Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité5 juillet 2019
|Des Congolais en possession de devises attaqués par des hommes armés

Burundi - Sécurité4 juillet 2019
|La police met la main sur deux personnes qui se transforment en forces de l’ordre

Burundi – Sécurité 3 juillet 2019
|Une somme de deux mille francs burundais à l’origine d’une perte d’une vie humaine

Burundi - Sécurité 2 juillet 2019
|Une jeune femme tuée en zone Kanyosha en mairie de Bujumbura

Burundi - Sécurité1er juillet 2019
|Un enseignant arrêté après avoir tenté de tuer son élève

Burundi - Sécurité29 juin 2019
|Découverte d’une dépouille ligotée au Nord-Ouest du pays

Burundi - Sécurité Routière28 juin 2019
|Un conducteur de taxi-vélo fauché par un accident de roulage

Burundi - Sécurité27 juin 2019
|Les chrétiens de Kayanza présentent une offrande pour le moins surprenante

Burundi - Sécurité26 juin 2019
|Les membres du Cnl toujours dans l’oeil du cyclone

Burundi - Sécurité25 juin 2019
|Deux enfants tués suite à des pluies torrentielles au Sud du pays

Burundi - Sécurité24 juin 2019
|Des policiers qualifiés de source d’insécurité par les motards au Sud du pays

Burundi - Rdc - Sécurité22 juin 2019
|L’Onu atteste la présence des Imbonerakure, de l’armée et des rebelles burundais en Rdc

Burundi - Somalie - Sécurité21 juin 2019
|Affrontements des militaires burundais en Somalie, info ou intox ?

Burundi - Sécurité Routière20 juin 2019
|Le curé de la paroisse Mbogora décédé dans un accident de roulage

Burundi - Rdc - Sécurité19 juin 2019
|Suspension des circulations entre le Burundi et la Rdc via la rivière Rusizi

Burundi - Sécurité18 juin 2019
|Tensions entre les jeunes du Cnl et ceux du Cndd-Fdd au Nord Ouest

Burundi - Sécurité17 juin 2019
|Le siège du Cnl dans Bujumbura rural brûlé

Burundi - Sécurité15 juin 2019
|Les populations de Burundi inquiètes de la recrudescence des crimes au chef-lieu

Burundi - Sécurité14 juin 2019
|Les albinos menacés par des croyances obscurantistes

Burundi - Sécurité13 juin 2019
|Un enseignant tué dans la province de Bururi

Burundi - Sécurité 12 juin 2019
|Une maman brûle sa fillette après avoir volé 2 Kg de haricot

Burundi - Sécurité11 juin 2019
|Arrestation d’un jeune homme dans la province de Muyinga

Burundi - Sécurité 10 juin 2019
|Deux personnes tuées au cours de ce weekend !

Burundi - Sécurité8 juin 2019
|Une femme arrêtée pour avortement volontaire

Burundi - Tanzanie - Sécurité7 juin 2019
|Limogeage des responsables du camp de Nduta suite à l’insécurité qui s’accentue

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Un quadragénaire tué à la machette en province de Ruyigi

19 février 2019

Ruyigi, le 19 février 2019 (Net Press). Marc Nyamizi, âgé de 80 ans, a été tué à la machette dans la nuit de ce lundi 18 février sur la colline Ntende, commune Gisuru, en province de Ruyigi. Des sources administratives indiquent que les mobiles de ce meurtre ne sont pas encore connus et ajoutent que la victime a été appelée vers 20 heures par un individu non encore identifié. Les habitants de cette contrée administrative ont trouvé le corps sans vie dans la matinée de ce mardi.

Sur ce même chapitre, vers 19 h 30 de ce dimanche 17 février, Monique Sinzobakwira s’est rentrée dedans avec son fils Pierre Claver Ntakarutimana, âgé de 34, sur la colline Burenza, commune Kiganda, en province de Muramvya, au centre du pays. La bagarre a tourné au vinaigre car ce jeune homme a trouve la mort à cause des coups et blessures infligés par sa mère.

La police locale rapporte que les causes de ce meurtre ne sont pas encore connues, mais elle privilégie la piste d’une mésentente entre la victime et sa sœur qu’il accuse d’adultère au moment où la mère conteste les faits. Selon la même source, la maman a été interpellée par la police et elle est détenue au cachot de la commune Kiganda pour une enquête préliminaire.

Les activistes des droits de l’homme indiquent qu’au moins 4 personnes ont été tuées la semaine dernière tandis qu’une autre a été enlevée. Selon les mêmes sources, une personne a été torturée alors que deux autres ont été arrêtées arbitrairement. Ils pointent du doigt des jeunes du parti au pouvoir, des militaires et des policiers comme étant les auteurs de ces crimes.

Burundi - Politique - Sécurité

Les membres de Cnl toujours inquiétés !

Cibitoke, le 19 février 2019 (Net Press) . Après l’agrément du parti Cnl d’Agathon Rwasa, actuellement vice-président de l’assemblée nationale, un membre de cette formation politique qui a requis l’anonymat indique qu’une vague d’arrestations des membres et sympathisants s’observe dans plusieurs coins du pays. Il cite l’arrestation de six membres de ce parti traqués sur le colline Muyange en province de Cibitoke au nord du pays pour avoir organisé une réunion clandestine.

Et dans la même foulée, Léonidas Congera, militant du nouveau parti Cnl, a été passé à tabac dans la nuit de dimanche à lundi 18 février alors qu’il rentrait chez lui sur la colline de Mubavu, de la commune de Bweru.

Selon le député Pascal Bizumuremyi, de la coalition Amizero y’Abarundi, élu dans la circonscription de Ruyigi ; ce militant a été battu par un certain Dieudonné Ncamwaka, surnommé « Major ».Léonidas Congera aurait été victime de son refus d’adhérer au parti au pouvoir.

Burundi - Tanzanie - Sécurité

Des groupes rebelles burundais dans le collimateur du premier ministre tanzanien !

Kigoma, le 19 février 2019 (Net Press) . Lors de son déplacement au chef-lieu de la région Kigoma et dans une réunion avec les membres du parti au pouvoir, le premier ministre tanzanien, Kassim Majaliwa, a fait savoir que plusieurs bandes armées burundaises se sont infiltrées dans la région de Kigoma en Tanzanie.

Pour cette personnalité, selon nos confrères de la télévision tanzanienne Itv, le gouverneur de cette région a alerté Dar es Salam qu’il y a plusieurs armes auxquelles la population de Kigoma n’est pas habituée qui sont entrées via cette localité. Le premier ministre Majaliwa a affirmé que certaines de ces armes ont été saisies dans les circonscriptions de Kasulu, de Kibondo et de Kakonko. frontalières avec le Burundi.

Ces régions sont le théâtre de vols à main armée, des enlèvements d’enfants qui sont relâchés moyennant paiement de rançons. Le premier ministre tanzanien a renchéri que la Tanzanie est ouverts aux citoyens burundais qui désirent travailler et s’installer dans ce pays, à condition qu’ils garantissent la paix et la sécurité du pays de John Pombe Magufuli

Par ailleurs, des réfugiés burundais des camps de Nduta et de Mtendeli ont également fait mention d’infiltrations d’hommes armés en provenance du Burundi lors de la visite du haut-commissaire du HCR, la semaine dernière. Des sources policières du camp de Nduta, dans une réunion tenue avec les chefs de villages et les autres responsables du camp en fin de semaine dernière, ont fait savoir qu’au moins 30 militaires burundais se seraient infiltrés dans le camp de réfugiés de Nduta

L’administration de la police de Nduta a intimé l’ordre aux réfugiés de les dénoncer dans les meilleurs délais. Selon les informations détenues par le commandant de la police, “ces militaires burundais auraient pour mission d’enquêter sur la distribution de tenues militaires ainsi que sur de probables entraînements militaires dont bénéficieraient des réfugiés”.

Les réfugiés burundais ne souhaitent pas commenter ces informations. Fin janvier dernier, des mouvements armés avaient été signalés non loin de ce camp.

Burundi - Rwanda –Sécurité

Le président Rwandais Paul Kagame donne la lumière sur l’ennemi burundais

Kigali, le 19 février 2019 (Net Press) . Lors de son entretien avec le journal the East African, le président rwandais Paul Kagame a donné la lumière sur l’ennemi du Burundi. Il a indiqué que le Rwanda n’est pas la source d’insécurité du Burundi, que la crise qui perdure dans son voisin du sud est due aux déchirures politiques internes de ce pays.

Il s’est posé la question de savoir si le Burundi n’aurait pas de problèmes sociopolitiques au cas improbable où le Rwanda n’existerait pas. Paul Kagame, président en exercice de la communauté des Etats de l’Afrique de l’est (Eac) a fait savoir que le bon fonctionnement de cette communauté est handicapé par les mauvaises relations diplomatiques qui existent entre les Etats membres.

Le président Rwandais déplore que le médiateur du conflit burundais, l’ancien président tanzanien, Benjamin William Mkapa et le médiateur principal, l’Ougandais Yoweli Kaguta Museveni, n’ont pas pu résoudre la crise burundaise qu’il traverse depuis 2015.

S’exprimant sur le contenu des échanges épistolaires entre les présidents burundais et ougandais, le président Paul Kagame fait savoir que ni la facilitation, ni la médiation de la crise burundaise, nul n’a pas pointé du doigt le Rwanda comme source d’insécurité de son voisin avant de conclure que la crise qui sévit au Burundi et le résultat d’une mésentente autour de la troisième législature du président Pierre Nkurunziza.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel

Politique - Sécurité4 mars 2015
|Lettre ouverte