Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi – Sécurité 7 mai 2019
|Du sit in des membres de la communauté Batwa au bureau de la province

Burundi - Sécurité6 mai 2019
|Un motard échappe de justesse à la mort dans Bubanza

Burundi - Sécurité4 mai 2019
|De l’intifada à l’église adventiste

Burundi - Tanzanie - Sécurité3 mai 2019
|Insécurité intérieure, mais également au-delà des frontières

Burundi - Sécurité 2 mai 2019
|Le commissaire communal de la police de Nyabihanga tué

Burundi - Sécurité1er mai 2019
|L’insécurité augmente d’un cran au Nord Ouest du pays

Burundi - Sécurité - Médias30 avril 2019
|Un journaliste brièvement arrêté par la police

Burundi - Sécurité 29 avril 2019
|Une personne tuée et pendue sur un arbre en province de Cibitoke

Burundi - Sécurité27 avril 2019
|Le ravin du Sud de la capitale secoue les populations de la place

Burundi - Sécurité26 avril 2019
|Découverte d’un corps sans vie au Sud du pays

Burundi - Sécurité25 avril 2019
|La commune de Gihanga instaure un couvre-feu

Burundi - Sécurité24 avril 2019
|Des cadavres découverts ici et là dans la capitale politique

Burundi – Sécurité23 avril 2019
|Nuit cauchemardesque à Gihanga

Burundi - Mauritanie - Sécurité Routière22 avril 2019
|L’ancien président Buyoya légèrement blessé dans un accident de roulage

Burundi - Sécurité20 avril 2019
|Un pasteur de l’église de Pentecôte de Bujumbura échappe à une attaque à la grenade

Burundi - Sécurité19 avril 2019
|Assassinat d’un homme dans la commune de Mpanda

Burundi - Sécurité18 avril 2019
|Une personne tuée à Kanyosha

Burundi - Sécurité17 avril 2019
|Deux hommes arrêtés pour détention illégale d’armes au Sud du pays

Burundi - Sécurité16 avril 2019
|Deux personnes tuées en province de Cibitoke !

Burundi - Sécurité 15 avril 2019
|Un corps sans vie découvert tout près du siège de la banque Bancobu

Burundi - Sécurité13 avril 2019
|Un corps sans vie retrouvé au Sud du pays

Burundi - Sécurité12 avril 2019
|Qu’est-ce qui s’est passé exactement dans la zone de Ngagara ?

Burundi - Sécurité11 avril 2019
|Irruption des hommes armés dans les alentours de la forêt Kibira

Burundi - Sécurité10 avril 2019
|Des fusils et plusieurs munitions découverts au domicile d’un ex-agent du Snr

Burundi - Sécurité9 avril 2019
|Le banditisme augmente d’un cran dans la province de Cibitoke

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Le commissaire communal de la police de Nyabihanga tué

2 mai 2019

Mwaro, le 2 mai 2019 (Net Press) . Il était vers 00h 30 minutes lorsque cinq bandits armés d’un fusil se sont affrontés avec quelques éléments de la police sur la colline Kirambi, zone Kabungere, commune de Nyabihanga, en province de Mwaro. Deux bandits ont été tués ainsi que le commissaire communal de la police de Nyabihanga, l’officier Anicet Ndayikengurutse, qui était à la tète de cette opération.

Des sources sur place font savoir que ces bandits seraient venus de la province de Gitega et auraient tenté de voler de l’argent chez un prénommé Salvator de cette même colline qui venait de vendre sa vache. Il y aurait des personnes soupçonnées par la police qui ont été arrêtées pour interrogatoire.

Burundi - Economie

Du renouveau à la microfinance Kazoza finance !

Bujumbura, le 2 mai 2019 (Net Press) . Lors de l’ouverture de son siège social situé dans les enceintes de l’immeuble ayant abrité la téléphonie mobile Leo, au centre-ville de Bujumbura, le directeur général de la microfinance Kazoza Finance, Aimé Sinaniranye, a profité de cette occasion pour lancer une autre gamme de produits dénommés Kazoza Plus

Le directeur général de cette institution financière, au cours d’un café de presse qu’il a animé ce jeudi 2 mai, a indiqué que Kazoza Finance a vu le jour le 30 mai 2012, qu’elle est donc âgée de 7 ans. Il est satisfait de son bilan car elle a commencé avec 2000 clients et actuellement, ces derniers avoisinent un effectif de 23 000 répartis en 7 agences de la capitale économique et en province de Bubanza.

Aimé Sinaniranye a fait savoir qu’en 2012, cette microfinance était classée en 2ème catégorie mais avec la nouvelle réglementation de la banque centrale, elle est passée à la1ère catégorie. Pour lui, cette institution tourne vers un nouveau visage car elle offre un nouveau produit baptisé Kazoza Plus à ses clients par la collecte de l’épargne, la distribution des crédits, couplées par la promotion des jeunes entrepreneurs diplômés en chômage.

Ceux-ci des fois souhaitent être accompagnés dans la gestion quotidienne de leurs activités, notamment par la tenue de petites comptabilités qui pourront évoluer dans le futur vers la prospérité économique de ces jeunes, sans oublier la création de l’emploi qui manque cruellement à la jeunesse actuelle.

Aimé Sinaniranye a fait savoir que le taux d’intérêt des crédits octroyés par cette institution financière est de 14%, tandis que le taux de dépôt à terme est fixé à 8 %, couplé d’une assurance de protection sociale et de perte de l’emploi. D’après lui, cette dernière a un produit appelé simbanking où l’opération de retrait et ou de dépôt est signalée sur le message téléphonique.

Aimé Sinaniranye affirme que cette institution financière se donne corps et âme pour que ses clients soient bien traités en leur offrant des services de qualité pour être à la hauteur des autres banques et institutions financières avant de souligner que plus le client prospère, plus Kazoza Finance prospère.

Burundi - Justice

"Tu ne m’offres pas à boire, je te tue !", dixit un policier condamné à perpétuité !

Cibitoke, le 2 mai 2019 (Net Press) . Un policier du nom de Vianney Hakizimana a été condamné en date du 30 avril 2019 à une peine de perpétuité par le tribunal de grande instance de Cibitoke, Nord Ouest du pays, pour homicide volontaire. Selon des informations sur place, il était attaché au poste de police en commune de Mugina de la même province.

Au cours d’un procès de flagrance, Vianney Hakizimana a été reconnu coupable d’avoir tué une personne dans la nuit du 14 au 15 avril de cette année. Mais c’est le mobile du crime qui a vite fait souffrir ceux qui l’ont appris, il a tué cette personne parce qu’elle a refusé de lui offrir une bière. La famille de la victime salue le jugement rendu.

Burundi - Justice

Emprisonnée beaucoup plus par vengeance que par infraction commise

Muramvya, le 2 mai 2019 (Net Press) . La dame en question s’appelle Philomène Niyonzima, cultivatrice habitant la commune de Kiganda, dans la province de Muramvya, au Centre du pays. Depuis le 25 avril, elle est écrouée dans la prison de Muramvya car d’après une fouille-perquisition, des policiers auraient trouvé une grenade chez elle.

Il est à mentionner ici que Philomène Niyonzima est une veuve qui possède un seul enfant de plus ou moins 7 ans. Elle aurait déclaré à ceux l’ont visité qu’elle n’avait jamais vu une grenade de son vivant. En d’autres termes, elle ne pouvait pas détenir un outil qu’elle ne connaît pas.

Signalons que son frère, un ancien enseignant, est également détenu à la prison centrale de Mpimba pour une affaire de conflits fonciers. Il avait acheté un domaine avec un autre enseignant et sa famille a jugé bon de le désintéresser pour éviter des conflits qui pourraient naître de la gestion de ce bien commun.

Ironie du sort, c’est ce que la famille a voulu éviter qui s’est passé finalement. L’homme désintéressé a dit à son collègue qu’il se vengera et que l’action sera plus méchante que ce qu’il a subi. La famille soupçonne donc cet autre enseignant d’être à l’origine de tous ces malheurs qui s’abattent sur elle, même si elle affirme ne pas détenir de preuves.

La rédaction a contacté au téléphone le substitut du procureur de la République dans la province de Muramvya pour avoir plus de précisions. Dans un premier temps, il a répondu qu’il n’est pas au courant de cette situation. Quant le reporter de Net Press a voulu lui poser des questions sur des détails, il l’a coupé en indiquant qu’il faut se rendre sur terrain.

Ceux qui connaissent bien ce milieu ont informé le journaliste de Net Press qu’il s’agit d’une consigne que les magistrats se sont donné pour éviter les questions des journalistes. Pour eux, même si on les trouve sur terrain, ils disent de poser la question au porte-parole ou refusent de recevoir les journalistes car ils ont peur de s’exprimer.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel

Politique - Sécurité4 mars 2015
|Lettre ouverte