Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité13 septembre 2018
|Deux personnes tuées dans un immeuble en construction du ministre des finances

Burundi - Sécurité12 septembre 2018
|Quand les conflits fonciers deviennent parmi les premières causes de décès au pays !

Burundi - Education 11 septembre 2018
|Une rentrée émaillée d’énormes défis !

Burundi - Sécurité 10 septembre 2018
| Des crépitements d’armes entendus à la frontière tanzano-burundaise

Burundi - Sécurité 8 septembre 2018
|Une personne tuée en commune Nyabihanga

Burundi - Sécurité7 septembre 2018
|Des grenades découvertes au chef-lieu de la province de Ngozi

Burundi - Sécurité6 septembre 2018
|Le chef de poste de la zone Kivumu assassiné par les forces de l’ordre...

Burundi - Sécurité 5 septembre 2018
|La police donne la lumière sur l’attaque de Ngozi

Burundi - Sécurité 4 septembre 2018
|Un hippopotame tue un pêcheur dans la localité de Kumase

Burundi - Sécurité3 septembre 2018
|Une maison brûle dans le quartier de Nyakabiga

Burundi - Sécurité1er septembre 2018
|Une personne tuée en commune Nyamurenza au nord du pays

Burundi - Sécurité31 août 2018
|Des membres d’Amizero y’Abarundi inquiets pour leur sécurité

Burundi - Sécurité 30 août 2018
|Quand les journalistes burundais deviennent de plus en plus inquiétés par la police !

Burundi - Sécurité 29 août 2018
|La police nationale découvre des fusils en zone Cibitoke

Burundi - Sécurité 28 août 2018
|Une personne tuée à Gitega

Burundi - Sécurité27 août 2018
|Du rififi entre la police et la population de Ngagara !

Burundi - Sécurité25 août 2018
|Des disparitions mystérieuses qui refont surface

Burundi - Sécurité24 août 2018
|L’opposition sous le seuil de la peur dans la commune de Kabezi !

Burundi - Sécurité23 août 2018
|Une voiture en excès de vitesse endeuille des familles dans la province de Kirundo

Burundi - Sécurité22 août 2018
|Les enfants de la rue encore une fois déguerpis

Burundi - Sécurité 21 août 2018
|Un jeune berger tué au Sud du pays

Burundi - Sécurité 20 août 2018
|Deux personnes cibles de l’attaque à la grenade

Burundi - Sécurité 18 août 2018
|Un rapatriement sous contrainte !

Burundi - Sécurité 17 août 2018
|Un corps sans vie découvert flottant sur le lac Tanganyika

Burundi - Sécurité 16 août 2018
|Une personne tuée à coups de massue à Bubanza

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Une maison partiellement calcinée dans la zone Nyakabiga

8 août 2018

Bujumbura, le 8 août 2018 (Net Press) . Une maison située dans la zone de Nyakabiga, quartier Nyakabiga I, 6ème avenue n° 15 a pris feu ce matin alors que les occupants n’étaient pas sur place. Le feu s’est déclaré dans la chambre principale vers 9 heures passées de quelques minutes alors que la femme occupante venait de passer une heure en dehors de son domicile.

Quand l’on a tenté de l’appeler pour lui annoncer la mauvaise nouvelle, elle n’a pas répondu, probablement parce qu’elle était occupée à autre chose, car elle a indiqué qu’elle était partie pour le marché. Le même phénomène s’est produit chez son mari qui n’avait pas tout simplement de téléphone sur lui.

Quand la rédaction a rencontré la femme, elle était désolée de ce qui est arrivé car, n’eut été l’intervention des camions extincteurs de la police, les dégâts allaient être énormes. En outre, elle ne savait pas l’origine de l’incendie car selon ses propres témoignages, ce matin, une ampoule qui était dans sa chambre à coucher a explosé. Elle a cru que cela était normal car cela se passait souvent dans leur maison.

Ce n’est qu’une heure après son départ qu’elle a eu cette information. Malgré tout, elle était satisfaite car tous les enfants sont sortis indemnes et elle a avoué que la chance lui a souri puisque le feu s’est déclaré en plein jour. Sinon, les voisins ont participé activement dans le déplacement des biens de la famille vers l’extérieur mais le lit conjugal a été totalement calciné.

A la question de savoir s’il y avait un courant électrique, la femme a répondu par l’affirmative mais semble imputer la faute à une mauvaise installation de l’électricité dans cette maison.

Au centre du pays, les choses ne vont pas mieux en matière de sécurité. Janviere Ntakarutimana, une femme âgée de 40 ans, a été tuée ce lundi 6 août sur la colline Camumanda, dans la commune de Rutegama de la province de Muramvya par des éléments non encore connus.

Des sources sur place indiquent que son corps a été découvert dans un champs de bananeraie, dans la matinée de ce mardi 7 août par les sujets qui se rendaient dans des activistes champêtres. Les mêmes informations précisent que la victime, avant d’être tuée, elle a été sexuellement violée. Le commissariat de la police de Muramvya annonce avoir commencé les enquêtes préliminaires pour connaitre les auteurs de ce crime.

Burundi - Economie

Le prix du carburant revu à la hausse

Bujumbura, le 8 août 2018 (Net Press) . Le ministère de l’hydraulique, de l’énergie et des mines vient de publier la nouvelle structure officielle des prix du carburant à la pompe valables a partir d’aujourd’hui. Officiellement, cette révision à la hausse est dictée par la montée des prix de ces produits sur les marché international.

Or, le Burundi n’a pas d’autres choix, il doit se conformer, d’où les nouveaux prix sont applicables à partir de ce jour. Ainsi, l’essence super passe de 2250 à 2400 francs le litre au moment où un litre de gasoil augmente de 100 francs, c’est-à-dire de 2250 à 2350 Fbu/l. Enfin, le prix du pétrole lampant reste inchangé à 2000 Fbu/litre.

Burundi - Unicef - Santé

L’Unicef au chevet des enfants et des femmes enceintes

Bujumbura, le 8 août 2018 (Net Press) . Selon des sources officielles, l’Unicef procède aujourd’hui à la remise des médicaments au ministère de la santé publique et de lutte contre le Sida. Les mêmes informations indiquent que le représentant de l’Unicef et le ministre de la santé publique et de lutte contre le Sida vont se rencontrer à la Camebu, un stock de médicaments du gouvernement, située au quartier X de la zone de Ngagara, au Nord de la capitale.

Selon les mêmes informations, cette institution onusienne offrira des médicaments à usage oral, injectables et à usage externe d’une valeur de plus de 1.340.000 de dollars américains. Ces médicaments permettront de soigner des maladies comme les infections respiratoires chez plus de 390.000 enfants de moins de 5 ans, la diarrhée chez au moins 60.000 enfants de moins de 5 ans ainsi que la prévention de l’anémie chez plus de 183.000 femmes enceintes.

Rappelons que la santé publique, l’éducation et l’agriculture sont les seuls secteurs qui n’ont pas été frappés par les sanctions de l’Union européenne dans le cadre de l’accord de Cotonou, dans son article 96.

Burundi - Société

L’initiative et changement fait un clin d’œil aux jeunes

Bujumbura, le 8 août 2018 (Net Press) . Lors d’un café politique tenu ce mercredi 8 août à l’endroit des jeunes et ayant pour thème " entrepreneuriat et leadership responsable ", le président de l’Ong Initiative et changement, Saturnin Coyiremeye, au cours de son discours d’ouverture, a fait un clin d’œil aux jeunes.

Saturnin Coyiremeye a déclaré que la jeunesse devrait apprendre, dès le jeune âge, à se prendre en charge grâce à l’acquisition des reflexes d’auto dépendance ou d’auto prise en charge étant donné que l’Etat n’est plus à mesure de pourvoir du travail à tous les jeunes en général, plus particulièrement aux jeunes finalistes des écoles et universités comme il le faisait dans le passé. Il a ajouté que la promotion de la culture entrepreneuriale et le renforcement des capacités entrepreneuriales chez les jeunes devraient être le souci de tous le monde et les pouvoirs publics sont interpellés.

Saturnin Coyiremeye donne des exemples illustrant cette affirmation. Il s’interroge comment dans un pays à 90 % agricole, un jeune ingénieur agronome peut passer 10 ans sans rien faire en attendant que ses parents reviennent des champs le nourrir alors qu’il devrait les aider à produire plus pour que l’excédent soit vendu afin de combler d’autres besoins familiaux. Il a renchéri que chaque jeune est invité de s’asseoir et d’analyser les opportunités qui s’offrent dans son milieu et de les adapter aux formations scientifiques et professionnelles que l’école lui a données, pour qu’il apprenne à lutter pour sa survie parce que selon lui, pour gagner la vie, il faut se battre.

Burundi - Rdc - Election

Le président Kabila tire sa révérence

Kinshasa, le 8 août 2018 (Net Press) . Selon un membre du parti proche de Joseph Kabila, Emmanuel Ramazani Shadary nommé candidat de la majorité présidentielle à l’élection du 23 décembre prochain

Le candidat du Front Commun pour le Congo, la plateforme électorale de Joseph Kabila, est Emmanuel Ramazani Shadary, le secrétaire permanent du PPRD, le parti présidentiel, c’est ce qu’a annoncé à RFI un membre du gouvernement à l’issue d’une réunion de deux heures, information confirmée par Lambert Mende, porte-parole du gouvernement.

Joseph Kabila faisait face à une énorme pression de la part de tout le monde, mais surtout le monde ecclésiastique qui organisait même des manifestations anti-Kabila. Il vient de lâcher le pouvoir au moment où tout le monde était convaincu qu’il n’ira pas. Il embrasse le monde des "cadavres politiques" très jeune, à 47 ans. Il était parmi les plus jeunes présidents, aussi bien sur le continent africain, voir dans le monde, à l’exception peut être de la Corée du Nord.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel

Politique - Sécurité4 mars 2015
|Lettre ouverte

Burundi – Médias – Sécurité25 janvier 2015
|Le directeur de la radio Isanganiro en clandestinité

Comité contre la torture1er décembre 2014
|Observations finales concernant le deuxième rapport périodique du Burundi