Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité7 octobre 2017
|La province de Rumonge de plus en plus citée dans divers crimes

Burundi - Sécurité6 octobre 2017
|Fouille-perquisition dans la prison de Rumonge, divers articles saisis

Burundi - Sécurité5 octobre 2017
|Un fusil trouvé dans une brousse dans la province de Rumonge

Burundi - Sécurité4 octobre 2017
| Un véhicule des militaires burundais en Somalie endommagé

Burundi - Sécurité3 octobre 2017
|Un vieil homme tué au couteau dans Bujumbura rural

Burundi - Sécurité 2 octobre 2017
|Quand l’insécurité refait surface dans la zone Cibitoke

Burundi - Manifestation30 septembre 2017
|Bujumbura dans la rue pour dénoncer et remercier en même temps

Burundi - Energie29 septembre 2017
|Le manque de courant électrique déstabilise la capitale

Burundi - Sécurité 28 septembre 2017
|L’insécurité augmente d’un cran dans la province de Gitega

Burundi - Sécurité27 septembre 2017
|Insécurité dans le pays, insécurité dans les pays voisins

Burundi - Sécurité 26 septembre 2017
|Une personne tuée à Matana

Burundi - Sécurité 25 septembre 2017
|Le pays toujours en face de l’insécurité grandissante

Burundi - Sécurité 23 septembre 2017
|L’insécurité augmente d’un cran au Nord-Ouest du pays

Burundi - Sécurité 22 septembre 2017
|Des corps sans vie trouvés dans la capitale et au sud du pays

Burundi - Sécurité - Intempérie21 septembre 2017
|Va-t-on vers les catastrophes naturelles des pays occidentaux ?

Burundi - Sécurité20 septembre 2017
|Dix-sept adolescents arrêtés dans la province de Rutana

Burundi - Sécurité19 septembre 2017
|Des tirs à l’arme automatique entendus par les habitants de Kibenga

Burundi - Sécurité18 septembre 2017
|Un père tue ses propres enfants dans Bujumbura rural

Burundi - Kenya - Sécurité16 septembre 2017
|Les 4 Burundais attrapés à Isiolo emprisonnés à Nairobi

Burundi - Sécurité 15 septembre 2017
|Pour avoir sauvé une vie en danger, ils sont sous les verrous

Burundi - Sécurité14 septembre 2017
|La police change de langage à propos de l’enlèvement d’un opposant

Burundi - Sécurité 13 septembre 2017
|Un proche de Hussein Radjabu interpellé

Burundi - Sécurité12 septembre 2017
|Attaque armée dans Bujumbura rural

Burundi - Sécurité11 septembre 2017
|Des personnes arrêtées par des Imbonerakure au Sud du pays

Burundi - Manifestation9 septembre 2017
|Le pouvoir encore une fois dans la rue pour manifester contre un rapport de l’Onu

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Attaque armée dans Bujumbura rural

12 septembre 2017

Bujumbura, le 12 septembre 2017 (Net Press). Des informations en provenance de Rubirizi, dans Bujumbura rural, font état d’une attaque armée dans la soirée de ce 11 septembre 2017 contre une buvette à cet endroit. Les mêmes informations précisent que les assaillants ont tiré sur la foule de gens qui s’y désaltéraient.

Le bilan est lourd puisqu’il s’agit de 4 personnes qui ont trouvé la mort sur place au moment où on enregistre deux blessées. Les criminels, qui étaient armés de fusils, n’ont pas encore été identifiés. Après le forfait, les assaillants ont disparu dans la nature sans rien voler à cet endroit.

Burundi - Justice

Le forum des partis politiques agréés contre la Cpi

Bujumbura, le 12 septembre 2017 (Net Press) . Le forum permanent du dialogue des partis politiques fait savoir que le récent rapport des experts des Nations Unies risque de créer des divisions au sein des forces de défense et de sécurité. Selon toujours la réflexion de ce forum, au cas où ce qui a été demandé par la Cpi par l’Onu venait à être mis en application, la guerre civile serait pratiquement inévitable, prévient le forum.

En effet, en ce qui concerne les droits de l’homme, ce rapport indique que les ex-Fab ont beaucoup souffert des conséquences liées aux manifestations anti-troisième mandat de Pierre Nkurunziza en avril 2015. Pour ce forum, au moment où les ex-Fab sont composés essentiellement de Tutsi, le président de ce forum, Félicien Nduwuburundi, dit que cela risque de diviser les Hutu et les Tutsi des forces de défense et de sécurité car une ethnie serait considérée comme criminelle et une autre comme victime.

Le même président trouve que dans ce rapport, l’on a dressé une liste des personnes qui seraient responsables des crimes et que des mandats d’arrêt internationaux peuvent s’établir d’un moment à l’autre pour que ces dernières soient poursuivies par la cour pénale internationale. Pour lui, cette situation met en danger tous les Burundais car, insiste-t-il, si l’on arrête le président de la République, le patron du service national des renseignements, le ministre de la défense et celui de la sécurité, tous les responsables des institutions de l’Etat et de les mettre devant la justice internationale, ce n’est pas cela qui amènera la paix dans ce pays.

Ces partis montrent en outre des lacunes qui se trouvent dans ce rapport des experts de l’Onu, notamment la méthodologie, le plaisir fait aux opposants au régime en ciblant les crimes mais sans jamais mettre en évidence les doléances des autorités en place, le recours à la cour pénale internationale alors que la justice burundaise est compétente, etc.

Enfin, le forum estime qu’il va demander aux pays amis de l’aider pour que ce qui a été demandé par l’Onu à la Cpi ne soit pas exaucé. Signalons que dans un peu plus deux semaines, le 27 septembre 2017, le Burundi ne sera plus membre de la Cpi, avec comme conséquence que cette dernière n’aura plus de droit de regard sur le pays de Mwezi Gisabo.

Burundi - Union Européenne - Société

L’Union européenne au chevet de la jeunesse burundaise

Bujumbura, le 12 septembre 2017 (Net Press) . Cette Union investit dans l’insertion sociale et économique des jeunes Burundais par le travail. Elle a décidé pour cela de consacrer 2 millions d’euros pour financer trois nouveaux projets d’appui à la formation professionnelle au Burundi. Ces derniers devraient bénéficier à plus de 2500 jeunes, hommes et femmes, dont l’âge est compris entre 15 et 25 ans.

Selon un communiqué de l’Union européenne au Burundi, les projets seront mis en œuvre par des Ong spécialisées dans les actions destinées à la jeunesse, AVSI, CONCERN et Handicap International qui travailleront avec les partenaires locaux dans les zones urbaines de Bujumbura, Gitega et Kirundo.

Ces projets permettront aux jeunes de bénéficier notamment de formations techniques dans les centres professionnels ou auprès d’artisans formateurs, de stages pratiques en entreprise ou chez des professionnels établis, de cours d’alphabétisation pour ceux qui en ont besoin, de formations en gestion d’entreprise et d’une dotation en matériel ou en capital pour que les jeunes puissent s’établir à leur compte et initier des activités génératrices de revenus.

Les groupes vulnérables ou défavorisés seront encouragés à participer dans ces formations car l’union européenne souhaite encourager l’insertion sociale et professionnelle des jeunes du Burundi par le travail.

Burundi - Droits de l’Homme

La ligue Iteka publie son bulletin hebdomadaire n° 75

Bujumbura, le 12 septembre 2017 (Net Press) . Il couvre la période du 4 au 10 septembre 2017 et évoque des allégations de violations et des violations des droits de l’homme enregistrées lors de cette semaine. Au moins 8 personnes ont été tuées, dont 4 cadavres, une personne enlevée, 6 torturées, 24 arrêtées arbitrairement et une victime des violences basées sur le genre.

Selon cette ligue, le phénomène de cadavres continu à se manifester dans plusieurs endroits du pays et aucune enquête n’est diligenté, ce qui est très inquiétant. Des jeunes Imbonerakure affiliés au parti Cndd-Fdd au pouvoir, des agents du Snr, des policiers, des militaires et des administratifs sont pointés du doigt comme étant les auteurs de la plupart de ces violations des droits humains. Ce bulletin relève des cas d’assassinat, d’enlèvement, de torture et d’arrestation arbitraire dont sont victimes des présumés opposants du 3ème mandat du président Pierre Nkurunziza.

Des membres des partis de l’opposition, en l’occurrence ceux du Fnl, aile d’Agathon Rwasa et ceux de l’Uprona ont été une cible privilégiée de la répression organisée par le régime de Pierre Nkurunziza. Le bulletin s’insurge contre l’impunité des crimes qui est accordée aux proches du parti CNDDFDD. Des membres de ce parti impliqués dans différents crimes jouissent de l’impunité avec une complicité affichée des pouvoirs publics.

Ce bulletin émet des recommandations qui sont dirigées à l’endroit du Gouvernement du Burundi pour le changement de la situation précaire des droits de l’Homme dans le pays.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel

Politique - Sécurité4 mars 2015
|Lettre ouverte

Burundi – Médias – Sécurité25 janvier 2015
|Le directeur de la radio Isanganiro en clandestinité

Comité contre la torture1er décembre 2014
|Observations finales concernant le deuxième rapport périodique du Burundi

Burundi - Politique24 septembre 2014
|DECLARATION DU PARTI CNDD-FDD NO. 007/2014 PAR RAPPORT A LA RECENTE RESOLUTION DU PARLEMENT EUROPEEN SUR LE BURUNDI

Burundi – Droits de l’Homme - Union européenne19 septembre 2014
|Résolution du Parlement européen sur le Burundi, en particulier le cas de Pierre Claver Mbonimpa (2014/2833(RSP))

La commémoration du centenaire de la 1ère guerre mondiale 1914-1918.6 août 2014
|Au delà des limites de notre patience !!!

Administration5 août 2014
|Petite note sur l’arrêté n°1 du 10/6/2014

Opinion28 juillet 2014
| J’OBSERVE ET J’ACCUSE :

Section UPRONA en Belgique : Conférence publique24 mars 2014
|Gouvernance démocratique au Burundi : défis et propositions de solutions.

Burundi - Parti Politique7 février 2014
|Lettre de l’Honorable Bonaventure Niyoyankana au Ministre de l’Intérieur