Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité13 septembre 2018
|Deux personnes tuées dans un immeuble en construction du ministre des finances

Burundi - Sécurité12 septembre 2018
|Quand les conflits fonciers deviennent parmi les premières causes de décès au pays !

Burundi - Education 11 septembre 2018
|Une rentrée émaillée d’énormes défis !

Burundi - Sécurité 10 septembre 2018
| Des crépitements d’armes entendus à la frontière tanzano-burundaise

Burundi - Sécurité 8 septembre 2018
|Une personne tuée en commune Nyabihanga

Burundi - Sécurité7 septembre 2018
|Des grenades découvertes au chef-lieu de la province de Ngozi

Burundi - Sécurité6 septembre 2018
|Le chef de poste de la zone Kivumu assassiné par les forces de l’ordre...

Burundi - Sécurité 5 septembre 2018
|La police donne la lumière sur l’attaque de Ngozi

Burundi - Sécurité 4 septembre 2018
|Un hippopotame tue un pêcheur dans la localité de Kumase

Burundi - Sécurité3 septembre 2018
|Une maison brûle dans le quartier de Nyakabiga

Burundi - Sécurité1er septembre 2018
|Une personne tuée en commune Nyamurenza au nord du pays

Burundi - Sécurité31 août 2018
|Des membres d’Amizero y’Abarundi inquiets pour leur sécurité

Burundi - Sécurité 30 août 2018
|Quand les journalistes burundais deviennent de plus en plus inquiétés par la police !

Burundi - Sécurité 29 août 2018
|La police nationale découvre des fusils en zone Cibitoke

Burundi - Sécurité 28 août 2018
|Une personne tuée à Gitega

Burundi - Sécurité27 août 2018
|Du rififi entre la police et la population de Ngagara !

Burundi - Sécurité25 août 2018
|Des disparitions mystérieuses qui refont surface

Burundi - Sécurité24 août 2018
|L’opposition sous le seuil de la peur dans la commune de Kabezi !

Burundi - Sécurité23 août 2018
|Une voiture en excès de vitesse endeuille des familles dans la province de Kirundo

Burundi - Sécurité22 août 2018
|Les enfants de la rue encore une fois déguerpis

Burundi - Sécurité 21 août 2018
|Un jeune berger tué au Sud du pays

Burundi - Sécurité 20 août 2018
|Deux personnes cibles de l’attaque à la grenade

Burundi - Sécurité 18 août 2018
|Un rapatriement sous contrainte !

Burundi - Sécurité 17 août 2018
|Un corps sans vie découvert flottant sur le lac Tanganyika

Burundi - Sécurité 16 août 2018
|Une personne tuée à coups de massue à Bubanza

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

La police nationale découvre des fusils en zone Cibitoke

29 août 2018

Bujumbura, le 29 avril 2018 (Net Press) . Le porte-parole du ministère de la sécurité publique et de la prévention des catastrophes, Pierre Nkurikiye, indique que quelques éléments de la police nationale ont découvert ce mardi 28 août 2018 deux fusils de type Fal (Fusil automatique léger), un kalachnikov AK 47, 68 cartouches ,3 chargeurs et une baïonnette. Pierre Nkurikiye précise que ces armes ont été découvertes emballées dans la rivière Nyabagere, quartier 5 de la zone Cibitoke, en mairie de Bujumbura.

Et dans la même foulée, Pierre Nkurikiye annonce que la police nationale a mis la main samedi dernier, 25 août 2018, sur quatre personnes accusées d’escroquerie . Parmi elles, il y avait un Tanzanien. Ils ont été appréhendés en possession d’un fer à repasser ainsi que d’autres objets non neufs, tentant de les vendre à un prix exorbitant.

Ce porte-parole du ministère de la sécurité appelle à la vigilance de la population car le phénomène d’escroquerie a pris une allure inquiétante. Selon lui, il y a des escroqueries qui se font sur des appels téléphoniques, des promesses de la multiplication des billets de banque, etc.

Effectivement, ces jours-ci, des populations se plaignent de la montée d’un cran de l’escroquerie, surtout dans la capitale Bujumbura. Elles semblent jeter le tort sur la justice qui ne sévit pas correctement contre ces pratiques, une conviction vite rejetée par un fonctionnaire du ministère de la justice qui a voulu garder l’anonymat.

Burundi- Politique

Bujumbura à la contre-attaque de la résolution du parlement européen

Bujumbura, le 29 août 2018 (Net Press) . Réuni ce mardi 28 août 2018, le sénat burundais s’est s’est penché sur le contenu d’un texte visant à contre-attaquer la résolution du parlement européen rendu publique le 5 juillet 2018 qui stipule « qu’il n’y a pas d’amélioration politico- sécuritaire au Burundi.

Le sénat burundais déplore que le parlement européen se contente de faire des déclarations gratuites alors qu’il n’a même pas remis le pied sur le sol burundais depuis belle lurette pour constater l’amélioration des conditions politico-sécuritaire qui règnent dans notre pays.

Le président de la chambre haute du parlement, Révérien Ndikuriyo, trouve que ce parlement devrait plutôt tenir compte de l’amélioration politique et sécuritaire du pays, ce qui a poussé les réfugiés burundais à regagner leur pays ces dernier jours. Il demande à la communauté internationale de soutenir le Burundi, aux refugiés et aux autres leaders et acteurs politiques qui ont fui de regagner leur mère-patrie Cette résolution a été adoptée à 100%. Mais au regard des positions des uns et des autres, la réponse à cette invitation n’est pas très évidente, certains ayant déjà décliné l’invitation du porte-parole du ministère de l’intérieur et de la formation patriotique.

Burundi - Election

Approbation d’une nouvelle équipe de la commission chargée des élections

Bujumbura, le 29 août 2018 (Net Press) . L’assemblée nationale a approuvé ce matin une liste de 7 personnes devant faire partie de la commission électorale nationale indépendante, Ceni. Les nouveaux visages sont Philippe Nzobonariba, jusqu’ici secrétaire général et porte-parole du gouvernement (Hutu), Annonciate Niyonkuru (Tutsi), Jean Anastase Hicuburundi (Hutu), Hyacinthe Niyonzima (Tutsi), Serges Ndayiragije, ministre chargé de la communication (Tutsi), Pierre-Claver Kazihise (Hutu) et Marguerite Kamana (Hutu).

Signalons que les membres de l’assemblée nationale issus de la coalition Amizero y’Abarundi n’ont pas participé à ces activités, estimant qu’ils n’ont pas été consultés lors de la confection de cette liste. Malgré cela, il y a des membres de cette coalition qui font partie de la nouvelle équipe, dont le ministre en charge de la communication.

Ce projet qui avait été envoyé par le président de la République hier a été approuvé par 91 voix sur 92. La prochaine étape est que ce projet sera envoyé au sénat pour analyse et l’on peut affirmer sans risques de se tromper que ce sera la même chose. Signalons enfin qu’Amizero y’Abarundi a constaté qu’elle constitue un poids plume par rapport au Cndd-Fdd, sa volonté passe même si cette coalition boycotte.

Burundi - Confessions Religieuses

Trésors culturels et historiques de l’Eglise

Bujumbura, le 29 août 2018 (Net Press) . A la recherche de quelques Eglises : véritables monuments historiques, construites par le Révérend Frère Pancrace des Missionnaires de Notre Dame d’Afrique (= PP Blancs du Cardinal Lavigerie). Parlons aujourd’hui de la Cathédrale Notre Dame de la Sagesse d’Astrida (= Butare) : la Cathédrale au pot au lait de 1937.

Le 26 mai 2011 : Grande Fête à Butare : Jubilée d’or sacerdotale de l’Abbé Herménégilde Twagiramukiza, longtemps aumônier du Collège St Albert, ancien Curé de St Joseph de Ngagara. A la sortie de la messe, plus solennelle on ne peut, je pose la question à brûle -pourpoint : qui est le constructeur de cette belle Cathédrale ? Véritable bijou ! Personne ne risque une réponse.

En effet, une chose m’avait frappé : le pot au lait incrusté dans la maçonnerie ! Finalement, on m’a prié de m’adresser au R.P. Irénée Jacob, un des plus anciens missionnaires Pères Blancs qui œuvrait encore dans le diocèse de Butare.

Heureuse coïncidence, le lendemain, nous avons, P. Irénée et moi, concélébré la messe du matin. Mais avant la messe, je lui ai soumis ma requête, qui est le constructeur de cette Eglise, ce chef d’œuvre qu’est la Cathédrale de Butare ? Rwandais de cœur, il me répondit par un petit détour culturel en glissant à l’oreille de la Sœur sacristine : "Ma Sœur, selon le Livre Paradis de la Sagesse au Burundi" du Père François Rodegem, le proverbe numéroté 2711 s’énonce comme suit : " Uwutazi umurundi amurunda mu nzu iwe " (qui ne connaît pas le Murundi l’introduit chez lui, pour dire que je dois prendre précaution à l’introduire chez moi). Je m’empresse de compléter, d’équilibrer avec la 2ème partie : "Uwutazi Urwanda arwandaramwo" (= Qui ne connaît pas le Rwanda s’y promène sans souci : un rien de méfiance est toujours utile).

Sept jours après, le P. Jacob l’envoya par l’intermédiaire du P. Mwerakazi cette réponse due à sa recherche : selon mes informations, la Cathédrale de Butare a été construite par les soins de notre Confrère Roothaan Joseph Marie (Frère Pancrace), né à Haarlem (Nederland/Pays Bas) et décédé à Butare au Rwanda le 29 février 1964, à l’âge de 89 ans.

Le 7 juillet 2011, le service d’archives de la Maison Généralice des PP Blancs me répondaient également par l’intermédiaire des PP François Richard et Benno Baumeister qu’il s’agit de Frère Roothaan, né à Amsterdam le 10 avril 1874. Tu trouves sa notice nécrologique dans le Petit Echo de juin, pp. 322 - 328. Trois semaines plus tard, une mission spéciale sera envoyée à Butare à la découverte du cimetière et de la tombe où est enterré le Révérend Frère Pancrace. Voici déployée sa note biographique.

Il était né à Amsterdam le 10 avril 1874, arrivé à Save le 1er novembre 1908, nommé à Nyundo 1910 1912, de nouveau à Save en 1912, de nouveau à Nyundo 1914, à Kabgayi 1915, à Kigali 1918. A partir du 8 décembre 1924, on le voit à Kansi, occupé à construire la maison des Pères, à partir du 3 juin, il installe la Mission de Butare en 18 mois. En 1935, il est de retour à Nyundo et de 1935 jusqu’au 30 juillet 1955, on le retrouve à Butare. Juillet 1955, la Mission de Nyumba est heureuse de l’accueillir. Le 29 février vers 22 h 45, il rend son âme à Dieu.

Il avait de qui s’en tenir : Souvenez-vous qu’il était descendant de la lignée des Saints ; son oncle, le très R.P. Jean Philippe Roothaan, fut Supérieur Général des P. Jésuites, à l’époque on préparait l’introduction de sa cause à la béatification.

Mais qui est ce constructeur qui a su incruster le pot au lait du Rwanda dans certaines églises érigées dans ce pays, dont un bijoux porte le nom de Cathédrale Notre Dame de la Sagesse, l’actuelle Cathédrale de Butare ? Une autre marque de ses constructions, c’est le Trèfle signifiant le mystère de la Sainte Trinité.

Ainsi, le Frère Pancrace, visionnaire à ses heures, devançait-il l’inculturation, qui devait être prônée par l’enseignement du deuxième Concile du Vatican ! La Cathédrale "Notre Dame de la Sagesse : Sedes Sapientiae" une curiosité ! Non. Un chef-d’œuvre et de culture. Visitez-la vous aussi, vous m’en direz. A travers elle, vous aurez rencontré un missionnaire avant-gardiste dans la culture inter lacustre et présent dans l’Afrique des Grands Lacs.

Notre Dame de la Sagesse : un don digne de LL. Altesses Royales de Belgique : la Reine Astrid et le futur Roi Léopold III. Monument historique qui approche la centaine. Notre Dame de la Sagesse, une réplique de l’Eglise St Michel d’Usumbura (=Bujumbura) ou Buyenzi, de la même époque. On la reconnaît à l’Etoile de l’Epiphanie au-dessus de la partie d’entrée récemment restaurée après l’assaut des cailloux des garçonnets de Bwiza. Aie pitié, Seigneur ! Ils ne savent pas ce qu’ils font, mais ce n’est pas de leur faute.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel

Politique - Sécurité4 mars 2015
|Lettre ouverte

Burundi – Médias – Sécurité25 janvier 2015
|Le directeur de la radio Isanganiro en clandestinité

Comité contre la torture1er décembre 2014
|Observations finales concernant le deuxième rapport périodique du Burundi