap, de concert avec l’ambassade du royaume des Pays Bas au Burundi, a procédé à la remise de 18 motos, de 360 bicyclettes ainsi que des matériels informatiques destinés à aider le personnel soignant de la province sanitaire de Ngozi dans l’éducation de la santé reproductrice chez les jeunes et adolescents de cette entité administrative.

Au cours de son discours, la représentante du Unfpa, la Camerounaise Souzane Mandoeng, a lance un cri d’alarme qu’au cours de l’année scolaire 2016-2017, 2208 jeunes filles ont été victimes des grossesses non désirées. Elle a invité le gouvernement burundais à pouvoir capitaliser la dividende démographique en investissant chez les jeunes et adolescents dans la scolarisation massive, la santé sexuelle ainsi que dans l’enseignement des métiers, la seule voie de l’avenir de ces jeunes et adolescents et le Burundi en général, qui est sous le coup des défis dus à la démographie galopante.

Même son de cloche dans les allocutions de la première dame Denise Nkurunziza ainsi que la ministre de la santé publique et de la lutte contre le sida, Dr Josiane Nijimbere, qui ont estimé elles aussi que l’éducation sexuelle ainsi que le planning familial et la scolarisation massive restent le grand édifice de l’épanouissement de la jeunesse .

Dans son allocution de circonstance, la première dame du pays a invité la jeunesse et l’adolescence à se désolidariser d’avec l’alcool, à porter des tenues décentes, laisser de côté les films pornographiques qui les incitent à faire les rapports sexuels et à la justice de punir sévèrement et selon la loi, ceux qui exploitent sexuellement les mineurs. Denise Nkurunziza fait un clin d’œil à la jeunesse que suite à l’exiguïté des terres et la démographie galopante qui a atteint son plus haut degré de paroxysme, elle a intérêt à se vouer à la scolarisation massive

Burundi - Burkina-Faso - Justice

Vers la lumière sur l’assassinat du Journaliste Burkinabais Norbert Nzongo

Ouagadougou, le 29 juillet 2017 (Net Press) . Poursuivi d’incitation à l’assassinat, l’homme impopulaire du pays des hommes intègres, François Compaore, le frère cadet de l’ancien président du Bourkina–Faso Blaise Compaore chassé du pouvoir par la rue , est sous le coup du mandat d’arrêt international dans l’affaire de l’assassinat du journaliste burkinabé lancé par la justice burkinabé.
Au moment de son assassinat, le journaliste Norbert Zongo enquêtait sur la disparition tragique du chauffeur de François Compaoré surnommé « petit président »

"La Côte d’Ivoire est le berceau de l’impunité", clame maitre Sankara

L’avocat du journaliste Norbert Zongo, Maitre Sankara clame haut et fort que la Côte d’Ivoire reste le berceau de l’impunité avant d’inviter le président ivoirien Alassane Drahmann Ouattara d’extrader manu militari Blaise et François Compaore en fuite dans son pays, qui sont accusés par la justice burkinabé de plusieurs affaires de tueries.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel

Politique - Sécurité4 mars 2015
|Lettre ouverte

Burundi – Médias – Sécurité25 janvier 2015
|Le directeur de la radio Isanganiro en clandestinité

Comité contre la torture1er décembre 2014
|Observations finales concernant le deuxième rapport périodique du Burundi

Burundi - Politique24 septembre 2014
|DECLARATION DU PARTI CNDD-FDD NO. 007/2014 PAR RAPPORT A LA RECENTE RESOLUTION DU PARLEMENT EUROPEEN SUR LE BURUNDI

Burundi – Droits de l’Homme - Union européenne19 septembre 2014
|Résolution du Parlement européen sur le Burundi, en particulier le cas de Pierre Claver Mbonimpa (2014/2833(RSP))

La commémoration du centenaire de la 1ère guerre mondiale 1914-1918.6 août 2014
|Au delà des limites de notre patience !!!

Administration5 août 2014
|Petite note sur l’arrêté n°1 du 10/6/2014

Opinion28 juillet 2014
| J’OBSERVE ET J’ACCUSE :

Section UPRONA en Belgique : Conférence publique24 mars 2014
|Gouvernance démocratique au Burundi : défis et propositions de solutions.