Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité12 septembre 2017
|Attaque armée dans Bujumbura rural

Burundi - Sécurité11 septembre 2017
|Des personnes arrêtées par des Imbonerakure au Sud du pays

Burundi - Manifestation9 septembre 2017
|Le pouvoir encore une fois dans la rue pour manifester contre un rapport de l’Onu

Burundi - Sécurité8 septembre 2017
|Brûlé par son épouse, il est sauvé par des voisins

Burundi - Sécurité7 septembre 2017
|Un cadavre retrouvé dans une rivière à Kayanza

Burundi - Dialogue6 septembre 2017
|Après Paris, Edouard Nduwimana se retrouve à Dar Es Salam

Burundi - Sécurité - Opinion5 septembre 2017
|Quand l’insécurité monte d’un cran dans tous les coins

Burundi - Sécurité4 septembre 2017
|Ruyigi, province très avancée en matière de criminalité

Burundi - Sécurité2 septembre 2017
|La protection civile de la police applaudie des deux mains à Kinindo

Burundi - Sécurité1er septembre 2017
|Un policier tue deux personnes à Kirundo

Burundi - Sécurité 31 août 2017
|Vers une demande de permission pour écrire un texto sur le Smartphone

Burundi - Sécurité30 août 2017
|Tuerie au Sud-Ouest, mais également au Nord-Ouest

Burundi - Sécurité 29 août 2017
| Un Imbonerakure blesse à la machette 5 policiers, et 3 personnes civiles

Burundi - Sécurité28 août 2017
|Un homme de 99 ans tué à Ngozi

Burundi - Sécurité 26 août 2017
|La réserve naturelle de la Rukoko sous le coup d’une arrestation

Burundi - Sécurité25 août 2017
|La lecture de la situation sécuritaire au Burundi toujours controversée

Burundi - Sécurité24 août 2017
|Une femme kidnappée sans aucun secours dans la zone de Bwiza

Burundi - Sécurité23 août 2017
|Une personne meurt dans un accident de voiture

Burundi - Sécurité22 août 2017
|Un homme tue sa conjointe pour des raisons de concubinage

Burundi - Sécurité21 août 2017
|L’insécurité monte d’un cran dans plusieurs coins du pays

Burundi - Sécurité 19 août 2017
|Quand la Regideso est pointée du doigt comme origine de l’insécurité

Bujumbura – Sécurité 18 août 2017
|De l’hécatombe sur Bujumbura

Burundi - Sécurité 17 août 2017
|Une personne tuée a Karusi .

Burundi - Sécurité16 août 2017
|La voiture du gouverneur de Bubanza dans une embuscade

Burundi - Sécurité 15 août 2017
|Un militaire tue son frère d’arme

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Un militaire tue son frère d’arme

15 août 2017

Muyinga, le 15 août 2017 (Net Press) . Le premier sergent major, Ndayizeye de la matricule 71296, a été tué son collègue, le caporal Mugabo, matricule 59847, sur un poste militaire situé dans la localité de Nyarutongo, dans la commune Giteranyi de la province de Muyinga. Après le forfait, le présumé auteur a pris le large vers le pays de John Pombe Magufuli.

Sur un autre chapitre, Germain Rukuki, l’ancien membre de l’association catholique de lutte contre la torture sous les verrous à la prison centrale de Ngozi, a comparu ce lundi devant la chambre de conseil du tribunal de grande instance de Ntahangwa en itinérance a Ngozi. Germain Rukuki est accusé d’atteinte à la sécurité intérieure de l’Etat en collaborant avec les activistes des droits de l’homme en exil. Selon les témoins de la défense, il compte interjeter appel au cas où la détention préventive serait maintenue.

Dans la même chapitre, Christian Gahomera, connu sous le sobriquet de Kiki, membre zélé du parti de l’Aigle et qui a participé activement aux différentes manifestations anti Occident, qui venait de passer 13 jours au service national des renseignements, a été transféré depuis ce lundi à la prison centrale de Ruyigi.

Burundi - Sécurité

70 réfugiés Burundais vivant en Rdc rentrent au pays

Bujumbura, le 15 août 2017 (Net Press). 70 refugiés burundais qui vivaient dans le camp de refugiés de Lusenda dans la localité de Fizi en province du sud Kivu en République démocratique du Congo, ont regagné le Burundi ce lundi 14 août 2017. D’après ces réfugiés, ils avaient fui la famine qui frappait douloureusement le Nord-Ouest du pays. Arrivés en Rdc, ils vivaient dans la précarité extrême et ils étaient souvent maltraités par les Congolais.

Toujours au chapitre des réfugiés, le représentant du programme alimentaire mondial (Pam) au niveau de l’Afrique, en visite dans le camp de réfugiés burundais à Nduta en Tanzanie, a été accueilli ce lundi 14 août 2017 par des jets des pierres. Selon nos sources, cette autorité a vite annulé sa visite mais la police tanzanienne a réprimé violement ces émeutes, une femme a avorté suite à ces violences, et plusieurs refugiés ont été blessés. Une dizaine parmi les manifestants ont été arrêtés par la police tanzanienne.

D’après toujours nos sources, les réfugiés réclamaient la majoration d’une ration alimentaire jusqu’ici insuffisante. Ils se plaignaient depuis un certain temps de la réduction sensible de la quantité de la nourriture fournie par le Pam

Burundi - Politique

Luc Michel donne un scoop

Bujumbura, le 15 août 2017 (Net Press) . Le géo-politologue belge, Luc Michel, un proche du pouvoir de Nkurunziza, a donné ce lundi un scoop où il a affirme sans rire qu’il y a un complot américano–belge pour renverser dans le bain de sang le président Nkurunziza à l’occasion d’un voyage à l’étranger et qu’il y a des forces prévues pour bombarder le palais présidentiel.

Luc Michel a souligne qu’il y a des groupes armés en attente à la frontière burundo –rwandaise qui viendraient s’emparer de la capitale Bujumbura et que le président Nkurunziza ne l’ignore pas du tout. La même source le président que Nkurunziza, en suivant la politique anti–Occident, suit l’exemple du pays d’Edouardo dos Santos, l’Angola, qui a lutté contre l’impérialisme occidental qui vise à déstabiliser le pays en s’entremêlant dans le fonctionnement politique des pays africains.

Luc Michel s’en prend violement au royaume de Belgique, son royaume, qui divise ethniquement les peuples burundais et rwandais, ce qui a débouché aux différents génocides qui frapper les deux pays.

Burundi - Economie

Le marché du Cotebu sous le seuil de différents défis

Bujumbura, le 15 août 2017 (Net Press) . Le nouveau marché du Cotebu est exposé à différents problèmes, d’après les personnes contactées par la rédaction ce mardi matin, relocalisées ces derniers jours. Ce marché n’a pas de blocs sanitaires et la même source indique que lors de la saison pluvieuse, les commerçants vont été victimes des maladies dites des mains sales comme le choléra, etc.

A côté de cela, ajoutent les commerçants, faute d’abris, ils s’exposent au soleil de plomb et des cas de paludisme ne devraient pas tarder à se manifester chez ces commerçants. Le complexe textile Afritextile localisé dans les environs n’est pas tendre avec ces commerçants car il émet des gaz à effet de serre qui polluent l’environnement, d’où des risques de maladies respiratoires et ou du cancer.

Les mêmes témoins demandent au gouvernement burundais de reconstruire dans toute urgence le marché central de Bujumbura pour éviter le pire.

Burundi - Zimbabwe - Justice

Plainte contre l’épouse de Robert Mugabe après une altercation en Afrique du Sud

Johannesburg, le 15 août 2017 (Net Press) . La première dame du Zimbabwe, Grace Mugabe, est visée par une plainte pour agression en Afrique du Sud, où elle est soupçonnée d’avoir frappé deux femmes dans un hôtel de Johannesburg, ont indiqué mardi les autorités sud-africaines.

« Une plainte pour agression a été ouverte par deux femmes » contre Grace Mugabe, a déclaré Sizakele Nkosi Malobane, ministre de la sécurité pour la province sud-africaine du Gauteng, qui englobe Johannesburg.

« Je veux condamner ses actions et j’espère que justice sera rendue », a-t-elle ajouté sur la radio Jacaranda FM, précisant qu’une des deux jeunes femmes souffrait de « graves blessures ».

Grace Mugabe « peut être arrêtée » malgré son passeport diplomatique, a déclaré pour sa part le ministre sud-africain de la police, Fikile Mbalula, sur les ondes de radio 702, ajoutant que ses services étaient « en train de travailler sur l’affaire ».

Une des victimes présumées, âgée de 20 ans, assure qu’elle se trouvait avec les fils de Mme Mugabe et deux amis lorsque la première dame zimbabwéenne qui se trouvait dans une chambre voisine est venue les agresser dimanche soir.

« On était tranquillement dans notre chambre et elle est arrivée pour nous frapper. J’ai le front ouvert. Je suis mannequin et je gagne de l’argent grâce à mon look », a raconté Gabriella Engels au quotidien sud-africain The Times.

« Une plainte a été déposée à la police lundi, mais je ne peux pas en dire plus sur l’identité des personnes impliquées », a déclaré à l’Afp le porte-parole de la police, Vish Naidoo. Le gouvernement zimbabwéen n’avait pas réagi mardi matin au dépôt de plainte. Grace Mugabe se trouvait en Afrique du Sud pour soigner une blessure au pied, selon les médias zimbabwéens.

A 52 ans, elle fait partie des favorites pour succéder à son mari de président à la tête du Zimbabwe. Mais pour l’heure, Robert Mugabe, âgé de 93 ans, n’a pas l’intention de céder sa place : il est d’ores et déjà candidat à sa propre succession pour les élections de 2018.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel

Politique - Sécurité4 mars 2015
|Lettre ouverte

Burundi – Médias – Sécurité25 janvier 2015
|Le directeur de la radio Isanganiro en clandestinité

Comité contre la torture1er décembre 2014
|Observations finales concernant le deuxième rapport périodique du Burundi

Burundi - Politique24 septembre 2014
|DECLARATION DU PARTI CNDD-FDD NO. 007/2014 PAR RAPPORT A LA RECENTE RESOLUTION DU PARLEMENT EUROPEEN SUR LE BURUNDI

Burundi – Droits de l’Homme - Union européenne19 septembre 2014
|Résolution du Parlement européen sur le Burundi, en particulier le cas de Pierre Claver Mbonimpa (2014/2833(RSP))

La commémoration du centenaire de la 1ère guerre mondiale 1914-1918.6 août 2014
|Au delà des limites de notre patience !!!

Administration5 août 2014
|Petite note sur l’arrêté n°1 du 10/6/2014

Opinion28 juillet 2014
| J’OBSERVE ET J’ACCUSE :

Section UPRONA en Belgique : Conférence publique24 mars 2014
|Gouvernance démocratique au Burundi : défis et propositions de solutions.

Burundi - Parti Politique7 février 2014
|Lettre de l’Honorable Bonaventure Niyoyankana au Ministre de l’Intérieur