Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité3 octobre 2018
|Le début du mois d’octobre peu tendre !

Burundi - Sécurité2 octobre 2018
|Une personne s’est « suicidée », trouvée pendue sur un avocatier

Burundi - Sécurité1er octobre 2018
|Deux personnes tuées dans la commune de Gitaramuka

Burundi - Sécurité Routière29 septembre 2018
|Le gouvernement prévoit des sanctions contre les pannes sur la voie publique

Burundi - Sécurité28 septembre 2018
|Les habitants de Gihanga agacés par une mesure impopulaire

Burundi - Sécurité27 septembre 2018
|La police montre à la presse un rebelle du mouvement Red Tabara

Burundi - Sécurité26 septembre 2018
|Les populations de la zone Musaga se plaignent..

Burundi - Sécurité 25 septembre 2018
|Une attaque à la grenade fait 4 personnes blessées en commune Mugina

Burundi - Sécurité 24 septembre 2018
|Quand un père tue sa fillette !

Burundi - Sécurité22 septembre 2018
|Deux policiers tués lors d’un accident de roulage !

Burundi - Sécurité 21 septembre 2018
|Une arrestation qui inquiète !

Burundi - Tanzanie – Sécurité20 septembre 2018
|Les réfugiés burundais de Nduta craignent d’autres disparitions !

Burundi - Sécurité 19 septembre 2018
|Deux corps en extrême décomposition repêchés dans la rivière Ruvyironza

Burundi - Sécurité18 septembre 2018
|Une découverte d’armes à Kabondo !

Burundi - Sécurité 17 septembre 2018
|L’attaque de Gatumba interprétée différemment !

Burundi - Sécurité 15 septembre 2018
|Une personne tuée lors de l’attaque de l’agence Bancobu !

Burundi - Sécurité14 septembre 2018
|Arrestation d’un homme en possession illégale d’armes à feu

Burundi - Sécurité13 septembre 2018
|Deux personnes tuées dans un immeuble en construction du ministre des finances

Burundi - Sécurité12 septembre 2018
|Quand les conflits fonciers deviennent parmi les premières causes de décès au pays !

Burundi - Education 11 septembre 2018
|Une rentrée émaillée d’énormes défis !

Burundi - Sécurité 10 septembre 2018
| Des crépitements d’armes entendus à la frontière tanzano-burundaise

Burundi - Sécurité 8 septembre 2018
|Une personne tuée en commune Nyabihanga

Burundi - Sécurité7 septembre 2018
|Des grenades découvertes au chef-lieu de la province de Ngozi

Burundi - Sécurité6 septembre 2018
|Le chef de poste de la zone Kivumu assassiné par les forces de l’ordre...

Burundi - Sécurité 5 septembre 2018
|La police donne la lumière sur l’attaque de Ngozi

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Deux fusils découverts ce weekend dans des endroits différents

23 juillet 2018

Muyinga, le 23 juillet 2018 (Net Press) . Deux fusils ont été découverts dans deux provinces différentes, en l’occurrence Muyinga au Nord Est du pays et Cankuzo, dans la partie orientale du pays.

Selon des sources policières, le premier fusil, de type kalachnikov avec un chargeur et 20 cartouches, a été découvert dans la matinée de samedi 21 juillet 2018 lors d’une fouille-perquisition opérée par la police au domicile de Charles Ndarugirire, âgé de 52 ans. Elle a eu lieu sur la colline Murama, zone Rugari, commune et province de Muyinga.

Selon la police, ce fusil a été utilisé dans le cambriolage d’un commerçant de cette entité connu sous le nom de Gaudence Miburo, qui a fait une personne tuée et le présumé auteur est entre les mains de la police pour une enquête préliminaire.

Selon toujours des informations à la disposition de la rédaction, un autre fusil, lui garni de cinq chargeurs et 40 cartouches, a été découvert dans la soirée de vendredi 20 juillet 2018 sur la colline Mburi, de la commune Gisagara, dans la province de Cankuzo.

Par ailleurs, la semaine dernière, une personne a été retrouvée assassinée à Nyakabiga dans la ville de Bujumbura et une autre victime est portée disparue depuis son arrestation par le chargé des renseignements de la province Kirundo avec crainte qu’elle n’ait été exécutée. Au moins huit personnes ont été victimes de torture et de coups et blessures durant la période. Les auteurs sont des agents du service des renseignements, ainsi que des Imbonerakure. Il y aurait eu également six cas d’arrestations arbitraires, dont une menée par des membres des Imbonerakure.

Burundi - Education - Sécurité

Sécurisation d’un enseignant, la ministre de l’éducation sollicite son collègue

Bujumbura, le 23 juillet 2018 (Net Press) . Dans une lettre écrite au ministre de l’intérieur et de la formation patriotique, celle qui s’occupe de l’éducation, Janviere Ndirahisha, a demandé à son collègue d’instruire ses services au niveau de la province de Bubanza pour qu’ils veillent sur la sécurité de la famille Pierre Hasabumukama.

Dans cette lettre, la ministre de l’éducation indique que l’enseignant Pierre Hasabumukama, de l’école fondamentale de Kajeke, direction provinciale de Bubanza, a brisé son silence pour dénoncer des cas de tricheries organisées au centre de passation et d’orientation de Mitakataka édition 2018.

Selon toujours cette correspondance, depuis ce jour, l’intéressé et sa famille subissent des menaces de mort à tel point qu’ils ne logent plus à leur domicile et que cet enseignant ne se présente plus au service. La ministre de l’éducation considère que cet acte qu’il a posé est louable, d’où elle sollicite sa sécurisation.

Burundi – Esclavage

Le Burundi classé parmi les trois pays qui font l’esclavage moderne !

Bujumbura, le 23 juillet 2018 (Net Press) . Dans un rapport publié par l’Ong Slavery index 2018, les pays comme l’Erythrée, la Corée du nord et le Burundi sont cités parmi les trois pays du monde qui viennent en tête dans l’esclavage moderne. Selon ce rapport, la Corée du nord vient en tête pour faire l’esclavage moderne car une personne sur dix est soumise à des travaux forcés imposés par Pyongyang.

Burundi - Trafic Humain

Le Burundi confronté à un combat de longue haleine

Makamba, le 23 juillet 2018 (Net Press) . Hier dimanche 22 juillet 2018, 14 personnes ont été appréhendées par la police sur la colline Mugina située dans la province de Makamba, au Sud du pays. Des informations concordantes indiquent qu’elles allaient être vendues dans la pays pétrodollars, plus précisément en Oman.

Selon des sources policières, parmi les 14 personnes qui ont été arrêtées, 12 étaient des femmes au moment où deux seulement étaient des hommes. Elles sont entre les mains de la police qui affirme avoir déjà entamé des enquêtes pour tenter d’identifier les auteurs de ce trafic. Il s’agit ici d’un combat qui sera très difficile à mener car, bien qu’il y ait la volonté du gouvernement, le trafic est tellement florissant qu’il tentera toujours les habitants pauvres qui y voient un lendemain meilleur même si ceux qui y vont déchantent rapidement.

Burundi - Sécurité

Polémiques autour de l’attribution d’un terrain au parti Cndd-Fdd à Gitega !

Gitega, le 23 juillet 2018 (Net Press) . Pour des raisons d’intérêt public, le ministre du transport, poste et équipement, Jean Bosco Ntunzwenimana, a présenté un projet de loi portant attribution d’un terrain au parti au pouvoir dans la province de Gitega, au Centre du pays. Ce dernier devrait servir de lieu de culte et de la construction d’une salle de conférence du parti Cndd-Fdd, un projet vivement critiqué par le habitants de Gitega.

Selon nos sources, le terrain appartenait à la cour d’appel de Gitega. Elles déplorent que depuis l’arrivée au pouvoir du parti Cndd-Fdd, Bujumbura ne distinguait pas les biens de l’Etat de ceux du parti et témoignent que même le jet présidentiel a été vendu au pays de Donald Trump au vu et au su de tout le monde.

A ce moment précis, celui qui détenait la tête du ministère de la communication, Karenga Ramadhan, dans humour noir, a affirmé sans rire que " l’Etat est souverain et pouvait même le donner gratuitement ". Quelques années plus tard, on lui avait posé la question de savoir s’il ne regrettait pas ce qu’il avait dit, il avait répondu par la négative.

Au moment où actuellement le ministère de la justice manque cruellement d’infrastructures pouvant accueillir les justiciables, l’on s’interroge comment ce terrain puisse être attribué au parti au pouvoir alors que le parquet de Gitega aura certainement besoin de cet espace pour son extension. Pour une opinion, les croisades du parti présidentiel ne sont pas d’intérêt public, mais du parti Cndd-Fdd.

Burundi - Commerce

Serait-il de la pure spéculation ?

Bujumbura, le 23 juillet 2018 (Net Press) . Selon des bribes d’informations qui commencent à circuler ici et là, le carburant qui faisait défaut dans quelques provinces de l’intérieur, serait également sur le point de manquer dans la capitale. D’ailleurs, les mêmes informations commencent à dire que le prix à la pompe pourrait être revu à la hausse.

Mais du côté du gouvernement, l’on ne voit aucun signe de panique qui pourrait augurer une situation délicate dans un proche avenir. Mais d’après ce que l’on a constaté ce matin, c’est que les poids lourds des stations fonctionnent encore comme à l’accoutumée.

Burundi - Rwanda –Politique

Une tournée mal vue par Bujumbura

Kigali, le 23 juillet 2018 (Net Press) . Le président chinois, Xi Jinping, vient d’entamer une visite officielle dans certains pays africains. Ce périple a commencé par le Sénégal où le couple présidentiel chinois a été accueilli par le président sénégalais Macky Sall. Des sources dignes de foi indiquent qu’il a foulé pour la première fois le seul rwandais dans la soirée de ce dimanche 22 juillet pour une visite de deux jours avant de continuer son voyage en Afrique du sud.

Les deux présidents qui se sont entretenus ce matin, ont d’abord signé des protocoles de coopération entre les deux pays, notamment dans le domaine du commerce et l’échange des produits. Le président chinois, on s’en doute, est allé s’incliner devant le mémorial du génocide rwandais situé à Gisozi en pleine ville de Kigali avant de s’envoler pour le pays de Madiba.

Selon une certaine opinion, cette visite provoquera des grincements de dents à Bujumbura. En effet, depuis la crise de 2015, le Burundi, lors des fora internationaux, surtout lors des résolutions de l’Onu, le Burundi s’était toujours tiré d’affaires grâce au soutien des pays comme la Russie, la Chine et dans une moindre mesure la France.

Aujourd’hui, il y a des rapprochements tous azimuts entre Kigali et ces trois pays, probablement parce que Paul Kagame est le président en exercice de l’Union africaine même si d’autres pays admirent sa rigueur de gestion de la chose publique. Mais ce rapprochement est justement mal vécu par Bujumbura qui pointe toujours Kigali comme étant l’ennemi numéro du régime " Cnddfddiste ".

Burundi - France - Politique

"Affaire Benalla : Gérard Collomb s’explique devant les députés", selon la radio mondiale

Paris, le 23 juillet 2018 (Net Press) . Une audition très attendue. Le ministre français de l’Intérieur Gérard Collomb est entendu ce lundi 23 juillet 2018 par les députés de la commission des Lois de l’Assemblée nationale, réunis en commission spéciale, avant de l’être ce mardi par les sénateurs. Il doit expliquer le rôle d’Alexandre Benalla, proche collaborateur du chef de l’Etat, surpris en train de frapper des manifestants à Paris le 1er mai dernier.

L’ouverture de l’audition s’est faite à l’heure prévue, à 10h du matin, dans une salle pleine à craquer. Les conditions de la séance ont d’ailleurs fait monter la tension parmi les parlementaires. Avant même l’arrivée du ministre, plus d’une cinquantaine de journalistes attendaient à la porte de la salle, au sous-sol de l’Assemblée nationale, rapporte l’envoyé spécial de Rfi au palais Bourbon, Anthony Lattier.

Le ministre Gérard Collomb est arrivé à l’heure. Il s’est mis à droite de la présidente de la Commission et a juré de dire toute la vérité. Gérard Collomb s’est ensuite lancé dans un long préambule, dans lequel il a confirmé avoir été informé le 2 mai des faits commis par Alexandre Benalla, soit dès le lendemain des violences.

Pourquoi n’a-t-il pas alors saisi la justice ? Ce n’est pas à moi de le faire, s’est défendu Gérard Collomb. Le ministre assure avoir fait son travail en avertissant le préfet de police et l’employeur de M. Benalla, à savoir l’Elysée. Donc, pour lui, ce n’était pas à lui d’agir, mais à eux, en sanctionnant ou pas M. Benalla et en saisissant ou pas la justice.

Autre question : pourquoi ne pas avoir saisi tout de suite l’Inspection générale de la police nationale (IGPN), la « police des polices » ? Le « premier flic de France », Gérard Collomb, assure que c’est seulement à la lecture de la presse, avec les nouveaux éléments fournis, qu’il a jugé nécessaire de le faire.

Les députés se succèdent à la question : Guillaume Larrivé, Eric Ciotti, Gilbert Collard... auxquels le ministre répond sur un ton ferme, parfois en lisant ses notes, parfois en improvisant. Son audition devrait durer au total entre deux heures et demie.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel

Politique - Sécurité4 mars 2015
|Lettre ouverte

Burundi – Médias – Sécurité25 janvier 2015
|Le directeur de la radio Isanganiro en clandestinité

Comité contre la torture1er décembre 2014
|Observations finales concernant le deuxième rapport périodique du Burundi