Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité12 septembre 2018
|Quand les conflits fonciers deviennent parmi les premières causes de décès au pays !

Burundi - Education 11 septembre 2018
|Une rentrée émaillée d’énormes défis !

Burundi - Sécurité 10 septembre 2018
| Des crépitements d’armes entendus à la frontière tanzano-burundaise

Burundi - Sécurité 8 septembre 2018
|Une personne tuée en commune Nyabihanga

Burundi - Sécurité7 septembre 2018
|Des grenades découvertes au chef-lieu de la province de Ngozi

Burundi - Sécurité6 septembre 2018
|Le chef de poste de la zone Kivumu assassiné par les forces de l’ordre...

Burundi - Sécurité 5 septembre 2018
|La police donne la lumière sur l’attaque de Ngozi

Burundi - Sécurité 4 septembre 2018
|Un hippopotame tue un pêcheur dans la localité de Kumase

Burundi - Sécurité3 septembre 2018
|Une maison brûle dans le quartier de Nyakabiga

Burundi - Sécurité1er septembre 2018
|Une personne tuée en commune Nyamurenza au nord du pays

Burundi - Sécurité31 août 2018
|Des membres d’Amizero y’Abarundi inquiets pour leur sécurité

Burundi - Sécurité 30 août 2018
|Quand les journalistes burundais deviennent de plus en plus inquiétés par la police !

Burundi - Sécurité 29 août 2018
|La police nationale découvre des fusils en zone Cibitoke

Burundi - Sécurité 28 août 2018
|Une personne tuée à Gitega

Burundi - Sécurité27 août 2018
|Du rififi entre la police et la population de Ngagara !

Burundi - Sécurité25 août 2018
|Des disparitions mystérieuses qui refont surface

Burundi - Sécurité24 août 2018
|L’opposition sous le seuil de la peur dans la commune de Kabezi !

Burundi - Sécurité23 août 2018
|Une voiture en excès de vitesse endeuille des familles dans la province de Kirundo

Burundi - Sécurité22 août 2018
|Les enfants de la rue encore une fois déguerpis

Burundi - Sécurité 21 août 2018
|Un jeune berger tué au Sud du pays

Burundi - Sécurité 20 août 2018
|Deux personnes cibles de l’attaque à la grenade

Burundi - Sécurité 18 août 2018
|Un rapatriement sous contrainte !

Burundi - Sécurité 17 août 2018
|Un corps sans vie découvert flottant sur le lac Tanganyika

Burundi - Sécurité 16 août 2018
|Une personne tuée à coups de massue à Bubanza

Burundi -Sécurité15 août 2018
|Une explosion de grenade fait un mort au Nord du pays

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Un corps sans vie découvert flottant sur le lac Tanganyika

17 août 2018

Rumonge, le 17 août 2018 (Net Press) . Un corps sans vie en extrême décomposition a été découvert dans la soirée de ce jeudi 16 août 2018, flottant sur le lac Tanganyika, dans la localité de Kivuka, en province de Rumonge au sud du pays.

Selon les témoins, la victime non encore identifiée aurait été tuée ailleurs avant d’être jetée dans le lac Tanganyika. Ils ne comprennent pas comment une manne du ciel, qui pourrait être utilisée pour la prospérité du pays continue à constituer un cimetière de tous les temps. Selon les mêmes informations, l’administration locale a procédé à son inhumation.

Toujours au sud du pays, la police de Mabanda, en province de Makamba, a procédé ce matin à une fouille-perquisition dans un hôtel de Mabanda. Plus ou moins 16 chrétiens de la coalition des églises pour la moisson ont été arrêtés et transmis manu militari au commissariat de la police de Mabanda.

Des sources sur place indiquent que ces chrétiens constitués de 8 femmes et de 8 hommes sont venus pour une mission d’évangélisation d’une semaine et que les autorités habilitées étaient au courant de cette mission.

Burundi - Administration

Licenciement de l’ancien directeur du lycée technique de Buterere

Bujumbura, le 17 août 2018 (Net Press) . Le conseil des enseignants du lycée technique de Buterere, associé à celui des parents, a décidé de licencier l’ancien directeur de ce lycée, Benjamin Manirambona, surpris en uniforme de ses élèves en train de passer un examen d’Etat en date du 10 août 2018 au lycée du Lac Tanganyika.

Le représentant légal de cette école, Elie Niragira, fait savoir que suite à la fraude de ce directeur et au projet de délivrance d’un certificat à un élève non identifié ainsi que la passation d’un examen d’Etat pour le compte de cet élève toujours non identifié, ces deux conseils ont décidé de chasser ce directeur.

Nous apprenons par ailleurs que le remplacement de ce directeur revient au seul conseil des parents des élèves qui fréquent ce lycée technique de Buterere. De son côté, la justice burundaise vient de condamner ce directeur à une peine de 5 ans, une sanction jugée trop clémente pour des éducateurs contactés par la rédaction.

Burundi - Tanzanie - Sécurité

Quand le Hcr demande à la Tanzanie de revoir sa copie sur les réfugiés

Genève, le 17 août 2018 (Net Press) . VolkTurk, une haute personnalité de l’office du commissariat pour les réfugiés en visite au pays de John Pombe Magufuli, demande aveec insistance aux autorités de ce pays de revoir l’article 33 de la Convention de 1951 relative au statut des réfugiés.

VolkTurk demande au gouvernement tanzanien de ne pas refouler les réfugiés burundais, arguant que ces derniers ont les prérogatives de rentrer ou non et selon l’évolution socio- politique et sécuritaire du pays qu’ils ont fui.

Selon des informations dignes de foi, la police, de concert avec l’armée tanzanienne, mènent des fouilles-perquisitions tout le temps dans les camps de Nduta, de Mtendeli et de Nyarugusu. Signalons que l’administration a fermé les marchés où les réfugiés burundais faisaient de petits travaux leur permettant de vivre dans les camps de réfugiés. L’on apprend que les mêmes réfugiés, de peur d’être forcés de rentrer au Burundi, optent de fuir vers la Zambie, le Rwanda ou l’Ouganda.

Burundi - Médias

Le sénat se penche sur la question de la carte de presse

Bujumbura, le 17 août 2018 (Net Press) . Le sénat burundais a analysé ce 16 août 2018 le projet de la délivrance de la carte de la presse. Le ministre de tutelle, Serges Ndayiragije, a fait savoir que la carte de la presse est une exigence pour que le métier soit régie par la loi, tout en informant des avantages pour les journalistes d’avoir cette carte, tant au niveau national qu’international.

Certains sénateurs ont voulu savoir pourquoi il n’y a plus d’école de journalisme alors qu’elle existait dans le temps. Ils ont demandé ce qui est en train de se faire pour que cette école, ce à quoi le ministre Ndayiragije a répondu qu’il a déjà traité la question avec son homologue chargé de l’enseignement supérieur.

Ce projet de loi a été approuvé à 100% par 32 sénateurs qui étaient présents et 6 autres qui ont voté par procuration.

Burundi - Education

Le quotidien la voix de l’enseignant constate une satisfaction mitigée

Bujumbura, le 17 août 2018 (Net Press) . Nos confrères trouvent qu’il y a satisfaction mitigée des enseignants de la peine infligée au directeur du lycée technique de Buterere. Les enseignants de Bujumbura estiment que la peine d’emprisonnent de cinq ans infligée par le tribunal de grande instance de Mukaza au directeur du Lycée technique de Buterere n’est pas à la hauteur de l’infraction commise.

La loi est lacunaire en la matière. Le seul texte législatif est le décret-loi n°1/016 du 21 février 1993. Les enseignants considèrent que l’acte posé dépasse une simple fraude, qu’il s’agit d’un sabotage du système éducatif burundais et d’un préjudice moral aux éducateurs. Pour cela, ces enseignants s’attendaient à ce que l’accusé soit sanctionné d’une façon exemplaire pour décourager les cas de fraude des examens nationaux qui commencent à prendre une allure inquiétante. Par ailleurs, ces enseignants ne comprennent pas pourquoi le chef d’accusation du ministère public contre ce directeur a été l’usage de faux documents et non de la fraude qu’il a réellement commise.

Concernant le système éducatif, les enseignants demandent une évaluation du système fondamental. Six ans après son introduction, le système électoral burundais nécessite aujourd’hui une évaluation. Des enseignants de la province Gitega estiment que cette évaluation est plus que nécessaire du moment où dans un premier temps, il y a eu des tergiversations diverses notamment par la désignation des enseignants de niveau D7pour dispenser tous les cours du cycle fondamental, le constat de déphasage au niveau de la 9ème et de la 1ère post fondamental.

Par ailleurs, les responsables des écoles privées s’insurgent contre la suppression des frais d’inscription. Les responsables des écoles privées sont contre la décision du ministère de l’éducation nationale de supprimer des frais d’inscription des élèves nouveaux. Ils font savoir que ce sont ces frais qui servent d’achat du matériel didactique des enseignants et des supports pour les élèves en attendant le payement du minerval. Ils demandent la concertation avant de mettre la loi en vigueur. Certains parents quant à eux saluent cette mesure qui, selon eux, vient diminuer leurs dépenses et balaient d’un revers de main les explications fournies par les responsables pour justifier le paiement de ces frais.

Burundi - Société

Des cris d’alarme fusent dans deux institutions de l’État !

Bujumbura, le 17 août 2018 (Net Press) . Dans un communiqué rendu public, la mutuelle de la fonction publique annonce que les grandes vacances pour les élèves et écoliers sont une occasion pour se faire circoncire et annonce que des mesures draconiennes seront prises pour barrer la route à la montée de la facture. Elle indique tout simplement qu’elle ne prendra pas en charge les nouveaux circoncis ou ceux qui prétendent se faire l’opération de circoncision. Le même communiqué dit que cette institution prendra désormais en charge la "circoncision thérapeutique (phimosis et paraphimosis)"

Et dans la même foulée, l’institut statistique et d’études économiques du Burundi (Isteebu), dans un communiqué rendu public, indique qu’il a appris avec indignation des informations sur les réseaux sociaux, que les agents de terrain de cette institut de l’Etat transmettent le Virus du Sida. Il profite de cette occasion pour démentir cette rumeur qui vise à ternir l’image de cette institution utile pour le Burundi. L’Isteebu dit qu’il est en train de mener ses enquêtes pour connaitre l’auteur de cette force information.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel

Politique - Sécurité4 mars 2015
|Lettre ouverte

Burundi – Médias – Sécurité25 janvier 2015
|Le directeur de la radio Isanganiro en clandestinité

Comité contre la torture1er décembre 2014
|Observations finales concernant le deuxième rapport périodique du Burundi