Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité4 août 2018
|Des personnes trouvent la mort dans Bujumbura rural

Burundi - Sécurité3 août 2018
|Des conflits conjugaux qui virent vers l’irréparable !

Burundi - Sécurité 2 août 2018
|Une personne tuée au bord du lac Tanganyika

Burundi - Sécurité1er août 2018
|Les policiers arrêtent des enfants de la rue au Sud du pays

Burundi - Sécurité31 juillet 2018
|Les policiers dans le collimateur des cordonniers

Burundi - Sécurité30 juillet 2018
|Des crépitements d’armes entendus dans la ville de Gitega

Burundi - Sécurité 28 juillet 2018
|Une personne tuée à Muramvya

Burundi - Sécurité27 juillet 2018
|Un médecin arrêté pour viol dans la province de Gitega

Burundi - Sécurité Routière26 juillet 2018
|Un véhicule de transport calciné au parking de l’ancien marché central

Burundi - Sécurité 25 juillet 2018
|Victime de la folie meurtrière, un enfant est tué à la machette

Burundi – Sécurité 24 juillet 2018
|Une vieille dame ligotée puis brûlée vive à Gitega

Burundi - Sécurité 23 juillet 2018
|Deux fusils découverts ce weekend dans des endroits différents

Burundi - Sécurité21 juillet 2018
|" Il n’y a pas d’hommes armés sur la frontière avec le Rwanda ", dixit le porte-parole de l’armée burundaise

Burundi - Sécurité 20 juillet 2018
|Un refoulement mêlé d’inquiétudes !

Burundi - Sécurité19 juillet 2018
|Le ministère de la sécurité publique fait un bilan du 2ème trimestre

Burundi - Malawi - Sécurité18 juillet 2018
|Un Burundais brûlé vif au Malawi

Burundi - Sécurité17 juillet 2018
|Un présumé criminel appréhendé à Kirundo

Burundi - Sécurité16 juillet 2018
|Un jeune homme tué à Nyakabiga

Burundi - Sécurité14 juillet 2018
|La paix présente dans les discours, absente sur terrain

Bujumbura –Sécurité Routière13 juillet 2018
|Vers un retour à la case départ ?

Burundi - Sécurité 12 juillet 2018
|Bujumbura dans le collimateur de l’église adventiste du 7ème jour !

Burundi - Sécurité 11 juillet 2018
|Deux grenades lancées au sud du pays

Burundi - Sécurité10 juillet 2018
|Un homme tué au Nord Est du pays

Burundi - Sécurité9 juillet 2018
|Un étudiant accusé de collaborer avec le Rwanda enlevé et porté disparu

Burundi - Sécurité7 juillet 2018
|Une personne tuée lors d’une attaque armée dans un bistrot

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité - Environnement

Un militaire meurt foudroyé dans la province de Cibitoke

9 mars 2018

Cibitoke, le 9 mars 2018 (Net Press) . Un militaire du grade de capitaine a été foudroyé ce 8 mars 2018, sur la colline Bisiga, zone Bumba, dans la commune de Bukinanyana, province de Ciibitoke, au Nord Ouest du pays. Jean Claude Ngomirakiza n’a pas survécu à cette "colère" de la nature.

Selon des informations concordantes, cet accident est survenu vers 17 heures et il est mort sur le champ. Les mêmes informations indiquent que dans une autre commune de cette province, Mugina, d’autres dégâts ont été enregistrés mais pour des raisons d’intempérie de cette date même, l’on ne les a pas encore pu évalués.

Sur un autre chapitre, un cadre du comité international de la croix rouge et qui faisait partie d’une importante délégation de cette Ong a été cambriolé dans sa chambre d’hôtel Tanganyika Lodge à Rumonge. Ainsi, son ordinateur et une somme d’argent non encore connue ont été subtilisés.

Des sources sur place indiquent que le cambrioleur a arraché la cellule et la police dit que 7 agents de cet établissement touristique sont entre les mains de la police pour une enquête préliminaire.

Burundi - Rwanda - Réfugiés

Premier couac entre les "Zebiyistes" et l’administration rwandaise

Bugarama, le 9 mars 2018 (Net Press) . Dans son édition de ce 8 mars, la rédaction évoquait le départ des fidèles de Zebiya Ngendakumana de la République démocratique du Congo vers le Rwanda sous prétexte qu’ils se sentent moins sécurisés au Congo. La rédaction avait cependant indiqué que les croyances de ce groupe posent problème plus qu’autre chose, du fait qu’il est hostile à tout enregistrement biométrique.

Arrivés au Rwanda, ces "Zebiyistes" ont refusé de manger des biscuits, arguant que leurs croyances ne leur permettent pas de prendre des produits fabriqués de façon industrielle du fait qu’ils n’ont pas la capacité de les examiner avant de les consommer. Ils veulent manger bio, notamment les patates douces, le haricot, les colocases, bref, des produits tirés directement de la terre.

Le patron de la région de Rusizi indique qu’avant qu’ils ne soient transférés dans l’un des camps de ce pays, il y aura des pourparlers entre la région et la direction des "Zebiyistes" relatifs à leur comportement, surtout le fait de refuser des aliments et le refus de se faire soigner par des médecins désignés par le Hcr. Précisons enfin qu’outre les biscuits, ces réfugiés ont également refusé de consommer la farine de maïs.

Burundi - Société

Un homme fait de sa fille son épouse

Ngozi, le 9 mars 2018 (Net Press) . Il s’appelle Evariste Minani, âgé de 48 ans, de la colline Gitwa, commune Mwumba dans la province de Ngozi. Il a été surpris en train de violer sa propre fille, Evelyne Habonimana, 18 ans, dans la soirée de ce mercredi 7 mars 2018, tout près d’un ruisseau.

Selon de informations en provenance de Ngozi, cet homme et sa fille avaient déjà eu un enfant qu’ils ont décidé de tuer juste après sa naissance. Pour les voisins de cette fille, ce n’est pas étonnant car elle venait de passer six mois sous les verrous. Pour le moment, son père est en garde à vue au cachot de la commune Mwumba.

Les mêmes sources d’informations précisent que cet homme est plutôt un danger public pour ses enfants car, à côté de cette fille/femme, il avait également eu à violer les petites sœurs de cette dernière, toutes âgées de moins de 10 ans. L’une d’entre elles a même succombé aux viols de son père. L’administration de la commune Mwumba demande un châtiment judiciaire exemplaire pour cet homme et sa fille afin de décourager ce comportement dans cette entité administrative.

Burundi - Usa - Corée du Nord - Coopération

"Les voisins de la Corée du Nord saluent la rencontre à venir entre Trump et Kim", selon Rfi

Pyongyang, le 9 mars 20218 (Net Press) . De nombreux pays ont réagi à l’annonce surprise d’une future rencontre entre Donald Trump et Kim Jong-un. Tokyo a salué le « changement de la part de la Corée du Nord » quand la Russie s’ets félicitée « d’un pas dans la bonne direction ». La Chine, alliée de Pyongyang dana la région, a appelé les Etats-Unis et la Corée du Nord à faire preuve de « courage politique ».

Jeudi encore, avant l’annonce d’un sommet entre Kim Jong Un et Donald Trump, le Premier ministre japonais Shinzo Abe voyait dans la proposition de Pyongyang de discuter de ses armes nucléaires avec les Etats-Unis un stratagème pour gagner du temps. Il déclarait que « la Corée du Nord doit s’engager à abandonner son programme nucléaire de manière complète, vérifiable et irréversible ».

Shinzo Abe a salué la perspective d’une rencontre entre Donald Trump et Kim Jong-un. « J’apprécie hautement ce changement de la part de la Corée du Nord et le fait qu’elle va commencer des discussions fondées sur le principe d’une dénucléarisation », a-t-il déclaré. Le Premier ministre japonais rappelle cependant qu’il n’y a pas de changement de politique de la part du Japon et des Etats-Unis qui continueront à exercer une pression maximale jusqu’à ce que la Corée du Nord renonce à l’arme atomique.

La Corée du Sud prise de court

Shinzo Abe va se rendre aux Etats-Unis en avril pour rencontrer Donald Trump. Le Japon se sent vulnérable. La quinzaine de missiles lancés depuis un an par la Corée du Nord sont tombés au large du Japon. Le Premier ministre japonais veut s’assurer de la solidité de l’alliance avec les Etats-Unis.

Corée du Sud, tout le monde est pris de court. Ce futur sommet entre Trump et Kim représente d’ailleurs un succès spectaculaire pour le président sud-coréen Moon Jae-in, qui a réussi à imposer sa volonté de dialogue, et qui a joué le rôle de médiateur. Même chez les conservateurs sud-coréens, très opposés à tout dialogue, on exprime un « espoir » que ce sommet « puisse permettre la dénucléarisation et la paix », a déclaré le président du parti Bareun.

La Russie, par le voix de son ministre des Affaires étrangères Serguei Lavrov, a salué un « pas dans la bonne direction », en ajoutant qu’il espérait que cette rencontre ait lieu.

La Chine appelle au « courage politique »

La Chine s’est elle aussi félicitée de ce sommet à venir. Pékin a appelé ce vendredi Etats-Unis et Corée du Nord au « courage politique » après l’annonce spectaculaire d’un prochain sommet entre Donald Trump et Kim Jong-un au sujet du programme nucléaire de Pyongyang. « Nous espérons que toutes les parties feront preuve de courage politique afin de prendre les bonnes décisions », a déclaré devant la presse le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Geng Shuang.

Interrogé pour savoir si Pékin prévoyait de se proposer pour accueillir le sommet entre les deux dirigeants, le porte-parole chinois s’est borné à répondre que la Chine joue un rôle « indispensable » pour apaiser la tension. Seul allié de la Corée du Nord, Pékin veillera aussi à ne pas être mise à l’écart par Washington et Pyongyang. La Chine se considère comme un interlocuteur incontournable et ne veut pas d’un accord négocié à deux qui risquerait de changer l’équilibre stratégique dans la Péninsule.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel

Politique - Sécurité4 mars 2015
|Lettre ouverte

Burundi – Médias – Sécurité25 janvier 2015
|Le directeur de la radio Isanganiro en clandestinité

Comité contre la torture1er décembre 2014
|Observations finales concernant le deuxième rapport périodique du Burundi

Burundi - Politique24 septembre 2014
|DECLARATION DU PARTI CNDD-FDD NO. 007/2014 PAR RAPPORT A LA RECENTE RESOLUTION DU PARLEMENT EUROPEEN SUR LE BURUNDI