Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi – Sécurité 5 février 2019
|Une femme tuée par son fils en province de Cibitoke !

Burundi - Sécurité4 février 2019
|Sept personnes grièvement blessées au Nord Ouest du pays

Burundi - Rdc - Sécurité2 février 2019
|Les combats des Burundais en Rdc de plus en plus confirmés

Burundi - Rdc - Sécurité 1er février 2019
| Quatre corps de militaires burundais tués en Rdc rejetés par la rivière Rusizi

Burundi – Justice 31 janvier 2019
|L’étau judiciaire se resserre autour des membres de l’opposition !

Burundi - Sécurité30 janvier 2019
|Des tris nourris inquiètent la population de Gihanga

Burundi - Rdc - Sécurité29 janvier 2019
|La province de Rumonge suspend provisoirement les voyages vers la Rdc

Burundi - Sécurité28 janvier 2019
|Un dimanche pas tendre dans plusieurs coins du pays

Burundi - Sécurité26 janvier 2019
|Quand des rumeurs se propagent dans un laps de temps

Burundi - Sécurité 25 janvier 2019
|Des crépitements d’arme lourde entendus en province de Cibitoke !

Burundi - Sécurité24 janvier 2019
|L’immeuble de Lumitel, agence de Kayanza, réduit en cendres

Burundi – Sécurité 23 janvier 2019
|Le ministre de la défense remercie les forces de sécurité et les jeunes ...

Burundi - Sécurité 22 janvier 2019
|Un réfugié burundais vivant au Kenya tué

Burundi - Sécurité - Environnement21 janvier 2019
|Une foudre fait des morts dans la province de Ngozi

Burundi - Kenya - Rwanda - Sécurité 19 janvier 2019
|Le passeport biométrique des réfugiés burundais vivant au Rwanda remis en cause au Kenya

Burundi - Sécurité 18 janvier 2019
|Deux personnes tuées en province de Kayanza !

Burundi - Sécurité17 janvier 2019
|Une personne tuée à l’Est de la capitale

Burundi - Sécurité 16 janvier 2019
|Cibitoke : Un membre de l’opposition sérieusement tabassé par la police

Burundi - Sécurité 15 janvier 2019
|Un jeune agent de l’autorité de l’aviation civile tué

Burundi - Sécurité 14 janvier 2019
|Le marché de Matana dévasté par un incendie

Burundi - Tanzanie - Sécurité12 janvier 2019
|Peur-panique dans les camps des réfugiés basés en Tanzanie

Burundi - Sécurité11 janvier 2019
|Une vision différente de la mouvance présidentielle !

Burundi - Sécurité10 janvier 2019
|Le gouverneur de la province de Rumonge échappe de justesse à un attentant à la grenade

Burundi - Sécurité9 janvier 2019
|La police met la main sur 6 voleurs présumés de véhicules

Burundi - Rdc - Sécurité 8 janvier 2019
|Les réfugiés burundais vivant en Rdc s’inquiètent !

Archives

 

 

 



PROJET DE DEVELOPPEMENT LOCAL POUR L’EMPLOI Don IDA N° D2250-BI

SOLLICITATION DE MANIFESTATION D’INTERET

3 août 2018

RECRUTEMENT D’UN CABINET INERNATIONAL DE CONSULTANTS (BUREAU) CHARGE DE MENER L’ETUDE DIAGNOSTIQUE ET EVALUATION DU FONCTIONNEMENT DE LA JUSTICE COMMERCIALE EN REPUBLIQUE DU BURUNDI

Demande de Manifestations d’Intérêt N°DMI/222/2018

Date de publication : 03 août 2018

Date limite de dépôt des manifestations d’intérêt:20 août 2018 avant 17 heures 30 minutes, heure locale.

1. Le Gouvernement de la République du Burundi a reçu un Don de l’IDA pour financer le Projet de Développement Local pour l’Emploi (PDLE). La gestion des activités, la gestion financière ainsi que les procédures de passation des marchés relatives à ce fonds ont été confiées à l’Unité de Gestion du Projet. C’est dans ce cadre que le projet PDLE, après avoir obtenu la Non Objection de l’IDA sur les termes de référence, a l’intention d’utiliser une partie du montant du Don pour effectuer les paiements au titre du contrat suivant : Prestations d’un Cabinet International de Consultants (Bureau) pour réaliser uneétude diagnostique et une évaluation du fonctionnement de la justice commerciale au Burundi.

2. L’objectif de la de la manifestation d’intérêt est de sélectionner des Cabinets ou Bureaux de Consultants devant faire partie de la liste restreinte, dans le cadre de la consultation relative à l’exécution de la mission citée ci-dessus.

3. Les services comprennent la mise en en place d’un plan d’actions des réformes judiciaires, réglementaires et administratives afin d’améliorer le fonctionnement de la justice commerciale, d’accélérer le règlement de litiges et la résolution de l’insolvabilité.Ce plan sera exécuté en 3 phases à savoir : (a) examen du cadre juridique de la justice commerciale ; (b) Evaluation de la chaîne commerciale au Tribunal de commerce de Bujumbura (TCB) ainsi que dans les Tribunaux de Grande Instances (Gitega, Ngozi), à la Cour d’appel de Bujumbura (CAB) et à la Cour Suprême ainsi que la prise en compte des dispositions légales sur l’arbitrage et sur la médiation, tout en impliquant, non seulement les autres acteurs du secteur de la justice mais aussi ceux du secteur privé, particulièrement l’Ordre des avocats, l’Ordre des comptables, etc. ; (c) Animation, présentation et discussion des résultats dans un atelier regroupant l’ensemble des intervenants de la justice commerciale du Burundi :Représentants des Ministères de la Justice, des Tribunaux, des barreaux des avocats, etc.

4. Le cabinet de Consultants recherché est un Bureau international ayant une expérience confirmée en diagnostique et évaluation du fonctionnement de la Justice en général et en diagnostique et évaluation du fonctionnement de la Justice Commerciale en particulier et constitué d’une équipe composée d’un personnel clé suivant : (i) un Consultant international, Magistrat de carrière, Avocat en Droit Commercial et Droit des Affaires titulaire d’un diplôme niveau (Bac+5 en droit privé ou diplôme avancé de nature équivalente avec au minimum 10 ans d’expérience solide et probante dans le monde judiciaire (Chef de mission), (ii) un Consultant local, Avocat ou Magistrat, spécialisé en Droit des affaires titulaire d’un Diplôme universitaire (Bac +
4) en droit privé ou diplôme avancé de nature équivalente justifiant une expérience solide et probante de 5 ans au minimum dans le monde judiciaire burundais : avocat spécialisé auprès du Tribunal de Commerce et Cour d’appel et connaissant des affaires touchant au contentieux économique, financier et commercial ainsi que des questions d’insolvabilité.

5. Le Projet de Développement Local pour l’Emploi (PDLE) invite les candidats admissibles à manifester leur intérêt à fournir les services décrits ci-dessus. Les Cabinets intéressés doivent fournir les informations indiquant qu’ils sont qualifiés pour exécuter les services (brochures, références concernant l’exécution de contrats analogues, expérience dans des conditions semblables, disponibilité des connaissances nécessaires parmi le personnel, copies des contrats déjà réalisés, etc.). Les consultants peuvent s’associer pour renforcer leurs compétences respectives.

6. Le Cabinet sera sélectionné selon la méthode de Sélection Fondée sur la Qualité et le Coût (SFQC), conformément aux directives de la Banque Mondiale : Directives Sélection et Emploi de Consultants par les Emprunteurs de la Banque mondiale, Edition de Janvier 2011 Révisée Juillet 2014.

7. Les cabinets intéressés peuvent obtenir des informations supplémentaires au sujet des documents de référence à l’adresse ci-dessous et aux heures suivantes des jours ouvrables : de 8 à 12 h et de 14 h à 18 h heure de Bujumbura.

8. Les manifestations d’intérêten trois (3) exemplaires (un original et 2 copies) soumises en françaisportant la mention « Manifestation d’Intérêt pour la mission d’étude diagnostique et d’évaluation du fonctionnement de la Justice Commerciale au Burundi » doivent être déposées à l’adresse ci-dessous au plus tard à la date et heure renseignées ci-haut.

9. Les candidats seront informés en temps voulu de la suite donnée à leur candidature.

Les manifestations d’intérêt peuvent être envoyées par courrier électronique.

A l’Attention de Monsieur le Coordinateur du PDLE

Avenue de la JRR n° 16 ; Immeuble S&N HOUSE, 4ème étage

B.P. 1333 Bujumbura, BURUNDI

Tél : (257) 22 28 0166

E-mail : pdle@pdle.bi ; jddhatungimana@pdle.bi

Pour autorisation de publication

Le Coordonnateur du PDLE

Jean de Dieu HATUNGIMANA

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel

Politique - Sécurité4 mars 2015
|Lettre ouverte