Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité2 octobre 2018
|Une personne s’est « suicidée », trouvée pendue sur un avocatier

Burundi - Sécurité1er octobre 2018
|Deux personnes tuées dans la commune de Gitaramuka

Burundi - Sécurité Routière29 septembre 2018
|Le gouvernement prévoit des sanctions contre les pannes sur la voie publique

Burundi - Sécurité28 septembre 2018
|Les habitants de Gihanga agacés par une mesure impopulaire

Burundi - Sécurité27 septembre 2018
|La police montre à la presse un rebelle du mouvement Red Tabara

Burundi - Sécurité26 septembre 2018
|Les populations de la zone Musaga se plaignent..

Burundi - Sécurité 25 septembre 2018
|Une attaque à la grenade fait 4 personnes blessées en commune Mugina

Burundi - Sécurité 24 septembre 2018
|Quand un père tue sa fillette !

Burundi - Sécurité22 septembre 2018
|Deux policiers tués lors d’un accident de roulage !

Burundi - Sécurité 21 septembre 2018
|Une arrestation qui inquiète !

Burundi - Tanzanie – Sécurité20 septembre 2018
|Les réfugiés burundais de Nduta craignent d’autres disparitions !

Burundi - Sécurité 19 septembre 2018
|Deux corps en extrême décomposition repêchés dans la rivière Ruvyironza

Burundi - Sécurité18 septembre 2018
|Une découverte d’armes à Kabondo !

Burundi - Sécurité 17 septembre 2018
|L’attaque de Gatumba interprétée différemment !

Burundi - Sécurité 15 septembre 2018
|Une personne tuée lors de l’attaque de l’agence Bancobu !

Burundi - Sécurité14 septembre 2018
|Arrestation d’un homme en possession illégale d’armes à feu

Burundi - Sécurité13 septembre 2018
|Deux personnes tuées dans un immeuble en construction du ministre des finances

Burundi - Sécurité12 septembre 2018
|Quand les conflits fonciers deviennent parmi les premières causes de décès au pays !

Burundi - Education 11 septembre 2018
|Une rentrée émaillée d’énormes défis !

Burundi - Sécurité 10 septembre 2018
| Des crépitements d’armes entendus à la frontière tanzano-burundaise

Burundi - Sécurité 8 septembre 2018
|Une personne tuée en commune Nyabihanga

Burundi - Sécurité7 septembre 2018
|Des grenades découvertes au chef-lieu de la province de Ngozi

Burundi - Sécurité6 septembre 2018
|Le chef de poste de la zone Kivumu assassiné par les forces de l’ordre...

Burundi - Sécurité 5 septembre 2018
|La police donne la lumière sur l’attaque de Ngozi

Burundi - Sécurité 4 septembre 2018
|Un hippopotame tue un pêcheur dans la localité de Kumase

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Deux personnes tuées dans un immeuble en construction du ministre des finances

13 septembre 2018

Ngozi, le 13 septembre 2018 (Net Press) . Selon des informations concordantes en provenance de la province septentrionale de Ngozi, un immeuble à étage en construction situé dans le quartier de Kinyami, dans la commune et province de Ngozi, a vu l’un de ses murs s’écrouler hier 12 septembre 2018 vers 15 heures.

Les mêmes informations indiquent que deux maçons, en l’occurrence Jules Bitangimana, 35 ans et Fabien Nduwimana, 37 ans ; ont trouvé la mort sur place tandis que huit autres ont été blessées. Ces dernières ont été dépêchées à l’hôpital de Ngozi. Précisons que cet immeuble appartient au ministre ayant les finances dans ses attributions, Domitien Ndihokubwayo.

Burundi - Politique

Vers une nouvelle manifestation de la majorité présidentielle

Bujumbura, le 13 septembre 2018 (Net Press) . Selon des informations dignes de foi, la mairie de Bujumbura serait en train d’organiser des manifestations de la population citadine ce samedi 15 septembre 2018 contre le récent rapport de la commission d’enquête de l’Onu sur le Burundi.

Les mêmes informations précisent que ce sera également une occasion de soutenir la position du gouvernement et du parlement burundais, une position qui honore le pays et qui prouve que le Burundi a des hommes intègres.

L’on notera que la semaine passée, en date du 8 septembre 2018, un concert de la paix avait eu lieu au centre-ville de la capitale à l’occasion de l’arrivée du flambeau de la paix dans la mairie de Bujumbura, un flambeau en tournée dans toutes les communes qui composent ce pays.

L’on apprend qu’en cas d’organisation de cette marche-manifestation de ce samedi, le rassemblement des participants aura lieu au Rond point situé tout près du marché du Cotebu, dans le Nord de la capitale.

Ce rapport sorti le 5 septembre a fâché Bujumbura car, outre qu’il présente une situation que le Burundi qualifie de mensongère, mais c’est également pour la première fois que l’on a mis en cause le président de la République en personne, ce qui avait agité le gouvernement et le parlement burundais. Sinon, dans l’ensemble, les manifestations dans les différents centres du pays avaient été suspendus depuis quelques temps.

Burundi - Politique

Assemblée générale constituante du nouveau parti d’Agathon Rwasa

Bujumbura, le 13 septembre 2018 (Net Press) . C’est hier à l’Opde que le premier vice-président de l’assemblée nationale, Agathon Rwasa, a réuni pour la première fois plus de 500 personnes pour lancer sa nouvelle formation politique. Cela est apparu comme une surprise car tout le monde s’attendait à ce que l’administration, de mèche avec la police, l’empêchent de tenir cette réunion.

Si son parti est agréé, il aura les mêmes sigles que le Fnl dont il a été président depuis bien longtemps, mais le parti s’appellera "Front National de Liberté Amizero y’Abarundi", Fnl, à ne pas cependant confondre avec la formation politique de Jacques Bigirimana qui est la "Force Nationale de Libération". Ce parlementaire voudrait créer ce parti politique pour entrer en compétition électorale avec le Cndd-Fdd au pouvoir en 2020.

Les analystes de la politique burundaise trouvent qu’Agathon Rwasa a perdu trop de temps car il fallait y penser dès 2015 lorsque le pouvoir le domptait encore pour qu’il accepte d’intégrer les institutions élues en cette période même s’il avait clamé haut et fort qu’il n’a pas participé aux élections car émaillées de beaucoup d’irrégularités.

En cette période, estiment ces analystes, il pouvait même récupérer le parti de Jacques Birigimana et entrer en fonctions en tant qu’opposant politique issu d’un parti d’opposition bien connu. Il vient de constater qu’avec les élections prochaines, il allait tout droit vers la catégorie des retraités politiques, d’où un revirement de dernière minute.

Mais il n’est pas encore au bout du tunnel car le ministère ayant la gestion des partis politiques dans ses attributions pourrait poser des conditions difficiles à remplir pour retarder, voire empêcher la reconnaissance de cette formation politique avant l’organisation des élections de 2020. Tous les coups sont permis en politique !

Burundi –Politique

L’observatoire national pour la prévention et l’éradication du génocide, des crimes de guerre contre le rapport d’enquête sur le Burundi

Bujumbura, le 13 septembre 2018 (Net Press) . Le président de l’observatoire national pour la prévention et l’éradication du génocide, des crimes de guerre et autres crimes contre l’humanité, Jean de Dieu Mutabazi, lors d’une conférence de presse tenue dans la matinée de ce mardi 11 septembre, a indiqué dit que le récent rapport de la commission d’enquête sur le Burundi est orienté politiquement avec comme objectif le renversement des institutions élues, par la stigmatisation des hautes personnalités de l’Etat Burundais qui sont pointées du doigt, notamment le chef de l’Etat et son entourage direct .

Jean de Dieu Mutabazi dit que le rapport renferme des mensonges grossiers avec des diffamations gratuites sur les discours du chef de l’Etat burundais. Il ajoute que tout observateur honnête reconnaitra que le président de la République Pierre Nkurunziza exprime toujours des propos d’unité et de réconciliation, que ce soit dans ses discours politiques, dans les séances de moralisation ou dans les croisades de prières.

Jean de Dieu Mutabazi souligne que Doudou Diène est un menteur invétéré, un charlatan, dans la mesure où il avance des affirmations gratuites et sans preuves. Il le compare à un avocat belge, Me Bernard Maingain, qui avait fabriqué des images où des hommes étaient en train d’être égorgés comme des animaux, des images qu’il avait présentées comme ayant eu lieu à Karusi au Burundi, alors qu’en réalité, ce spectacle désolant s’était passé en Afrique de l’Ouest. Jean de Dieu Mutabazi exige Monsieur Doudou Diène de retirer ses propos à l’endroit des autorités burundaise élues.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel

Politique - Sécurité4 mars 2015
|Lettre ouverte

Burundi – Médias – Sécurité25 janvier 2015
|Le directeur de la radio Isanganiro en clandestinité

Comité contre la torture1er décembre 2014
|Observations finales concernant le deuxième rapport périodique du Burundi