Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité6 août 2019
|Un incendie vient de ravager un bar restaurant au Sud de la capitale économique

Burundi - Sécurité5 août 2019
|Une famille d’un membre du Cnl attaquée par des Imbonerakure

Burundi - Sécurité 3 août 2019
|Des menaces de mort pèsent sur les enseignants de Kirundo qui ont dénoncé le viol

Burundi - Sécurité2 août 2019
|Un membre du parti Uprona tué dans la province de Kayanza

Burundi – Politique1er août 2019
|Echec d’une réconciliation de tous les dangers

Burundi - Sécurité Routière31 juillet 2019
|Quand un accident fait rire les gens !!!

Burundi - Sécurité30 juillet 2019
|Une mort subite de trois personnes d’une même famille suscite des inquiétudes

Burundi - Sécurité29 juillet 2019
|Un cadavre découvert dans la zone de Ngagara

Burundi - Politique27 juillet 2019
|L’intolérance politique augmente d’un cran un peu partout dans le pays

Burundi - Sécurité26 juillet 2019
|Trois hommes arrêtés dans un bistrot dans la localité de Rubira

Burundi - Sécurité25 juillet 2019
|Arrestation d’une personne en possession de plusieurs armes

Burundi - Sécurité 24 juillet 2019
|Un membre du parti Cnl retrouvé agonisant !

Burundi - Sécurité23 juillet 2019
|Le service national des renseignements à Cibitoke dans le collimateur du Cnl

Burundi - Sécurité Routière22 juillet 2019
|Des passagers blessés et traumatisés

Burundi - Sécurité20 juillet 2019
|Le service national des renseignements à Cibitoke accusé d’enlever une personne

Burundi - Sécurité19 juillet 2019
|Deux présumés voleurs tués dans la province de Kayanza

Burundi - Justice18 juillet 2019
|Commémoration de la journée internationale des prisonniers

Burundi - Sécurité17 juillet 2019
|Un homme tue sa femme dans la province de Mwaro

Burundi - Sécurité 16 juillet 2019
|La police donne la lumière sur l’insécurité qui règne à l’ouest du pays !

Burundi - Sécurité15 juillet 2019
|Une personne portée disparue dans la province de Muyinga

Burundi - Tanzanie - Sécurité13 juillet 2019
|Les réfugiés burundais du camp de Nduta inquiets pour leur sécurité

Burundi - Sécurité12 juillet 2019
|Deux hommes tués par des policiers dans la commune de Gihanga

Burundi - Justice11 juillet 2019
|Interbank Burundi soupçonnée de soutenir la rébellion basée en Rdc

Burundi - Sécurité10 juillet 2019
|Un étudiant de l’université de Ngozi porté disparu

Burundi - Sécurité9 juillet 2019
|Les entraînements paramilitaires de Burambi inquiètent les habitants

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité Routière

Des passagers blessés et traumatisés

22 juillet 2019

Bujumbura, le 22 juillet 2019 (Net Press) . Dans la matinée de ce samedi 20 juillet, plus précisément à 10h09’, est survenu un accident qui a failli emporter la vie de toutes les personnes à bord d’un véhicule de transport. Les circonstances de cet accident sont difficiles à expliquer. C’était sur la route Bujumbura - Bugarama, à quelques 60 mètres en bas du palais présidentiel Ntare Rushatsi. En effet, un camion de type Mercedes Benz immatriculé A9390A était tombé en panne et venait de passer 2 jours à cet endroit sans que la garde présidentielle ne s’en inquiète outre mesure.

Soudain, est venu un véhicule de transport de marque Hiace immatriculé I6293A qui roulait à tombeau ouvert. Le conducteur n’ayant pas tiré l’attention de l’obstacle du camion garé devant lui, a tenté de redresser son véhicule pour ne pas le percuter et a heurté un véhicule qui venait à sa rencontre. Sans la maitrise du frein, il a essayé de percuter le talus de la route pour que l’engin freine mais sa vive allure l’a vite projeté au bord du talus à plus de 4 mètres de hauteur et le véhicule s’est renversé en pleine route, les quatre pneus en l’air.

Le conducteur, le convoyeur, les 18 passagers et les gens qui étaient proches du lieu d’accident ont été tous terrifiés par ce désastre. Les passagers ont été traumatisés car ils ne se croyaient pas encore en vie. La police est intervenue rapidement pour sécuriser les passagers car les gens qui étaient aux environs pouvaient tenter de voler des biens et de l’argent des personnes à bord de ce véhicule. Heureusement, l’on ne déplore pas de morts sauf certains passagers blessés et fracturés, qui, le bras, qui, la jambe. Les victimes de cet accident ont été conduits à l’hôpital pour des soins éventuels.

Sur un autre chapitre relatif aux droits de l’homme, les défenseurs des droits de l’homme évoquent au moins 15 personnes qui ont été arrêtées de façon arbitraire la semaine dernière avec ceci de commun qu’ils appartiennent tous au parti Cnl d’Agathon Rwasa. L’on apprend également qu’une autre personne a été enlevée par des agents du service national des renseignements dans la province de Cibitoke, au Nord-Ouest du pays. Le responsable du service secret dans cette localité indique ne pas être au courant de cela car il était à Bujumbura au moment des faits. N.R.

Burundi - Politique

Le parti au pouvoir collecte des fonds pour la préparation des élections de 2020

Bujumbura, le 22 juillet 2019 (Net Press) . L’on apprend que le weekend dernier, des contributions ont été collectées un peu partout dans le pays dans le but de préparer les élections de 2020. La nouveauté est que les Imbonerakure expliquaient que le montant de 2.000 francs burundais n’a rien à voir avec la déclaration du président de la République à l’occasion du 57ème anniversaire de l’indépendance de notre pays.

Dans plusieurs zones de la capitale économique tout comme à l’intérieur du pays, la collecte se faisait par ménage et des fois, des intimidations étaient observées pour ceux qui se montraient réticents. C’est le cas notamment du responsable du Cnl dans la zone Kayogoro, de cette commune de la province de Makamba, au Sud du pays, du nom d’Emile Mworoha, qui a été interpellé par des Imbonerakure pour avoir demandé la destination des fonds collectés. Il serait pour le moment incarcéré dans le cachot de cette commune.

Dans les zones de Nyakabiga, Kamenge, Kinama, les populations évoquent avoir payé de force cet argent alors qu’ils n’appartiennent pas au parti Cndd-Fdd. Elles demandent que ces contributions soient uniquement exigées au parti de l’Aigle. Cela s’est fait remarquer également dans les provinces comme Muyinga et Kirundo avec une contribution de 1.000 Fbu par ménage.

Les responsables du parti au pouvoir n’infirment pas cette information mais indiquent que la collecte se fait uniquement à leurs membres. Une déclaration contestée par une large opinion, y compris un Burundais vivant en Europe qui est pour le moment en vacances. D.N.

Burundi - Diaspora

Le Burundi organise une semaine de la diaspora

Bujumbura, le 22 juillet 2019 (Net Press) . Une semaine de la diaspora a été solennellement inaugurée par le premier vice-président de la République, Gaston Sindimwo, ce matin à l’hôtel Club des Vacances. Les Burundais qui participaient sont venus de tous les cinq continents comme l’Afrique, l’Amérique, l’Europe, l’Asie et l’Australie.

Selon des gens qui étaient sur place et dont les enfants se trouvaient dans la piscine de l’hôtel, la plupart des personnes invitées à cet atelier sont des gens qui vivent à l’étranger, mais également qui sont proches du pouvoir. Des stands des entreprises locales étaient également installées et les participants les ont visités juste après le discours inaugural du premier vice-président. J.M.

Burundi - Communication - Sécurité - Anniversaire

Jean Bigirimana, trois ans déjà !

Bujumbura, le 22 juillet 2019 (Net Press) . Aujourd’hui, le monde de la presse en général et les confrères du groupe de presse Iwacu en particulier, se souviennent de trois ans écoulés jour pour jour après la disparition du journaliste Jean Bigirimana, porté disparu à Bugarama, dans la commune et province de Muramvya, au Centre du pays.

Rappelons que Jean Bigirimana a répondu à un appel d’une personne qui se trouvait à Bugarama, certains disent qu’il s’agit d’ailleurs du responsable du service secret dans la commune de Bukeye, qui aurait lui aussi trouvé la mort plus tard. C’était un voyage sans retour car depuis, personne n’a la moindre information de l’endroit où se trouverait ce journaliste.

Le groupe de presse Iwacu a tout fait pour retrouver son journaliste mais en vain, il a mené des enquêtes, il a contacté les défenseurs des droits de l’homme de la Cnidh, il a contacté la justice, allant jusqu’à porter plainte contre X, mais tous ces efforts sont restés sans récompense.

Quelques temps après, sa famille biologique a été menacée par des gens qu’elle n’a pas pu identifier, d’où elle a été obligée de fuir le pays. L’on saura que Jean Bigirimana se trouve parmi d’autres gens assez nombreux qui ont disparu mais que la presse n’a jamais évoqués, probablement parce qu’ils occupaient des fonctions qui ne leur assuraient pas de visibilité.

Dans le cadre de l’anniversaire, les originaires de la commune de Bugendana se sont souvenus des 23 ans qui viennent de s’écouler quand les leurs, qui vivaient dans le camps de réfugiés de Bugendana, ont trouvé la mort, tués par des rebelles qui disaient vouloir attaquer le pouvoir de Bujumbura.

Dans ce carnage qui a eu lieu dans la nuit du 20 au 21 juillet 199, l’on a dénombré plus de 300 personnes, essentiellement des Tutsi, y ont péri. Cela avait provoqué l’indignation de l’évêque de Gitega, Mgr. Joachim Ruhuna. Le jour de l’enterrement, il avait maudit les criminels auteurs de ce forfait. Pour lui montrer qu’ils avaient entendu le message, ils l’ont à son tour assassiné deux mois plus tard, au mois de septembre de la même année. Ch.N.

Burundi - Confessions Religieuses

L’archidiocèse de Bujumbura se dote de nouveaux prêtres

Mwaro, le 22 juillet 2019 (Net Press) . En date du 20 juillet, l’archevêque de Bujumbura, Mgr. Gervais Banshimiyubusa, était l’homme le plus heureux de la capitale car il procédait à l’ordination sacerdotale de 8 nouveaux prêtres dans la paroisse de Bukwavu, dans la commune de Rusaka, en province de Mwaro.. Parmi les heureux élus, 4 sont originaires de la même paroisse.

La paroisse Regina Pacis de Kinindo n’a pas démérité car il a vu un de ses fils devenir prêtre avant hier. Selon des informations de la paroisse de ce dimanche après la messe, le nouveau prêtre originaire de Kinindo célébrera sa messe des prémices ce samedi 27 juillet 2019 à la même paroisse.

Signalons que la paroisse de Kinindo devient de plus en plus un grand "producteur" de prêtres. Celui qui a été ordonné ce 20 juillet est le deuxième car l’année dernière, un autre fils de Kinindo avait également été consacré prêtre par le même archevêque, des cérémonies qui avaient été organisées le 14 juillet 2018 par la paroisse Regina Pacis de Kinindo. Bukwavu a vu également d’autres récipiendaires qui sont devenus des diacres, au nombre de 10. Ch.N.

Burundi - Culture

L’argent s’invite dans le domaine de la musique et divise les artistes

Bujumbura, le 22 juillet 2019 (Net Press) . Un musicien d’origine tanzanienne du nom de Diamond Platnumz animera un concert ce 28 juillet 2019 à l’école technique secondaire de Kamenge. Selon des informations recueillies auprès de ses proches, il s’exhibera au dernier jour de la compétition Primusic organisée par la Brarudi et aura une enveloppe de 100 millions de francs burundais, soit 40.000 dollars américains.

Pour l’Amicale des musiciens du Burundi pilotée par Freddy Kwizera, la Brarudi est libre de payer un musicien selon les termes de contrat que les deux parties ont signés. Il souhaiterait cependant que l’enveloppe réservée aux musiciens burundais soit revue à la hausse car il y en a qui ont eu 15 millions de francs burundais et qu’il est prévu une enveloppe de 25 millions pour le gagnant du Primusic.

Pour la coopérative des musiciens du Burundi par contre dont le président est le tonitruant Cédric Bangirinama dit Cédric Bangi, c’est une injustice et un mépris de voir qu’un musicien étranger gagne plus que les artistes burundais. Il demande à la Brarudi de consulter d’abord les artistes avant d’organiser de telles compétitions. D.N.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel

Politique - Sécurité4 mars 2015
|Lettre ouverte