Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi – Sécurité Routière12 mars 2019
|Au moins sept personnes tuées lors d’un accident de roulage

Burundi - Droits de l’Homme11 mars 2019
|Des activistes des droits de l’homme dressent un bilan de la semaine dernière

Burundi - Sécurité9 mars 2019
|Une journée internationale pas tendre pour les membres du Cnl

Burundi - Sécurité8 mars 2019
|Des maisons s’effondrent suite à un ravin au sud de la capitale économique

Burundi - Sécurité7 mars 2019
|Vers la fin du feuilleton des 600 militaires burundais restés en Somalie

Burundi - Sécurité6 mars 2019
|Une attaque armée fait une personne blessée dans la capitale politique

Burundi - Sécurité5 mars 2019
| Deux corps sans vie découverts en province de Cibitoke

Burundi - Sécurité4 mars 2019
|Un policier tire à bout portant faisant trois morts dans un bistrot de Gatumba

Burundi - Sécurité 2 mars 2019
|Encore des nouveaux corps sans vie signalés sur le lac Rweru

Burundi - Sécurité Routière1er mars 2019
|Un élève tué lors d’un accident de roulage !

Burundi - Somalie - Sécurité28 février 2019
|Des militaires burundais en Somalie entre le marteau et l’enclume

Burundi - Sécurité27 février 2019
|Un cadre de l’Etat arrêté par le service national des renseignements

Burundi - Sécurité26 février 2019
|Un sexagénaire tué dans le Sud Est du pays

Burundi - Sécurité 25 février 2019
|Cinq personnes sans vie repêchées flottant sur le lac Rweru

Burundi – Sécurité 23 février 2019
|La police de Kayanza lance un cri d’alarme !

Burundi - Sécurité22 février 2019
|Des policiers appréhendés pour torture d’un homme d’âge avancé

Burundi - Sécurité21 février 2019
|Un père tue son fils dans une bagarre

Burundi - Sécurité 20 février 2019
|Deux membres du parti Cnl interpellés en province de Makamba

Burundi - Sécurité 19 février 2019
|Un quadragénaire tué à la machette en province de Ruyigi

Burundi - Sécurité18 février 2019
|Des armes saisies ce weekend par la police

Burundi - Sécurité16 février 2019
|Quand des policiers deviennent sources d’insécurité !

Burundi - Sécurité15 février 2019
|Un homme passe de vie à trépas dans un accident de roulage

Burundi - Sécurité 14 février 2019
|Une attaque à main armée en zone Ngagara !

Burundi - Sécurité 13 février 2019
|Le ministère de la sécurité publique dresse un bilan des accidents de roulage !

Burundi - Tanzanie –Sécurité 12 février 2019
| Quand les mineurs du sud du pays sont vendus aux enchères en Tanzanie !

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

La fête de Noël laisse des pleurs dans la province de Rumonge

26 décembre 2018

Rumonge, le 26 décembre 2018 (Net Press) . L’on apprend que dans l’après-midi de ce mardi 25 décembre, vers 17 heures, un jeune adolescent, un prénommé Eddy, 18 ans, a volé le véhicule de son père et l’a mis en route sans permis de conduire. Ironie du sort, l’engin de type Toyota Corolla, à bord duquel se trouvait le jeune homme a dérapé et a percuté des gens dans le quartier Swahili de cette province.

Sur place, une personne a trouvé la mort au moment où une autre a succombé quelques minutes plus tard à ses blessures à l’hôpital. Cinq autres personnes blessées ont été également dépêchées vers les établissements sanitaires de la place. Quant au jeune homme, il a été mis aux arrêts et poursuivi pour infraction d’homicide involontaire. Des sources policières affirment que l’excès de vitesse serait à l’origine de cet accident.

Et dans la même foulée, un autre corps en décomposition a été découvert dans la nuit de ce mardi 25 décembre au quartier Kanyenkoko, au centre-ville de la province Rumonge au sud du pays. D’après les témoins, la victime n’a pas été identifiée et les circonstances de sa mort ne sont pas connues.

Dans la capitale, l’on a découvert un corps sans vie au bord du lac Tanganyika. C’était ce lundi 24 décembre et selon des témoignages, la victime présentait des traces de tortures. La police de protection civile a dû empêcher la curiosité des journalistes pour l’enlever et le transporter dans l’une des morgues des établissements hospitalières de Bujumbura, ce qui a éveillé des suspicions, selon plusieurs témoignages.

Burundi - Administration

L’Administratrice de la commune Kiganda a été destituée

Muramvya, le 26 décembre 2018 (Net Press) . L’administratrice de la commune Kiganda, Cécile Ndabubaha, en province de Muramvya, a été destituée ce dimanche 23 décembre lors d’une réunion du conseil communal. Nombreux témoignages affirment que cette dame est accusée de détournement des fonds de la commune, de mauvaise gestion et d’irrégularité au service.

Augustin Manirakiza, conseiller chargé des questions administratives et sociales de l’administratrice a été également limogé pour incompétence. Le président du conseil communal de Kiganda, le député Oscar Ndizeye, a fait savoir que le conseiller technique de l’administrateur chargé du développement va assurer l’intérim pour un délai de 30 jours en attendant que les membres du conseil communal puissent se réunir pour élire un nouvel administrateur communal.

Burundi - Rwanda – Justice

La justice française donne un non-lieu pour sept proches de Kagame mis en examen dans l’affaire Juvénal Habyarimana

Paris, le 26 décembre 2018 (Net Press) . Selon le site en ligne de la Radio du Monde, les juges antiterroristes français ont rendu une ordonnance de non-lieu pour les sept Rwandais, proches du camp de Paul Kagame, Après une instruction de plus de vingt ans sur l’attentat qui avait coûté la vie aux présidents rwandais et burundais le 6 avril 1994, précédent le génocide., les juges ont abouti à une telle décision. Cette décision conforme aux réquisitions du parquet de Paris a réjoui l’Etat rwandais.

Revue annuelle de la presse, janvier 2018

1er janvier 2018

Ce matin du 1er janvier 2018, tout semblait calme dans pratiquement toute la ville mais les rues étaient tellement désertes que l’on pouvait penser à une fête beaucoup plus en familles qu’en des organisations des voisins ou des familles élargies. Plusieurs personnes contactées par la rédaction ont juste salué "Bonne Année" sans plus de commentaires. L’un d’entre eux a expliqué qu’il n’y a pas eu de fête de fin d’année en cette période. Il pense à deux causes essentielles, l’insécurité et le pouvoir d’achat limité des citadins.

Deux personnes ont été torturées, l’une par des miliciens imbonerakure et la seconde par des agents de police. Dans les deux cas, les tortionnaires identifiés par des témoins n’ont pas été poursuivis pour leurs actes. Le rapport évoque aussi au moins huit arrestations dont des militants du parti Fnl, des fidèles du député Agathon Rwasa. Ils sont victimes de répression suite à une campagne de ces opposants visant à rejeter le projet de la nouvelle constitution. Dans cette répression, des miliciens imbonerakure tabassent des habitants pour les mettre en garde en cas de refus de voter en faveur de ce projet de révision.

2 janvier 2018

Sultan Hamissi, un membre influent du Fnl non reconnu par Bujumbura et accusé d’atteinte à la sureté intérieure de l’Etat, a été arrêté ce lundi 1er janvier 2018 à son domicile en commune Gisuru de la province orientale de Ruyigi. Il a été ensuite transmis manu militari au poste de la police de Gisuru. Selon les témoins, Sultan Hamissi a été arrêté pour des mobiles politiques et estiment que les fidèles d’Agathon Rwasa de Ruyigi vivent dans une peur bleue, craignant d’être arrêtés à tout moment.

Quand Alice Nzomukunda refait surface dans les intrigues du pouvoir. L’ancienne deuxième vice-présidente du Burundi, Alice Nzomukunda, tombée en disgrâce du parti au pouvoir avant de remettre le tablier pour fonder son propre parti ( alliance des démocrates pour le changement ), a été nommée vice-présidente du conseil national de l’unité et de la réconciliation par un décret du président de ce 29 décembre 2017, rendu public le 2 janvier 2018.

3 janvier 2018

Un refus de collaboration suivi de la suspension de l’aide par le Hcr. Ils sont plus de 3000 réfugiés burundais ayant fui la persécution religieuse dans leurs pays, le Burundi. Ils sont constitués principalement par les adeptes de mademoiselle Zebia Ngendakumana, celle-là même qui déclare souvent être en contact permanent avec la Vierge Marie. Ces réfugiés ont carrément refusé de se faire prendre des empreintes pour leur enregistrement comme les autres au haut-commissariat pour les réfugiés dans la localité de Kamanyola, à l’Est de la République démocratique du Congo. Le Hcr a suspendu toute aide à cette catégorie de réfugiés.

Gitega, province de mauvaise augure en matière de manque de carburant ? Depuis trois jours, la carburant de type "essence" est introuvable dans la province de Gitega, au centre du pays. Sur les 7 stations d’essence, une seule est opérationnelle et la retombée négative immédiate due à ce manque de carburant est la montée du prix de transport.

4 janvier 2018

Quatre présumés malfaiteurs ont été interpellés à Musaga. La police et l’administration de la zone Musaga, commune Muha, au sud de la capitale, ont procédé à une fouille-perquisition où plus de 100 personnes ont été interpellées. Parmi eux, il y avait 4 présumés malfaiteurs que la police a arrêtés pour des raisons d’enquêtes.

Arrestations massives vers le sud du pays. Le nommé Sadoscar Ndikumwami, conducteur de l’ambulance de l’hôpital de Rutana accusé d’avoir causé un accident du cortège du ministre de la sécurité publique, Alain Guillaume Bunyoni et qui a occasionné cinq blessés, dont quatre agents de transmission du ministre et un civil au quartier Birongozi au centre-ville de Rutana, vient de passer une nuit au cachot du commissariat de la police de Rutana. Selon nos sources, le véhicule à bord duquel se trouvait le ministre Bunyoni a dérapé lors du passage du chauffeur de l’ambulance et sans faire le constant de l’accident, le chauffeur a été mis aux arrêts avant d’être transféré audit cachot.

5 janvier 2018

Ombudsman aux habitants de la mairie : "Ne me faites pas honte, votez oui". L’Ombudsman de la République du Burundi, Edouard Nduwimana, dont la mission constitutionnelle, en son article 237, est d’assurer la médiation entre l’administration et les citoyens, de recevoir des plaintes et mener des enquêtes concernant les fautes de gestion et de violation des droits des citoyens commises par des agents de la fonction publique, judiciaire, des établissements publics et de tout organisme investi d’une mission de service public, a rencontré les populations de la mairie de Bujumbura pour sensibilisation autour de la retouche de la constitution. La réunion a eu lieu ce matin au lycée de Nyakabiga, connu sous le nom de Scheppers. Ainsi, il a demandé aux représentants de la mairie de Bujumbura de « ne pas lui faire honte et de voter oui à la retouche de la constitution prévue au mois de mai 2018. Même si vous aller voter non, vous allez être soumis à cette retouche", a-t-il fait savoir.

La Cpi recrute un Rundiphone. La bureau du procureur de la cour pénale internationale, service linguistique, à travers son appel d’offre, recrute un Rundiphone pour permettre à celui-ci de remplir sa mission. À cet égard, l’Unité fournit des services d’interprétation de liaison, lors de manifestations et par téléphone au stade de l’examen préliminaire, de l’enquête et des poursuites ; elle effectue la transcription d’enregistrements sonores et audiovisuels, la traduction des éléments de preuve et des documents fondamentaux du Bureau ainsi que d’autres services nécessitant une expertise linguistique tels que le résumé, l’expurgation ou la correction de documents.

6 janvier 2018

Le tribunal de grande instance particulièrement dur pour les membres de Parcem. Le tribunal de grande instance de Muramvya a requis une peine lourde contre les trois leaders de Parcem (parole et action pour le reveil de conscience et de changement de mentalité), en commune de Mbuye de la province de Muramvya. Selon des sources de Muramvya, Emmanuel Nshimirimana, Aimé Constat Gatore et Marius Nizigama, sont accusés d’« atteinte à la sécurité intérieure de l’Etat". Les trois détenus rejettent en bloc ces accusations, arguant que lors de leur arrestation, ils étaient en train de préparer un atelier d’échanges entre des jeunes issus de différentes formations politiques. Le substitut du procureur de la République à Muramvya a requis des peines variant entre 20 et 30 ans. L’affaire a été mise en délibéré au 2 janvier 2018.

8 janvier 2018

La police met la main sur plusieurs criminels. Des sources concordantes indiquent que la police a appréhendé l’homme qui a tué sa patronne de policière, Gaudencienne Nizigiyimana, dans la nuit du 26 au 27 décembre dernier dans la commune de Busiga de la province de Ngozi, au moyen de couteau. Selon les mêmes informations, il venait récupérer sa fiancée pour l’amener au Rwanda où il avait fui après le crime. Il semblerait que la cause du crime est que la policière avait décidé de revoir à la baisse le salaire de son domestique. L’on apprend également que la même police a mis aux arrêts les présumés criminels qui ont tué deux personnes à Kobero, à la frontière burundo-tanzanienne, en date du 5 janvier 2018. Rappelons que ces deux personnes étaient un échangeur de monnaie et un motard qui le déplaçait.

Après l’Ombudsman, l’église anglicane appelle à voter « oui ». Entretenu par la Radio Izere Fm qui émet ses ondes à partir du sud du pays, à Rumonge, l’archevêque de l’église anglicane, Monseigneur Martin Nyaboho, appelle l’église Anglicane du Burundi à voter « oui » au referendum de la constitution prévue au mois de mai 2018 et considère que la constitution du 8 mars 2005 est « Vieille et nécessite un amendement ".

9 janvier 2018

Patrick Giramahoro, un journaliste de la Rtnb arrêté à Jabe. Patrick Giramahoro, un jeune journaliste de la Radio et Télévision nationales du Burundi, affecté au service de rédaction, a été arrêté dans la nuit de ce lundi 8 janvier 2018 avec d’autres jeunes avec qui il partageait un verre à Jabe, dans la zone Bwiza en mairie de Bujumbura. Des informations concordantes indiquent qu’il a été transféré manu militari au cachot de la police dans un endroit communément appelé " chez Ndadaye ", situé au boulevard du 1er novembre tout près du cimetière de feu Melchior Ndadaye et ses proches collaborateurs, qui ont géré le pays du 10 juillet au 21 octobre 1993.

10 janvier 2018

Requête de sécurité pour une délégation des évêques en visite au Burundi. Le secrétariat général de la conférence des Evêques catholiques du Burundi, Cecab, demande aux forces de sécurité de l’assurer pendant ces moments où il y a une réunion de la commission permanente des conférences des Evêques de 4 pays. A travers cette correspondance, le président de la Cecab, Mgr. Joachim Ntahondereye, fait savoir que ces Evêques proviendront du Rwanda, du Burundi bien entendu, de la République démocratique du Congo et de Rome en Italie. Signalons que cette réunion se tient depuis hier 9 janvier au grand séminaire Saint Jean Paul II de Gitega jusqu’au 13 du même mois de l’année 2018. A suivre !

La rédaction de l’agence Net Press souhaite à son aimable lectorat une joueuse fête de Noël et une heureuse année 2019. Elle lui souhaite également une bonne santé, une prospérité dans ses entreprises ainsi que le bonheur dans sa famille, restreinte comme élargie.

La rédaction

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel

Politique - Sécurité4 mars 2015
|Lettre ouverte