Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité1er novembre 2018
|L’administratrice de Busoni échappe de justesse à un attentat

Burundi - Sécurité31 octobre 2018
|"La paix est totale dans la capitale", dixit le maire de la ville

Burundi - Sécurité30 octobre 2018
|La police met la main sur des outils de pêche prohibés

Burundi - Sécurité - Politique29 octobre 2018
|Les membres de l’opposition craignent le pire...

Burundi - Sécurité27 octobre 2018
|Un écolier meurt suite aux coups de bâton de son maître

Burundi - Sécurité 26 octobre 2018
|Deux Rwandais et un membre de l’opposition arrêtés par le Service national des renseignements

Burundi - Sécurité 25 octobre 2018
|Des arrestations après le meurtre d’un motard à Gitega

Burundi - Sécurité24 octobre 2018
|Accident mortel dans la province de Kayanza

Burundi - Sécurité23 octobre 2018
|Un agent du service des renseignements tire à balles réelles sur les orpailleurs

Burundi - Sécurité22 octobre 2018
|Un proche d’Agathon Rwasa arrêté à Nyamitanga

Burundi - Sécurité20 octobre 2018
|Une position militaire attaquée dans la province de Cibitoke

Burundi - Sécurité 19 octobre 2018
|Pierre-Célestin Ndikumana dans le collimateur des services secrets

Burundi - Sécurité 18 octobre 2018
|Une mauvaise cohabitation qui inquiète !

Burundi - Sécurité17 octobre 2018
|Une disparition mystérieuse dans la zone de Nyakabiga

Burundi - Sécurité16 octobre 2018
|Un corps trouvé sans vie au Sud du pays

Burundi - Sécurité15 octobre 2018
|Condamnation d’un présumé assassin de son père

Burundi - Sécurité 13 octobre 2018
| Une découverte d’un homme tué à Muramvya

Burundi - Sécurité12 octobre 2018
|Cinq personnes tuées lors d’un accident de roulage

Burundi - Tanzanie - Sécurité 11 octobre 2018
|Encore des réfugiés tués au pays de John Pombe Magufuli !

Burundi - Sécurité10 octobre 2018
|Un corps sans vie découvert dans Bujumbura rural

Burundi - Sécurité 9 octobre 2018
|Cinquante huit élèves empoisonnés par leur camarade de classe

Burundi - Sécurité Routière8 octobre 2018
|Les voitures de type Probox mal cotées ce weekend

Burundi - Sécurité 6 octobre 2018
|Une bonne initiative mais ….., clament les habitants de la zone Cibitoke !

Burundi - Sécurité Routière 5 octobre 2018
| L’entourage du Restaurant Sama Café échappe de justesse à un accident mortel

Burundi - Sécurité4 octobre 2018
|Bujumbura sous la cadence des explosions de grenade et de crépitements d’armes

Archives

 

 

 



PROJET DE DEVELOPPEMENT LOCAL POUR L’EMPLOI (PDLE)

SOLLICITATION DE MANIFESTATIONS D’INTERET

5 mars 2018

REPUBLIQUE DU BURUNDI

Sélection d’un Bureau de Consultants chargé de l’élaboration d’une Etude d’Impact Environnemental et Social et d’un Plan d’Action de Réinstallation (PAR) de dix sous-projets prévus pour la 1ère tranche du Projet de Développement Local pour l’Emploi (PDLE)

Demande de Manifestations d’Intérêt N°DMI/08/PDLE/2018

La République du Burundi a obtenu de l’Association Internationale de Développement (IDA) une avance d’un montant équivalant à 1 498 000 dollars des Etats-Unis à titre de fonds de préparation (PPA) du Projet de Développement Local pour l’Emploi (PDLE).

L’Unité de Gestion du Projet (UGP) a l’intention d’utiliser une partie de cette avance pour le paiement des prestations d’une firme de Consultants chargée de l’élaboration d’une Etude d’Impact Environnemental et Social (EIES) et d’un Plan d’Action de Réinstallation (PAR) de dix sous-projets d’infrastructures prévus pour la 1ère tranche du PDLE.

En effet, la composante I du projet vise la construction immédiate des infrastructures de base. La réalisation de telles activités peut induire des impacts négatifs environnementaux et sociaux qu’il faut prévenir, supprimer ou atténuer.

C’est ainsi que pour les sous-projets de construction des marchés, il est nécessaire de préparer, en plus des EIES, un PAR car les travaux de construction/extension vont se dérouler dans les mêmes sites qui abritent les marchés actuels. Ces travaux de construction vont induire des déplacements temporaires des commerçants vers d’autres sites de recasement temporaire et revenir en fin des travaux pour être réinstallés.

La réhabilitation du Lycée de Gatara nécessitera la disponibilité de locaux temporaires qui abriteront plus de 600 élèves pendant les travaux qui pourront durer plus de 1 moisque comptent les grandes vacances. Il est donc important de développer un PAR pour plus de 600 élèves qui seront affectés par la réalisation de ce sous-projet.

Les dix sous-projets concernés par ces études sont les suivants :

1) Construction du Marché de MUHANGA, Commune Muhanga, Province de Kayanza ;

2) Réhabilitation du Lycée GATARA, Commune Gatara, Province Kayanza :

3) Construction du Marché de MUSENYI, Commune Tangara, Province de Ngozi ;

4) Construction du Marché de BUGENYUZI, Commune Bugenyuzi, Province de Karuzi ;
5) Construction du Marché de GISURU, Commune Gisuru, Province de Ruyigi ;

6) Construction du Marché de KINYINYA, Commune Kinyinya, Province de Ruyigi ;

7) Construction du Marché de MAHONDA, Commune Ryansoro, Province de Gitega ;

8) Construction du Centre de Santé de GAHORORO, Commune Mabanda, Province Makamba ;

9) Construction du Bureau communal de GITANGA, Province Rutana ;

10) Construction du Bureau communal de NYABIHANGA, Province Mwaro.

C’est dans ce cadre que le Gouvernement du Burundi a convenu de financer les prestations d’un Bureau de Consultants chargé de la préparation d’une Etude d’Impact Environnemental et Social (EIES) et d’un Plan d’Action de Réinstallation (PAR) pour ces 10 sous-projets de la 1ère tranche du PDLE, comme instruments de sauvegarde environnementale et sociale dans les lignes directrices du Cadre de Gestion Environnementale et Sociale (CGES) et du Cadre de Politique de Réinstallation (CPR) produits pour le projet.

Durée prévisionnelle de la mission

Le délai d’exécution des études est de 40 jours calendrier comptant à partir du jour de la signature du contrat ; soit 30 jours (20 jours de terrain et 10 jours de préparation du rapport provisoire) et 10 jours pour la réalisation du rapport final.

Expérience du bureau :Le Bureau de Consultants doit avoir réalisé au moins trois études d’impact environnemental et social dans le cadre des programmes publics ou privés, ou dans des projets et organismes financés par les bailleurs de fonds internationaux.

Le Bureau doit aligner au minimum trois (3) Consultants correspondants aux profils suivants :

1° Un Consultant chef de mission, Diplôme de Master (Bac + 5) avec spécialisation en gestion de l’environnement ou dans les domaines similaires (agronomie, biologie, sociologie, etc.) ;

2° Un Consultant Environnementaliste, Diplôme (Bac + 4) en gestion de l’environnement ou dans les domaines similaires (agronomie, biologie, sociologie, etc.) ;
3° Un Consultant Spécialiste en sauvegarde sociale, Diplôme (Bac + 4) en sociologie, sciences sociales, sciences du développement ou domaines similaires.

Mode de sélection du Bureau : Le Bureau des Consultants sera sélectionné selon la méthode de sélection fondée sur les Qualification des Consultants (QC), conformément aux directives « Sélection et Emploi des Consultants par les Emprunteurs de la Banque Mondiale », Edition de janvier 2011 Révisée 2014 et conformément aux critères exigés au regard des termes de référence.

Les bureaux de Consultants intéressés peuvent retirer les termes de références et obtenir des informations supplémentaires à l’adresse ci-dessous et aux heures suivantes de 7h 30’ à 12 h et de 14 h 00’ à 17 h 30’ tous les jours ouvrables.

Les manifestations d’intérêt écrites en Français et portant la mention : « Manifestation d’intérêt pour la Sélection d’un Bureau de Consultants chargé de l’élaboration d’une Etude d’Impact Environnemental et Social et d’un Plan d’Action de Réinstallation (PAR) de dix sous-projets prévus pour la 1ère tranche du PDLE » sont à adresser à Monsieur le Coordinateur du PDLE et seront déposées à la réception du projet, Avenue de la JRR n°16, Quartier ROHERO , Immeuble « S N House » au 4ème étage, Tél : (+257) 22 280166 au plus tard le 19 mars 2018 à 17 heures, heure locale.

Les manifestations d’intérêt doivent être déposées à l’adresse ci-dessus en personne, par courrier ou par courrier électronique à l’adresse E-mail : pdle@pdle.bi avec copie à jddhatungimana@pdle.bi

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel

Politique - Sécurité4 mars 2015
|Lettre ouverte

Burundi – Médias – Sécurité25 janvier 2015
|Le directeur de la radio Isanganiro en clandestinité