Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité10 novembre 2017
|Deux bandits de Mutakura arrêtés par les militaires frappés comme Jésus Christ sur la croix

Burundi - Environnement - Sécurité9 novembre 2017
|Une foudre fait parler d’elle dans la province de Muramvya

Burundi - Sécurité8 novembre 2017
|Treize personnes arrêtées pour trafic humain

Burundi – Sécurité 7 novembre 2017
|La police arrête plus de 100 personnes au centre ville de Bujumbura

Burundi - Ouganda – Sécurité 6 novembre 2017
|Deux morts dont le directeur de ligue Iteka dans un accident de roulage en Ouganda

Burundi - Sécurité4 novembre 2017
|Un homme tué à Rugombo

Burundi - Sécurité 3 novembre 2017
|L’immeuble Tropicana Net Café légèrement touché par un incendie

Burundi - Sécurité2 novembre 2017
|Un homme de Rugombo édenté par les Imbonerakure

Burundi –Sécurité 1er novembre 2017
|De l’intifada entre les policiers et militaires dans Cankuzo

Burundi - Sécurité 31 octobre 2017
|Une fillette violée et tuée à Muyinga

Burundi - Sécurité30 octobre 2017
|Des corps sans vie ici et là à travers le pays

Burundi - Justice - Manifestations28 octobre 2017
|Le ministère de l’intérieur fête le retrait du Burundi du statut de Rome

Burundi - Sécurité27 octobre 2017
|Augmentation d’un cran du meurtre des personnes sans défense

Burundi - Sécurité26 octobre 2017
|Le marché de Buterere prend feu

Burundi - Sécurité 25 octobre 2017
|Le ministre Alain Guillaume Bunyoni percute des piétons

Burundi - Sécurité24 octobre 2017
|Découverte de plusieurs cadavres à travers le pays

Burundi - Sécurité23 octobre 2017
|Un homme reçoit des coups et blessures dans la province de Kayanza

Burundi - Anniversaire21 octobre 2017
|La date du 21 octobre fêtée de façon diverse par les Burundais

Burundi - Sécurité20 octobre 2017
|Un corps sans vie retrouvé dans la province de Kayanza

Burundi - Sécurité19 octobre 2017
|Visiblement agressée, une jeune fille perd sa conscience

Burundi - Sécurité18 octobre 2017
|Plus de dérangement dans Rukoko, dixit le porte-parole de l’armée

Burundi - Sécurité17 octobre 2017
|La foudre devient une grande cause d’insécurité dans notre pays

Burundi - Sécurité 16 octobre 2017
|Deux frères abattus par leur grand-mère

Burundi - Sécurité14 octobre 2017
|Après la pluie, le beau temps !

Burundi - Sécurité13 octobre 2017
|Un présumé voleur tué dans la province de Ngozi

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Un présumé voleur tué dans la province de Ngozi

13 octobre 2017

Ngozi, le 13 octobre 2017 (Net Press) . Un homme du nom de Bulex Bahungu, âgé de plus de 30 ans, a été tué et son corps découvert sur la colline Renga, dans la commune de Marangara de la province de Ngozi, au nord du pays. D’après des informations de la police, son cadavre a été trouvé vers 1 heure de ce matin.

Selon toujours des informations de la police, ce cadavre a été découvert avec des effets que la victime venait de voler. Les enquêtes seraient en cours pour déterminer le ou les auteurs de ce massacre.

Dans la province de Gitega, un homme est mort suite à une surdose d’une boisson prohibée dénommée Kanyanga. Ceux qui ont partagé avec lui sont admis à l’hôpital de Gitega où ils reçoivent des soins intensifs.

Burundi - Politique

Uprona : plus de spéculation que de politique

Bujumbura, le 13 octobre 2017 (Net Press). A l’occasion du 56ème anniversaire de l’assassinat du prince Louis Rwagasore, son parti, Uprona, ne vit que de la spéculation politicienne. Lors d’une conférence de presse animée ce 12 octobre par le président de l’Uprona proche du Cndd-Fdd, Abel Gashatsi, cette tendance de ladite formation politique pointe du doigt la Belgique comme étant le vrai commanditaire de l’assassinat du père de l’indépendance du Burundi.

Il demande au gouvernement d’entrer en contact avec ce royaume pour qu’une lumière sur cet assassinat soit faite. Il demande également qu’une réparation soit faite par ce pays au parti et à sa famille.

Lors d’une émission retransmise ce matin à la télévision nationale du Burundi, l’un des invités de notre consœur Justine Bitagoye, l’ancien premier vice-président, Prosper Bazombanza, a déclaré que la Belgique doit assumer l’assassinat du prince Louis Rwagasore et qu’elle doit dédommager cette formation politique et sa famille.

Cette requête revient au galop au moment où les relations entre le gouvernement du Burundi et la Belgique sont au point mort. Sinon, cette requête avait été déjà faite aux années 2000, des Upronistes de l’époque composés de Me Laurent Nzeyimana, Me Gabriel Sinarinzi, Zénon Nicayenzi, Charles Mukasi, Charles Nditije et autres, avaient remis une déclaration dans ce sens au parlementaire belge Louis Michel via l’ambassade de Belgique à Bujumbura. Quelques jours plus tard, il avait informé la partie burundaise qu’il avait fait parvenir la correspondance au gouvernement belge.

L’un des signataires de ce document contacté par la rédaction a confirmé les faits. En effet, une pétition a été rédigée et c’est Zénon Nicayenzi, un Uproniste de première heure, qui était à la tête de la rédaction. Plusieurs signatures furent recueillies et après son dépôt à l’ambassade de Belgique, une grande fête a été organisée à cet effet. Il déplore qu’il n’y a jamais eu de suivi mais il estime que les dirigeants actuels de l’Uprona n’ont pas de référence et font du n’importe quoi. Il est convaincu qu’ils ne sont pas capables de faire le suivi de ce dossier.

Ce n’est pas donc en cette période où les relations entre les deux pays vont mal que les politiciens de l’Uprona gouvernemental vont faire une requête qui est connue depuis plus de 15 ans dans les deux capitales Bruxelles et Bujumbura.

Dans un autre contexte de souvenir, la famille des journalistes et celle de Christophe Nkezabahizi se souviennent de deux ans passés après la mort inopinée de ce caméraman émérite de la télévision nationale. Il a été tué avec toute sa famille à leur domicile le 13 octobre 2015 par des agents de la police. Jusqu’à présent, l’on sait très peu de choses sur cette mort.

Burundi - Politique

Une homélie qui rappelle

Bujumbura, le 13 octobre 2017 (Net Press) . La messe de la commémoration du 56ème anniversaire de l’assassinat du héro de l’indépendance du Burundi le prince Louis Rwagasore, a été suivie par les plus hautes autorités du pays, en l’occurrence le président de la République, Pierre Nkurunziza. Dans son homélie, l’archevêque de Bujumbura Evariste Ngoyagoye rappelle aux Burundais de bien orienter leurs prières et les orienter vers l’amour du prochain et le pardon.

L’archevêque Evariste Ngoyagoye dit que le fils de Dieu n’est pas venu pour tuer mais pour sauver l’humanité et que le peuple burundais devrait suivre cet exemple. L’archevêque Ngoyagoye prend l’exemple de l’Allemagne d’il ya 500 ans où depuis la naissance du protestantisme de Martin Luther, les catholiques et les protestants se regardaient en chiens de faïence et rappelle que les deux églises vont s’unir comme un seul homme ce 31 octobre 2017 et conseille au peuple burundais de se débarrasser des esprits divisionnistes pour converger vers l’unité nationale, la seule voie qui sortira les Burundais de l’impasse.

Après les cérémonies de messe, les plus hautes autorités du pays, les représentants de la famille du prince Louis Rwagasore, les représentants du corps diplomatique et consulaire et les représentants des partis politiques agréés au Burundi ont déposé les gerbes de fleurs sur la dernière demeure du héro de l’indépendance, le prince Louis Rwagasore.

Burundi - Justice

Un transfert des détenus qui fait froid au dos

Muyinga, le 13 octobre 2017 (Net Press) . Les familles des détenus Eric Ndagijimana alias Nyenyeri, ancien agent de transmission de l’ancien ministre Pontien Gaciyubwenge, Innocent Ndereyimana, accusés d’attaque au camp de Mukoni dans la province de Muyinga ainsi qu’Alphonse Akimana, accusé de s’opposer au 3ème mandat de Pierre Nkurunziz, tous des ex-Fab, sont inquiètes car elles viennent d’apprendre que ces détenus sont sur le point d’être transférés de la prison de Muyinga vers une destination inconnue.

Une certaine opinion se pose par ailleurs la question de savoir pourquoi le régime de Bujumbura ne pointe jamais du doigt l’ancien ministre Gaciyubwenge alors qu’il est cité dans la tentative de putsch du 13 mai 2015. Pourtant, le nom du général Niyombare revient chaque fois qu’il y a manifestation alors qu’il n’était pas le seul à avoir organisé un tel projet, ce que l’opinion trouve bizarre.

Burundi - Economie - Banditisme

Détournement de plus de 8 millions de nos francs subtilisés dans Cibitoke

Cibitoke, le 13 octobre 2017 (Net Press) . Plus de 8 millions de nos francs (8.799.049 Fbu) ont été volés dans la nuit du 10 au 11 octobre 2017 dans les coffre-fort de la Cospec, Coopérative Solidarité avec les Paysans pour l’Epargne et le Crédit dans la province de Cibitoke, située dans la commune de Mugina.

Selon les premières informations disponibles, les voleurs ont donné de la drogue au veilleur de la coopérative et il a aussitôt perdu connaissance, ce qui a laissé un libre champ aux malfaiteurs. Pour le moment, la sentinelle est aux mains de la police pour des enquêtes.

Burundi - Rwanda –Sécurité

Le parti Cndd-Fdd dans la ligne de mire de l’activiste de l’opposition rwandaise

Kigali, le 13 octobre 2017 (Net Press) . Le président du Grean Party, Vincent Habamugisha, de la région Ouest du Rwanda, vient de saisir la justice rwandaise contre le parti Cndd-Fdd qui a posté sa photo sans son autorisation sur son compte tweeter.

Cet ancien étudiant de l’université du Lac Tanganyika (2011-2014)et ancien président de l’association des étudiant rwandais au Burundi, a été appelé par les membres de sa formation politique et sa famille pour savoir pourquoi il s’entremêle dans les affaires du parti Cndd-Fdd, et sa probable cohabitation du pouvoir Burundais.

Surpris et après une vérification minutieuse, il a découvert que sa photo a été postée sur le compte tweeter du parti au pouvoir. Il dit rester sur sa soif de connaitre la mobilité qui a poussé le parti au pouvoir de poster sa photo sur son compte tweeter et se dit très inquiet de son avenir politique au sein de l’opposition rwandaise qui l’indexe de travailler de mèche avec Bujumbura.

Les autorités judiciaires et policières du district de Nyamasheke, Ouest du Rwanda, joint par le journal en ligne rwandais Bwiza.com, ont annoncé qu’ils ont reçu la saisine et que son issu va être annoncé incessamment.

Burundi - Economie

Un peu d’humour autour des cérémonies

Bujumbura, le 13 octobre 2017 (Net Press) . Un sujet qui avait participé au dépôt de gerbe de fleur sur la tombe du prince Louis Rwagasore, ayant observé les véhicules luxueux et flambants neufs des plus hautes autorités du pays garés à l’entourage du Mausolée, propose au gouvernement du Burundi de vendre tout le charrois de l’Etat à l’exception de celui du président Nkurunziza pour financer les élections de 2020.et se déplacer dans des véhicules modestes, estime notre source.

Cette même personne en se refugiant dans l’arithmétique, estime que sur les 24 jeeps flambants neufs des ministres qui coutent chacun 100 millions, Bujumbura pourrait gagner plus de 3 milliards et proposer la vente aux enchères les véhicules des secrétaires permanants, des assistants des ministres, des inspecteurs généraux, des directeurs généraux des différents ministères, des gouverneurs des provinces et bien, poursuit ce sujet, « et bien on n’aura plus besoin du raquetage des paysans pauvres pour financer les élections et fini les financements de l’Occident qui parfois s’entremêlent dans nos élections ! »

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel

Politique - Sécurité4 mars 2015
|Lettre ouverte

Burundi – Médias – Sécurité25 janvier 2015
|Le directeur de la radio Isanganiro en clandestinité

Comité contre la torture1er décembre 2014
|Observations finales concernant le deuxième rapport périodique du Burundi

Burundi - Politique24 septembre 2014
|DECLARATION DU PARTI CNDD-FDD NO. 007/2014 PAR RAPPORT A LA RECENTE RESOLUTION DU PARLEMENT EUROPEEN SUR LE BURUNDI

Burundi – Droits de l’Homme - Union européenne19 septembre 2014
|Résolution du Parlement européen sur le Burundi, en particulier le cas de Pierre Claver Mbonimpa (2014/2833(RSP))

La commémoration du centenaire de la 1ère guerre mondiale 1914-1918.6 août 2014
|Au delà des limites de notre patience !!!

Administration5 août 2014
|Petite note sur l’arrêté n°1 du 10/6/2014

Opinion28 juillet 2014
| J’OBSERVE ET J’ACCUSE :

Section UPRONA en Belgique : Conférence publique24 mars 2014
|Gouvernance démocratique au Burundi : défis et propositions de solutions.