Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité7 octobre 2019
|Pourquoi des militaires dans les quartiers ?

Burundi – Sécurité5 octobre 2019
|Quand la province de Muyinga reste le mouroir de l’opposition !

Burundi - Sécurité4 octobre 2019
|Décès d’une personne dans la province de Bubanza

Burundi - Sécurité3 octobre 2019
|Un policier sous les verrous dans la province de Rumonge

Burundi - Sécurité2 octobre 2019
|Un cadre du ministère de la jeunesse et sports kidnappé

Burundi – Sécurité1er octobre 2019
|Des militaires burundais seraient en Rd Congo, dixt la population de Buganda

Burundi - Sécurité 30 septembre 2019
|Vital Cirhuza, un étudiant congolais porté disparu !

Burundi - Sécurité - Politique28 septembre 2019
|Les "Cnlois" réclament, ils ne sont pas écoutés

Burundi - Ouganda - Sécurité27 septembre 2019
|Des pluies torrentielles détruisent des maisons au camp de réfugiés de Nakivale

Burundi - Sécurité26 septembre 2019
|Une jeune fille de Mugongomanga hospitalisée se plaint ...

Burundi - Sécurité25 septembre 2019
|L’ambassade de Belgique s’exprime sur un homme décédé devant son entrée

Burundi - Sécurité24 septembre 2019
|Un policier se donne la mort à Bujumbura

Burundi - Sécurité23 septembre 2019
|Un membre du Cnl tué dans la soirée du 21 septembre

Burundi - Sécurité21 septembre 2019
|Un Congolais trouve la mort devant l’ambassade de Belgique à Bujumbura

Burundi - Sécurité20 septembre 2019
|Des crépitements d’armes entendus à la frontière burundo-congolaise

Burundi – Sécurité19 septembre 2019
|Un rapport accablant de l’Onu pour le Burundi

Burundi - Tanzanie - Sécurité 18 septembre 2019
|Des disparitions forcées qui prennent une allure inquiétante au camp de réfugiés de Nduta

Burundi - Sécurité17 septembre 2019
|De jeunes Imbonerakure accusés de rançonner des populations à Bujumbura

Burundi - Somalie - Sécurité16 septembre 2019
|"Une douzaine de soldats burundais de l’Amisom tués dans une embuscade", dixit Rfi

Burundi –Tanzanie –Sécurité14 septembre 2019
|Les polices burundaise et Tanzanienne appréhendent 4 personnes armées

Burundi - Sécurité - Climat13 septembre 2019
|Une commune de la province de Cibitoke frappée par la grêle et les pluies violentes

Burundi - Tanzanie - Justice12 septembre 2019
|Les réfugiés burundais, une préoccupation de "Justice for Burundi"

Burundi - Sécurité11 septembre 2019
|Un homme attaqué aux machettes meurt des suites de ses blessures

Burundi - Sécurité - Opinion10 septembre 2019
|Quand les mesures prises par les administratifs de base échappent à l’autorité centrale

Burundi - Tanzanie - Sécurité9 septembre 2019
|Crainte d’une éventuelle attaque armée dans le camp des réfugiés de Nduta

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Deux hommes tués par des policiers dans la commune de Gihanga

12 juillet 2019

Bubanza, le 12 juillet 2019 (Net Press) . Deux personnes ont été tuées dans la localité de Buramata, de la commune de Gihanga, dans la province de Bubanza, Nord-Ouest du p ays, ce jeudi 11 juillet 2019 vers 11 heures. Les populations de la place ont été prises de panique quand elles ont entendu des tirs nourris de l’arme automatique.

De sources policières, l’on a appris que les deux personnes faisaient partie d’un réseau de voleurs. Selon les mêmes informations, ces deux bandits avaient attaqué une position policière à Mutimbuzi au mois de mars dernier, avaient tué deux policiers et avaient récupéré leurs armes. Ils étaient donc recherchés par la police.

Les deux bandits avaient été interpellés pour montrer leur cache d’armes C’est dans ces conditions que l’un des bandits a tenté de tirer sur les policiers que ces derniers ont vite riposté, entraînant leur mort sur le champ.

Dans la province voisine de Cibitoke, dans la commune de Bukinanyana, des habitants sont inquiets de la présence de groupes armés parlant le kirundi. Ils demandent aux forces de l’ordre de les protéger. Les mêmes populations affirment que ce phénomène est perceptible dans cette région depuis au moins un mois.

Burundi - Transport

Un secteur du transport en voie de révolution

Bujumbura, le 12 juillet 2019 (Net Press) . Dans une émission socio-économique radiotélévisée d’hier, les partenaires du secteur de transport ont énuméré une série de mesures entreprises pour révolutionner ce domaine. Les invités à cette émission étaient le représentant de l’association des transporteurs du Burundi, Atrabu, Charles Ntirampeba, le ministre du transport, Jean-Bosco Ntunzwenimana, le directeur général de l’Otraco, Albert Maniratunga et le porte-parole du deuxième vice-président de la République, Hassan Ngendakumana.

Dans ses perspectives, l’association des transporteurs du Burundi entend mettre en place un centre de formation des rabatteurs, des convoyeurs et des conducteurs de véhicules de transport dans l’intention de leur doter d’une ligne d’éthique et de discipline. Car, cette association a déjà constaté une indiscipline qui indispose souvent les clients et veut qu’après la formation, tout conducteur ou convoyeur qui se rendra coupable d’une certaine arrogance envers les clients sera désormais exposé aux sanctions.

Le ministre du transport a quant à lui remercié les agences de voyage comme Volcano, Memento, Tramwex, Buragane et Otraco pour leur organisation et leur contribution dans ce secteur. Il a aussi énuméré les projets en cours à savoir la construction de la route Nyamitanga - Chanic, Nyakararo - Kibumbu, la réfection de la voirie urbaine, le financement obtenu de la réparation de la route Gitaza - Rumonge - Nyanza-Lac - Mabanda - Mugina et une étude de faisabilité du traçage de la route Bururi - Gakuba.

Parallèlement à ces travaux, le ministère du transport entend rénover le port de Bujumbura. Il a révélé que le Japon a déjà accordé au gouvernement du Burundi une aide de 28 millions de dollars américains pour la réalisation de cette œuvre. Et comme la rénovation du port de Bujumbura exige aussi des axes de communication en bon état, la voirie urbaine en profitera pour être retapée.

Le directeur de l’office du transport en commun a lui aussi profité de cette occasion pour vendre les bienfaits de sa cathédrale en informant les téléspectateurs burundais que l’Otraco joint les coins les plus reculés du pays là où les autres sociétés de transport ne s’aventurent jamais. Cet office de transport participe aussi dans le transport urbain des personnes, notamment pendant les heures de pointe. Il a indiqué que sa boîte va se procurer de nouveaux véhicules de transport des biens et des personnes. Ce projet est déjà soumis au Japon qui en a agréé la requête.

Quant au porte-parole du deuxième vice-président, il a souligné l’attachement du gouvernement du Burundi au secteur de transport en indiquant qu’il vient de prolonger les délais d’importation de véhicules en bon état destinés au transport. Pour témoigner cette volonté du gouvernement à révolutionner ce secteur, le deuxième vice-président a effectué une visite de travail dans les agences de voyage telles que Volcano et Memento où il a constaté que les bus sont encore en bon état et que la bonne organisation du travail est incontestable dans ces sociétés.

Burundi - Confessions Religieuses - Anniversaire

La congrégation des Bene Yozefu du Burundi souffle ses 75 bougies

Gitega, le 12 juillet 2019 (Net Press) . Ce dimanche le 14 juillet 2019, les Frères Bene Yozefu dont le siège du Frère général se trouve à Giheta, seront dans l’extrême joie de fêter leurs 75 ans d’existence dans notre pays.

La congrégation des Frères Yozefu a été fondée par Mgr. Antoine Grauls en 1944 à la veille de la fin de la deuxième guerre mondiale. Sa naissance a vu le jour en commune Giheta de la province de Gitega où résidera depuis lors le Frère général de cette congrégation. De 1944 à 2019, une bonne série d’œuvres spirituelles est au compte de cette congrégation. Son ministère a été étendu à Bujumbura, à Rusengo en province de Ruyigi, à Gatara en province de Kayanza et ailleurs.

Le thème de ce jubilée est "le jubilée de la congrégation est le mien". Le choix de ce thème coïncide avec la volonté manifestement exprimée par ces Frères d’étendre leur ministère aux ménages. Désormais, les familles seront formées au sein de cette congrégation pour acquérir le bagage spirituel nécessaire de prêcher la bonne nouvelle. Ainsi, les laïcs pourront escalader monts et vallées et passer de maison à maison en enseignant la foi du Christ. Plus personne ne sera exempté d’entendre la voix du Seigneur.

Le pressentiment est que cette œuvre aurait été saluée par l’Eglise catholique qui, aujourd’hui, ne manque pas de concurrents sur terrain car toutes les confessions religieuses recrutent les fidèles parmi les anciens adeptes de cette Eglise. Par cet acte charitable, cette Eglise universelle pourra encadrer ses ouailles et les préserver d’éventuels changements de maître pour glisser vers le protestantisme.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel

Politique - Sécurité4 mars 2015
|Lettre ouverte