Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Politique - Sécurité16 mai 2020
|Les "Cnlois" et les "Cnddfddistes" en viennent aux mains dans la province de Bubanza

Burundi - Sécurité15 mai 2020
|Un Congolais tabassé par des policiers pour le simple fait qu’il est Congolais

Burundi – Sécurité14 mai 2020
|Enlèvement suivi de l’assassinat d’un homme d’affaires burundais.

Burundi - Sécurité13 mai 2020
|Quand un policier est tabassé et hué par des conducteurs de taxis-vélos

Burundi - Sécurité12 mai 2020
|Fouille-perquisition dans la zone de Bwiza ce matin

Burundi-Sécurité 11 mai 2020
|Deux personnes tuées et d’autres blessées lors d’une attaque à la grenade

Burundi - Sécurité9 mai 2020
|Un militaire burundais trouve la mort dans le lac Rweru

Burundi - Sécurité8 mai 2020
|La population de Ngozi découvre quatre corps sans vie dans une rivière

Burundi – Sécurité7 mai 2020
|Détention abusive des membres du Cnl à Gitega

Burundi - Sécurité 6 mai 2020
|Une personne tuée en zone Kinindo

Burundi - Sécurité - Politique5 mai 2020
|Les "Cnlois" et les "Cnddfddistes" en viennent aux mains ici et là dans le pays

Burundi - Droits de l’Homme4 mai 2020
|Les activistes des droits de l’homme s’expriment...

Burundi - Rd Congo - Sécurité2 mai 2020
|Les militaires burundais ont 48 heures pour quitter la Rdc

Burundi - Sécurité1er mai 2020
|Une mort mystérieuse de trois personnes d’une même famille au Nord du pays

Burundi - Sécurité30 avril 2020
|Dix Congolaises arrêtées lors d’une fouille-perquisition en zone Ngagara

Burundi - Sécurité 29 avril 2020
|Le parti Cnl dans le collimateur de la police nationale

Burundi - Politique - Sécurité28 avril 2020
|La Ceni rencontre les forces de défense et de sécurité

Burundi - Sécurité Routière27 avril 2020
|Un véhicule renverse des passagers dans la province de Ngozi

Burundi - Justice25 avril 2020
|L’activiste Germain Rukuki devant la cour suprême

Burundi –Sécurité 24 avril 2020
|Quand les zones Kamenge et Kinama deviennent le théâtre du banditisme

Burundi - Sécurité23 avril 2020
|Fouille-perquisition dans la zone de Nyakabiga

Burundi - Rdc - Sécurité22 avril 2020
|Des forces de sécurité burundaise et rwandaise signalées à l’Est du Congo

Burundi - Sécurité21 avril 2020
|Des "Cnddfddistes" arrêtés dans la province de Cibitoke

Burundi - Sécurité20 avril 2020
|L’éboulement d’une montagne emporte des vies humaines dans Bubanza

Burundi –Sécurité 18 avril 2020
|Quand les citoyens s’invitent à se faire justice !

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité Routière

Quatre élèves blessés dans un accident de roulage à Makamba

22 février 2020

Makamba, le 22 février 2020 (Net Press) . Alors qu’ils se rendaient hier dans la province de Makamba, au Sud du pays, où était organisé un championnat interscolaire, quatre élèves ont connu un accident de roulage dans la même province et ont été blessés. Les informations en provenance de cette entité provinciale indiquent qu’ils reçoivent des soins intensifs dans les hôpitaux de cette circonscription. Ch.N.

Burundi - Justice

De lourdes sanctions contre de jeunes filles par le tribunal de grande instance de Bururi

Bururi, le 22 février 2020 (Net Press). Le tribunal de grande instance de Bururi a rendu son jugement hier sur le dossier Rmp 27030 contre Clarisse Munezero, Sheila Bukiriro, Chance Niyokwizigira et Diella Kazobinka du lycée technique Mgr. Bernard Bududira. L’on signalera que cette dernière est une mineure de moins de 18 ans.

Ces jeunes filles ont été reconnues coupables d’avoir égorgé une nourrisson que venait de mettre au monde Clarisse Munezero. Ainsi, cette demoiselle a été condamnée à perpétuité au moment où les complices ont été condamnées à 20 ans de prison fermes. La mineure, reconnue également coupable de complicité, a été condamnée à 5 ans de prison.

Me Jacques Nshimirimana, défenseur acharné des droits de enfants, qui faisait partie de la Fenadeb il y a seulement quelques années, s’est dit choqué par le sort de ces jeunes filles même si le verdict juridique est juste. Pour lui, cette affaire devrait interpeller tout le monde à multiplier des séances d’éducation parentale et apprendre aux enfants les obligations liées aux responsabilités humaines. N.R.

Burundi - Médias - Justice

L’Onu plaide pour la libération des journalistes d’Iwacu

Genève, le 22 février 2020 (Net Press) . En cette date où nos consœurs et confrères Christine Kamikazi, Agnès Ndirubusa, Térence Mpozenzi et Egide Harerimana, viennent de passer 4 mois derrière les verrous, l’Onu vient de demander, ce 20 février, que ces journalistes soient libérés avant les échéances électorales de mai prochain.

En effet, ce vœu a été exprimé par les experts des droits de l’homme de l’Onu qui ont vivement critiqué la condamnation des quatre journalistes burundais car leur détention est injuste. Pour ces derniers, non seulement le procès en soi a été entaché de beaucoup d’irrégularités, mais aussi ces journalistes ont été emprisonnés alors qu’ils avaient exercé leur travail de collecte d’informations, ce qui est inacceptable.

L’on rappellera que Christine Kamikazi, Agnès Ndirubusa, Térence Mpozenzi et Egide Harerimana ont été arrêtés le 22 octobre 2019 alors qu’ils se rendaient dans la commune de Musigati pour couvrir des affrontements armés entre les forces de défense burundaises et une rébellion armée.

A la fin du mois de janvier de cette année, le tribunal de grande instance les avait condamnés à 2 ans et 6 mois de prison et à un million de francs burundais d’amende pour "tentative impossible d’atteinte à la sûreté de l’Etat". Pour ces experts de l’Onu, ces condamnations semblent directement liées à leurs activités de journalistes.

Pour eux donc, des journalistes, qui sont également des défenseurs des droits de l’homme, doivent exercer leur travail de manière indépendante et pouvoir accéder librement aux sources d’information. Ils souhaitent donc que les journalistes soient libérés avant les élections de mai prochain car cette affaire s’inscrit dans le cadre de menace de la liberté d’information.

Ils s’inquiètent du fait que des journalistes et des défenseurs des droits de l’homme au Burundi ne puissent être considérés comme des opposants, surtout qu’il y a une intolérance politique à l’endroit des membres de l’opposition. J.M.

Burundi - Energie

L’Union européenne au chevet de la population burundaise

Bujumbura, le 22 février 2020 (Net Press) . Une mission des bailleurs a été organisée au Burundi pour le suivi de la construction de deux centrales hydroélectriques en vue de connecter de nombreux ménages au réseau électrique. Pour cela, un communiqué de presse vient d’être rendu public et la rédaction propose son intégralité à son lectorat.

" Du 13 au 21 Février 2020, les équipes de la Banque Européenne d’investissement et de la Délégation de l’Union Européenne au Burundi ont effectué, en étroite collaboration avec le Ministère de l’Energie et de l’Hydraulique et la REGIDESO et les autres bailleurs, une mission de suivi du Projet Hydroélectrique de Jiji et Mulembwe.

" La mission a rencontré toutes les parties prenantes du projet, les autorités comme les populations affectées par les ouvrages, pour discuter en particulier des aspects de sauvegarde environnementale et sociale, de l’état d’avancement des travaux.

" Le projet hydroélectrique de Jiji et Mulembwe est un projet multi-donateurs d’importance stratégique financé à hauteur de 270,4 millions de dollars par l’Etat burundais (6%), l’Union européenne – Banque européenne de développement et Commission européenne - (49%), la Banque Mondiale (37%), et la Banque Africaine de Développement (8%). Ce projet vise la réduction de la pauvreté à travers une augmentation significative de l’offre d’énergie propre, respectueuse de l’environnement, et à un coût abordable au Burundi. Le projet Jiji-Mulembwe vient en complément des autres projets hydroélectriques nationaux (Ruzibazi, KABU 16) et régionaux (RUZIZI III, Rusumo Falls) bénéfiques pour le Burundi et financés par les mêmes bailleurs de fonds.

" Le projet a été lancé en septembre 2019 et devrait être achevé début 2024. Le projet permettra la construction de 2 centrales hydroélectriques sur les rivières Jiji (31,7 MW) et Mulembwe (17 MW) et des lignes de transmission et postes associés, l’électrification des villages à proximité des barrages, ainsi que l’amélioration des capacités de gestion du secteur et de la REGIDESO.

" Une fois terminé, le projet permettra de connecter au réseau électrique plus de 15.000 nouveaux ménages, 7.000 commerces, 1.700 unités industrielles, 54 écoles et centres de santé et 150 ménages dans la zone immédiate des barrages. Jiji-Mulembwe contribuera à l’objectif de faire passer le taux d’accès à l’électricité actuel de 10-15% actuellement à 35% en 2030. Les deux nouvelles centrales hydroélectriques transformeront l’accès à l’énergie au Burundi et soutiendront l’activité économique et la création d’emplois.

" À travers l’Afrique, des millions de personnes sont affectées par le manque d’accès à l’électricité ou dépendent de générateurs diesel très coûteux et polluants. L’hydroélectricité est une source d’énergie renouvelable produite à grande échelle et à faible coût de production." D.N.

Burundi - Education

L’hebdomadaire des enseignants de nouveau dans les kiosques

Bujumbura, le 22 février 2020 (Net Press) . Le journal "La Voix de l’Enseignant" estime que le Burundi fait partie des pays plus touchés par la pauvreté des apprentissages en Afrique. Selon une étude la Banque Mondiale, 86% des enfants âgés de dix ans en Afrique subsaharienne, ne savent pas lire et sont incapables de comprendre un texte simple alors que la lecture est le pilier sur lequel reposent toutes autres compétences, selon les résultats de cette étude.

Par ailleurs, les frais des documents pédagogiques ne sont pas les mêmes pour tous les enseignants. Une somme variant entre deux milles et huit milles francs est la part donnée à chaque enseignant du secondaire pour acheter les cahiers de préparation, d’évaluation, de cotation, les stylos ainsi que d’autres matériels nécessaires à son travail. Cette allocation est décriée par les enseignants en la jugeant de dérisoire et d’injuste car, elle varie d’une province scolaire à une autre. Ils demandent une nouvelle attribution qui tient compte du coût réel du matériel pédagogique.

En matière de scolarité, notre confrère trouve que l’orientation des élèves de la 6ème à la 7ème année mérite d’être repensée. Les échecs observés en 7è année fondamentale sont dus à une mauvaise orientation. Dans la direction communale de l’Education, de la Formation Technique et professionnelle de Ntahangwa, on a tenté d’orienter les élèves de la 6è année sans considérer les résultats annuels de chaque élève.

Les autorités ont voulu éviter que les faibles soient orientés ensemble dans les lycées municipaux et les plus forts dans les lycées publics. Travaillant ensemble, les plus forts aident les moyens. Un enseignant de formation pédagogique n’épouse pas l’idée. Ce système n’est possible que dans les écoles à régime d’internat. Sinon, les soi-disant forts vont chuter de niveau et les faibles vont s’enfoncer d’avantage en se décourageant. Ch.N.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.