Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Tanzanie - Sécurité30 novembre 2018
|Un jeune Imbonerakure du Cndd-Fdd tué en Tanzanie

29 novembre 2018
|Burundi - Eac - Politique La communauté...

Burundi - Politique - Opinion28 novembre 2018
|Vers l’arrestation de Pierre Buyoya ?

Burundi - Sécurité27 novembre 2018
|La police procède à des rafles dans le centre-ville de Bujumbura

Burundi - Sécurité26 novembre 2018
|La police de Cibitoke à la recherche des éléments armés

Burundi - Sécurité - Politique24 novembre 2018
|Arrestation de plusieurs officiers supérieurs en retraite

Burundi - Sécurité - Environnement23 novembre 2018
|Les pluies diluviennes occasionnent beaucoup de dégâts dans le Sud du pays

Burundi - Sécurité22 novembre 2018
|La police fait face à l’intifada à la burundaise

Burundi - Rdc - Sécurité 21 novembre 2018
|Arrestations des Burundais et Congolais en République Démocratique du Congo

Burundi - Sécurité20 novembre 2018
|Des éléments pris pour rebelles aperçus en Tanzanie

Burundi - Sécurité19 novembre 2018
|Un homme du centre ville de Gitega tué par un policier

Burundi - Sécurité17 novembre 2018
|Une trentaine de maisons emportées par une pluie diluvienne au Sud du pays

Burundi - Rdc - Sécurité16 novembre 2018
|Une quinzaine de personnes tuées dans la localité d’Uvira

Burundi - Rwanda - Ouganda - Sécurité15 novembre 2018
|Le Burundi et l’Ouganda soupçonnés de déstabiliser le Rwanda

Burundi - Somalie - Sécurité14 novembre 2018
|Vers la fin de l’Amisom ?

Burundi - Sécurité13 novembre 2018
|Bujumbura aux prises avec des rébellions tous azimuts

Burundi - Sécurité 12 novembre 2018
|Deux militaires trouvent la mort dans une bagarre

Burundi - Sécurité10 novembre 2018
|L’administration de Bubanza face à une insécurité causée par des mineurs

Burundi – Politique9 novembre 2018
|Après le refus de l’agrément du parti Fnl – Amizero y’Abarundi, qu’est-ce Agathon Rwasa réserve à l’opinion ?

Burundi – Politique8 novembre 2018
|Le ministre de l’intérieur refuse la demande des Fnl - Amizero y’Abarundi.

Burundi - Politique.7 novembre 2018
|Les membres de l’Uprona préoccupés de leur sécurité en province Cibitoke.

Burundi-Sécurité6 novembre 2018
|Une personne de l’ethnie Twa tuée à la machette

Burundi –Sécurité5 novembre 2018
|Un bandit tué lors d’une intervention des agents de sécurité.

Burundi – Sécurité3 novembre 2018
|Des militaires burundais et des rebelles tués en république démocratique du Congo

Burundi –Sécurité2 novembre 2018
|Affrontement armé à l’Est de la République démocratique du Congo

Archives

 

 

 



Ministère de la Santé Publique et de la Lutte contre le SIDA

AVIS DE MANIFESTATIONS D’INTERET N° MSPLS/ PUVSBGSF-RGL /AMI/ 06/2018

27 juillet 2018

Projet d’Urgence relatif aux Violences Sexuelles et Basées sur le Genre et la Santé des Femmes dans la Région des Grands Lacs (PUVSBGSF_RGL).
Don IDA N° H9780-BI ; P147489

SERVICE DE CONSULTANT :

RECRUTEMENT DE DEUX CONSULTANTS INDIVIDUELS GYNECOLOGUES OBSTETRICIENS POUR LE PROGRAMME DE FORMATION VISANT LE RENFORCEMENT DES COMPETENCES EN SONU DANS LES FORMATIONS SANITAIRES DE CIBITOKE ET MAKAMBA

Le Gouvernement de la République du Burundi/ Ministère de la Santé Publique et de la Lutte contre le SIDA a reçu un don de l’Association internationale de développement (IDA), et a l’intention d’utiliser une partie du montant de ce don pour effectuer les paiements au titre du contrat de deux consultants individuels gynécologues obstétriciens.

Ainsi donc le Ministère de la Santé Publique et de la Lutte contre le SIDA à travers le Programme National de santé de la Reproduction( PNSR) et avec l’appui financier du projet d’Urgence relatif aux Violences Sexuelles et basées sur le Genre et la Santé des Femmes dans la Région des Grands Lacs « PUVSBGSF-RGL » financé par la Banque Mondiale, voudrait recruter deux consultants Médecins Spécialistes en Gynécologie et en obstétrique pour le renforcement des capacités des prestataires, un pour CIBITOKE et un pour MAKAMBA sur le programme Mentorat.

Le consultant individuel à recruter pour cette activité aura pour objectifs de :

 Former, sur la théorie et la pratique, les médecins, les infirmiers et anesthésistes impliqués dans la prise en charge des urgences obstétricales et néonatales dans les FOSA des deux provinces du pays (chirurgie obstétricale, accouchements dystociques à l’aide d’un instrument, AMIU etc.) ;

 Former les équipes locales sur les soins post avortement (y compris la PF) ;

 Assurer, avec les équipes locales de prise en charge, l’offre des soins de qualité aux femmes qui utilisent les services de maternité des FOSA appuyées ;

 Encadrer les équipes des hôpitaux bénéficiaires sur la notification des décès maternels et néonatals et les revues des cas pour tirer des leçons ;

 Mettre en place un dispositif adéquat permettant de garantir les mécanismes d’assurance qualité des soins maternels et néonatals dans les FOSA appuyés.

Sous la coordination du Directeur du PNSR et en collaboration permanente avec le Directeur de l’Hôpital, le consultant aura à réaliser les tâches suivantes :

 Tenir des réunions matinales quotidiennes dans le cadre de l’enseignement ;

 Assurer l’expertise médicale dans le domaine de la gynécologie-obstétrique ;

 S’assurer de la qualité des soins obstétricaux dans le respect des protocoles médicaux au niveau des services de la maternité et de la gynécologie ;

 Pratiquer les interventions chirurgicales urgentes ;

 Superviser le travail des membres de l’équipe ;

 Assurer la formation théorique et pratique du personnel (Médecins généralistes, sages-femmes et infirmières de la maternité) à l’aide des outils de formation (SONUB, SONUC, Normes et Protocoles SR) déjà existants en plus de ses compétences de Médecin Gynécologue-obstétricien ;

 Assurer une garde non astreinte pour aider les collègues de garde en cas de besoin ;

 Produire un rapport détaillé en fin de mission.

A la fin de la mission :

A. Les médecins généralistes participant à la formation devraient être capables de :

 Etablir les indications d’une césarienne et de la réaliser ;

 Reconnaître et maîtriser l’hémorragie de la délivrance ;

 Reconnaitre et réparer une rupture utérine simple ou compliquée (atteinte vésicale, ou urétérale, ou de l’artère utérine,…)

 Etablir les indications d’une hystérectomie et de la réaliser ;

 Notifier et auditer tout cas de décès maternel survenu pendant la période de la formation

B. Les infirmiers participant à la formation devraient être capables de :

 Reconnaitre et gérer les principales complications obstétricales (HPP,Pré éclampsie, MAP, Dystocies, …)

 Reconnaitre les urgences obstétricales nécessitant l’appel au médecin

 Assurer la notification et le classement des dossiers de décès maternels

A la fin de la mission du consultant, les FOSA disposent des équipes :

 Compétentes pour assurer une meilleure prise en charge des urgences obstétricales et néonatales ;

 Compétentes pour offrir des soins post avortement ;

 Capables de réaliser correctement la notification, la revue des décès maternels et le suivi de la mise en œuvre des recommandations issues des revues.
Le consultant doit avoir le profil suivant
Formation

 Avoir un diplôme de médecin spécialiste en gynécologie et obstétrique.
. Expériences du consultant

 Avoir de solides compétences chirurgicales et obstétriques (Césarienne, Hystérectomie, GEU, Accouchements compliqués, Gestion des grossesses à haut risque.) : au moins cinq ans dans le domaine ;

 Avoir une expérience d’au moins cinq ans de transfert des connaissances dans le domaine ;

 Expérience clinique d’au moins cinq ans dans les unités hospitalières ;

 Une expérience internationale dans le domaine serait un atout.

La durée proposée pour la mission est de deux mois, soit 60 jours calendaires

Le consultant recruté devra produire un rapport détaillé à la fin de la formation à remettre au MSPLS, Direction Générale des Services de Santé et de Lutte contre le SIDA avec copies au Directeur du PNSR et au Directeur de l’hôpital concerné endéans 15 jours après la mission
.
Un consultant sera sélectionné en accord avec les procédures définies dans les Directives : Sélection et Emploi de Consultants par les Emprunteurs de la Banque Mondiale (Edition 2004, révisée en Mai 2006, Octobre 2010, janvier 2011 et juillet 2014).

Les dossiers de candidature composés d’une lettre d’offre de services, d’un curriculum - vitae, copies de diplômes et de tout document pouvant éclairer sur les qualifications et les compétences du candidat, seront déposés sous pli fermé au Secrétariat de la Direction Générale des Ressources, Ministère de la Santé Publique et de la Lutte contre le SIDA ;BP : 1820 BUJUMBURA, Avenue Pierre NGENDANDUMWE 4,Tél : (0257) 22 27 63 04/22 27 63 07/08 ; E-mail : ndikumagenge.roger@yahoo.fr ; jndayiragije@yahoo.fr ou bndikumana@gmail.com ,et au plus tard le17 /08/ 2018à 10 heures, heures locales :
avec mention :

« Candidature au poste de GYNECOLOGUES OBSTETRICIENS POUR LE PROGRAMME DE FORMATION VISANT LE RENFORCEMENT DES COMPETENCES EN SONU DANS LES FORMATIONS SANITAIRES DE CIBITOKE OU MAKAMBA.

En n’ouvrir qu’en séance publique du …… 2018 », à 10 heures 30 minutes du matin.
Les Termes de référence peuvent être obtenus à l’adresse indiquée ci-dessus (Direction Générale des Ressources).

L’ouverture des enveloppes des candidatures aura lieu dans la salle de réunions du projet, le même jour du dépôt, en présence des candidats qui le souhaitent.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel

Politique - Sécurité4 mars 2015
|Lettre ouverte