Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Sécurité à Kinindo6 août 2018
|Une balle de pistolet se fait entendre dans la zone de Kinindo

Burundi - Sécurité4 août 2018
|Des personnes trouvent la mort dans Bujumbura rural

Burundi - Sécurité3 août 2018
|Des conflits conjugaux qui virent vers l’irréparable !

Burundi - Sécurité 2 août 2018
|Une personne tuée au bord du lac Tanganyika

Burundi - Sécurité1er août 2018
|Les policiers arrêtent des enfants de la rue au Sud du pays

Burundi - Sécurité31 juillet 2018
|Les policiers dans le collimateur des cordonniers

Burundi - Sécurité30 juillet 2018
|Des crépitements d’armes entendus dans la ville de Gitega

Burundi - Sécurité 28 juillet 2018
|Une personne tuée à Muramvya

Burundi - Sécurité27 juillet 2018
|Un médecin arrêté pour viol dans la province de Gitega

Burundi - Sécurité Routière26 juillet 2018
|Un véhicule de transport calciné au parking de l’ancien marché central

Burundi - Sécurité 25 juillet 2018
|Victime de la folie meurtrière, un enfant est tué à la machette

Burundi – Sécurité 24 juillet 2018
|Une vieille dame ligotée puis brûlée vive à Gitega

Burundi - Sécurité 23 juillet 2018
|Deux fusils découverts ce weekend dans des endroits différents

Burundi - Sécurité21 juillet 2018
|" Il n’y a pas d’hommes armés sur la frontière avec le Rwanda ", dixit le porte-parole de l’armée burundaise

Burundi - Sécurité 20 juillet 2018
|Un refoulement mêlé d’inquiétudes !

Burundi - Sécurité19 juillet 2018
|Le ministère de la sécurité publique fait un bilan du 2ème trimestre

Burundi - Malawi - Sécurité18 juillet 2018
|Un Burundais brûlé vif au Malawi

Burundi - Sécurité17 juillet 2018
|Un présumé criminel appréhendé à Kirundo

Burundi - Sécurité16 juillet 2018
|Un jeune homme tué à Nyakabiga

Burundi - Sécurité14 juillet 2018
|La paix présente dans les discours, absente sur terrain

Bujumbura –Sécurité Routière13 juillet 2018
|Vers un retour à la case départ ?

Burundi - Sécurité 12 juillet 2018
|Bujumbura dans le collimateur de l’église adventiste du 7ème jour !

Burundi - Sécurité 11 juillet 2018
|Deux grenades lancées au sud du pays

Burundi - Sécurité10 juillet 2018
|Un homme tué au Nord Est du pays

Burundi - Sécurité9 juillet 2018
|Un étudiant accusé de collaborer avec le Rwanda enlevé et porté disparu

Archives

 

 

 



Burundi – Sécurité

Une vieille dame ligotée puis brûlée vive à Gitega

24 juillet 2018

Gitega, le 24 juillet 2018 (Net Press) . Une vielle dame répondant au nom de Cassilde Ntirampeba, âgée de 80 ans, a été ligotée puis brûlée vive dans la nuit de ce dimanche sur la colline Kimanama, dans la zone de Mubuga de la commune et province de Gitega, au Centre du pays, par des éléments non encore identifiés.

D’après des sources sur place, la vieille dame qui a été brulée dans sa maisonnette était accusée de sorcellerie par son entourage. Des sources policières indiquent que des enquêtes sont en cours pour élucider le vrai mobile de ce meurtre.

Par ailleurs, des allégations de violations et des violations des droits de l’homme ont été enregistrées la semaine dernière et au moins 5 personnes ont été tuées, dont 4 cadavres retrouvés. Selon les mêmes informations, 4 autres personnes ont été enlevées tandis que 7 ont été torturées en plus de 12 arrestations arbitraires. Des jeunes Imbonerakure affiliés au parti au pouvoir Cndd-Fdd, des policiers, des agents du Snr et des administratifs sont pointés du doigt comme étant les auteurs de la plupart de ces violations des droits humains.

Burundi - Médias

Le journaliste du journal Imboneza News arrêté par la police

Bujumbura, le 24 juillet 2018 (Net Press) . Il s’appelle Ferdinand Harushimana et travaille pour le journal Imboneza News. Il a été arrêté dans l’après-midi de ce lundi 23 juillet 2018 alors qu’il prenait des photos lors d’une rafle effectuée par la police à l’endroit des vendeurs de téléphones portables tout près d’un endroit communément appelé Bata. La même pratique concernait également des échangeurs de monnaie.

Notre confrère a été relâché après trois quart d’heure d’interrogatoire et selon des informations dignes de foi ; la police a effacé toutes les photos prises avant de le libérer. Rappelons que ce n’est pas la première fois qu’un heurt survient entre les journalistes et les policiers. Une journaliste du groupe de presse Iwacu, Clarisse Shaka, avait déjà connu une mésaventure similaire lors du vote référendaire dans la zone Kanyosha, avait été sommée d’effacer toutes les photos prises lors de son reportage.

Un spécialiste de la communication contacté par la rédaction a indiqué qu’un tel comportement doit exister entre la police et la presse. Il estime que normalement, là où il y a une information, - il donne l’exemple d’un accident mortel -, il y a les journalistes et les policiers. Dans son entendement, les policiers et les journalistes font exactement le même travail de recherche d’information, avec cette différence que les premiers rendent compte à leurs supérieurs hiérarchiques au moment où les journalistes rendent compte à la population.

Quand l’information dérange alors les autorités, elles passent par les mêmes policiers pour empêcher les journalistes d’en faire écho au public. C’est ce qui est arrivé à notre confrère Ferdinand qui a pris des photos des policiers arrêtant des personnes pour leur soutirer de l’argent, en témoigne que le reçu n’existe pas dans ce genre d’amende policière.

Burundi - Sécurité

Des tirs nourris à l’arme automatique entendus à Bubanza.

Bubanza, le 24 juillet 2018 (Net Press) . Des tirs nourris à l’arme automatique ont été entendus dans la nuit de ce dimanche 22 juillet 2018. C’était des échanges de tirs entre les militaires burundais et les éléments que la police qualifie de « voleurs » à la position militaire de Buringa, en commune Gihanga, province de Bubanza. Ils ont occasionné une peur-panique de la population de cette entité.

Le commissaire provincial de la police de Bubanza, Damien Nizigiyimana, confirme cette information et ajoute que les voleurs à main armée ont attaqué la position militaire de Buringa. L’on ne signale pas de dégâts des deux côtés car les assaillants se sont repliés vers la réserve naturelle de Rukoko.

Burundi - Rwanda - Sécurité

Le Rwanda dans le collimateur du conseil national de la sécurité

Bujumbura, le 24 juillet 2018 (Net Press) . Dans un communiqué rendu public ce dimanche 22 juillet, le président du conseil national de la sécurité, le général Silas Ntigurirwa, a fait savoir que Bujumbura est choqué par les message inadéquat du Rwanda surtout lors de l’attaque de Nyaruguru au sud de ce pays.

Le président dudit conseil a déclaré que le pays de Paul Kagame ne respecte pas les normes internationales humanitaires en refoulant sans manière les ressortissants burundais vivant sur le sol rwandais et souvent, en les dépouillant de leurs biens.

Et dans la même foulée, le général Silas Ntigurirwa, à travers ce communiqué a indiqué que le Burundi devrait veiller que les eaux pures ne soient pas souillées, parlant du lac Tanganyika qui regorge des biodiversités uniques au monde. Pour cela, il a donné un ultimatum de 3 mois au ministère en charge de l’environnement dans ses attributions de nettoyer les centres d’épuration des eaux usées situé à Buterere et qui se déversent dans le lac Tanganyika. Il a également ciblé les constructions anarchiques érigées dans les parages de ce centre, souhaitant qu’ils soient eux aussi démolies endéans la période de trois mois.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel

Politique - Sécurité4 mars 2015
|Lettre ouverte

Burundi – Médias – Sécurité25 janvier 2015
|Le directeur de la radio Isanganiro en clandestinité

Comité contre la torture1er décembre 2014
|Observations finales concernant le deuxième rapport périodique du Burundi

Burundi - Politique24 septembre 2014
|DECLARATION DU PARTI CNDD-FDD NO. 007/2014 PAR RAPPORT A LA RECENTE RESOLUTION DU PARLEMENT EUROPEEN SUR LE BURUNDI