Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité4 août 2018
|Des personnes trouvent la mort dans Bujumbura rural

Burundi - Sécurité3 août 2018
|Des conflits conjugaux qui virent vers l’irréparable !

Burundi - Sécurité 2 août 2018
|Une personne tuée au bord du lac Tanganyika

Burundi - Sécurité1er août 2018
|Les policiers arrêtent des enfants de la rue au Sud du pays

Burundi - Sécurité31 juillet 2018
|Les policiers dans le collimateur des cordonniers

Burundi - Sécurité30 juillet 2018
|Des crépitements d’armes entendus dans la ville de Gitega

Burundi - Sécurité 28 juillet 2018
|Une personne tuée à Muramvya

Burundi - Sécurité27 juillet 2018
|Un médecin arrêté pour viol dans la province de Gitega

Burundi - Sécurité Routière26 juillet 2018
|Un véhicule de transport calciné au parking de l’ancien marché central

Burundi - Sécurité 25 juillet 2018
|Victime de la folie meurtrière, un enfant est tué à la machette

Burundi – Sécurité 24 juillet 2018
|Une vieille dame ligotée puis brûlée vive à Gitega

Burundi - Sécurité 23 juillet 2018
|Deux fusils découverts ce weekend dans des endroits différents

Burundi - Sécurité21 juillet 2018
|" Il n’y a pas d’hommes armés sur la frontière avec le Rwanda ", dixit le porte-parole de l’armée burundaise

Burundi - Sécurité 20 juillet 2018
|Un refoulement mêlé d’inquiétudes !

Burundi - Sécurité19 juillet 2018
|Le ministère de la sécurité publique fait un bilan du 2ème trimestre

Burundi - Malawi - Sécurité18 juillet 2018
|Un Burundais brûlé vif au Malawi

Burundi - Sécurité17 juillet 2018
|Un présumé criminel appréhendé à Kirundo

Burundi - Sécurité16 juillet 2018
|Un jeune homme tué à Nyakabiga

Burundi - Sécurité14 juillet 2018
|La paix présente dans les discours, absente sur terrain

Bujumbura –Sécurité Routière13 juillet 2018
|Vers un retour à la case départ ?

Burundi - Sécurité 12 juillet 2018
|Bujumbura dans le collimateur de l’église adventiste du 7ème jour !

Burundi - Sécurité 11 juillet 2018
|Deux grenades lancées au sud du pays

Burundi - Sécurité10 juillet 2018
|Un homme tué au Nord Est du pays

Burundi - Sécurité9 juillet 2018
|Un étudiant accusé de collaborer avec le Rwanda enlevé et porté disparu

Burundi - Sécurité7 juillet 2018
|Une personne tuée lors d’une attaque armée dans un bistrot

Archives

 

 

 



Burundi - Justice - Sécurité

L’ancien patron de l’Aprodh au centre du pays transféré

23 novembre 2017

Bujumbura, le 23 novembre 2017 (Net Press) . L’ancien représentant de l’association pour la promotion des droits de l’homme et des détenus dans la province de Gitega, Nestor Nibitanga, qui était détenu dans les cachots de cette localité depuis mardi 21 novembre, a été transféré vers le service national des renseignements de Bujumbura dans l’après-midi de ce mercredi 22 novembre 2017.

Selon des informations concordantes, Nestor Nibitanga est poursuivi pour atteinte à la sécurité intérieure de l’Etat. Les informations émanant de la police font savoir qu’il a été arrêté en possession des plusieurs documents de preuves. Rappelons qu’avant d’être arrêté à son domicile, la police avait opéré une fouille-perquisition chez lui dans la province de Gitega. Des sources fiables indiquent qu’aucune arme n’avait été trouvée.

En moins d’une semaine, 6 corps sans vies ont été repêchés dans la rivière Rusizi dans les communes de Rugombo et de Buganda. Selon les témoins, 3 de ces corps ont été repêchés ce mercredi le 22 novembre 2017 et selon la même source, les habitants des environs de cette rivière craignent que l’eau de cette rivière utilisée pour cuire ne soit contaminée par des microbes.

Burundi - Dialogue

La Parcem informe sur ses intentions à Arusha

Bujumbura, le 23 novembre 2017 (Net Press) . Invité au dialogue externe d’Arusha, le président de l’Ong Parcem indique qu’il participera bel et bien à ces assises. Faustin Ndikumana, a informé au cours d’une conférence de presse tenue hier qu’il va à Arusha pour demander que les accords d’Arusha demeurent un pilier du pays. Il pourrait demander à cette occasion qu’il y ait évaluation de la mise en application de l’accord d’Arusha.

Cette Ong entend faire parvenir 5 préoccupations, notamment la création d’un endroit où les Burundais pourraient se rencontrer régulièrement pour évaluer la mise en application de l’accord. Pour Faustin Ndikumana, des amendements de la constitution qui provoqueraient un climat de tensions ne seraient pas les bienvenus. D’autres sujets de discussions seraient relatifs à la lutte contre la pauvreté pour qu’il y ait développement et la reprise de la coopération avec les bailleurs traditionnels.

Burundi - Droits de l’Homme

Les opérations d’urgence humanitaires posent problèmes

Bujumbura, le 23 novembre 2017 (Net Press) . A travers une conférence de presse animée ce mercredi 22 novembre 2017, le ministre en charge des droits de l’homme et de la solidarité, Martin Nivyabandi, a indiqué que son ministère a besoin de 380 millions de dollars pour venir en aide aux diverses catégories des vulnérables au Burundi pendant une période de cinq ans.

Le ministre Nivyabandi estime que cette somme pourra contribuer à la survie des catégories des personnes vulnérables éparpillées dans tout le pays, en l’occurrence les veuves, les orphelins, les victimes des catastrophes naturelles, la prise en charge des démobilisés, la réintégration des rapatriés, etc.

Le ministre Nivyabandi affirme que des défis ne manquent pas pour réaliser ce programme : « nous avons des défis liés aux problèmes d’ordre institutionnel mais nous allons mettre en place une plateforme de concertation régulière » et d’ajouter « la mobilisation des fonds ne devrait pas constituer un problème malgré le gel par des bailleurs du Burundi, étant donné que les aides aux sinistrés sont coordonnées conjointement par les agences des Nations-Unies, les organisations non gouvernementale et le gouvernement.

Burundi - Education

Le directeur provincial de l’enseignement à Gitega limogé

Gitega, le 23 novembre 2017 (Net Press) . Denis Nduwimana, désormais ex-directeur provincial de l’enseignement dans la province de Gitega, a été limogé par décision de la ministre ayant l’éducation dans ses attributions, Dr. Janvière Ndirahisha. Il a été vite remplacé par Bernard Ndabahagamye, jusqu’ici conseiller social du gouverneur de cette province.

Cette décision ministérielle 610/1614 a été signée le 21 novembre 2017 et il était accusé d’avoir pris l’engagement de redéployer les enseignants déjà déployés par une commission du ministère de tutelle. A travers ces motifs, il devient clair qu’il aurait accepté des pots de vin des enseignants qui n’étaient pas contents de leurs affectations par le ministère.

Burundi - Economie

African for liberty Great lakes plaide pour la promotion des valeurs de la liberté économique

Bujumbura, le 23 novembre 2017 (Net Press) . A l’occasion d’un atelier de formation du 22 au 23 novembre 2017, l’association African for liberty Great lakes, dont la mission est de promouvoir les valeurs de la liberté économique et de la pensée libre chez les étudiants, plaide la création des richesses grâce à des marchés libres.

Le Directeur pays de student for liberty, Aimable Manirakiza, indique que la jeunesse de la sous-région devrait s’impliquer davantage dans l’entreprenariat sans compter sur l’Etat et demande à l’Etat du Burundi de faciliter l’afflux massif des investisseurs étrangers, la liberté économique.

Pour l’expert et universitaire marocain Moussaoui, dans son exposé, il affirme que l’Afrique est tuée par les dirigeants africains et non les Occidentaux, en témoigne qu’ils arrivent au pouvoir et au lieu de servir le peuple qui les a placés où ils sont, font tout pour protéger leurs intérêts personnels en s’accaparent toutes formes de richesses et profitent l’ignorance de la jeunesse pour les manipuler politiquement.

L’expert Moussaoui cite qu’il ya des pays qui s’isolent de plus en plus de la planète et que cela constitue une entrave pour le développement du pays. Il conseille aux pays africains de prôner pour la libéralisation économique et éviter la surfacturation douanière qui pousse à la fermeture des économies africaine. Il demande de lutter contre la corruption qui mine une large majorité des pays africains couplée de la bonne gouvernance.

L’expert Moussaoui indique que d’autres défis qui gangrènent l’Afrique, ce sont notamment la non scolarisation de la jeunesse et cette dernière ne peut faire des pressions pour faire le changement à partir de la base. De cette manière, ces jeunes ne sont pas capables d’éviter toute sorte de manipulation politicienne et sont souvent au chômage car les dirigeants africains œuvrent pour la survie de leurs intérêts plutôt que d’investir dans la jeunesse.

L’expert Moussaoui lance un appel vibrant aux pays africains d’œuvrer pour la bonne gouvernance, d’améliorer les climat d’affaires pour permettre l’afflux des investisseurs étrangers, de s’ouvrir au reste du monde et à la jeunesse de participer activement à l’amélioration de la gouvernance. Comme le changement ne viendra pas d’un haut, ils ont intérêt à pousser pour le changement de la base au sommet, par la participation aux initiatives entrepreneuriales, a-t-il conclu.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel

Politique - Sécurité4 mars 2015
|Lettre ouverte

Burundi – Médias – Sécurité25 janvier 2015
|Le directeur de la radio Isanganiro en clandestinité

Comité contre la torture1er décembre 2014
|Observations finales concernant le deuxième rapport périodique du Burundi

Burundi - Politique24 septembre 2014
|DECLARATION DU PARTI CNDD-FDD NO. 007/2014 PAR RAPPORT A LA RECENTE RESOLUTION DU PARLEMENT EUROPEEN SUR LE BURUNDI