Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité2 octobre 2018
|Une personne s’est « suicidée », trouvée pendue sur un avocatier

Burundi - Sécurité1er octobre 2018
|Deux personnes tuées dans la commune de Gitaramuka

Burundi - Sécurité Routière29 septembre 2018
|Le gouvernement prévoit des sanctions contre les pannes sur la voie publique

Burundi - Sécurité28 septembre 2018
|Les habitants de Gihanga agacés par une mesure impopulaire

Burundi - Sécurité27 septembre 2018
|La police montre à la presse un rebelle du mouvement Red Tabara

Burundi - Sécurité26 septembre 2018
|Les populations de la zone Musaga se plaignent..

Burundi - Sécurité 25 septembre 2018
|Une attaque à la grenade fait 4 personnes blessées en commune Mugina

Burundi - Sécurité 24 septembre 2018
|Quand un père tue sa fillette !

Burundi - Sécurité22 septembre 2018
|Deux policiers tués lors d’un accident de roulage !

Burundi - Sécurité 21 septembre 2018
|Une arrestation qui inquiète !

Burundi - Tanzanie – Sécurité20 septembre 2018
|Les réfugiés burundais de Nduta craignent d’autres disparitions !

Burundi - Sécurité 19 septembre 2018
|Deux corps en extrême décomposition repêchés dans la rivière Ruvyironza

Burundi - Sécurité18 septembre 2018
|Une découverte d’armes à Kabondo !

Burundi - Sécurité 17 septembre 2018
|L’attaque de Gatumba interprétée différemment !

Burundi - Sécurité 15 septembre 2018
|Une personne tuée lors de l’attaque de l’agence Bancobu !

Burundi - Sécurité14 septembre 2018
|Arrestation d’un homme en possession illégale d’armes à feu

Burundi - Sécurité13 septembre 2018
|Deux personnes tuées dans un immeuble en construction du ministre des finances

Burundi - Sécurité12 septembre 2018
|Quand les conflits fonciers deviennent parmi les premières causes de décès au pays !

Burundi - Education 11 septembre 2018
|Une rentrée émaillée d’énormes défis !

Burundi - Sécurité 10 septembre 2018
| Des crépitements d’armes entendus à la frontière tanzano-burundaise

Burundi - Sécurité 8 septembre 2018
|Une personne tuée en commune Nyabihanga

Burundi - Sécurité7 septembre 2018
|Des grenades découvertes au chef-lieu de la province de Ngozi

Burundi - Sécurité6 septembre 2018
|Le chef de poste de la zone Kivumu assassiné par les forces de l’ordre...

Burundi - Sécurité 5 septembre 2018
|La police donne la lumière sur l’attaque de Ngozi

Burundi - Sécurité 4 septembre 2018
|Un hippopotame tue un pêcheur dans la localité de Kumase

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Les habitants de Gihanga agacés par une mesure impopulaire

28 septembre 2018

Bubanza, le 28 septembre 2018 (Net Press) . Selon des informations recueillies sur place, les habitants de Gihanga dénoncent une mesure de couvre-feu qui est en vigueur depuis plusieurs mois dans cette entité administrative. Selon des informations concordantes, il est strictement interdit de circuler au-delà de 20 heures.

Un habitant de la 5ème avenue rencontré par la rédaction a avoué avoir été battu et emprisonné pendant une nuit pour avoir été attrapé à 20 heures passées de 5 minutes. Ce qui l’a rendu plus furieux, c’est qu’il a été arrêté par des Imbonerakure, en présence des policiers qui n’ont fait aucune réaction pour le protéger.

La rédaction n’a pas pu entrer en contact avec les autorités de cette commune, mais des informations de leurs proches indiquent qu’une telle mesure a été prise pour des raisons de sécurité. Les responsables estiment que la région de Gihanga fait souvent face à des attaques en provenance de la réserve naturelle de la Rukoko ou alors de la province de Cibitoke. Ce serait même la raison qui fait que des activités dans cette Rukoko sont surveillées à la loupe par l’administration provinciale.

Burundi - Administration

Vers la radiation de plus de 130 Ong étrangères ?

Bujumbura, le 28 septembre 2018 (Net Press) . Selon un communiqué lu par la secrétaire permanent du conseil national de la sécurité, Silas Ntigurirwa, les Ongs étrangères œuvrant dans notre pays sont suspendues pour une période de trois mois à partir du 1er octobre 2018. Elles sont accusées de ne pas se conformer aux règlements en matière de recrutement conformément à la loi burundaise qui prévoit 60% de Hutu et 40% de Tutsi.

Cette déclaration fait suite à une récente sortie médiatique du deuxième vice-président du sénat, Anicet Niyongabo, qui semblait s’adresser à ces Ongs. L’on notera que cette mesure concerne plus ou moins 136 Ongs étrangères opérant sur le territoire national. Signalons que le ministre de l’intérieur et de la formation patriotique, Pascal Barandagiye, a déjà rédigé une note d’invitation aux responsables de ces Ongs pour une réunion qu’il tiendra à leur intention à l’hôtel Méridien en date du 1er octobre 2018, le jour de l’entrée en vigueur de la mesure. Il estime que la réunion est tellement importante que la présence de tous est vivement souhaitée.

Le président du Parena, Zénon Nimubona, estime que normalement, la mission de l’Etat est de vérifier qu’il y a eu équité au moment du recrutement, sans plus. Or, à sa connaissance, il n’y a pas de plainte jusqu’à présent relative au recrutement des agents dans les Ongs étrangères. Par ailleurs, poursuit-il, la mission de l’Etat est de créer l’emploi et non de suspendre celui qui a été créé par les autres sans son apport.

Burundi - Administration

Suspension de certaines associations et coopératives opérant dans le secteur minier

Bujumbura, le 28 septembre 2018 (Net Press) . Le même conseil national de la sécurité a décidé en outre de suspendre des associations et des coopératives qui opèrent illégalement dans le secteur minier. Le même président du Parena a également fait un commentaire en indiquant qu’en cas de fraude, on ne suspend pas une coopérative, on la ferme et on emprisonne celui fait une telle pratique.

Il pense qu’à la limite, ceux qui ont pris cette mesure sont les mêmes qui vendaient illégalement ces minerais, raison pour laquelle la sanction devient très clémente.

Burundi - Onu -Sécurité

L’Onu prolonge d’un an le mandat de la commission d’enquête sur le Burundi

New York, le 28 septembre 2018 (Net Press) . Le conseil des droits de l’homme de l’Onu a organisé ce vendredi un vote visant à prolonger ou non le mandat d’une année à la commission d’enquête sur le Burundi. Naturellement, le gouvernement de Bujumbura est contre cette prolongation du fait qu’il a accueilli avec tristesse et déception le rapport rendu public le 17 septembre 2018 à Genève.

Selon des informations concordantes, une résolution en ce sens, proposée par l’Union européenne, a été adoptée par le conseil par 23 voix sur les 47 siégeant actuellement au conseil. Sept pays ont voté contre et 17 autres se sont abstenus. Le conseil est d’avis que de graves violations des droits de l’homme, dont des crimes contre l’humanité, se sont poursuivis sans relâche au Burundi en 2017 et 2018, commises en majorité par des membres du service national des renseignements, de la police et de l’armée ainsi que des Imbonerakure.

Par ce prolongement du mandat, le conseil veut découvrir d’autres violations des droits de l’homme qui auraient été commises dans le pays. Les pays qui ont voté contre cette mesure sont la Chine, Cuba, Rd Congo, Arabie Saoudite, Egypte, Venezuela et le Burundi.

Burundi - Société

Femmes, attention aux mini jupes et au collants !

Bujumbura, le 28 septembre 2018 (Net Press) . Il est désormais interdit aux femmes et aux filles de porter des mini jupes ou des collants sur la voie publique. C’est une autre mesure prise par le conseil national de la culture. Celle qui contreviendra cette décision s’expose à 6 mois de prison et à 100.000 francs burundais d’amende.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel

Politique - Sécurité4 mars 2015
|Lettre ouverte

Burundi – Médias – Sécurité25 janvier 2015
|Le directeur de la radio Isanganiro en clandestinité

Comité contre la torture1er décembre 2014
|Observations finales concernant le deuxième rapport périodique du Burundi