Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi- Sécurité 7 août 2019
|A quand la commémoration de la mort de nos héros par Gitega ?

Burundi - Sécurité6 août 2019
|Un incendie vient de ravager un bar restaurant au Sud de la capitale économique

Burundi - Sécurité5 août 2019
|Une famille d’un membre du Cnl attaquée par des Imbonerakure

Burundi - Sécurité 3 août 2019
|Des menaces de mort pèsent sur les enseignants de Kirundo qui ont dénoncé le viol

Burundi - Sécurité2 août 2019
|Un membre du parti Uprona tué dans la province de Kayanza

Burundi – Politique1er août 2019
|Echec d’une réconciliation de tous les dangers

Burundi - Sécurité Routière31 juillet 2019
|Quand un accident fait rire les gens !!!

Burundi - Sécurité30 juillet 2019
|Une mort subite de trois personnes d’une même famille suscite des inquiétudes

Burundi - Sécurité29 juillet 2019
|Un cadavre découvert dans la zone de Ngagara

Burundi - Politique27 juillet 2019
|L’intolérance politique augmente d’un cran un peu partout dans le pays

Burundi - Sécurité26 juillet 2019
|Trois hommes arrêtés dans un bistrot dans la localité de Rubira

Burundi - Sécurité25 juillet 2019
|Arrestation d’une personne en possession de plusieurs armes

Burundi - Sécurité 24 juillet 2019
|Un membre du parti Cnl retrouvé agonisant !

Burundi - Sécurité23 juillet 2019
|Le service national des renseignements à Cibitoke dans le collimateur du Cnl

Burundi - Sécurité Routière22 juillet 2019
|Des passagers blessés et traumatisés

Burundi - Sécurité20 juillet 2019
|Le service national des renseignements à Cibitoke accusé d’enlever une personne

Burundi - Sécurité19 juillet 2019
|Deux présumés voleurs tués dans la province de Kayanza

Burundi - Justice18 juillet 2019
|Commémoration de la journée internationale des prisonniers

Burundi - Sécurité17 juillet 2019
|Un homme tue sa femme dans la province de Mwaro

Burundi - Sécurité 16 juillet 2019
|La police donne la lumière sur l’insécurité qui règne à l’ouest du pays !

Burundi - Sécurité15 juillet 2019
|Une personne portée disparue dans la province de Muyinga

Burundi - Tanzanie - Sécurité13 juillet 2019
|Les réfugiés burundais du camp de Nduta inquiets pour leur sécurité

Burundi - Sécurité12 juillet 2019
|Deux hommes tués par des policiers dans la commune de Gihanga

Burundi - Justice11 juillet 2019
|Interbank Burundi soupçonnée de soutenir la rébellion basée en Rdc

Burundi - Sécurité10 juillet 2019
|Un étudiant de l’université de Ngozi porté disparu

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Deux corps sans vie découverts en province de Cibitoke

5 mars 2019

Cibitoke, le 5 mars 2019 (Net Press) . Deux corps sans vie ont été découverts dans la matinée de ce mardi 5 mars 2019 sur la colline Gafumbegete, dans la zone Butahana, en commune Mabayi de la province de Cibitoke au Nord-Ouest du pays. L’administration de cette entité fait savoir que l’une des victimes serait originaire de la colline Miremera, zone Ruhororo, dans la commune Mabayi, de cette même province.

Elle affirme par ailleurs que ces personnes étaient des orpailleurs et qu’elles avaient été dépouillées de l’or qu’ils venaient d’exploiter. Des sources sous couvert d’anonymat font savoir que 14 personnes ont été tuées dans cette circonscription administrative proche de la réserve naturelle de la Kibira, en moins d’une semaine. Des habitants de cette localité demandent que la justice se penche sur ces tueries qui prennent une allure inquiétante.

Burundi - Génocide

Le collectif des victimes du génocide hutu de 1972 rencontre le bureau du ministre de l’immigration

Montréal, le 5 mars 2019 (Net Press) . Ce collectif avait fait cette requête au mois de mai 2018 en adressant une correspondance à Ahmed D. Hussein, ministre canadien de l’immigration, des réfugiés et de la citoyenneté. L’objectif était de discuter des enjeux quo entourent la présence sur le sol canadien de certains demandeurs d’asile burundais avec un passé criminel, qui se cachent derrière la crise politique actuelle pour s’installer au Canada et échapper à la justice.

Cette rencontre a eu lieu ce 4 mars 2019 à Montréal et il était question d’aborder plusieurs sujets d’intérêt pour les membres du collectif, sans oublier le fait que les autorités canadiennes semblent être mal informées sur la situation réelle des droits de l’homme qui prévaut au Burundi présentement. La rédaction cherche encore pour son lectorat des informations sur le déroulement de cette rencontre.

Burundi - Société

Les motards se plaignent ici et là dans le pays

Gitega, le 5 mars 2019 (Net Press) . Ces motards se plaignent du fait que la province vient de décréter un couvre-feu à partir de 18 heures alors que ces taxi-motos fonctionnaient avant jusqu’à 20h30 minutes. Il semble que cette mesure ait été prise par le commissaire provincial de la police pour des raisons de sécurité des plus hautes autorités qui travaillent dans Gitega depuis qu’il est devenu la capitale politique.

Les populations se plaignent d’autant plus que, non seulement les responsables de cette contrée administrative racontent que la sécurité est totale dans la province, mais également les motards membres de la ligue Imbonerakure continuent à circuler même au-delà de 18 heures sans aucune inquiétude, une politique de deux poids deux mesures en somme.

Les motards indiquent qu’ils travaillent à perte et que cette situation les met en conflits avec les propriétaires des motos. Pire, une moto saisie n’est restituée que trois mois plus tard après avoir payé une amende. L’on saura qu’à Gitega, il n’y a pas de taxi-voitures ni de bus, ce qui oblige les populations à rentrer à pieds après les heures du couvre-feu pour ces motos.

Dans la capitale économique, ce n’est pas mieux non plus pour les motards. Les conducteurs de taxi-moto dénoncent l’attitude des policiers corrompus. Ces derniers rançonnent au propre comme au figuré toutes les motos qui font le taxi, sans considérer si l’engin est en ordre ou pas.

Les motards disent ne pas savoir comment se prendre devant les policiers car, qu’ils soient de la brigade anti-émeute, de la protection civile ou de roulage, chacun veut obtenir quelque chose de la part de chaque moto. Il y en a qui vont plus loin et qui font la même demande à des véhicules de transport en commun et malheureusement pour ces chauffeurs, ils n’ont pas beaucoup de marges de manœuvres pour refuser les caprices des policiers.

Plainte des motards dans la capitale politique, dans la capitale économique, mais également plainte dans le "tiers-monde". Les motards de la province de Kirundo en ont marre des cotisations exigées par les responsables du parti au pouvoir, plus précisément à Bugabira. Ils disent qu’ils doivent verser chaque jour un montant de 2.000 Fbu qui va dans les caisses du parti de l’Aigle en vue des élections de 2020. Ils envisagent d’abandonner ce métier car ils travaillent à perte. Celui qui refuse de payer cette somme se voit interdit de franchir les postes contrôlés par des Imbonerakure.

Burundi - Onu - Droits de l’Hommes

L’office du haut commissariat aux droits de l’homme ferme définitivement ses portes

Bujumbura, le 5 mars 2019 (Net Press) . Cette fermeture n’est pas une surprise car le gouvernement du Burundi avait suspendu toute forme de collaboration avec cet office depuis le 11 novembre 2016. Depuis, les deux parties avaient engagé des discussions pour rouvrir mais elles n’ont pas abouti.

En date du 5 décembre de l’année dernière, les choses sont allées decrescendo car le gouvernement du Burundi a décidé que cet office ferme ses bureaux au Burundi. Tentant de nouveau à négocier un nouvel accord de siège, le gouvernement du Burundi a surpris en informant l’office que le Burundi a fait des progrès dans le domaine des droits de l’homme, que par conséquent ce bureau n’était plus indispensable.

Ainsi, l’office du haut commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme au Burundi, présent depuis 1996, a été obligé de fermer définitivement ses portes dans ce pays, à dater du 28 février 2019. Les observateurs estiment que c’était un partenaire qui avait assisté cette nation dans la promission des droits de l’homme.

Toujours au chapitre des droits humains, au moins 16 personnes ont été tuées la semaine dernière au moment où 4 autres ont été torturées. Les activistes des droits de l’homme évoquent en outre 12 personnes arrêtées arbitrairement et 2 victimes de violences basées sur le genre . Parmi les victimes identifiées, figurent 3 femmes tuées.

Des jeunes proches du parti au pouvoir, certains des policiers, des agents du Snr et des administratifs sont pointés du doigt comme étant des présumés de la plupart de ces violations des droits humains. L’on évoque également des arrestations arbitraires et des tortures des opposants réels ou supposés, en particulier les proches d’Agathon Rwasa.

Burundi - Développement

Le pays planifie son développement sur une décennie

Bujumbura, le 5 mars 2019 (Net Press) . Le ministre ayant les finances dans ses attributions, Domitien Ndihokubwayo, a réuni ce 4 mars plusieurs secteurs concernés par le plan décennal de développement. Il a relevé que ce plan de développement, (2018 - 2027), nécessite des fonds équivalant à 20 mille milliards de francs burundais. Il a indiqué que les grands axes seront notamment la protection de l’environnement, la coopération financière avec les bailleurs ainsi que l’augmentation du secteur énergétique.

Le ministre Ndihokubwayo ne voit pas exactement où le pays va trouver ces fonds mais indique que la meilleure richesse du pays est sa population. Veut-il dire que ces sont les populations qui financeront ce plan ? Il a parlé également du tourisme tout en rassurant que le plan sera mise en exécution de toutes les manières.

Burundi - Rdc - Usa - Coopération

Washington reconnait l’organisation des meilleures élections de l’histoire de la Rdc

Washington, le 5 mars 2019 (Net Press) . En marge de sa visite qu’il effectuera au Rwanda, en Rdc, en Ouganda et au Cameroun, le secrétaire d’État adjoint des États-Unis pour les affaires africaines, Tibor Nagy, a affirmé que la Rdc a organisé les meilleures élections de son histoire

Tibor Nagy a ajouté qu’il comprend tout à fait et respecte la manière dont les médias voient le monde : ils traitent d’événements. Les universitaires et les analystes s’intéressent plutôt aux processus. Tibor Nagy fait savoir que ce qui est primordial, c’est que Joseph Kabila est parti. et l’élection du président Felix Tschisekedi à la tête de la Rdc ouvre une nouvelle ère pour la République Démocratique du Congo.

Il a affirmé que son pays va coopérer avec le président Tshisekedi pour voir comment le pays de Donald Trump peut servir la cause du Congo et en finir avec ces choses horribles qui ont plongé le pays dans la misère. A la question de savoir si le fait que les États-Unis ont sanctionné les principaux organisateurs de ces mêmes élections ne constitue pas une contradiction, cette haute personnalité américaine a répondu par la négative.

Pour lui, c’est très cohérent. Des millions de Congolais se sont rendus aux urnes de bonne foi. La majorité des candidats eux-mêmes ont participé aux élections de bonne foi, en dépit de ce que disent les analystes. De l’autre côté, les Etats Unis ont dit, tout au long du processus électoral que ceux qui interfèrent dans le processus démocratique, ou provoquaient des violences, seraient passibles de sanctions des États-Unis. Certains s’en sont rendus coupables. Par conséquent, les États-Unis étaient fondés à appliquer des sanctions.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel

Politique - Sécurité4 mars 2015
|Lettre ouverte