Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité 5 juillet 2018
|Une femme tuée en commune Itaba

Burundi - Sécurité 4 juillet 2018
|Des interpellations au nord comme au sud !

Burundi - Sécurité3 juillet 2018
|Une mort subite d’un prêtre d’origine congolaise inquiète...

Burundi - Sécurité2 juillet 2018
|Un garçonnet de 4 ans retrouvé mort chez ses parents

Burundi - Sécurité30 juin 2018
|Les collègues d’Amissi Hakizimana localisent son emplacement

Burundi - Sécurité29 juin 2018
|Peur panique à la Sobugea

Burundi - Sécurité - Enseignement28 juin 2018
|De l’enseignement précaire à l’insécurité

Burundi - Sécurité27 juin 2018
|Un cadre de la Dpae Muyinga tué

Burundi - Sécurité 26 juin 2018
|Une explosion de grenade sur le boulevard du peuple Murundi

Burundi - Sécurité25 juin 2018
|Insécurité sous toutes ses formes un peu partout au pays

Burundi - Sécurité - Justice23 juin 2018
|Arrestation de personnes soupçonnées de crimes économiques

Burundi - Politique - Santé22 juin 2018
|La santé du président de la République de plus en plus sur les lèvres de la population

Burundi - Sécurité21 juin 2018
|La police appréhende de jeunes Congolais pour observation de leur culture

Burundi - Education - Sécurité20 juin 2018
|Arrestation d’un enseignant accusé de tentative d’assassinat

Burundi - Sécurité 19 juin 2018
|Une pendaison qui suscite des inquiétudes !

Burundi - Sécurité18 juin 2018
|Deux enfants enlevés puis retrouvés à Kayanza

Burundi - Sécurité16 juin 2018
|Les populations de la zone Ngagara se plaignent

Burundi - Sécurité 15 juin 2018
|L’opposition séquestrée sous une autre facette !

Burundi - Sécurité 14 juin 2018
| Une personne tuée lors d’une attaque à la grenade en commune Murwi

Burundi - Sécurité 13 juin 2018
|Un mardi peu tendre !

Burundi –Sécurité 12 juin 2018
|Des disparitions mystérieuses signalées un peu partout

Burundi –Sécurité 11 juin 2018
|Deux personnes tuées, vingt autres blessées suite à une attaque à la grenade

Burundi - Sécurité9 juin 2018
|Les Batwa arrêtés avant qu’ils ne se fassent justice

Burundi - Sécurité 8 juin 2018
|Une personne tuée à Ngagara

Burundi - Politique7 juin 2018
|Le président de la République promulgue la nouvelle constitution

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Assassinat d’une jeune fille à la veille de son mariage

24 avril 2018

Bujumbura, le 24 avril 2018 (Net Press) . Elle s’appelait Kaneza, elle habitait le quartier IV de la zone de Ngagara, commune Ntahangwa en mairie de Bujumbura. Sa dépouille mortelle a été retrouvée non loin de son ancien domicile, mais l’on ne connaît pas jusqu’à présent les circonstances de sa mort, ni l’identité des criminels.

C’est qui est sûr, c’est que cette fille originaire de la province méridionale de Bururi a été égorgée. Les mêmes sources d’informations précisent qu’elle était en train de préparer son mariage dans un futur proche. Certaines informations indépendantes indiquent même qu’elle aurait été violée avant d’être tuée et la police informe dans tout cela qu’elle a déjà entamé des enquêtes.

Burundi - Politique

Les ministres nouvellement nommés prêtent serment

Bujumbura, le 24 avril 2018 (Net Press) . Les nouveaux membres du gouvernement ont prêté serment aujourd’hui devant le président de la République, les hautes autorités nationales (assemblée nationale et sénat) et quelques membres du corps diplomatique et consulaire. Après cette étape, ils ont commencé à se succéder à la tête de leurs ministères respectifs.

Ainsi, l’ancien ministre Nestor Bankumukunzi, dont le ministère a été scindé en deux, a organisé ce matin son remplacement par les deux nouveaux ministres, Evelyne Butoyi chargée désormais de la jeunesse et des technologies de l’information et de la communication. Nestor Bankumukunzi a fait le même exercice avec un autre membre du gouvernement.

Il s’agit de Serges Ndayiragije qui est chargé de la télécommunication et des médias et qui a lui aussi pris ses fonctions officiellement. Serges Ndayiragije n’est pas un novice en matière de gestion des ministères puisqu’il était ministre chargé de la bonne gouvernance avant d’être remplacé par Jeanne d’Arc Kagayo, venue elle aussi du ministère chargé du développement communal.

Cette activité a eu également lieu au ministère de la santé publique et de lutte contre le sida où la tonitruante Dr. Josiane Nijimbere a été remplacée par son ancien porte-parole, Dr. Thaddée Ndikumana. Lors de ces remises et reprises, les ministres sortant ont informé leurs successeurs du pas déjà franchi lors de leur direction et les nouveaux ont également mis en avant leurs priorités.

Burundi - Catastrophes naturelles

Un député s’exprime sur les catastrophes du quartier Carama

Bujumbura, le 24 avril 2018 (Net Press) . Il s’appelle Pamphile Malayika, il s’exprime sur les eaux qui causent des ennuis au quartier Carama, situé dans la zone de Kinama, en mairie de Bujumbura. Pour lui, la canalisation n’a pas tenu compte de l’extension du quartier du fait qu’il y a un quartier neuf qui se construit sans viabilisation.

Ce sont donc des eaux qui proviennent des montagnes qui surplombent ce quartier qui causent problème. Suite à ce problème donc, les tuyaux d’évacuation deviennent de plus en plus étroits suite à la quantité d’eau, ce qui pousse cette dernière à se frayer d’autres chemins. Il demande que cette question soit prise en main par le gouvernement qui, même s’il a fait des efforts pour construire des ponts, a encore du pain sur la planche.

Ses conseils vont même à l’endroit des populations car il lui demande de couper court avec l’habitude de réparer toujours les dégâts, mais plutôt de prévenir avant la destruction, de construire également en fonction du développement de la ville sans oublier de prendre en compte le facteur temps.

Burundi - Usa - France - Coopération

"Macron aux Etats-Unis : la rude journée du président français", dixit Rfi

Washington, le 24 avril 2018 (Net Press) . Rude journée mardi 24 avril pour le président de la République française, Emmanuel Macron, qui s’est heurté à l’intransigeance du président américain Donald Trump sur l’accord nucléaire iranien. Malgré toutes les démonstrations d’amitié de ces dernières heures entre les deux dirigeants, les dossiers qui fâchent n’ont pas pu être soldés.

Si la journée s’est terminée à nouveau avec les costumes de gala et les autres fastes d’un dîner d’Etat à la Maison Blanche, la journée d’hier n’a pas été facile pour Emmanuel Macron alors que les présidents abordaient les sujets qui fâchent, rapporte notre envoyée spéciale à Washington, Véronique Rigolet.

Et le véritable coup de sang de Donald Trump dans le bureau ovale sur l’accord nucléaire iranien - « un désastre, une honte », a-t-il martelé - au tout début des entretiens a nettement rafraîchi l’atmosphère, et en tout cas gommé les sourires de franche camaraderie et de complicité que tous deux avaient affiché dès la descente d’avion du président français lundi après-midi.

Pas d’avancées

Emmanuel Macron, qui assurait il y a deux jours encore qu’il n’y avait pas de plan B, a finalement proposé un nouvel accord sur l’Iran aux contours encore assez flous. Signé sous la présidence Obama, par la France, la Grande Bretagne, l’Allemagne, les Etats-Unis, la Russie et la Chine d’un côté, la République Islamique d’Iran de l’autre, ce premier accord n’a jamais eu la bénédiction de Donald Trump. Avant même son arrivée à la Maison Blanche, il promettait de déchirer ce texte laxiste. Pour Donald Trump, si l’accord n’est pas durci avant le 12 mai prochain, le régime des mollahs devra faire face à de nouvelles sanctions américaines.

Pas d’avancée par ailleurs sur les autres dossiers, le commerce et les taxes douanières ou bien encore le climat. Seule concession du président américain qui n’exclut pas de laisser ses troupes un peu plus longtemps en Syrie. Pas facile pour Emmanuel Macron, malgré toute l’amitié, de convaincre un Donald Trump plus que jamais chantre de l’Amérique d’abord.

« VERY SPECIAL RELATIONSHIP »

Le président français devrait retrouver le sourire en s’adressant cet après-midi au Congrès américain, un moment fort de cette visite d’Etat ; un honneur de s’adresser à l’ensemble des élus du Congrès, fait valoir l’Elysée. Le président Macron devra s’exprimer pendant une demi-heure, tout en anglais, à la tribune, pour vanter notamment ce qu’il appelle la « very special relationship », « la relation très spéciale » entre le France et les Etats-Unis : 250 ans d’alliance, une amitié jamais démentie malgré parfois quelques incompréhensions.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel

Politique - Sécurité4 mars 2015
|Lettre ouverte

Burundi – Médias – Sécurité25 janvier 2015
|Le directeur de la radio Isanganiro en clandestinité

Comité contre la torture1er décembre 2014
|Observations finales concernant le deuxième rapport périodique du Burundi

Burundi - Politique24 septembre 2014
|DECLARATION DU PARTI CNDD-FDD NO. 007/2014 PAR RAPPORT A LA RECENTE RESOLUTION DU PARLEMENT EUROPEEN SUR LE BURUNDI