Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Droits de l’Homme11 mars 2019
|Des activistes des droits de l’homme dressent un bilan de la semaine dernière

Burundi - Sécurité9 mars 2019
|Une journée internationale pas tendre pour les membres du Cnl

Burundi - Sécurité8 mars 2019
|Des maisons s’effondrent suite à un ravin au sud de la capitale économique

Burundi - Sécurité7 mars 2019
|Vers la fin du feuilleton des 600 militaires burundais restés en Somalie

Burundi - Sécurité6 mars 2019
|Une attaque armée fait une personne blessée dans la capitale politique

Burundi - Sécurité5 mars 2019
| Deux corps sans vie découverts en province de Cibitoke

Burundi - Sécurité4 mars 2019
|Un policier tire à bout portant faisant trois morts dans un bistrot de Gatumba

Burundi - Sécurité 2 mars 2019
|Encore des nouveaux corps sans vie signalés sur le lac Rweru

Burundi - Sécurité Routière1er mars 2019
|Un élève tué lors d’un accident de roulage !

Burundi - Somalie - Sécurité28 février 2019
|Des militaires burundais en Somalie entre le marteau et l’enclume

Burundi - Sécurité27 février 2019
|Un cadre de l’Etat arrêté par le service national des renseignements

Burundi - Sécurité26 février 2019
|Un sexagénaire tué dans le Sud Est du pays

Burundi - Sécurité 25 février 2019
|Cinq personnes sans vie repêchées flottant sur le lac Rweru

Burundi – Sécurité 23 février 2019
|La police de Kayanza lance un cri d’alarme !

Burundi - Sécurité22 février 2019
|Des policiers appréhendés pour torture d’un homme d’âge avancé

Burundi - Sécurité21 février 2019
|Un père tue son fils dans une bagarre

Burundi - Sécurité 20 février 2019
|Deux membres du parti Cnl interpellés en province de Makamba

Burundi - Sécurité 19 février 2019
|Un quadragénaire tué à la machette en province de Ruyigi

Burundi - Sécurité18 février 2019
|Des armes saisies ce weekend par la police

Burundi - Sécurité16 février 2019
|Quand des policiers deviennent sources d’insécurité !

Burundi - Sécurité15 février 2019
|Un homme passe de vie à trépas dans un accident de roulage

Burundi - Sécurité 14 février 2019
|Une attaque à main armée en zone Ngagara !

Burundi - Sécurité 13 février 2019
|Le ministère de la sécurité publique dresse un bilan des accidents de roulage !

Burundi - Tanzanie –Sécurité 12 février 2019
| Quand les mineurs du sud du pays sont vendus aux enchères en Tanzanie !

Burundi - Sécurité11 février 2019
|L’insécurité augmente d’un cran dans plusieurs coins du pays

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Un père tue son fils dans une bagarre

21 février 2019

Ngozi, le 21 février 2019 (Net Press) . Un homme du nom de Révérien Ndayikengurukiye, habitant de la colline Mubanga, dans la commune de Ruhororo de la province septentrionale de Ngozi, a été arrêté et détenu au cachot de la police judiciaire de cette commune, depuis ce 20 février 2019.

Selon des informations de la place, cet homme d’une cinquantaine d’années est poursuivi pour avoir tué son fils âgé de quelques 20 ans dans la matinée d’hier même. Il semble que les deux hommes étaient en conflit ouvert à propos d’une propriété foncière et une dispute autour de ce conflit aurait emmené le père à commettre le forfait, quelques heures avant qu’il ne soit attrapé par la police.

Les relations de parentés deviennent de plus en plus compliquées car pour un oui ou pour un non, il y a décès dans la famille. Des cas où des enfants tuent leurs parents sont légion et la cause est essentiellement un conflit foncier car des enfants veulent que les parents vendent leurs propriétés afin de leur donner de l’argent et ils se heurtent souvent à un niet catégorique de l’autre côté.

Dans d’autres circonstances, ce sont des enfants qui veulent se rendre à l’étranger pour chercher un léger mieux mais se heurtent au problème de moyens. Quant ils parlent à leurs parents de leurs projets, ces derniers affichent une réticence que les mêmes jeunes interprètent comme un refus pour eux de se chercher un meilleur avenir.

Burundi - Politique

Le premier vice-président au parlement pour parler réalisations de ses ministères

Bujumbura, le 21 février 2019 (Net Press) . Ce matin, les populations du Nord de la capitale économique ont été surprises par une fermeture des axes qui menaient vers le centre-ville sans savoir ce qui se passait réellement. Ils ont appris que le premier vice-président de la République, Gaston Sindimwo, allait se diriger vers l’hémicycle de Kigobe.

Là, ce n’était pas une visite de courtoisie car l’assemblée nationale et le sénat réunis l’y attendaient pour qu’il présente les réalisations des six derniers mois de l’année 2018 de tous les 10 ministères qui sont sous le contrôle de la première vice-présidence. Jusqu’en début d’après-midi, il était toujours sur place.

L’on retiendra que les ministères qui dépendent de cette autorité s’occupent généralement des affaires politiques comme l’intérieur et la formation patriotique, la défense et la sécurité, les relations extérieures, la bonne gouvernance, la justice, la communication, etc,

Burundi - Politique

"Uniquement un dialogue inclusif, rien qu’un dialogue inclusif au Burundi", dixit Kafando

New York, le 21 février 2019 (Net Press) . C’est le point de vue de l’envoyé spécial de l’Onu au Burundi, Michel Kafando, qui s’exprimait devant le conseil de sécurité de l’Onu. Il n’a pas laissé de côté les avancées que connaît le pays, notamment le récent agrément du parti d’Agathon Rwasa sans oublier la décision du président sortant de ne pas se faire élire en 2020.

Il a invité le gouvernement à laisser tout Burundais qui a à proposer dans la gestion de la crise politico-sécuritaire de le faire en toute tranquillité. Il a cependant insisté sur un dialogue inclusif entre tous les protagonistes dans la crise burundaise pour que le pays retrouve définitivement la paix.

Malgré ces avancées signalées, Michel Kafando a indiqué que tout n’est pas que rose au Burundi. Il faut encore des efforts du conseil des droits de l’homme de l’Onu pour que les droits de l’homme soient respectés dans ce pays, une condition préalable pour le retour de la paix.

Burundi - Energie

Le ministre de l’énergie et des mines donne la lumière sur la dernière pénurie du carburant !

Bujumbura, le 21 février 2019 (Net Press) . Le ministre de l’énergie et des mines, Côme Manirakiza, lors de la présentation du bilan du second semestre couvrant la période de juillet au 31 décembre 2018, a donné la lumière sur certaines questions de l’heure, dont la dernière pénurie du carburant.

Le ministre Manirakiza a donné la piste du manque de carburant observé au mois de décembre et de janvier de cet année. Il n’y va pas par quatre chemins car il a informé qu’il y a eu des pétroliers spéculateurs qui ont caché cet or noir afin de le vendre à un prix exorbitant le moment venu.

Selon lui, certaines stations de carburant qui ont observé ce comportement ont été punies, avant d’ajouter que le pont du corridor nord qu’emprunte le carburant a été momentanément coupé, précisant par cette occasion le Burundi n’est pas parmi les producteur du pétrole, d’où sa rareté.

Dans l’optique de juguler ce manque du carburant, le ministre de l’énergie et des mines a fait savoir que le ministère va procéder à la réhabilitation et à l’extension du centre de stockage du carburant situé au centre-ville de Gitega.

S’exprimant sur le manque d’eau potable dans le quartier de Gasekebuye, en zone Musaga, commune urbaine de Muha, le ministre fait savoir que la ville de Bujumbura dispose d’un seul centre de production d’eau qui alimente principalement le nord de la capitale. Il a révélé et affirme que son ministère est en train de construire un autre centre de distribution de l’eau qui va desservir le sud de la capitale et le quartier Gasekebuye en bénéficiera également. Il a tranquillisé en informant que la Régie de distribution des eaux et de l’électricité, dans ses perspectives d’avenir, est à l’œuvre pour alimenter l’eau dans cette entité administrative du sud de la capitale .

Le Ministre Côme Manirakiza a aussi donné la lumière sur les recettes issues de la vente des minerais à l’étranger d’une somme de soixante-seize millions de dollars qui devraient transiter à la banque de la République du Burundi, mais que seulement trente-deux millions de dollars américains ont été logés dans les livres de la Banque centrale.

Le ministre Côme Manirakiza a conclu qu’il y a certains vendeurs de ces minerais qui ne sont pas encore payés et d’autres qui n’ont pas transité cet argent à la banque centrale et a fait savoir que l’office burundais des mines et carrières est l’œuvre pour corriger ce manquement.

Burundi - Environnement

Bujumbura de plus en plus victime des changements climatiques

Bujumbura, le 21 février 2019 (Net Press) . Dans l’après-midi de ce mercredi 20 février, de 13h09’ à 13h33’, des pluies torrentielles se sont abattues sur la capitale Bujumbura et ses environs et a causé d’énormes dégâts. Le constat est que le Nord de la capitale économique a été le plus touché par ce désastre naturel.

En effet, dans la zone Buterere, l’on dénombre au moins 50 maisons qui ont été détruites et la moitié de celles dont les tôles se sont envolées suite à ces pluies. A Gatunguru, des champs de maïs et de manioc ont été également abîmés en plus des bananiers. Les tôles des kiosques ont été également emportées.

Dans la zone de Kinama, au quartier Carama, une antenne de la téléphonie mobile "Léo" a été renversée à Gahahe. Dans la commune de Mukaza, plus précisément dans la zone de Bwiza, une clôture a été détruite, endommageant ainsi une camionnette qui garait à cet endroit.

Burundi - Etats-Unis - Elections

"États-Unis : Levée de fonds record pour Sanders, candidat à la présidentielle", dixit Rfi

Washington, le 21 février 2019 (Net Press) . Lancée le mardi 19 février, la campagne de Bernie Sanders, le plus à gauche des candidats à la présidentielle américaine, démarre plutôt bien. En 24 heures, le candidat défait en 2016 par Hillary Clinton a annoncé avoir récolté 6 millions de dollars de dons pour remporter l’investiture du Parti démocrate et affronter Donald Trump en 2020. Un meilleur score que ses nombreux rivaux du camp démocrate.

24 heures après l’annonce de sa candidature, les équipes de Bernie Sanders ont annoncé avoir récolté 6 millions de dollars de dons. 225 000 personnes ont envoyé de l’argent sur Internet, de petites sommes pour la plupart : le don moyen s’élève à 27 dollars. Comme d’autres candidats démocrates, le sénateur du Vermont s’est engagé à refuser l’argent des grandes entreprises qui financent habituellement la vie politique américaine.

Le meilleur score du camp démocrate

Déjà en tête des premiers sondages pour l’investiture démocrate, le sénateur du Vermont réalise ainsi un meilleur démarrage de campagne qu’en 2016. À l’époque, il n’avait récolté qu’un million et demi de dollars le premier jour.

Mais Bernie Sanders fait surtout mieux que ses rivaux démocrates. La sénatrice de Californie Kamala Harris, pourtant parmi les mieux placés dans les sondages, a annoncé un million et demi de dollars de dons 24 heures après l’annonce de sa candidature. Quant à Elisabeth Warren, elle n’a récolté que 299 000 dollars.

À 77 ans, Bernie Sanders est le seul candidat à se présenter ouvertement comme socialiste, alors que Donald Trump fait du socialisme un repoussoir pour son électorat conservateur. « Bernie le dingue vient d’entrer dans la course, a d’ailleurs tweeté le président américain ce mercredi. Je lui souhaite bien du succès ! »

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel

Politique - Sécurité4 mars 2015
|Lettre ouverte