Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi – Sécurité 5 février 2019
|Une femme tuée par son fils en province de Cibitoke !

Burundi - Sécurité4 février 2019
|Sept personnes grièvement blessées au Nord Ouest du pays

Burundi - Rdc - Sécurité2 février 2019
|Les combats des Burundais en Rdc de plus en plus confirmés

Burundi - Rdc - Sécurité 1er février 2019
| Quatre corps de militaires burundais tués en Rdc rejetés par la rivière Rusizi

Burundi – Justice 31 janvier 2019
|L’étau judiciaire se resserre autour des membres de l’opposition !

Burundi - Sécurité30 janvier 2019
|Des tris nourris inquiètent la population de Gihanga

Burundi - Rdc - Sécurité29 janvier 2019
|La province de Rumonge suspend provisoirement les voyages vers la Rdc

Burundi - Sécurité28 janvier 2019
|Un dimanche pas tendre dans plusieurs coins du pays

Burundi - Sécurité26 janvier 2019
|Quand des rumeurs se propagent dans un laps de temps

Burundi - Sécurité 25 janvier 2019
|Des crépitements d’arme lourde entendus en province de Cibitoke !

Burundi - Sécurité24 janvier 2019
|L’immeuble de Lumitel, agence de Kayanza, réduit en cendres

Burundi – Sécurité 23 janvier 2019
|Le ministre de la défense remercie les forces de sécurité et les jeunes ...

Burundi - Sécurité 22 janvier 2019
|Un réfugié burundais vivant au Kenya tué

Burundi - Sécurité - Environnement21 janvier 2019
|Une foudre fait des morts dans la province de Ngozi

Burundi - Kenya - Rwanda - Sécurité 19 janvier 2019
|Le passeport biométrique des réfugiés burundais vivant au Rwanda remis en cause au Kenya

Burundi - Sécurité 18 janvier 2019
|Deux personnes tuées en province de Kayanza !

Burundi - Sécurité17 janvier 2019
|Une personne tuée à l’Est de la capitale

Burundi - Sécurité 16 janvier 2019
|Cibitoke : Un membre de l’opposition sérieusement tabassé par la police

Burundi - Sécurité 15 janvier 2019
|Un jeune agent de l’autorité de l’aviation civile tué

Burundi - Sécurité 14 janvier 2019
|Le marché de Matana dévasté par un incendie

Burundi - Tanzanie - Sécurité12 janvier 2019
|Peur-panique dans les camps des réfugiés basés en Tanzanie

Burundi - Sécurité11 janvier 2019
|Une vision différente de la mouvance présidentielle !

Burundi - Sécurité10 janvier 2019
|Le gouverneur de la province de Rumonge échappe de justesse à un attentant à la grenade

Burundi - Sécurité9 janvier 2019
|La police met la main sur 6 voleurs présumés de véhicules

Burundi - Rdc - Sécurité 8 janvier 2019
|Les réfugiés burundais vivant en Rdc s’inquiètent !

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Bujumbura aux prises avec des rébellions tous azimuts

13 novembre 2018

Bujumbura, le 13 novembre 2018 (Net Press) . Au moment où plusieurs sources concordantes confirment une confrontation armée entre les forces militaires gouvernementales et le mouvement rebelle Red Tabara à l’Est de la République démocratique du Congo, un autre mouvement, que l’on ne sait pas encore localiser, "Forces Populaires du Burundi" ou FPB en sigle, vient de déclarer vouloir entrer elle aussi dans la danse.

En effet, dans un communiqué de ce dimanche 11 novembre, ce mouvement a fait savoir qu’il s’apprête à livrer une lutte armée pour "libérer le Burundi". L’on saura qu’une déclaration similaire avait été faite par le même mouvement au mois d’août 2017.

L’on signalera que malgré toutes ces informations qui sont fournies sur des combats armés entre les forces de l’ordre et des rebelles en République démocratique du Congo, le gouvernement du Burundi a toujours nié la présence de ses éléments sur le sol congolais, ce qui a toujours été confirmé néanmoins par les activistes des droits de l’homme du pays de Joseph Kabila.

Par ailleurs, en matière des droits de l’homme, l’on apprend que des allégations de violations et des violations des droits de l’homme ont été enregistrées. Au moins 7 personnes ont été tuées, 3 autres enlevées et/ou portées disparues, 2 personnes torturée, 6 arrêtées arbitrairement au moment où 4 personnes ont été victimes de violations basées sur le genre la semaine passée. Parmi les victimes, figurent une femme tuée et une fille arrêtée arbitrairement.

Des Imbonerakure affiliés au parti au pouvoir, des policiers, des militaires, des agents du Snr et des administratifs sont pointés du doigt comme étant les présumés auteurs de la plupart de ces violations des droits humains. Des cas de violations basées sur le genre ont été relevés par ces activistes des droits de l’homme.

Ils relèvent enfin des cas de tuerie, d’enlèvement et/ou de disparition forcée, de torture et d’arrestation arbitraire dont sont victimes des opposants et prétendus opposants du régime de Bujumbura.

Burundi - Politique

Agathon Rwasa ne désarme pas !

Bujumbura, le 13 novembre 2018 (Net Press) . Après le refus d’agrément de sa formation politique par le ministère ayant la gestion des partis politiques dans ses attributions, le premier vice-président de l’assemblée nationale, Agathon Rwasa, s’est présenté de nouveau au ministère ce 12 novembre, avec un document à la main attestant que son projet de parti politique ne ressemble en aucune manière au parti Fnl existant.

Il a révélé aux journalistes présents que le document remis au ministre de l’intérieur et de la formation patriotique donne plus d’éclaircissements sur les inquiétudes du ministère de l’intérieur. Cependant, il n’a pas voulu donner des détails sur le contenu de ce document. Il s’est contenté de déclarer qu’il espère que la loi sera respectée.

Signalons que le projet de parti politique d’Agathon Rwasa s’appelle Fnl Amizero y’Abarundi, une abréviation qui ressemble au Fnl piloté par Jacques Bigirimana, mais dont les deux sigles signifient deux visions différentes de la politique burundaise. Ce dernier avait publiquement protesté contre l’agrément d’un tel parti dont le propriétaire - Agathon Rwasa - est son rival de toujours.

Burundi - Rdc – Politique

Une candidature unique qui semble diviser l’opposition congolaise

Genève, le 13 novembre 2018 (Net Press) . Après la désignation de la candidature unique de Martin Fayuku à la tête de l’opposition congolaise pour briguer le rendez vous présidentiel du 23 décembre 2018, Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe se sont retirés de l’accord sur le candidat commun de l’opposition.

Au lendemain du choix du candidat commun de l’opposition à Genève, Félix Tshisekedi, leader de l’UDPS et Vital Kamerhe ont annoncé le 12 novembre le retrait de leurs signatures de l’accord de coalition conclu avec les cinq autres leaders de l’opposition. Adolphe Muzito et Freddy Matungulu ont, eux, réaffirmé leur soutien à Martin Fayulu.

Dans une interview accordée à Top Congo FM, radio émettant depuis Kinshasa, Félix Tshisekedi, président de l’Union pour la démocratie et le progrès social, affirme qu’il ne peut pas aller à l’encontre de la base et considère que ce serait signer sa mort de sa carrière politique

Vital Kamerhe de l’Union pour la nation congolaise (UNC) et ancien président de l’Assemblée nationale affirme que la direction de sa formation politique lui demande de ne pas aller au-delà de sa volonté au risque d’être exclu de son parti.

Contactés par Jeune Afrique, l’ancien Premier ministre Adolphe Muzito et l’ancien ministre Freddy Matungulu, signataires eux aussi de l’accord de Genève sur la candidature commune de l’opposition, indiquent qu’ils assument leur position et maintiennent leur soutien à Martin Fayulu.

Burundi - Usa - Culture

"Michelle Obama publie ses mémoires, entre confessions et tacles contre Trump", selon Rfi

Washington, le 13 novembre 2018 (Net Press) . La sortie littéraire de la semaine, aux Etats-Unis et dans de nombreux pays, est signée Michelle Obama, l’ancienne « First Lady » américaine. Très attendu et porté par une opération de communication gigantesque, "Becoming" a déjà été tiré à 3 millions d’exemplaires - sous le titre "Devenir" en France.

La popularité de Michelle Obama semble garantir le succès du livre, dans lequel elle prévient toutefois à nouveau qu’elle ne compte pas se lancer en politique et briguer à son tour la présidence. Mais sous les feux des projecteurs pendant huit ans à la Maison Blanche, va-t-elle réussir à encore surprendre les lecteurs de son livre BECOMING ?

Les bonnes feuilles distillées ces derniers jours veulent convaincre que l’ancienne « First Lady » se dévoile totalement au fil des 426 pages - jusqu’à donner des détails intimes sur sa vie de jeune fille, de femme, d’épouse et de mère.

Des extraits témoignent aussi de son dégoût pour Donald Trump. Michelle Obama n’a pas digéré que l’actuel président cherche à semer le doute sur les origines de son mari, et mette ainsi toute sa famille en danger. Sans doute est-elle aussi frustrée de constater que ce mensonge grossier a permis à Trump de se lancer en politique.

Pour le reste, on attend d’en savoir davantage sur le quotidien de Michelle Obama à la Maison Blanche, tant elle avait réussi à prendre une place particulière dans le cœur de beaucoup d’Américains. Et sa popularité n’a pas faibli.

On s’arrache les billets pour sa dizaine de conférences programmées aux Etats-Unis, et son éditeur espère bien réaliser le carton de l’année. Avec son mari, toujours en phase d’écriture pour sa part, ils ont reçu, avant la publication de leurs doubles mémoires, une avance de 60 millions de dollars, sans doute le plus gros contrat du genre jamais signé.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel

Politique - Sécurité4 mars 2015
|Lettre ouverte