Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité - Opinion10 septembre 2019
|Quand les mesures prises par les administratifs de base échappent à l’autorité centrale

Burundi - Tanzanie - Sécurité9 septembre 2019
|Crainte d’une éventuelle attaque armée dans le camp des réfugiés de Nduta

Burundi - Sécurité7 septembre 2019
|Un Imbonerakure tué dans la province de Cibitoke

Burundi – Tanzanie - Droits de l’Homme 6 septembre 2019
|Encore des cris contre le rapatriement forcé des réfugiés burundais !

Burundi – Sécurité 5 septembre 2019
|Deux jeunes filles arrêtées et emprisonnées au cachot du commissariat de la police de Gitega

Burundi - Sécurité4 septembre 2019
|Trois jeunes filles passées à tabac par l’administrateur ...

Burundi - Politique3 septembre 2019
|Destitué pour non collecte des contributions forcées

Burundi –Sécurité 2 septembre 2019
|Les habitants de la province de Cibitoke surpris et préoccupés par l’ampleur de la criminalité au mois d’août

Burundi - Sécurité31 août 2019
|Le banditisme monte d’un cran dans la commune de Gihanga

Burundi – Sécurité30 août 2019
|Hakoringingo arrêté, les voisins crient au scandale

Burundi - Sécurité Routière29 août 2019
|Un étudiant à vélo fauché par un véhicule devant le siège de l’Inss

Burundi - Sécurité28 août 2019
|Un incendie déclaré et vite maîtrisé à la compagnie de gérance du coton, Cogerco

Burundi - Sécurité27 août 2019
|Un Imbonerakure vient de passer de vie à trépas suite aux coups et blessures

Burundi - Sécurité26 août 2019
|Les policiers réveillent les populations de Bwiza par des tirs nourris

Burundi - Sécurité24 août 2019
|Des personnes mordues par des chiens errants dans la province de Bubanza

Burundi - Sécurité23 août 2019
|Deux corps décapités retrouvés au bord de la rivière Rusizi

Burundi - Sécurité22 août 2019
|Un jeune homme tente de tuer son père et sa marâtre dans la commune de Mugamba

Burundi - Sécurité 21 août 2019
|Quand l’intolérance politique atteint son plus haut degré de paroxysme !

Burundi - Sécurité20 août 2019
|L’épée de Damoclès suspendu au dessus des membres du Cnl

Burundi - Sécurité19 août 2019
|Vers la recrudescence de la criminalité des albinos ?

Burundi - Justice17 août 2019
|L’audience des militants de l’Upd-Zigamibanda remise...

Burundi – Sécurité 16 août 2019
|Quand la zone Ngagara devient le bastion des bandits nocturnes

Burundi - Confessions Religieuses15 août 2019
|L’église burundaise se joint au monde entier pour fêter l’Assomption

Burundi - Elections14 août 2019
|Tous les regards tournés vers les élections de 2020

Burundi - Sécurité13 août 2019
|Un voleur ayant fui le cachot de la zone Kanyosha arrêté

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Un policier accusé de meurtre sur le point de subir un châtiment exemplaire

10 août 2019

Bubanza, le 10 août 2019 (Net Press) . L’Apc1 Emile Niragira a comparu, dans un procès de flagrance, dans l’après-midi de ce jeudi 8 août au tribunal de grande instance de Bubanza, à l’Ouest du pays. Il est accusé d’un meurtre d’un certain Jean-Claude Nizigiyimana, dans la nuit du 3 au 4 août dernier.

Les habitants de Gihanga avaient fait le déplacement de Bubanza pour suivre de près ce dossier car la victime était originaire de cette commune. L’on saura que le mort avait été battu par le policier jusqu’à perdre connaissance, avant de succomber aux coups reçus quelques temps après.

Lors de l’audition - l’on dit qu’elle a duré 4 heures d’affilé -, les témoins ont demandé la comparution d’un autre policier qui était de garde, le brigadier Bpc2 Benjamin Ndoriyobija, qui aurait également donné l’ordre de rosser feu Nizigiyimana. L’audience a été remise à plus tard pour que tous les coaccusés soient entendus. Selon des observateurs de la justice burundaise, ces policiers risquent une sanction sévère pour avoir mis fin à la vie d’un homme gratuitement.

Signalons que dans la commune de Bururi, une jeune fille a été appréhendée et emprisonnée ce 8 août après avoir montré l’endroit où elle a jeté son nouveau-né. Cet enfant a été enterré hier et la police confectionne un dossier à charge de cette fille pour qu’elle soit poursuivie au niveau du tribunal. N.R.

Burundi - Enseignement Supérieur - Sécurité

L’Iscam à la recherche de futurs cadres

Bujumbura, le 10 août 2019 (Net Press) . C’est aujourd’hui que des épreuves ont été organisées par l’institut supérieur des cadres militaires, Iscam, afin de procéder au recrutement de nouveaux lauréats pour le service militaire. Nous apprenons que plus de 1300 candidats se sont fait inscrire afin d’accéder à l’Iscam.

L’on apprend également que dans la province méridionale de Makamba, il y avait au total 82 candidats. Deux d’entre eux se sont absentés au moment où trois autres ont été chassés et n’ont pas passé les examens. Il semble que leurs documents portaient des écritures falsifiées. Les épreuves se sont déroulées au lycée d’excellence de Makamba.

Enfin, il faudrait mentionner que sur les 82 candidats qui étaient en lice à Makamba, 77 seulement ont été acceptés et parmi eux, l’on peut compter un effectif de 10 filles, un nombre insuffisant, selon les admirateurs de l’aspect genre. Les tests liés au sport auront lieu samedi le 17 août 2019. Pour le moment, les services chargés de recrutement à l’Iscam ne sont pas en mesure de préciser le nombre de candidats qui seront retenus. J.M.

Burundi - Rdc - Education

L’éducation des réfugiés de Lusenda entravée par le manque de diplôme

Bukavu, le 10 août 2019 (Net Press) . Nous sommes dans un camp de déplacés de Lusenda en République démocratique du Congo, où des élèves réfugiés burundais n’ont pas eu de bulletin et de diplômes au cours de l’année scolaire 2018-2019 qui vient de s’écouler. Ce manque de diplômes de fin d’études secondaires ou de certificat de fin de cycles a des conséquences énormes sur leur avenir.

Selon nos sources d’informations dans ce camp de réfugiés, cela freine leur avancée lorsqu’il faut poursuivre leurs études ailleurs. Il semble que cette situation concerne les écoles primaires et secondaires de cette localité. Ch.N.

Burundi - Justice Internationale

"Cour pénale internationale : la succession de Fatou Bensouda est ouverte", dixit Rfi

La Haye, le 10 août 2019 (Net Press) . La procédure d’élection du futur procureur de la Cour pénale internationale a démarré début août 2019 avec la publication d’une simple annonce d’emploi au poste le plus prestigieux et le plus sensible de la justice internationale. La Gambienne Fatou Bensouda doit quitter ses fonctions le 15 juin 2021, après 9 ans de mandat, non renouvelable. Les candidats à sa succession ont quatre-vingt-dix jours pour déposer leur dossier.

Les candidatures seront passées au crible d’un Comité d’élection du procureur (CEP), formé essentiellement d’ambassadeurs et de procureurs nationaux. En juin 2020, au plus tard, ce comité devra remettre aux 122 États membres de cette Cour une liste de trois à six candidats pré-sélectionnés. L’élection en elle-même devrait avoir lieu lors de l’Assemblée des États Parties prévue fin 2020 à New York.

Le Président de l’Assemblée des États Parties se félicite de la publication de l’avis de vacance pour le poste de Procureur de la CPI. Le mandat du Procureur actuel de la Cour pénale internationale expirera le 15 juin 2021. L’Assemblée des États Parties, agissant conformément au mandat que lui confère l’article 112 du Statut de Rome...

Plusieurs noms circulent déjà dans les cercles de la justice internationale, mais pour l’instant il ne s’agit que de rumeurs. Quelques observateurs, du côté des ONG ou des juristes, estiment que le futur procureur ne devrait pas être issu du sérail, comme ce fut le cas de Fatou Bensouda, élue après avoir été pendant huit ans l’adjointe du premier procureur de la Cour, Luis Moreno Ocampo. D.N.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel

Politique - Sécurité4 mars 2015
|Lettre ouverte