Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité Routière 5 octobre 2018
| L’entourage du Restaurant Sama Café échappe de justesse à un accident mortel

Burundi - Sécurité4 octobre 2018
|Bujumbura sous la cadence des explosions de grenade et de crépitements d’armes

Burundi - Sécurité3 octobre 2018
|Le début du mois d’octobre peu tendre !

Burundi - Sécurité2 octobre 2018
|Une personne s’est « suicidée », trouvée pendue sur un avocatier

Burundi - Sécurité1er octobre 2018
|Deux personnes tuées dans la commune de Gitaramuka

Burundi - Sécurité Routière29 septembre 2018
|Le gouvernement prévoit des sanctions contre les pannes sur la voie publique

Burundi - Sécurité28 septembre 2018
|Les habitants de Gihanga agacés par une mesure impopulaire

Burundi - Sécurité27 septembre 2018
|La police montre à la presse un rebelle du mouvement Red Tabara

Burundi - Sécurité26 septembre 2018
|Les populations de la zone Musaga se plaignent..

Burundi - Sécurité 25 septembre 2018
|Une attaque à la grenade fait 4 personnes blessées en commune Mugina

Burundi - Sécurité 24 septembre 2018
|Quand un père tue sa fillette !

Burundi - Sécurité22 septembre 2018
|Deux policiers tués lors d’un accident de roulage !

Burundi - Sécurité 21 septembre 2018
|Une arrestation qui inquiète !

Burundi - Tanzanie – Sécurité20 septembre 2018
|Les réfugiés burundais de Nduta craignent d’autres disparitions !

Burundi - Sécurité 19 septembre 2018
|Deux corps en extrême décomposition repêchés dans la rivière Ruvyironza

Burundi - Sécurité18 septembre 2018
|Une découverte d’armes à Kabondo !

Burundi - Sécurité 17 septembre 2018
|L’attaque de Gatumba interprétée différemment !

Burundi - Sécurité 15 septembre 2018
|Une personne tuée lors de l’attaque de l’agence Bancobu !

Burundi - Sécurité14 septembre 2018
|Arrestation d’un homme en possession illégale d’armes à feu

Burundi - Sécurité13 septembre 2018
|Deux personnes tuées dans un immeuble en construction du ministre des finances

Burundi - Sécurité12 septembre 2018
|Quand les conflits fonciers deviennent parmi les premières causes de décès au pays !

Burundi - Education 11 septembre 2018
|Une rentrée émaillée d’énormes défis !

Burundi - Sécurité 10 septembre 2018
| Des crépitements d’armes entendus à la frontière tanzano-burundaise

Burundi - Sécurité 8 septembre 2018
|Une personne tuée en commune Nyabihanga

Burundi - Sécurité7 septembre 2018
|Des grenades découvertes au chef-lieu de la province de Ngozi

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Trente-cinq Burundais fuient chaque jour, selon le Hcr !

2 juin 2018

Bujumbura, le 2 juin 2018 (Net Press) . Le haut-commissariat des Nations Unies pour les réfugiés affirme que 35 Burundais fuient chaque jour vers la Rwanda, dans un communiqué rendu public ce 27 mai 2018. Selon ce communiqué, une large majorité des gens qui fuient proviennent des provinces frontalières avec le pays de Paul Kagame ainsi que la ville de Bujumbura.

La même source indique que 66 % de ces réfugiés sont accueillis au camp de Mahama et les autres sont éparpillés dans la ville de Kigali, de Nyanza et de Butare ainsi que dans d’autres coins du Rwanda. L’on saura que depuis le mandat controversé du président Pierre Nkurunziza, le Hcr annonce que 5121 ont été accueillis sur le sol rwandais. Cette version est souvent contestée par Bujumbura qui accuse par ailleurs le Hcr de ne jamais déclarer les réfugiés qui rentrent de leur propre gré.

Burundi - Politique

Bujumbura : Vers une solution qui échappe à son contrôle ?

Bujumbura, le 2 juin 2018 (Net Press) . Le président du sénat, Révérien Ndikuriyo, vient d’adresser une correspondance au parlement européen où il indique que le sénat burundais a appris avec amertume que des Burundais poursuivis par la justice de leur pays ont été invités par ledit parlement ce lundi 4 juin 2018 pour s’exprimer sur des questions de l’heure du Burundi.

A travers cette correspondance envoyée au représentant du parlement européen, Révérien Ndikuriyo a fait savoir qu’il est incompréhensible que des questions concernant le Burundi, dont le référendum, soient étudiées en l’absence des institutions du pays reconnues par la loi fondamentale.

Il demande avec insistance que cette démarche de consulter des gens qui ignorent les réalités actuelles du pays s’arrête de peur que cela n’affecte les relations entre le sénat burundais et le parlement européen jusqu’ici très bonnes. Il demande enfin au parlement européen de se rendre au Burundi pour constater les réalités du terrain et d’éviter les mensonges qui circulent sur les réseaux sociaux. 0

Une certaine opinion estime que Bujumbura risque de ne pas savoir ce qui se décide en dehors de lui d’autant plus que les invités sont des personnalités qui ont occupé de hautes fonctions dans le pays de par le passé. La même opinion trouve que le régime de Bujumbura est victime de son isolement sur le plan international sous prétexte de sa souveraineté, préférant ne pas collaborer avec un monde qui ne cherche qu’à trouver une solution à la crise politique de ce pays, quelle que soit la réaction des autorités "bujumburaises".

Burundi - Politique

Une marche contre Kafando !

Bujumbura, le 2 juin 2018 (Net Press) . Au conseil de sécurité tenu dernièrement, l’envoyé du secrétaire général des Nations Unies au Burundi, Michel Kafando, a déclaré que Bujumbura devrait organiser le plus vite possible un dialogue avec l’opposition pour tirer le Burundi du bord du gouffre au risque d’être plongé dans une crise économique la plus meurtrière de l’histoire.

Non content de cette déclaration, Bujumbura a rassemblé ce matin vers 8 hoo des manifestants composés des taxis-vélo et des motards qui ont effectué une marche -manifestation contre le comportement de l’ancien président intérimaire du Burkina Faso, Michel Kafando, au conseil de sécurité. Sur des banderoles, l’on pouvait lire que Michel Kafando ne connait pas la réalité du pays, que le Burundi a recouvré la paix et la tranquillité. Pas de dialogue avec l’opposition qui a fait un coup d’Etat, entonnant par cette occasion des chansons anti-Occident.

Et un humour autour du manif !

Les manifestants en colère ont laissé les curieux se demander si Michel Kafando serait parmi les putschistes du 13 mai 2015 car ils ont demandé au gouvernement de le traduire en justice avec le général Godefroid Niyombare, pour qu’ils croupissent dans la prison de Gitega.

Burundi - Zimbabwe – Politique

Mugabe dans le collimateur du parlement Zimbabwéen

Harare, le 2 juin 2018 (Net Press) . L’ancien président zimbabwéen, Robert Mugabe, qui a remis le tablier en novembre dernier, est pour le moment inquiété par le parlement de son pays depuis le 9 mai 2018.

Selon des sources de Harare, l’ancien président zimbabwéen et sa clique sont accusés de détourner plus de 15 milliards de dollars américains et que la chambre basse du parlement avait convoqué l’ancien président Mugabe pour mettre la lumière sur ce détournement, ce que ce dernier avait refusé.

L’on saura que depuis sa chute, il est loin des plumes et des caméras. Interrogé par les medias sud-africains, Robert Mugabe a indiqué que son tombeur, son ancien vice–président, Emmerson Mnangagwa, a accédé au pouvoir par la voie anti démocratique.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel

Politique - Sécurité4 mars 2015
|Lettre ouverte

Burundi – Médias – Sécurité25 janvier 2015
|Le directeur de la radio Isanganiro en clandestinité

Comité contre la torture1er décembre 2014
|Observations finales concernant le deuxième rapport périodique du Burundi