Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi – Sécurité 1er décembre 2017
|Une personne tuée à Muramvya

Burundi - Sécurité30 novembre 2017
|Des cas d’insécurité ici et là dans le pays

Burundi - Sécurité29 novembre 2017
|La pluie d’hier a fait une victime au nord de la capitale

Burundi - Sécurité 28 novembre 2017
|Quatre enfants tués dans un accident de roulage

Burundi - Sécurité 27 novembre 2017
|Des manifestations pour soutenir le président Nkurunziza

Burundi - Sécurité25 novembre 2017
|L’Unicef condamne sans détour l’amputation de deux enfants

Burundi – Sécurité 24 novembre 2017
|Accusés de vol de maïs, des enfants amputés de poignées

Burundi - Justice - Sécurité23 novembre 2017
|L’ancien patron de l’Aprodh au centre du pays transféré

Burundi - Sécurité22 novembre 2017
|Le Focode craint pour la sécurité du brigadier Cishahayo

Burundi - Sécurité 21 novembre 2017
|Quand les anciens activistes des droits de l’hommes sont inquiétés

Burundi - Sécurité 20 novembre 2017
|Une pluie torrentielle tue trois enfants

Burundi - Réconciliation18 novembre 2017
|"Le souvenir des victimes doit être régie par la loi", dixit Mgr. Jean Louis Nahimana

Burundi - Politique 17 novembre 2017
|Une célébration qui relate

Spécial Médias16 novembre 2017
|Une commémoration qui relate

Burundi - Sécurité 15 novembre 2017
|Un corps en extrême décomposition a été trouvé à Muramvya

Burundi - Sécurité14 novembre 2017
|Toujours des assassinats signalés un peu partout dans le pays

Burundi -Sécurité13 novembre 2017
|Deux personnes trouvent la mort dans une noyade

Burundi - Belgique - Coopération11 novembre 2017
|La semaine belge annulée à la dernière minute

Burundi - Sécurité10 novembre 2017
|Deux bandits de Mutakura arrêtés par les militaires frappés comme Jésus Christ sur la croix

Burundi - Environnement - Sécurité9 novembre 2017
|Une foudre fait parler d’elle dans la province de Muramvya

Burundi - Sécurité8 novembre 2017
|Treize personnes arrêtées pour trafic humain

Burundi – Sécurité 7 novembre 2017
|La police arrête plus de 100 personnes au centre ville de Bujumbura

Burundi - Ouganda – Sécurité 6 novembre 2017
|Deux morts dont le directeur de ligue Iteka dans un accident de roulage en Ouganda

Burundi - Sécurité4 novembre 2017
|Un homme tué à Rugombo

Burundi - Sécurité 3 novembre 2017
|L’immeuble Tropicana Net Café légèrement touché par un incendie

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

L’immeuble Tropicana Net Café légèrement touché par un incendie

3 novembre 2017

Bujumbura, le 3 novembre 2017 (Net Press) . L’immeuble Tropicana Net Café situé au centre-ville, à la chaussée du prince Louis Rwagasore, non loin de l’agence en ligne Net Press, appartenant à M. Samson Mutohera, a été légèrement touché par le feu vers 9h 45 min de ce vendredi le 3 novembre 2017.

Ainsi, le feu allait se déclarer dans un plafond de l’un des bureaux ainsi que dans les sanitaires où se trouve le compteur, le tout ayant été dévoilé par de la fumée qui s’y dégageait. Un court-circuit serait à l’origine.de l’incendie, des témoins déplorent l’intervention tardive de la police de protection civile. Mais, même si la police a tardé à intervenir, elle n’est pas la seule coupable car la régie de distribution de l’eau et l’eau et d’électricité, Regideso, pourtant proche de l’endroit pris par le feu, a mi du temps à couper le courant électrique dans cette zone sous agitation en ce moment.

Selon des sources sur place, la menace d’incendie a commencé juste au premier niveau de cette immeuble, qui abrite les bureaux polyvalents, en l’occurrence un cabinet d’avocat de maitre Salvator Nimubona, un centre d’apprentissage de l’anglais, une maison de consultance en construction Shinning star, etc. Sous l’intervention musclée des travailleurs de ce building et leurs voisins qui ont vite évacué les matériels et les produits ainsi qu’un locataire d’origine arabe connu sous le sobriquet de Lyna qui a mis à disposition des extincteurs pour maitriser le feu, la situation allait tourner vers le calvaire.

La même source parle d’aucun dégât matériel sauf que les installations électriques qui ont endommagés. Cependant, ont indiqué ceux qui étaient sur place, si le feu s’était déclaré pendant la nuit, il y aurait eu beaucoup de dégâts car cet immeuble regorge de beaucoup de bureaux qui allaient tous partir en fumée.

Sur un autre chapitre, un certain Jean Marie Nkunzimana, âgé de 30 ans et originaire de la commune Gashikanwa, province de Ngozi (Nord du pays ), a été appréhendé ce vendredi vers 2 heures du matin au quartier de Gasekebuye, zone Musaga, commune Muha, en train de creuser le passage des cabres électriques pour les voler. Sous la collaboration des sentinelles de cette entité, il a été vite interpellé puis remis à la station de la police de cette localité.

Trente six présumés sorciers de la colline Rushimabarimyi, commune Mugina, en province de Cibitoke (Nord ouest du pays), sont sous le coup de la menace de mort par des tracts largués un peu partout sur cette colline. L’administrateur de cette commune affirme que les conflits fonciers seraient derrière cette menace de mort et au cours d’une réunion convoquée d’urgence, l’administrateur appelle au calme et met en garde les auteurs de ces menaces quand bien même ils ne sont pas encore identifiés.

Burundi - Financement

Un financement qui suscite des interrogations

Bujumbura, le 3 novembre 2017 (Net Press) . L’association des banques et des établissements financiers, Abef, vient d’octroyer un don de 31 millions de nos francs à l’assemblée nationale du Burundi pour financer le voyage et le séjour des joueurs de cette institution qui vont rencontrer avec leurs collègues des assemblées de l’Eac au mois de décembre dans la ville tanzanienne d’Arusha

Ce don a été octroyé par l’Abef via son président, Audace Bukuru, qui a déclaré que son association a accordé une telle contribution dans le but d’aider l’assemblée nationale à répondre présente à cette rencontre parlementaire qui a lieu chaque fois vers la fin de l’année, comme elle l’avait fait d’ailleurs l’année dernière. Pour rappel, ces rencontres de l’année dernière avaient eu lieu à Mombassa au Kenya.

L’assemblée nationale fait savoir de son côté que de tels jeux demandent beaucoup de moyens si bien que quand il y a contribution, elle est toujours la bienvenue. Ces rencontres permettent aux parlementaires de faire connaissance et d’échanger leurs expériences. Il est prévu des matchs de football pour les parlementaires mâles et de Netball pour les parlementaires femelles.

Une contribution financière de l’association des banques et des établissements financiers à l’assemblée nationale, voilà un type de financement totalement opaque car d’une part, l’assemblée nationale trouve de l’argent suivant les lois qu’elle a adoptées. Or, celle de contribution bancaire n’a jamais existé dans notre pays, ce qui est une entorse. En outre, il est difficile de dire non à une institution de la taille de l’assemblée nationale, ce qui suppose que rien ne prouve que cette contribution n’a pas été donnée à contre cœur. Enfin, si jamais l’association des banques venait à demander des avantages à l’assemblée nationale, même si l’on n’est pas de cette institution, il est fort à parier que l’assemblée nationale pourrait dire à son tour non.

Burundi - Société

Des discours haineux tournés vers la peur

Bujumbura, le 3 novembre 2017 (Net Press) . Martin Nzeyimana, de l’opposition proche du Fnl d’Agathon Rwasa rencontré par la rédaction, reste dans la peur bleue occasionnée par des discours haineux de la part des autorités politiques « je me souviens, lorsque j’assistais par curiosité aux manifestations anti occidentales, le plus haut gradé du parti Cndd –Fdd a osé dire qu’il neige ou qu’il preuve, on va foncer sur eux". Martin Nzeyimana estime que ces messages véhiculent des message haineux qui peuvent déboucher sur la chasse aux sorcières des membres de l’opposition

Edouard Ntakirutimana, membre actif du parti aux affaires, dit que ces messages ne sont pas dits pour faire peur aux membres de l’opposition, mais pour décourager les ennemis du pays qui lancent des propos qui ternissent l’image du pays.

Agnès Nahimana, de la ligue des jeunes du parti au pouvoir, n’accorde pas le même violon que son compagnon de lutte au sein du parti. Elle dit qu’au moment où le Burundi est sur la voie de la démocratisation, il devrait permettre le pluralisme politique, mêlé de la liberté de pensée.

Un ancien haut dignitaire sous le régime Frodebu conseille quelques leaders de différentes formation politiques de suivre l’exemple du héros de l’indépendance du Burundi qui prônait le strict respect des droits de la personne humaine et l’équilibre dans le partage du pouvoir. Un haut cadre du ministère de l’intérieur et de la formation patriotique indique que le ministère est au courant de ces discours et affirme que le ministère va organiser les renforcements des capacités dans la tolérance politique ainsi que les règles de l’Etat de droit.

Burundi - Commerce

Du cafouillage à l’avenue Mosso

Bujumbura, le 3 novembre 2017 (Net Press) . C’est une histoire somme toute normale mais qui a suscité beaucoup de curiosités ce matin à l’avenue Mosso, sur la route pavée menant vers la zone Bwiza en passant par l’ambassade russe de Bujumbura. Vers 11 heures, des policiers et des populations étaient entassées devant la maison Itis House avec des cartons remplis de produits invisibles dans un premier temps.

Ce n’est que plus tard que l’on a su ce qui se passait réellement. En effet, la banque de la République du Burundi a fait une commande d’uniformes auprès de cet opérateur économique qui fait plusieurs activités à la fois comme la location des véhicules et la fourniture de matériels divers sur commande.

Les uniformes rendus sur place, la banque de la République n’a pas apprécié la qualité de la prestation et a rejeté l’offre. Selon toujours des informations recueillies sur place, les deux parties se sont retrouvées au palais de la justice autour de ce dossier et la banque centrale a gagné le procès.

Aujourd’hui, il était donc question de ramener les uniformes chez le commerçant qui les a fournis. Comme le propriétaire de la maison, le commerçant en question, a voyagé, les agents ont eu peur de les réceptionner dans un premier temps. C’est dans ce contexte que des policiers sont venus pour assurer la sécurité de la place. Mais vers l’après-midi, d’autres policiers de la brigade anti-émeute sont venus et ils ont fait entrer les uniformes. Vers 14h30 minutes, le "film" venait de prendre fin et les policiers ont quitté les lieux.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel

Politique - Sécurité4 mars 2015
|Lettre ouverte

Burundi – Médias – Sécurité25 janvier 2015
|Le directeur de la radio Isanganiro en clandestinité

Comité contre la torture1er décembre 2014
|Observations finales concernant le deuxième rapport périodique du Burundi

Burundi - Politique24 septembre 2014
|DECLARATION DU PARTI CNDD-FDD NO. 007/2014 PAR RAPPORT A LA RECENTE RESOLUTION DU PARLEMENT EUROPEEN SUR LE BURUNDI

Burundi – Droits de l’Homme - Union européenne19 septembre 2014
|Résolution du Parlement européen sur le Burundi, en particulier le cas de Pierre Claver Mbonimpa (2014/2833(RSP))

La commémoration du centenaire de la 1ère guerre mondiale 1914-1918.6 août 2014
|Au delà des limites de notre patience !!!

Administration5 août 2014
|Petite note sur l’arrêté n°1 du 10/6/2014

Opinion28 juillet 2014
| J’OBSERVE ET J’ACCUSE :

Section UPRONA en Belgique : Conférence publique24 mars 2014
|Gouvernance démocratique au Burundi : défis et propositions de solutions.