Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité5 juillet 2019
|Des Congolais en possession de devises attaqués par des hommes armés

Burundi - Sécurité4 juillet 2019
|La police met la main sur deux personnes qui se transforment en forces de l’ordre

Burundi – Sécurité 3 juillet 2019
|Une somme de deux mille francs burundais à l’origine d’une perte d’une vie humaine

Burundi - Sécurité 2 juillet 2019
|Une jeune femme tuée en zone Kanyosha en mairie de Bujumbura

Burundi - Sécurité1er juillet 2019
|Un enseignant arrêté après avoir tenté de tuer son élève

Burundi - Sécurité29 juin 2019
|Découverte d’une dépouille ligotée au Nord-Ouest du pays

Burundi - Sécurité Routière28 juin 2019
|Un conducteur de taxi-vélo fauché par un accident de roulage

Burundi - Sécurité27 juin 2019
|Les chrétiens de Kayanza présentent une offrande pour le moins surprenante

Burundi - Sécurité26 juin 2019
|Les membres du Cnl toujours dans l’oeil du cyclone

Burundi - Sécurité25 juin 2019
|Deux enfants tués suite à des pluies torrentielles au Sud du pays

Burundi - Sécurité24 juin 2019
|Des policiers qualifiés de source d’insécurité par les motards au Sud du pays

Burundi - Rdc - Sécurité22 juin 2019
|L’Onu atteste la présence des Imbonerakure, de l’armée et des rebelles burundais en Rdc

Burundi - Somalie - Sécurité21 juin 2019
|Affrontements des militaires burundais en Somalie, info ou intox ?

Burundi - Sécurité Routière20 juin 2019
|Le curé de la paroisse Mbogora décédé dans un accident de roulage

Burundi - Rdc - Sécurité19 juin 2019
|Suspension des circulations entre le Burundi et la Rdc via la rivière Rusizi

Burundi - Sécurité18 juin 2019
|Tensions entre les jeunes du Cnl et ceux du Cndd-Fdd au Nord Ouest

Burundi - Sécurité17 juin 2019
|Le siège du Cnl dans Bujumbura rural brûlé

Burundi - Sécurité15 juin 2019
|Les populations de Burundi inquiètes de la recrudescence des crimes au chef-lieu

Burundi - Sécurité14 juin 2019
|Les albinos menacés par des croyances obscurantistes

Burundi - Sécurité13 juin 2019
|Un enseignant tué dans la province de Bururi

Burundi - Sécurité 12 juin 2019
|Une maman brûle sa fillette après avoir volé 2 Kg de haricot

Burundi - Sécurité11 juin 2019
|Arrestation d’un jeune homme dans la province de Muyinga

Burundi - Sécurité 10 juin 2019
|Deux personnes tuées au cours de ce weekend !

Burundi - Sécurité8 juin 2019
|Une femme arrêtée pour avortement volontaire

Burundi - Tanzanie - Sécurité7 juin 2019
|Limogeage des responsables du camp de Nduta suite à l’insécurité qui s’accentue

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité Routière

Un élève tué lors d’un accident de roulage !

1er mars 2019

Bujumbura, le 1er mars 2019 (Net Press) . Un élève a été tué et six autres ont été blessés, dont un grièvement, lors d’un accident de roulage survenu dans la matinée de ce vendredi, à 7h15’ plus exactement. Les blessés ont été admis dans divers établissements sanitaires de la capitale économique. Selon des informations proches de l’endroit de l’accident, l’excès de vitesse serait la cause de l’accident.

Des sources sur place indiquent qu’un bus a perdu son contrôle au niveau de la deuxième avenue, zone Musaga, commune urbaine de Muha en mairie de Bujumbura. Nombreux témoignages indiquent que les bus qui fréquentent les quartiers sud de la capitale, en l’occurrence les zones de Kanyosha etde Musaga, tout comme ceux qui desservent la commune de Muha, à savoir la zone de Bwiza, sont très usés.

Il semble que leur système de freinage n’est pas convenablement opérationnel au moment même où la conduite des chauffeurs laisse à désirer. Pour rappel, en 2017, un accident pareil a eu lieu au monument du soldat inconnu qui a occasionné six morts. Les habitants de ces entités administratives demandent au ministère ayant le transport dans ses attributions d’améliorer le système de transport en commun de ces localités.

Burundi - Génocide

Le concept de génocide dans notre pays divise toujours les Burundais

Ottawa, le 1er mars 2019 (Net Press). Le collectif des survivants et des victimes du génocide hutu de 1972, sous la houlette de Mme Laurence Ndadaye, épouse de feu Melchior Ndadaye, premier président hutu démocratiquement élu puis assassiné et de Patrick Mbeko, anime ce samedi 2 mars à Ottawa au Canada, ce qu’il appelle "Vérité sur le génocide en Afrique des Grands Lacs à partir des cas de présumés criminels demandeurs d’asile en Occident".

A cette occasion, il invite les journalistes, les dignitaires du gouvernement canadien, les députés fédéraux et provinciaux, les ambassadeurs accrédités, les associations des droits de l’homme, les membres de la Cbca Inc et de l’Abc Canada à venir écouter des témoignages sur les mensonges et récits de désinformation utilisés par certains Tutsi burundais et leurs collaborateurs hutu pour camoufler des crimes commis par eux et au Burundi et qui minent tout processus de paix en Afrique des Grands lacs.

Cette conférence est organisée en vue d’aider l’opinion internationale à comprendre, avec Mme Laurence Ndadaye, la vérité sur le génocide au Burundi et l’identité de ses vrais auteurs. C’est également de comprendre, avec l’écrivain Patrick Mbeko, les forces nuisibles et comment le génocide commis au Burundi influence l’instabilité dans l’ensemble de cette région. L’intérêt de cette conférence est suscité par plusieurs faits apparus au Canada, aux Usa, à l’Union européenne et au Burundi.

De son côté, l’association de lutte contre le génocide, Ac-génocide Canada, indique qu’il suit avec attention l’évolution grandissante du négationnisme et du révisionnisme véhiculé par le collectif des survivants et victimes hutu de 1972. Il informe d’entrée de jeu que le 26 avril 2017, ce collectif a signé avec le gouvernement du Burundi une convention de coopération aux termes de laquelle il exécute certains programmes du gouvernement.

Cette section d’Ac-génocide se dit particulièrement préoccupée par le travestissement par le collectif de 1972 de la tragédie de 1972 dont les meurtres de masse visaient l’annihilation du peuple tutsi mais pour laquelle cette association présente les victimes comme étant des bourreaux et vice-versa.

Après l’annonce de cette conférence en août 2018, l’affiche sortie à cette occasion incite à la haine contre le groupe social tutsi et particulièrement son sous-groupe Hima dont il cite nommément un certain nombre de personnalités en les accusant de meurtres de masse survenus au Burundi dans le passé.

Il se rend compte que le collectif a publié des mises à jour sur la préparation de la conférence et qui consistent en une révision du thème et une omission du lieu de l’événement en moins de 24 heures avant l’échéance, que les incitations à la haine contre les Tutsi-Hima restent par contre présentes en dépit du retrait tactique des noms des personnalités citées dans l’affiche de départ.

Pour cela, Ac-Génocide Canada interpelle les autorités canadiennes face aux actes répréhensibles que le collectif a déjà posés, notamment avoir intentionnellement induit en erreur la police montréalaise en amenant ses éléments déployés sur le site de la conférence organisée le 3 mai 2014 à Montréal à chasser des lieux certains participants au motif que ce sont des Tutsi.

Il avait également publié des mensonges en diffusant des invitations affirmant que la conférence du 3 mai 2014 à Montréal était publique tout en sachant qu’il en interdirait l’accès aux Tutsi. Il avait en outre délibérément déformé l’identité de certains leaders du mouvement anti-génocide et diffusé de fausses généalogies afin de les placer dans la ligne de mire des services secrets burundais.

Il invite les médias canadiens à ne pas servir de relais au racisme et au négationnisme véhiculés par le collectif dans ses publications sur les Tutsi, surtout les Hima qu’il étiquette de qualificatifs calomnieux.

Burundi - Administration - Santé

Poursuite de l’adhésion obligatoire du personnel de santé dans un nouveau syndicat

Ruyigi, le 1er mars 2019 (Net Press). Depuis deux mois après la création d’un nouveau syndicat au ministère de la santé publique, un syndicat national du personnel de santé, Synaps, les leaders des syndicats Synapa et Snts, ne cessent de dénoncer un recrutement forcé de leurs membres vers ce syndicat dont personne n’assume la paternité.

Pourtant, les deux syndicats soupçonnent la main du ministère d’être derrière un tel phénomène, citant nommément le porte-parole du ministère de tutelle, ce que rejette toujours ce dernier. Il semblerait qu’il y a des menaces pour ceux qui refusent d’adhérer à ce nouveau syndicat alors que normalement cela est un acte libre, selon la loi.

Burundi - Nécrologie

Départ pour l’Eternité du président de l’Amicale des musiciens du Burundi

Bujumbura, le 1er mars 2019 (Net Press) . Le batteur incontesté de tous les temps de l’orchestre « Amabano » et président de l’Amicale des musiciens du Burundi, Bruno Simbavimbere, connu sous le sobriquet de Memba, vient de s’éteindre, succombant à ses blessures, à l’hôpital universitaire de Kamenge, Roi Khaled.

Bruno Simbavimbere a été victime d’une attaque à la machette au niveau de la tête au quartier Kibenga, en zone Kinindo lorsqu’il s’apprêtait à regagner son domicile situé dans cette entité administrative. C’était vendredi 22 février 2019 vers 22 heures. Il avait été évacué a la clinique de la Croix Rouge en zone Kinindo avant d’être transféré a l’hôpital Roi Khaled de Kamenge, où il vient de terminer ses jours.

Des sources proches de sa famille indiquent que cette dernière était en train de collecter des fonds pour l’évacuer à l’extérieur du pays, mais son sort vient de tourner autrement. Les amateurs de la musique burundaise déplorent le départ presqu’au même moment, des artistes Léonard Sinzinkayo, ancien directeur général au ministère de la culture et Bruno Simbavimbere.

Burundi - Rwanda – Culture

Le Rwanda envoie son engin aérospatial dans son ciel

Kigali, le 1er mars 2019 (Net Press) . Il était vers 23h 50 minutes de ce jeudi 28 février lorsque Kigali a envoyé son engin aérospatial surnommé »Icerekezo » qui va servir au bon fonctionnement de l’internet dans les établissements scolaires et même dans des coins les plus reculés de ce pays.

L’opposition rwandaise crie que ces fonds alloués au lancement cet engin dans le ciel rwandais, devraient servir au développement des activités agro-pastorales pour un pays meurtri par la famine et le chômage. L’on saura que de son côté, Bujumbura à procédé ce lundi 25 février 2019 à l’ouverture de l’industrie chargée de fabriquer de l’engrais chimique.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel

Politique - Sécurité4 mars 2015
|Lettre ouverte