Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Belgique - Coopération11 novembre 2017
|La semaine belge annulée à la dernière minute

Burundi - Sécurité10 novembre 2017
|Deux bandits de Mutakura arrêtés par les militaires frappés comme Jésus Christ sur la croix

Burundi - Environnement - Sécurité9 novembre 2017
|Une foudre fait parler d’elle dans la province de Muramvya

Burundi - Sécurité8 novembre 2017
|Treize personnes arrêtées pour trafic humain

Burundi – Sécurité 7 novembre 2017
|La police arrête plus de 100 personnes au centre ville de Bujumbura

Burundi - Ouganda – Sécurité 6 novembre 2017
|Deux morts dont le directeur de ligue Iteka dans un accident de roulage en Ouganda

Burundi - Sécurité4 novembre 2017
|Un homme tué à Rugombo

Burundi - Sécurité 3 novembre 2017
|L’immeuble Tropicana Net Café légèrement touché par un incendie

Burundi - Sécurité2 novembre 2017
|Un homme de Rugombo édenté par les Imbonerakure

Burundi –Sécurité 1er novembre 2017
|De l’intifada entre les policiers et militaires dans Cankuzo

Burundi - Sécurité 31 octobre 2017
|Une fillette violée et tuée à Muyinga

Burundi - Sécurité30 octobre 2017
|Des corps sans vie ici et là à travers le pays

Burundi - Justice - Manifestations28 octobre 2017
|Le ministère de l’intérieur fête le retrait du Burundi du statut de Rome

Burundi - Sécurité27 octobre 2017
|Augmentation d’un cran du meurtre des personnes sans défense

Burundi - Sécurité26 octobre 2017
|Le marché de Buterere prend feu

Burundi - Sécurité 25 octobre 2017
|Le ministre Alain Guillaume Bunyoni percute des piétons

Burundi - Sécurité24 octobre 2017
|Découverte de plusieurs cadavres à travers le pays

Burundi - Sécurité23 octobre 2017
|Un homme reçoit des coups et blessures dans la province de Kayanza

Burundi - Anniversaire21 octobre 2017
|La date du 21 octobre fêtée de façon diverse par les Burundais

Burundi - Sécurité20 octobre 2017
|Un corps sans vie retrouvé dans la province de Kayanza

Burundi - Sécurité19 octobre 2017
|Visiblement agressée, une jeune fille perd sa conscience

Burundi - Sécurité18 octobre 2017
|Plus de dérangement dans Rukoko, dixit le porte-parole de l’armée

Burundi - Sécurité17 octobre 2017
|La foudre devient une grande cause d’insécurité dans notre pays

Burundi - Sécurité 16 octobre 2017
|Deux frères abattus par leur grand-mère

Burundi - Sécurité14 octobre 2017
|Après la pluie, le beau temps !

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Une tentative de vol qui tourne au vinaigre

11 octobre 2017

Karusi, le 11 octobre 2017 (Net Press) . Dans l’après-midi de ce mardi 10 octobre 2017, une personne est décédée et plus ou moins 50 autres blessées sur la colline Kigarama de la zone Nyabibuye, commune Shombo de la province de Karuzi. En effet, un camion citerne qui transportait le carburant de la Tanzanie s’est renversé à cet endroit.

Les populations qui étaient tout près se sont précipitées pour puiser du carburant qui coulait à partir de ce camion. Mais dans l’entre-temps, le camion a pris feu, entraînant cette mort et blessés. Selon des informations en provenance de cette province, ceux qui ont été blessés ont été évacués sur l’hôpital moderne de Karuzi, d’autres vers l’hôpital de Gitega. Les mêmes informations font savoir que 15 personnes ont été grièvement blessées dans cet accident.

La police conseille aux populations de sauver d’abord les occupants de ces véhicules car se précipiter à voler le carburant est un risque réel que l’on tire vers soi, surtout que les citernes qui contiennent du carburant prennent feu souvent quand ils se renversent.

Toujours au chapitre de la sécurité, un élève du lycée Mpanuka en commune Ndava de la province de Mwaro est mort foudroyé, et 9 autres grièvement blessés. L’administrateur de la commune Ndava, Aloys Ndenzako, indique que l’accident a eu lieu lorsque les élèves suivaient les cours.

Dans la capitale, dès l’aube de ce mercredi, les forces de la défense et de sécurité ont opéré une fouille-perquisition au quartier 5 de la zone Ngagara, commune urbaine de Ntahangwa au nord de la capitale. Le bilan des arrestations reste inconnu.

Burundi - Justice

Procès de Germain Rukuki reporté sine die

Ngozi, le 11 octobre 2017 (Net Press) . Nous apprenons que la cour d’appel de Bujumbura n’a pas fait le déplacement de Ngozi dans l’affaire Germain Rukuki. Ce dernier avait interjeté appel comme la rédaction le mentionnait hier, après que le tribunal de grande instance de Ntahangwa eut confirmé la détention préventive de cet ancien cadre de l’Acat-Burundi.

Outre que les juges n’ont pas fait le déplacement, il n’y a pas eu non plus d’explication sur l’empêchement des magistrats. Il n’y a pas non plus la nouvelle date de la session de cette cour, ce qui ne fait que prolonger gratuitement le séjour du détenu en prison.

Burundi - Politique - Opinion

" Pierre Nkurunziza doit chercher la vérité sur toutes les victimes ", dixit Jean Paul Nizigiyimana

Montréal, le 11 octobre 2017 (Net Press) . Le correspondant de l’agence Net Press au Canada, Jean Paul Nizigiyimana, vient de se réveiller après trois ans de "sommeil". Il donne sa version des faits, qui ne rencontre pas nécessairement l’approbation de la rédaction qui, au nom de la liberté d’expression, lui donne une tribune pour s’exprimer. D’ailleurs, ne dit-il pas souvent qu’il est totalement contre certains passages de Net Press quand bien même il décide de temps en temps d’y glisser quelques lignes ?

Il a appris la visite du sénateur américain James Mountain Inhofe au président Pierre Nkurunziza et que les deux hommes se sont focalisés sur la paix, la vérité et la réconciliation. Notre correspondant vient de réagir sur cette visite et la rédaction livre l’entièreté de son message.

" Je viens d’apprendre, à partir de Québec, que le président Nkurunziza s’est entretenu avec un sénateur américain et que les deux hommes ont évoqué des sujets qui sont d’actualité pour le Burundi, notamment la paix, la vérité, la réconciliation, etc...

" Je tiens d’abord à féliciter le président de la République qui commence à se confirmer sur la scène internationale malgré les turbulences de l’histoire politique immédiate de ce pays depuis 2015. Pour nous autres qui avons connu le génocide de 1972, il y a un grand intérêt à ce qu’il y ait une réécriture de l’histoire de notre pays pour que nous puissions enfin connaître qui a fait quoi dans ce pays.

" La commission vérité et réconciliation est un projet à soutenir absolument car, comme d’aucuns le disent, un peuple sans histoire est un peuple sans âme. Cette commission devrait également réparer les esprits des victimes qui ont vu les leurs mourir sans pouvoir les pleurer, surtout en 1972 comme le président de la République ne cesse de le dire, lui même étant une des victimes de cette période.

" Je me réjouis donc de cette décision du président de tout faire pour barrer la route à ceux qui veulent cacher la vérité de notre histoire, un chantier vaste mais noble pour quelqu’un qui aime son pays et son peuple.

" Je voudrais cependant attirer l’attention du président Nkurunziza du fait qu’il doit bien définir le domaine de la recherche de la vérité sur les victimes. Si la période de 1972 est déjà ciblée et à juste titre, il faudrait également chercher la vérité sur les victimes de 1993, de 2006, de 2010 - 2011, pourquoi pas de 2015 ?

" Ce serait un point très positif à l’actif de l’actuel chef de l’Etat, un acte qui marquera la postérité et l’histoire devrait en conséquence retenir Pierre Nkurunziza comme un grand président de son époque".

Burundi - Droits de l’Homme

Le Focode poursuit ses recherches sur les disparitions forcées

Bujumbura, le 11 octobre 2017 (Net Press) . Le forum sur la conscience et le développement vient d’enquêter sur une double disparition des membres du parti Msd d’Alexis Sinduhije. MM. Léon Bangiricenge, âgé de 55 ans et Rémy Ndagijimana, 35 ans, sont introuvables depuis leur enlèvement les 23 et 25 avril 2017 par des éléments du service national des renseignements. Pour ce forum, la police et la justice restent à ce jour muettes et inactives sur cette disparition forcée.

Le Focode met également l’accent sur la répression aveugle qui s’abat sur le parti et les militants du Msd depuis plusieurs années, particulièrement depuis la contestation populaire du troisième mandat du président Nkurunziza. Focode rappelle que les membres du Msd arrêtés à leur permanence le 8 mars 2014 ont bénéficié de la mesure de grâce annoncée par Pierre Nkurunziza à la fin de l’année dernière. Pourtant, au moins six militants de cette formation politique de cette catégorie restent encore écroués dans les différentes prisons du pays sans aucune justification. Encore une fois, le forum appelle la cour pénale internationale à lancer son enquête sur le Burundi avant le 27 octobre prochain.

Burundi - Kenya - Elections

Raila Odinga se retire des élections du 26 octobre

Nairobi, le 11 octobre 2017 (Net Press) . Il s’agit d’une déclaration fracassante de l’opposant Raila Odinga, qui a fait savoir ce 10 octobre 2017 qu’il se retirait de la course présidentielle de ce 26 octobre 2017. Pourtant, il est à l’origine de l’invalidation des élections du mois d’août dernier, des échéances qu’avait gagnées son rival, le président sortant Uhuru Kenyatta.

Très satisfait dans un premier temps, il avait demandé à ce que l’équipe qui organise les élections, IEBC, soit changée, ce qu’il n’a pas pu obtenir, Uhuru Kenyatta ayant refusé net. Pour le moment, il dit qu’il se retire pour donner du temps à l’IEBC d’organiser des élections libres et transparentes.

L’opinion kenyane ne sait pas ce qui se faire par la suite. A Nairobi, l’on se demandait ce matin s’il y aura des élections avec un seul candidat en lice, le président sortant, ou si l’on va le reconduite en bonne et due forme.

Signalons qu’au Libéria, les populations attendent ce 11 octobre les premiers résultats de la présidentielle tenue la veille dans le calme et qui doit désigner pour six ans le successeur d’Ellen Johnson Sirleaf, première femme élue chef d’État en Afrique.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel

Politique - Sécurité4 mars 2015
|Lettre ouverte

Burundi – Médias – Sécurité25 janvier 2015
|Le directeur de la radio Isanganiro en clandestinité

Comité contre la torture1er décembre 2014
|Observations finales concernant le deuxième rapport périodique du Burundi

Burundi - Politique24 septembre 2014
|DECLARATION DU PARTI CNDD-FDD NO. 007/2014 PAR RAPPORT A LA RECENTE RESOLUTION DU PARLEMENT EUROPEEN SUR LE BURUNDI

Burundi – Droits de l’Homme - Union européenne19 septembre 2014
|Résolution du Parlement européen sur le Burundi, en particulier le cas de Pierre Claver Mbonimpa (2014/2833(RSP))

La commémoration du centenaire de la 1ère guerre mondiale 1914-1918.6 août 2014
|Au delà des limites de notre patience !!!

Administration5 août 2014
|Petite note sur l’arrêté n°1 du 10/6/2014

Opinion28 juillet 2014
| J’OBSERVE ET J’ACCUSE :

Section UPRONA en Belgique : Conférence publique24 mars 2014
|Gouvernance démocratique au Burundi : défis et propositions de solutions.