Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi –Sécurité4 décembre 2017
|Quand la police s’entretue

Burundi - Sécurité 2 décembre 2017
|1000 plants de manguiers saisis alors qu’ils allaient être vendus frauduleusement

Burundi – Sécurité 1er décembre 2017
|Une personne tuée à Muramvya

Burundi - Sécurité30 novembre 2017
|Des cas d’insécurité ici et là dans le pays

Burundi - Sécurité29 novembre 2017
|La pluie d’hier a fait une victime au nord de la capitale

Burundi - Sécurité 28 novembre 2017
|Quatre enfants tués dans un accident de roulage

Burundi - Sécurité 27 novembre 2017
|Des manifestations pour soutenir le président Nkurunziza

Burundi - Sécurité25 novembre 2017
|L’Unicef condamne sans détour l’amputation de deux enfants

Burundi – Sécurité 24 novembre 2017
|Accusés de vol de maïs, des enfants amputés de poignées

Burundi - Justice - Sécurité23 novembre 2017
|L’ancien patron de l’Aprodh au centre du pays transféré

Burundi - Sécurité22 novembre 2017
|Le Focode craint pour la sécurité du brigadier Cishahayo

Burundi - Sécurité 21 novembre 2017
|Quand les anciens activistes des droits de l’hommes sont inquiétés

Burundi - Sécurité 20 novembre 2017
|Une pluie torrentielle tue trois enfants

Burundi - Réconciliation18 novembre 2017
|"Le souvenir des victimes doit être régie par la loi", dixit Mgr. Jean Louis Nahimana

Burundi - Politique 17 novembre 2017
|Une célébration qui relate

Spécial Médias16 novembre 2017
|Une commémoration qui relate

Burundi - Sécurité 15 novembre 2017
|Un corps en extrême décomposition a été trouvé à Muramvya

Burundi - Sécurité14 novembre 2017
|Toujours des assassinats signalés un peu partout dans le pays

Burundi -Sécurité13 novembre 2017
|Deux personnes trouvent la mort dans une noyade

Burundi - Belgique - Coopération11 novembre 2017
|La semaine belge annulée à la dernière minute

Burundi - Sécurité10 novembre 2017
|Deux bandits de Mutakura arrêtés par les militaires frappés comme Jésus Christ sur la croix

Burundi - Environnement - Sécurité9 novembre 2017
|Une foudre fait parler d’elle dans la province de Muramvya

Burundi - Sécurité8 novembre 2017
|Treize personnes arrêtées pour trafic humain

Burundi – Sécurité 7 novembre 2017
|La police arrête plus de 100 personnes au centre ville de Bujumbura

Burundi - Ouganda – Sécurité 6 novembre 2017
|Deux morts dont le directeur de ligue Iteka dans un accident de roulage en Ouganda

Archives

 

 

 



Burundi - Dialogue

Après Paris, Edouard Nduwimana se retrouve à Dar Es Salam

6 septembre 2017

Dar es Salam, le 6 septembre 2017 (Net Press) . L’Ombudsman burundais, Edouard Nduwimana, après son périple en France avec sa famille, a regagné ses fonctions et il est pour le moment en Tanzanie, plus précisément à Dar es Salam la capitale, pour des entretiens avec le facilitateur dans le conflit burundais, Benjamin William Mkapa.

Selon des informations concordantes, il est arrivé au pays du Mwalimu Julius Nyerere le lundi 4 septembre et les deux hommes se sont vus le lendemain. Les mêmes informations précisent que le Burundais Nduwimana a répondu à l’invitation de l’ancien président tanzanien. Il est prévu que l’Ombudsman burundais rentre au pays ce mercredi 6 septembre 2017 et si rien ne change, son avion devrait atterrir sur Bujumbura cet après-midi.

Burundi - Réfugiés

Bujumbura annonce le rapatriement de 12 milles réfugiés

Bujumbura, le 6 septembre 2017 (Net Press) . Lors de sa rencontre avec le représentant du haut commissariat pour les refugiés (Hcr), le ministre de l’intérieur et de la formation patriotique, Pascal Barandagiye, a annoncé ce mardi 5 septembre que 12 mille refugiés burundais vont regagner le bercail d’ici la fin d’année 2017.

Pascal Barandagiye indique que 6 000 refugiés parmi eux rentrent avant le 31 octobre et profite de cette occasion pour demander au gouvernement tanzanien de mener une enquête minutieuse pour connaitre les refugiés qui se sont inscrits afin de rentrer au pays.

Une large opinion dit que Bujumbura tente de suborner les refugiés éparpillés en Tanzanie et en République démocratique du Congo pour rentrer afin de calmer les esprits de la communauté internationale qui regarde à la loupe l’évolution de la situation sécuritaire de ce pays. Selon cette opinion, 12 mille refugiés sur plus de 400 mille éparpillés dans les pays voisins constituent un nombre minime pour convaincre la communauté internationale que le Burundi a recouvré sa tranquillité.

La même opinion persiste que la même communauté n’est pas dupe sur l’origine du conflit multidimensionnel que connaît le pays, à savoir le 3ème mandat controversé de Pierre Nkurunziza qui a engendré toutes sortes d’insécurité, poussant la même communauté à prendre des sanctions économiques contre le régime de Bujumbura.

Burundi - Médias

L’Ubj sort son rapport de monitoring du mois d’août

Bujumbura, le 6 septembre 2017 (Net Press) . Ce rapport présente les messages de haine diffusés par les médias burundais durant ce mois d’août 2017. Il met en relief les écarts de discours entendus dans les radios nationale et Rema Fm. Pour ce rapport, le "Blanc" et son allié essentiellement tutsi ont été les cibles des attaques verbales des discours tenus sur les deux radios

Pour ce rapport, le syncrétisme politico-religieux semble jouer comme un outil de rassemblement des pauvres et des exclus, des Hutus cela s’entend, qui doivent continuer à faire attention pour que la traversée faite sous le guide du successeur de Josué, Pierre Nkurunziza le Sauveur, ne débouche sur une reculade. La théologie de la libération a été utilisée comme une véritable arme de propagande devant permettre le renforcement de l’ordre établi.

Les rapports sortis par les enquêteurs des Nations Unies et la résolution du parlement européen ont fait le lit de prises de parole qui portent un fond haineux contre le "Blanc" en général, les Belges en particulier sans oublier bien évidemment les Tutsis.

Août a coïncidé avec le 17ème anniversaire de l’accord d’Arusha, occasion pour le conseiller principal en communication à la présidence de la République, Willy Nyamitwe, de déconstruire la conception donnée au mot "inkehwa", minorité. Les équilibres bâtis sur la présence des Tutsis dans les institutions doivent être revus.

Les Tutsis qui n’ont plus accès à l’emploi dans la fonction publique et qui sont en train d’être pourchassés à la faveur des plans de redéploiement doivent comprendre qu’ils ne doivent pas considérer les Ongs internationales qui basent l’embauche sur des critères de compétence comme des points de refuge. Interrogé au sénat sur de prétendus déséquilibres ethniques amèrement constatés dans ces Ongs, le ministre des relations extérieures a promis qu’une charte de respect des équilibres ethniques au recrutement devra être signée par ces Ongs.

Une retraite gouvernementale a décidé de réduire l’envoi de cadres qui partent en Europe pour le troisième cycle surtout en médecine parce qu’ils ne reviennent pas. Ici aussi, il s’agit d’une fronde faite à l’endroit des Tutsis car leurs frères Hutus qui gèrent des structures de santé et qui se font beaucoup d’argent remettent à plus tard leur projet d’études post universitaires. Le gouvernement pense, ce faisant, punir une diaspora tutsie vivant en Europe et qui est très critique sur les abus de gouvernance politique et économique du pourvoir Cndd-Fdd.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel

Politique - Sécurité4 mars 2015
|Lettre ouverte

Burundi – Médias – Sécurité25 janvier 2015
|Le directeur de la radio Isanganiro en clandestinité

Comité contre la torture1er décembre 2014
|Observations finales concernant le deuxième rapport périodique du Burundi

Burundi - Politique24 septembre 2014
|DECLARATION DU PARTI CNDD-FDD NO. 007/2014 PAR RAPPORT A LA RECENTE RESOLUTION DU PARLEMENT EUROPEEN SUR LE BURUNDI

Burundi – Droits de l’Homme - Union européenne19 septembre 2014
|Résolution du Parlement européen sur le Burundi, en particulier le cas de Pierre Claver Mbonimpa (2014/2833(RSP))

La commémoration du centenaire de la 1ère guerre mondiale 1914-1918.6 août 2014
|Au delà des limites de notre patience !!!

Administration5 août 2014
|Petite note sur l’arrêté n°1 du 10/6/2014

Opinion28 juillet 2014
| J’OBSERVE ET J’ACCUSE :

Section UPRONA en Belgique : Conférence publique24 mars 2014
|Gouvernance démocratique au Burundi : défis et propositions de solutions.