Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi –Sécurité5 novembre 2018
|Un bandit tué lors d’une intervention des agents de sécurité.

Burundi – Sécurité3 novembre 2018
|Des militaires burundais et des rebelles tués en république démocratique du Congo

Burundi –Sécurité2 novembre 2018
|Affrontement armé à l’Est de la République démocratique du Congo

Burundi - Sécurité1er novembre 2018
|L’administratrice de Busoni échappe de justesse à un attentat

Burundi - Sécurité31 octobre 2018
|"La paix est totale dans la capitale", dixit le maire de la ville

Burundi - Sécurité30 octobre 2018
|La police met la main sur des outils de pêche prohibés

Burundi - Sécurité - Politique29 octobre 2018
|Les membres de l’opposition craignent le pire...

Burundi - Sécurité27 octobre 2018
|Un écolier meurt suite aux coups de bâton de son maître

Burundi - Sécurité 26 octobre 2018
|Deux Rwandais et un membre de l’opposition arrêtés par le Service national des renseignements

Burundi - Sécurité 25 octobre 2018
|Des arrestations après le meurtre d’un motard à Gitega

Burundi - Sécurité24 octobre 2018
|Accident mortel dans la province de Kayanza

Burundi - Sécurité23 octobre 2018
|Un agent du service des renseignements tire à balles réelles sur les orpailleurs

Burundi - Sécurité22 octobre 2018
|Un proche d’Agathon Rwasa arrêté à Nyamitanga

Burundi - Sécurité20 octobre 2018
|Une position militaire attaquée dans la province de Cibitoke

Burundi - Sécurité 19 octobre 2018
|Pierre-Célestin Ndikumana dans le collimateur des services secrets

Burundi - Sécurité 18 octobre 2018
|Une mauvaise cohabitation qui inquiète !

Burundi - Sécurité17 octobre 2018
|Une disparition mystérieuse dans la zone de Nyakabiga

Burundi - Sécurité16 octobre 2018
|Un corps trouvé sans vie au Sud du pays

Burundi - Sécurité15 octobre 2018
|Condamnation d’un présumé assassin de son père

Burundi - Sécurité 13 octobre 2018
| Une découverte d’un homme tué à Muramvya

Burundi - Sécurité12 octobre 2018
|Cinq personnes tuées lors d’un accident de roulage

Burundi - Tanzanie - Sécurité 11 octobre 2018
|Encore des réfugiés tués au pays de John Pombe Magufuli !

Burundi - Sécurité10 octobre 2018
|Un corps sans vie découvert dans Bujumbura rural

Burundi - Sécurité 9 octobre 2018
|Cinquante huit élèves empoisonnés par leur camarade de classe

Burundi - Sécurité Routière8 octobre 2018
|Les voitures de type Probox mal cotées ce weekend

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Une personne s’est « suicidée », trouvée pendue sur un avocatier

2 octobre 2018

Makamba, le 2 octobre 2018 (Net Press) . Zaburi Magenge, vivant sur la colline de Nyarubanga, zone Kiyange en commune de Kibago, en province de Makamba, s’est suicidée dans la matinée de ce 2 octobre 2018 et trouvée pendue sur un avocatier, rapportent nos sources.

Selon les témoins, la victime revendiquait le foncier avec ses sœurs et avait perdu le procès, accablée par l’avenir de ses onze enfants, il s’est suicidée et a laissé un testament invitant sa progéniture à déménager et trouver ailleurs ou vivre.

Dans la province de Cankuzo, au moins 60 personnes se trouvent alitées dans le centre de santé de Murehe, suivies de près après qu’elles eurent été attaquées à la fois par une maladie non encore identifiée. Selon des informations sur place, toutes ces personnes, fidèles de l’église adventiste, avaient une fête ce lundi 1er octobre et par cette occasion, ils ont partagé à manger et à boire.

Quelques temps après, 60 personnes sont tombées malade, dont 30 dans un état critique. Une opinion de la place estime que ces personnes auraient consommé du poison, un soupçon que la police n’a pas encore confirmé ni infirmé. Les mêmes informations précisent que des enquêtes sont déjà en cours.

Par ailleurs, des allégations de violations et des violations des droits de l’homme ont été enregistrées comme la semaine dernière suit : au moins 9 personnes tuées, 5 autres torturées, 6 personnes arrêtées arbitrairement et 2 victimes de violations basées sur le genre. Parmi les victimes, figurent 7 femmes tuées dont 1 mineure.

Burundi - Justice

Le président de la République Pierre Nkurunziza fait un clin d’œil a la justice

Bujumbura, le 2 octobre 2018 (Net Press) . Lors du lancement officiel de la rentrée judiciaire ce mardi 2 octobre à l’hémicycle de Kigobe, le président de la République, Pierre Nkurunziza, a demandé aux professionnels de ne pas être sous le brime de la corruption qui hypothèque le libre accès à la justice. Il a considère que ce secteur est clé pour la tranquillité et le développement du pays.

La ministre de la justice et garde des sceaux, Aimée Laurentine Kanyana, a pour sa part déclaré que ce secteur a connu une avancée significative, couplée de la libération conditionnelle des prisonniers. Les professionnels de la justice corrompus ont été traduits devant la justice et 98% des dossiers ont été traités et les jugements prononcés et plus d’1 milliard de nos francs détournés ont été retournés dans les caisses de d’Etat".

Nombreux observateurs trouvent que le pouvoir judiciaire burundais n’est pas suffisamment indépendant pour lutter contre l’impunité et l’arbitraire. Ils ajoutent qu’il devrait avoir une séparation des pouvoirs, exécutif, législatif et judiciaire mais dans le cas du Burundi, le pouvoir exécutif contrôle le deux autres, concluent nos sources.

Burundi - Humanitaire

La décision de suspension des Ongs étrangères maintenue

Bujumbura, le 2 octobre 2018 (Net Press) . C’est la fin des illusions. La réunion entre le ministre de l’intérieur et les Ongs étrangères œuvrant au Burundi en état de suspension provisoire pour 3 mois s’est tenue ce matin. Le ministre Barandagiye a confirmé la décision du conseil national de la sécurité. Selon des informations concordantes, l’objet de la réunion était de clarifier la décision prise.

Rappelons que la décision prise vers la fin de la semaine dernière devait entrer en vigueur à partir du 1er octobre 2018. Par la même occasion, le même membre du gouvernement, Pascal Barandagiye, avait convoqué une réunion pour le même jour entre le gouvernement et les responsables de ces Ongs.

Cette réunion n’avait pas eu lieu et aucun motif n’avait été donné, ni la date suivante de la réunion. Des crédules avaient pensé que le gouvernement a sursis à la mise en application de sa mesure et voilà que ce matin, cette rencontre a eu lieu presqu’à huis clos. Selon donc nos informations, ces Ongs doivent présenter 4 documents au ministère de l’intérieur dans une période de trois mois. Celles qui pourront les réunir rouvriront tout de suite sans attendre ce délai, selon Pascal Barandagiye.

Les 4 documents sont la convention de coopération signée avec le ministère des affaires étrangères, le protocole d’exécution de la loi régissant les Ongs et le plan national de développement, l’acte d’engagement de respecter la réglementation bancaire au Burundi ainsi que le plan progressif de correction des déséquilibres ethniques avec un délai de trois ans et une évaluation d’exécution d’une année.

Burundi - Environnement

Une opération de curage de la rivière Mutimbuzi sans le ministère de l’environnement !

Bujumbura, le 2 octobre 2018 (Net Press) . La plateforme de prévention et de lutte contre la catastrophe, de concert l’autorité de l’aviation civile et l’office des routes ont procédé au lancement officiel des travaux de curage de la rivière Mutimbuzi qui, lors des débordements des eaux, sème l’insécurité alimentaire. L’aéroport international du Burundi ainsi que son entourage sont inondés sans oublier un déplacement massif de la population. Pour les curieux, il était étonnant de voir que cette opération a été faite sans la présence du ministère ayant l’environnement dans ses attributions.

Le président de la plateforme de prévention des risques et catastrophes, Antoine Ntemako, indique que l’institut géographique du Burundi a lancé un cri d’alarme qu’il y’aura une pluviométrie abondante, avant d’ajouter que cette opération de curage de la rivière Mutimbuzi est venue comme une réponse et vise la protection de l’aéroport international de Bujumbura ainsi que les quartiers situés dans les alentours de l’aéroport et les champs des cultures, contre le débordement des eaux en provenance de la rivière Mutimbuzi. Antoine Ntemako dit que le gouvernement burundais devrait reboiser les collines surplombant la capitale Bujumbura pour parer aux ruissellements faciles des eaux qui affluent dans la plaine de l’Imbo.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel

Politique - Sécurité4 mars 2015
|Lettre ouverte