Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Tanzanie - Sécurité30 novembre 2018
|Un jeune Imbonerakure du Cndd-Fdd tué en Tanzanie

29 novembre 2018
|Burundi - Eac - Politique La communauté...

Burundi - Politique - Opinion28 novembre 2018
|Vers l’arrestation de Pierre Buyoya ?

Burundi - Sécurité27 novembre 2018
|La police procède à des rafles dans le centre-ville de Bujumbura

Burundi - Sécurité26 novembre 2018
|La police de Cibitoke à la recherche des éléments armés

Burundi - Sécurité - Politique24 novembre 2018
|Arrestation de plusieurs officiers supérieurs en retraite

Burundi - Sécurité - Environnement23 novembre 2018
|Les pluies diluviennes occasionnent beaucoup de dégâts dans le Sud du pays

Burundi - Sécurité22 novembre 2018
|La police fait face à l’intifada à la burundaise

Burundi - Rdc - Sécurité 21 novembre 2018
|Arrestations des Burundais et Congolais en République Démocratique du Congo

Burundi - Sécurité20 novembre 2018
|Des éléments pris pour rebelles aperçus en Tanzanie

Burundi - Sécurité19 novembre 2018
|Un homme du centre ville de Gitega tué par un policier

Burundi - Sécurité17 novembre 2018
|Une trentaine de maisons emportées par une pluie diluvienne au Sud du pays

Burundi - Rdc - Sécurité16 novembre 2018
|Une quinzaine de personnes tuées dans la localité d’Uvira

Burundi - Rwanda - Ouganda - Sécurité15 novembre 2018
|Le Burundi et l’Ouganda soupçonnés de déstabiliser le Rwanda

Burundi - Somalie - Sécurité14 novembre 2018
|Vers la fin de l’Amisom ?

Burundi - Sécurité13 novembre 2018
|Bujumbura aux prises avec des rébellions tous azimuts

Burundi - Sécurité 12 novembre 2018
|Deux militaires trouvent la mort dans une bagarre

Burundi - Sécurité10 novembre 2018
|L’administration de Bubanza face à une insécurité causée par des mineurs

Burundi – Politique9 novembre 2018
|Après le refus de l’agrément du parti Fnl – Amizero y’Abarundi, qu’est-ce Agathon Rwasa réserve à l’opinion ?

Burundi – Politique8 novembre 2018
|Le ministre de l’intérieur refuse la demande des Fnl - Amizero y’Abarundi.

Burundi - Politique.7 novembre 2018
|Les membres de l’Uprona préoccupés de leur sécurité en province Cibitoke.

Burundi-Sécurité6 novembre 2018
|Une personne de l’ethnie Twa tuée à la machette

Burundi –Sécurité5 novembre 2018
|Un bandit tué lors d’une intervention des agents de sécurité.

Burundi – Sécurité3 novembre 2018
|Des militaires burundais et des rebelles tués en république démocratique du Congo

Burundi –Sécurité2 novembre 2018
|Affrontement armé à l’Est de la République démocratique du Congo

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Une femme tuée en commune Itaba

5 juillet 2018

Gitega, le 5 juillet 2018 (Net Press) . Janviere Nzeyimana, âgée de 65 ans, a été retrouvée morte sur la colline de Kibogoye, en commune Itaba de la province de Gitega dans la matinée de ce mercredi 4 juillet. Selon les témoins, son corps décapité a été découvert par les passants, elle avait été portée disparue dimanche dernier 1er juillet. Quatre personnes soupçonnées d’être derrière ce crime sont entre les mains de la justice pour une enquête préliminaire. .

Sur un autre chapitre, le porte-parole du ministère de la sécurité publique et gestion des catastrophes, Pierre Nkurikiye, indique que quatre maisons ont été brulées dans la nuit de ce mardi 3 juillet par des éléments non encore connus, sur la colline Gashehe, commune Murwi, en province de Cibitoke au nord-ouest du pays. Selon la même source d’information, les enquêtes sont déjà en cours pour connaitre les auteurs de ces forfaits.

Par ailleurs, au moins 43 personnes ont été tuées dont 11 cadavres retrouvés, 6 autres ont été enlevées et/ou portées disparues alors que 20 personnes ont été torturées. Nous apprenons que 49 ont été arrêtées arbitrairement et 8 victimes des violations basées sur le genre. Tel est le bilan du mois de juin établi par les milieux des droits de l’homme.

Burundi - Usa - Indépendance

Du Kirundi pour fêter 242 ans d’indépendance des Etats-Unis

Bujumbura, le 5 juillet 2018 (Net Press) . Il était vers 19h 05 minutes devant un parterre des diplomates, des hommes politiques et des hautes personnalités du pays, du personnel et des ressortissants du pays de Donald Trump lorsque l’ambassadrice des Etats Unis au Burundi, Anne Casper, a prononcé son discours de circonstance à l’ambassade de ce pays. Elle s’exprimait à l’aise en Kirundi, " Ndabahaye ikaze " soyez les biens venus, s’adressant à ses invités venus célébrer le 242ème anniversaire de la fête nationale du pays de l’Oncle Sam.

L’ambassadrice des Etats Unis au Burundi, Anne Casper, a indiqué que le 4 juillet n’est pas exactement le jour où les Etats Unis ont obtenu l’indépendance, mais plutôt le jour où les Etats Unis d’Amérique ont déclaré l’ indépendance , dans un document connu sous le nom de " déclaration d’indépendance ", où les pères fondateurs ont présenté une vision audacieuse, optimiste du pays qu’ils voulaient créer, une société où tous les peuples étaient égaux et où le droit à la vie, à la liberté et à la poursuite du bonheur ne serait pas limité.

L’ambassadrice des Etats Unis au Burundi a déploré que le climat de méfiance chez les Burundais a basculé le pays vers l’ hécatombe et a invité le peuple burundais à s’unir comme un seul homme pour sauver le Burundi des maintes crises qui l’nt endeuillé par le canal du dialogue inclusif. Pour elle, "Aho Uburundi butunze urutoke, hubakwa inzu", "quand les gens ont un objectif commun, ils réussissent". Signalons que parmi l’assistance, beaucoup de gens, des Burundais de plusieurs horizons, ont déclaré que c’était la première fois qu’ils entendent ce proverbe.

L’ambassadrice des Etats Unis d’Amérique a souligné que son pays a accueilli avec satisfaction la décision du retrait du président Nkurunziza à la course présidentielle de 2020 et a dit que cette initiative devrait s’accompagner par des dialogues ouverts à toutes les classes politiques burundaises.

Toujours les mains tendues sur la Burundi

L’ambassadrice des Etats Unis d’Amérique, dans les traces de coopération entre le Burundi et les Etats Unis, le pays de Donald Trump a cherché à répondre à certains besoins des Burundais de moins de trente-cinq ans par le biais de projets en cours qui seront centrés sur la guérison des traumatismes, la réconciliation, le renforcement de l’esprit d’entreprise et les compétences en anglais, ainsi que l’amélioration des compétences des medias sur les questions économiques, en considérant que le secteur privé, la société civile et les medias ont un rôle essentiel dans la vie du pays.

L, ambassadrice des Etats Unis au Burundi a souligné que son pays a été bouleversé par les inondations qui ont frappé le sud de la capitale et a annoncé que son pays va donner un coup de main a hauteur de 50.000$ en soutien aux ménages de Buterere frappés par les inondations de fin avril dernier. La Croix Rouge Burundi avait dénombré notamment 325 maisons complètement détruites.

Burundi - Santé

Le porte - parole du ministère de la santé publique contre les rumeurs

Bujumbura, le 5 juillet 2018 (Net Press) . Le porte-parole du ministère de la santé publique et de la lutte contre le Sida, Pamphile Bukuru, s’insurge contre les informations qui circulent sur les réseaux sociaux indiquant que le virus Ebora git sur Kirundo, au nord-est du Pays.

Malgré ce démenti, il invite la population de cette entité administrative de se rendre à un hôpital ou centre de santé proche pour des examens en cas de présence de la fièvre.

Burundi - Corée du sud - Coopération

La Corée du sud au chevet de l’éducation burundaise

Bujumbura, le 5 juillet 2018 (Net Press) . Par le canal le de l’église à vocation protestante, Billibo mission church, les citoyens sud-coréens ont octroyé une aide à la construction d’une école Billibo School à deux niveaux située en zone Musaga, dans la commune urbaine de Muha au sud de la capitale Bujumbura, à hauteur de soixante mille dollars américains.

La représentante de cette église, la révérende pasteur Ancilla Ntirwihisha, a dit que ce bâtiment abritera 6 salles de classes et a accueillera quarante-six nourrissons à l’école fondamentale et dispensera ses cours en anglais et en français. Pour se conformer aux normes de la communauté est-africaine et au marché de l’emploi et ans les perspectives en cours, a-t-elle poursuivi la Corée du sud compte aider dans la construction d’un hôpital et d’une université avant d’inviter d’autres donateurs à soutenir cette initiatives pour le bon avenir du pays fondé sur l’éducation de la jeunesse apte à faire la compétitivité au marché de l’emploi.

Burundi - Usa - Société

"74 hot-dogs avalés en 10 minutes : un Américain bat son propre record du monde", selon Rfi

New York, le 5 juillet 2018 (Net Press) . Alors que les Etats-Unis célébraient ce mercredi 4 juillet leur fête nationale, était organisé à Coney Island, près de New York, le concours annuel du plus grand mangeur de hot-dogs. Il a été remporté pour la onzième année consécutive par Joey Chestnut avec 74 sandwichs avalés en dix minutes.

C’est un spectacle que seule l’Amérique peut offrir. Il a quelque chose de grotesque, voire d’obscène : une douzaine d’hommes alignés sous un soleil de plomb engouffrent saucisses et petits pains mous à la chaîne devant une foule en délire. Il est traité aux Etats-Unis comme un événement sportif, diffusé en direct sur certaines chaînes de télévision.

Joey Chestnut, star de la discipline, se prépare à la compétition en courant 15 kilomètres par semaine, et en se privant de toute nourriture solide pendant les deux jours qui précèdent l’épreuve. Il a commencé sa carrière avec des asperges, en en ingurgitant 12 kilos en 11 minutes, et a depuis accumulé les titres : champion du monde des mangeurs de gaufres, de hamburgers, de pizzas, d’ailes de poulet, de tartes aux pommes... Mais aussi champion des buveurs de lait avec un gallon, soit près de quatre litres, avalé en 41 secondes.

Pour engouffrer les hot-dogs à la chaîne, Joey Chestnut a développé une technique imparable : il avale les saucisses par deux, et mange ensuite le pain qu’il trempe dans un grand verre d’eau. « Ce sport, déclare-t-il, n’a rien à voir avec le fait de manger. C’est une question de dynamisme et de dévouement. C’est un défi pour mon corps et mon esprit. »

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel

Politique - Sécurité4 mars 2015
|Lettre ouverte