Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi –Sécurité 12 juin 2018
|Des disparitions mystérieuses signalées un peu partout

Burundi –Sécurité 11 juin 2018
|Deux personnes tuées, vingt autres blessées suite à une attaque à la grenade

Burundi - Sécurité9 juin 2018
|Les Batwa arrêtés avant qu’ils ne se fassent justice

Burundi - Sécurité 8 juin 2018
|Une personne tuée à Ngagara

Burundi - Politique7 juin 2018
|Le président de la République promulgue la nouvelle constitution

Burundi - Sécurité 6 juin 2018
|Une personne enlevée et porté disparu à Ngozi

Burundi - Sécurité5 juin 2018
|Des musulmans emprisonnés pour rébellion

Burundi - Sécurité4 juin 2018
|Une famille pratiquement exterminée au Nord du pays

Burundi - Sécurité2 juin 2018
|Trente-cinq Burundais fuient chaque jour, selon le Hcr !

Burundi - Sécurité1er juin 2018
|Attaque armée à Gitega, un mort et des blessés

Burundi - Sécurité31 mai 2018
|Attaque à main armée dans le Sud de la capitale

Burundi - Sécurité30 mai 2018
|Arrestation de personnes soupçonnées de meurtres

Burundi - Sécurité 29 mai 2018
|Un trafic humain sous une nouvelle facette !

Burundi - Sécurité 28 mai 2018
|Une lourde condamnation jugée plutôt légère par la population victime

Burundi - Sécurité Routière26 mai 2018
|Une personne trouve la mort dans un accident de roulage

Burundi - Sécurité 25 mai 2018
|Une personne tuée à Buganda

Burundi - Sécurité 24 mai 2018
|Une personne tuée à Mugamba

Burundi - Sécurité23 mai 2018
|Des arrestations à Muyinga

Burundi - Sécurité22 mai 2018
|Pas d’infiltrations dans la province de Bubanza, selon les autorités

Burundi - Sécurité 21 mai 2018
| Une personne tuée à Cibitoke

Burundi - Politique19 mai 2018
|Du référendum aux polémiques

Burundi - Sécurité 18 mai 2018
|Une vague d’arrestations autour d’un rendez –vous !

Burundi - Elections17 mai 2018
|Les Burundais au rendez-vous référendaire

Burundi - Sécurité16 mai 2018
|Alerte très impressionnante de la police en fin de matinée

Burundi - Sécurité Routière15 mai 2018
|Un mort et des blessés dans un accident de roulage

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Les milieux des droits de l’homme dressent un bilan du mois d’avril

11 mai 2018

Bujumbura, le 11 mai 2018 (Net Press) . Selon des informations dignes de foi, les milieux des droits de l’homme indiquent que le mois d’avril a été secoué par quelques bavures, à savoir 34 cas d’assassinats et de disparitions forcées, 87 cas d’arrestations arbitraires et détentions illégales, 40 cas d’atteinte à l’intégrité physique ainsi que 3 cas de viol.

Outre que la candidature controversée du président Pierre Nkurunziza a créé des tensions dans le pays, les mêmes défenseurs des droits de l’homme estiment que le référendum constitutionnel prévu le 17 mai 2018 est également une cause immédiate de l’aggravation des violations récurrentes et systématiques observés au mois d’avril 2018.

Burundi - Elections

La campagne référendaire se poursuit dans le pays

Bujumbura, le 11 mai 2018 (Net Press) . La campagne référendaire se poursuit à travers tout le pays. Sur terrain, ce sont surtout le parti Cndd-Fdd au pouvoir ainsi que la coalition des partis politiques non reconnus par Bujumbura qui sont visibles. Ce matin, cette dernière était en train d’inviter ses adeptes à se retrouver sur le terrain de football dit "Tempête" pour écouter Agathon Rwasa. Celui-ci devrait donner toutes les raisons de voter contre le projet de constitution, selon des messages enregistrés qui étaient repris par des haut-parleurs dans plusieurs rues de la capitale.

De son côté, le Cndd-Fdd était dans la capitale hier et c’est avec la même tactique de communication que cette formation politique invitait les populations citadines à voter en faveur de la retouche de la constitution.

Ce qui est clair, comme il y a deux adversaires de taille, ils donnent l’impression de passer là où l’autre vient de sensibiliser. Hier, la coalition se trouvait dans la province de Rumonge, une entité administrative qu’avait visitée le parti de l’Aigle. Selon des observateurs de cette campagne, cette proximité des adversaires peut engendrer parfois des heurts entre les sympathisants des deux parties.

C’est ce qui vient de se passer dans le village VI de la commune de Gihanga dans la province de Bubanza, Nord Ouest du pays. En effet, un homme militant de la coalition a été tabassé hier par des Imbonerakure pour avoir été surpris avec des documents en faveur du non à la retouche de la constitution. Ils ont commencé par des discussions entre oui et non et ils en sont venus aux mains par après.

Signalons que le retrait des cartes d’électeur se poursuit un peu partout dans le pays. Certaines zones comme Rohero et Kanyosha ont vu de longues files d’attente des populations qui passaient plus de deux heures à attendre avant d’être servis. Mais dans celle de Kinindo, 10 minutes suffisaient pour que le futur votant aille vaquer à d’autres activités.

Burundi - Recherches Scientifiques

L’université du Burundi rend hommage au professeur Emile Mworoha

Bujumbura, le 11 mai 2018 (Net Press) . Les anciens collègues et étudiants du professeur Emile Mworoha, en l’occurrence les professeurs Jean Baptiste Mukuri, Nicodeme Bugwabari et Jean Marie Nduwayo, ainsi que d’autres universitaires de la faculté des lettres et des sciences humaines rendent hommage à cet éminent professeur à travers la présentation des mélanges dans un livre « un demi-siècle de l’histoire du Burundi, un pionnier de l’histoire africaine "

Le professeur Nicodème Bugwabari, lors d’un entretien avec les medias, affirme que le monde universitaire célèbre la reconnaissance sans faille de cet éminent professeur, éducateur et formateur. Pour lui, Emile Mworoha est un scientifique hors du commun qui a œuvré pour la communauté universitaire, son pays le Burundi et la communauté internationale, rempli de sagesse et d’humanité.

Dans un ouvrage lui dédié qui brosse l’essentiel de ce mélange, il est centré sur l’histoire et la culture au Burundi, des orateurs du mythe du roi Mwezi Gisabo, le carnet de voyage sous la houlette du Professeur Emile Mworoha .

Le professeur Nicodème Bugwabari parle de l’histoire du temps présent, c’est-à-dire de 1960 à nos jours car les gens qui ont fait l’histoire vivent encore les conflits politico ethniques qui ressassent au Burundi, la démocratie entre illusion et désillusion, la corruption, et se réfèrent sur les campagnes électorales de 1993, de 2005, et de 2010.

Le professeur Nicodème Bugwabari avance que les périodes de 1926, de 1929, de 1933 et de 1935 ont été les périodes qui ont profondément marqué le Burundi et le Rwanda comme sources des conflits politico ethniques.

Devant le parterre d’invités, des diplomates ainsi que des universitaires, le professeur Emile Mworoha remercie et dit « après mon départ en retraite en février 2012, je ne m’imaginais pas que je pouvais revenir à l’université du Burundi pour y être décoré et remercie vivement ces anciens collègues, l’ambassade de France au Burundi qui a contribué à la parution de cet ouvrage .

Sur la question de la réécriture de l’histoire du Burundi, le professeur Emile Mworoha dit qu’il n’est pas interdit de retoucher l’histoire du Burundi, à une seule condition que les sources de l’histoire soient rigoureusement vérifiées et fiables.

Burundi - Environnement

Le monde célèbre la journée des oiseaux migrateurs

Bujumbura, le 11 mai 2018 (Net Press) . En date du 10 mai de chaque année, le monde célèbre la journée mondiale des oiseaux migrateurs. L’association burundaise pour la protection de la nature, « Abn » en sigle, se joint aux autres organisations qui œuvrent pour la protection des oiseaux pour se souvenir de cette journée.

Selon un communiqué rendu public ce vendredi 11 mai 2018, pour des raisons pratiques, cette journée sera célébrée le 26 mai 2018 par l’association Burundaise pour la protection de la nature. Le thème retenu pour cette année est « unifier nos voix pour la conservation de nos oiseaux « où un message sur le changement climatique sera prononcé en vue de comprendre les enjeux de l’heure liés à l’environnement.

Sous l’encadrement des spécialistes ornithologues, les participants à la journée auront un moment privilégié d’observer ces hôtes qui viennent de loin et que ce sera une occasion de sensibiliser les jeunes et les moins jeunes sur le danger encouru par ces oiseaux au cours de leur migration et sur l’intérêt de leur protection et préservation par la conservation, par une animation télévisée et des jeux concours à l’endroit des clubs environnementaux dans les écoles.

Burundi - Santé

Le ministère de la santé tranquillise...

Bujumbura, le 11 mai 2018 (Net Press) . Des informations fusant partout sur les réseaux sociaux ont indiqué que la province de Cibitoke, au Nord Ouest du pays, est frappée par l’épidémie d’Ebola. Le ministère de la santé, via son nouveau patron de ministre, vient d’animer un point de presse ce matin pour apporter plus de précisions.

Dr. Thaddée Ndikumana a indiqué que son ministère reste vigilant sur la propagation de cette épidémie mais que jusqu’à présent, la maladie est localisée en République démocratique du Congo, dans la province de l’Equateur. Il dément ainsi toute information qui fait croire que la maladie est déjà installée dans notre pays.

Burundi - Sport

Le Burundi accueille un championnat des cadets en judo

Bujumbura, le 11 mai 2018 (Net Press) . Ce championnat a été officiellement démarré ce 10 mai 2018 et 15 pays ont répondu présents à ce championnat qui est organisé pour la première fois dans notre pays. L’on apprend que notre voisin du Nord, le Rwanda, n’a pas participé à ce championnat pour des raisons que tout le monde peut deviner aisément, les relations délétères entre les deux pays depuis 2015.

Nous apprenons que ce championnat durera trois jours, du 10 au 13 mai 2018. Pour les organisateurs, ce championnat sera bénéfique pour les judokas burundais qui préparent des jeux de Buenos Aires, en Argentine cette année et d’autres qui auront lieu à Tokyo au Japon en 2020.

Burundi - Usa - Corée du Nord - Coopération

"Trump et Kim Jong-un se rencontreront le 12 juin à Singapour", dixit Rfi

Singapour, le 11 mai 2018 (Net Press) . C’est le 12 juin à Singapour qu’aura lieu le sommet entre Kim Jong-un et Donald Trump. Le président américain l’a annoncé quelques heures après avoir accueilli les trois détenus libérés par la Corée du Nord à l’aéroport à Washington, ce jeudi 10 mai.

C’est comme d’habitude via Twitter que Donald Trump a communiqué la nouvelle : « le sommet tellement attendu entre Kim Jong-un et moi-même aura lieu le 12 juin à Singapour », a écrit le président qui ajoute « Nous allons tous deux tenter de faire de cette journée du 12 juin un moment particulier pour la paix dans le monde ».

L’hôte de la Maison Blanche avait marqué sa préférence pour un sommet dans la zone démilitarisée entre les deux Corées, mais cette destination suscitait de fortes réserves dans son entourage : trop proche de la capitale nord-coréenne, trop compliqué à sécuriser. Donald Trump y a finalement renoncé.

Jusqu’à ce jeudi, plusieurs noms de lieux circulaient : Singapour donc, mais aussi la Suède, la Suisse ou encore la Mongolie. L’hypothèse de Singapour avait été pour la première fois évoquée publiquement par le président américain il y a deux semaines.

Singapour, un pont entre l’Asie et l’Occident

Cette petite Cité-état d’Asie du Sud-Est s’est forgée une image de pont entre l’Asie et les pays occidentaux. L’endroit parfait donc pour discuter d’affaires diplomatiques les concernant.

L’île est une localisation neutre, suffisamment sûre et assez proche de Pyongyang pour que le dirigeant nord-coréen puisse s’y rendre avec son propre avion. Singapour a, de plus, des relations diplomatiques avec la Corée du Nord, qui dispose d’une ambassade sur place et les entreprises singapouriennes n’ont réduit leurs échanges commerciaux que depuis l’an dernier, avec le renforcement des sanctions des Nations unies. Le choix de Singapour a été validé par la Chine, allié majeur de la Corée du Nord. D’autre part Washington a aussi une relation solide avec Singapour : la marine américaine dispose de navires dans la base navale de Changi, à l’extrême sud.

Ce vendredi matin, le ministre singapourien des Affaires étrangères s’est contenté d’un communiqué de presse très mesuré en faveur d’un retour de la paix dans la péninsule coréenne.

L’île enfin a déjà montré sa capacité à organiser rapidement d’importants sommets : c’est le lieu qu’avait choisi le président chinois pour sa rencontre historique avec le président de Taïwan en novembre 2015, inédite depuis 60 ans. Enfin, Singapour a sévèrement restreint la liberté de ses médias et les rassemblements publics : un environnement sous contrôle qui a peut-être rassuré Kim Jong-un.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel

Politique - Sécurité4 mars 2015
|Lettre ouverte

Burundi – Médias – Sécurité25 janvier 2015
|Le directeur de la radio Isanganiro en clandestinité

Comité contre la torture1er décembre 2014
|Observations finales concernant le deuxième rapport périodique du Burundi

Burundi - Politique24 septembre 2014
|DECLARATION DU PARTI CNDD-FDD NO. 007/2014 PAR RAPPORT A LA RECENTE RESOLUTION DU PARLEMENT EUROPEEN SUR LE BURUNDI

Burundi – Droits de l’Homme - Union européenne19 septembre 2014
|Résolution du Parlement européen sur le Burundi, en particulier le cas de Pierre Claver Mbonimpa (2014/2833(RSP))