Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité5 juillet 2019
|Des Congolais en possession de devises attaqués par des hommes armés

Burundi - Sécurité4 juillet 2019
|La police met la main sur deux personnes qui se transforment en forces de l’ordre

Burundi – Sécurité 3 juillet 2019
|Une somme de deux mille francs burundais à l’origine d’une perte d’une vie humaine

Burundi - Sécurité 2 juillet 2019
|Une jeune femme tuée en zone Kanyosha en mairie de Bujumbura

Burundi - Sécurité1er juillet 2019
|Un enseignant arrêté après avoir tenté de tuer son élève

Burundi - Sécurité29 juin 2019
|Découverte d’une dépouille ligotée au Nord-Ouest du pays

Burundi - Sécurité Routière28 juin 2019
|Un conducteur de taxi-vélo fauché par un accident de roulage

Burundi - Sécurité27 juin 2019
|Les chrétiens de Kayanza présentent une offrande pour le moins surprenante

Burundi - Sécurité26 juin 2019
|Les membres du Cnl toujours dans l’oeil du cyclone

Burundi - Sécurité25 juin 2019
|Deux enfants tués suite à des pluies torrentielles au Sud du pays

Burundi - Sécurité24 juin 2019
|Des policiers qualifiés de source d’insécurité par les motards au Sud du pays

Burundi - Rdc - Sécurité22 juin 2019
|L’Onu atteste la présence des Imbonerakure, de l’armée et des rebelles burundais en Rdc

Burundi - Somalie - Sécurité21 juin 2019
|Affrontements des militaires burundais en Somalie, info ou intox ?

Burundi - Sécurité Routière20 juin 2019
|Le curé de la paroisse Mbogora décédé dans un accident de roulage

Burundi - Rdc - Sécurité19 juin 2019
|Suspension des circulations entre le Burundi et la Rdc via la rivière Rusizi

Burundi - Sécurité18 juin 2019
|Tensions entre les jeunes du Cnl et ceux du Cndd-Fdd au Nord Ouest

Burundi - Sécurité17 juin 2019
|Le siège du Cnl dans Bujumbura rural brûlé

Burundi - Sécurité15 juin 2019
|Les populations de Burundi inquiètes de la recrudescence des crimes au chef-lieu

Burundi - Sécurité14 juin 2019
|Les albinos menacés par des croyances obscurantistes

Burundi - Sécurité13 juin 2019
|Un enseignant tué dans la province de Bururi

Burundi - Sécurité 12 juin 2019
|Une maman brûle sa fillette après avoir volé 2 Kg de haricot

Burundi - Sécurité11 juin 2019
|Arrestation d’un jeune homme dans la province de Muyinga

Burundi - Sécurité 10 juin 2019
|Deux personnes tuées au cours de ce weekend !

Burundi - Sécurité8 juin 2019
|Une femme arrêtée pour avortement volontaire

Burundi - Tanzanie - Sécurité7 juin 2019
|Limogeage des responsables du camp de Nduta suite à l’insécurité qui s’accentue

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Un homme passe de vie à trépas dans un accident de roulage

15 février 2019

Bujumbura, le 15 février 2019 (Net Press) . Il se nomme Ndikuriyo, il a fait un accident de roulage à Nyamutenderi, une montagne qui surplombe la zone de Musaga au Sud de la ville de Bujumbura. Selon des informations sur place, il était à bord de son véhicule de type Probox et il est mort sur le champ. Selon nos informations, les siens seraient déjà au courant de cette mauvaise nouvelle.

Dans la zone de Kanyosha, une partie du quartier Gisyo s’enfonce car le caniveau qui véhiculait les eaux de ruissellement de la zone Kanyosha s’est effondré, devenant ainsi un ravin profond. Comme il ne cesse de s’grandir, plusieurs maisons sont sur le point de s’écrouler, y compris les écoles comme le lycée de la Convivialité.

De leur côté, les activistes des droits de l’homme se sont focalisés sur les mauvais traitements des prisonniers politiques dans les prisons de Gitega, de Muramvya, de Bujumbura et de Rumonge pour le mois de janvier 2019. Les violations constatées se trouvent résumées en trois points dont les actes de torture, le refus aux soins de santé ainsi que la privation du droit de visite.

Burundi - Sécurité Alimentaire

Le Cndd-Fdd au chevet des populations menacées par la famine

Kirundo, le 15 février 2019 (Net Press) . Selon des informations concordantes, le parti de l’Aigle est venu en aide aux populations sinistrées de Kirundo, surtout de la commune de Busoni qui étaient jusqu’à présent menacées par la famine. L’on saura que le manque de pluie a provoqué cette situation de désastre dans cette entité communale.

Le secrétaire général de cette formation politique, le général Evariste Ndayishimiye a fourni ce 14 février 2019 plus de 38 tonnes de vivres, composés essentiellement de haricot, de maïs, du manioc et de sa farine, du blé et des pommes de terres, selon une communication de ce parti au pouvoir.

Evariste Ndayishimiye a en outre promis aux populations qui venaient de bénéficier de cette aide, à leur satisfaction d’ailleurs, qu’il va demander au gouvernement d’étudier les voies et moyens d’irrigation des champs de cette commune qui est souvent frappée par la famine suite à la carence des eaux de pluie.

Même si certains y voient une forme de propagande de ce parti politique, d’autres pensent que c’est un acte louable de la part de cette autorité car le gouverneur de cette province avait indiqué sans rire que cette partie du Burundi ne connaît pas de famine alors qu’une semaine avant, il avait, de mèche avec le ministre chargé des droits de la personne humaine, lancé un véritable SOS pour sa province.

L’on saura d’ailleurs que des populations de cette commune avaient commencé à fuir la famine pour se diriger vers les pays limitrophes. Le gouverneur était cependant au courant de cette situation.

Burundi - Justice

Une famille entière incarcérée

Bujumbura, le 15 février 2019 (Net Press) . Un certain Emmanuel Gatungwa et des membres de sa famille sont depuis le 14 février 2019 écroués dans la prison centrale de Mpimba. Selon des informations qui parviennent à la rédaction, cet homme vit dans la zone de Gatumba et il est retraité de la société burundaise de gestion aéroportuaire Sobugea.

Il a hérité d’un domaine de plus de 2 hectares situé à Kajaga, une zone prisée par les dirigeants actuels, de la part de son père comme l’attestent les papiers à sa disposition. Des hommes influents voudraient donc lui confisquer ce terrain et font tout pour qu’il l’abandonne. C’est dans ce cadre qu’il est en prison.

Malgré cela, son cas est déjà connu et des démarches ont été engagées, notamment chez l’Ombudsman qui aurait déjà obtenu leur libération provisoire de la part des autorités judiciaires.

Burundi - Communication

Le Cnc entend s’adresser aux médias non conformes à la loi

Bujumbura, le 15 février 2019 (Net Press) . Le président du conseil national de la communication, Nestor Bankumukunzi, au terme d’une réunion de ce conseil, a décidé de s’adresser aux médias pour qu’ils se conforment à la loi. C’est notamment les médias dont les directeurs vivent à l’étranger.

Il a précisé que la loi burundaise sur la presse exige au directeur d’un organe de presse de résider dans le pays. Il comprend qu’il peut y avoir des cas de directeurs ad interim mais il a indiqué que cette situation a des limites dans la mesure où il peut ne pas avoir des compétences pour répondre à certaines questions du Cnc. Il a évoqué également le cas des journaux qui ne respectent plus le dépôt administratif au Cnc pour le monitoring.

Sur un tout autre chapitre concernant la presse, nous apprenons que notre consœur, Schola Uwanyirigira, du journal public " Le Renouveau", est partie pour l’Eternité à Kigali ce 15 février 2019. Selon certains témoignages, elle était malade et profitant de son congé, elle est allée se faire soigner au pays de Paul Kagame, subissant ainsi le sort qui est celui-là.

Selon certains de ses confrères et consœurs rencontrés par la rédaction, c’est une bibliothèque qui vient de brûler car elle était très expérimentée, très disciplinée, avec un travail méticuleux digne d’un professionnel des médias. Elle avait plus de 30 ans de métier, d’où elle approchait même sa retraite.

Burundi - Education

A Rumonge, compétence = provenance, dixit le journal La Voix de l’Enseignant

Rumonge, le 15 février 2019 (Net Press) . Selon notre confrère, la compétence scientifique n’est pas le critère principal pour apprécier la qualité des enseignants dans certaines écoles de Rumonge. Une méfiance s’observe à l’encontre des enseignants non natifs. L’élite intellectuelle originaire de la localité où est implantée l’école passe par les parents d’élèves pour exiger le limogeage des responsables scolaires pour la simple raison qu’ils viennent d’ailleurs. Certains parents changent l’établissement de leurs enfants pour les faire inscrire dans les écoles qui comptent plus d’enseignants natifs de Rumonge.

Par ailleurs, le transport des écoliers en bus donne souvent des scènes horribles, estime toujours cet hebdomadaire. Les bus scolaires toujours pleins. Les enfants sont entassés, empaquetés pour contenir un bus. Selon le commandant de la police spéciale de roulage, le commissaire Roger Bankibigwira, une place pour un adulte peut être occupée par deux enfants ayant entre 4 et 12 ans. Il est évident alors qu’un bus de 30 places assises transporte 60 enfants. L’article 4 du code de sécurité routière fixe les effectifs selon les âges des personnes à transporter.

Il y a tout de même un anniversaire dans les écoles. 1erFévrier1940, naquit la première école des enseignants : c’est l’actuel Lycée de Gitega. Sur l’initiative du Vicaire Apostolique de l’Urundi, Monseigneur Antoine Hubert Grauls, fut créée en 1940 l’école des moniteurs à Gitega. Son objectif était « assurer la formation des instituteurs qualifiés répondant aux besoins du pays et de l’Eglise ». Cet objectif d’assurer la formation des formateurs n’a pas changé, en dépit de changement d’appellation, Ecole Normale de Garçon (ENG) en 1963 et Lycée de Gitega en 1986. Durant les 79 ans d’existence, cette école secondaire sous-convention catholique, tenue aujourd’hui par les Frères de la Congrégation des Bene-Yosefu, a déjà délivré plus de 2600 diplômes pour les enseignants qualifiés à enseigner à l’école primaire et plus de 11.000 diplômes donnant accès à l’Université. Le prince Louis Rwagasore et le président Melchior Ndadaye, respectivement héros de l’indépendance et de la démocratie, ont fréquenté cette école.

A l’école fondamentale de Mutakura, les parents sont préoccupés par les mauvais résultats du premier trimestre. L’Ecole Fondamentale de Mutakura vient d’enregistrer un faible taux de réussite pour la classe de 9è année pour le 1er trimestre : 31 réussites sur 81. Les autorités accusent les élèves d’avoir été indisciplinés. Ils n’ont pas pris le temps pour la révision des leçons, soit ils étaient absents ou ils étaient souvent en retard et renvoyés. Comme ils étaient habitués à la tricherie pour les interrogations, ils ont lamentablement échoué aux examens où ils étaient sérieusement surveillés. Les parents sont interpelés à encadrer leurs enfants à la maison.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel

Politique - Sécurité4 mars 2015
|Lettre ouverte