Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Politique - Sécurité16 mai 2020
|Les "Cnlois" et les "Cnddfddistes" en viennent aux mains dans la province de Bubanza

Burundi - Sécurité15 mai 2020
|Un Congolais tabassé par des policiers pour le simple fait qu’il est Congolais

Burundi – Sécurité14 mai 2020
|Enlèvement suivi de l’assassinat d’un homme d’affaires burundais.

Burundi - Sécurité13 mai 2020
|Quand un policier est tabassé et hué par des conducteurs de taxis-vélos

Burundi - Sécurité12 mai 2020
|Fouille-perquisition dans la zone de Bwiza ce matin

Burundi-Sécurité 11 mai 2020
|Deux personnes tuées et d’autres blessées lors d’une attaque à la grenade

Burundi - Sécurité9 mai 2020
|Un militaire burundais trouve la mort dans le lac Rweru

Burundi - Sécurité8 mai 2020
|La population de Ngozi découvre quatre corps sans vie dans une rivière

Burundi – Sécurité7 mai 2020
|Détention abusive des membres du Cnl à Gitega

Burundi - Sécurité 6 mai 2020
|Une personne tuée en zone Kinindo

Burundi - Sécurité - Politique5 mai 2020
|Les "Cnlois" et les "Cnddfddistes" en viennent aux mains ici et là dans le pays

Burundi - Droits de l’Homme4 mai 2020
|Les activistes des droits de l’homme s’expriment...

Burundi - Rd Congo - Sécurité2 mai 2020
|Les militaires burundais ont 48 heures pour quitter la Rdc

Burundi - Sécurité1er mai 2020
|Une mort mystérieuse de trois personnes d’une même famille au Nord du pays

Burundi - Sécurité30 avril 2020
|Dix Congolaises arrêtées lors d’une fouille-perquisition en zone Ngagara

Burundi - Sécurité 29 avril 2020
|Le parti Cnl dans le collimateur de la police nationale

Burundi - Politique - Sécurité28 avril 2020
|La Ceni rencontre les forces de défense et de sécurité

Burundi - Sécurité Routière27 avril 2020
|Un véhicule renverse des passagers dans la province de Ngozi

Burundi - Justice25 avril 2020
|L’activiste Germain Rukuki devant la cour suprême

Burundi –Sécurité 24 avril 2020
|Quand les zones Kamenge et Kinama deviennent le théâtre du banditisme

Burundi - Sécurité23 avril 2020
|Fouille-perquisition dans la zone de Nyakabiga

Burundi - Rdc - Sécurité22 avril 2020
|Des forces de sécurité burundaise et rwandaise signalées à l’Est du Congo

Burundi - Sécurité21 avril 2020
|Des "Cnddfddistes" arrêtés dans la province de Cibitoke

Burundi - Sécurité20 avril 2020
|L’éboulement d’une montagne emporte des vies humaines dans Bubanza

Burundi –Sécurité 18 avril 2020
|Quand les citoyens s’invitent à se faire justice !

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Un bandit éclipsé par balle en zone Bwiza !

12 mars 2020

Bujumbura, le 12 mars 2020 (Net Press) . Il était vers 20 heures de ce mercredi 11 mars, en zone Bwiza, commune Mukaza, tout près de l’hôtel Albatros. Un bandit a tenté de cambrioler une jeune fille qui rentrait tranquillement à pieds. Les policiers sur place sont intervenus et ont tiré sur lui, le blessant au niveau de la jambe gauche, avant de supplier à ces policiers de ne pas l’achever.

D’autres bandits qui s’apprêtaient à partager le butin et dont l’opération a viré vers le calvaire, ont pris le large vers le quartier de Buyenzi, dans la même commune, en passant par l’école primaire dite Bassin au moment où d’autres se sont refugiés vers l’église Israel Church, tout près des bâtiments abritant la régie des œuvres universitaires.

Une autre scène qui dépasse l’entendement humain, selon plusieurs témoignages, c’est l’intervention d’autres hommes venus plus tard pour ordonner à la la police de relâcher ce bandit, arguant qu’il y a d’autres bandits qui volent des deniers publics et qui ne sont pas inquiétés ni par la police ni par la justice.

Ceux qui ont assisté à la scène se sont dit qu’il s’agit probablement d’autres bandits, qui se sont déguisés en humanitaires, pour tenter de convaincre les policiers de relâcher leur collègue pour qu’il aille se faire soigner.

Les citoyens qui étaient sur place saluent cette chasse aux bandits qui a lieu dans la soirée de ce mercredi soir et souhaitent que de tels actes soient une attitude de routine pour tout policier basé dans la ville de Bujumbura. Ils faisaient allusion aux militaires des quartiers de Mutakura et de Cibitoke qui ont éradiqué une fois pour totues le phénomène de banditisme qui avait pris une allure inquiétante dans ces localités. N.R.

Burundi - Sécurité

L’insécurité augmente d’un cran dans la province de Bururi

Bururi, le 12 mars 2020 (Net Press). Dans une réunion de sécurité dans cette province, le gouverneur de Bururi, au Sud du pays, a fait savoir ce 9 mars qu’il y a dans cette entité provinciale des armes détenues illégalement par des populations, allusion faite à deux pistolets qui ont été découverts au domicile d’un certain Niyokindi, de la commune Mugamba.

Le gouverneur a demandé aux administrateurs qui l’entouraient dans cette réunion de faire en sorte que les mêmes populations remettent ces armes. Pour rappel, ce dernier a été abattu par la police dans l’avant-midi du 9 mars, soupçonné de faire partie des groupes rebelles. L’on a également cité le cas d’une découverte de 4 fusils Kalachnikov par la police dans la commune de Songa, toujours dans la même province.

Un autre cas présenté est celui d’un jeune Imbonerakure, affilié au parti de l’Aigle, qui a été tué dans la commune de Matana vers la fin du mois de février dernier. Une dizaine de personnes suspectées ont été arrêtées pour des raisons d’enquêtes et sont toujours en prison, rapportent des sources d’information locales.

Les autorités redoutent donc l’intensification de la criminalité à la veille des élections et demandent à tous les détenteurs de ces armes à feu de les remettre volontairement. Le numéro un de cette province a accordé un délai à tous les détenteurs illégaux d’armes pourqu’ils les remettent, au plus tard le 8 avril. D.N.

Burundi - Justice

Pierre Buyoya et ses anciens collaborateurs dans l’œil du cyclone judiciaire

Gitega, le 12 mats 2020 (Net Press) . Il est prévu une audience publique ce 19 mars 2020 dans la province de Gitega dans le dossier Rmpg 339bis/KI, ministère public contre Buyoya Pierre, Ndayisaba Célestin, Nahigombeye Anicet, Niyonkuru Laurent, Gunungu Gabriel, Simbanduku Pascal, Nzosaba Juvénal.

D’autres personnes poursuivies sont Sinarinzi Mamert, Nkurunziza Alfred, Busokoza Bernard, Niyungeko Vincent, Daradangwa Jean Bosco, Cishahayo Gérard, Mushwabure Ildefonse, Kadege Marie Alphonse, Nduwayo Antoine, Rukingama Luc, Bararunyeretse Libère, Mukasi Charles et Girukwishaka Astère.

Toutes ces personnes devront comparaître à la cour suprême et elles sont poursuivies pour attentat contre le chef de l’Etat, attentat contre l’autorité de l’Etat et attentat tendant à porter le massacre, dévastation et pillage. L’on saura qu’outre quatre d’entre eux qui sont en prison à Gitega, les autres sont en exil.

Une certaine opinion voit dans cela un harcèlement judiciaire supplémentaire contre ces anciens dignitaires et ce, à la veille des élections, ce qui est une forme de propagande avant le sifflet officiel de la Ceni. En d’autres termes, cette convocation a des visées plus politiques que judiciaires. J.M.

Burundi - Politique

Des "Cnlois" interpellés dans l’Est du pays

Ruyigi, le 12 mars 2020 (Net Press) . Trois militants du Cnl, Jean Nahayo, Vital Ntibarabiraho et Amos Nikobareze, ont été arrêtés ce 9 mars par la police dans la commune de Kinyinya, province de Ruyigi, à l’Est du pays. Selon les administratifs locaux, il est reproché à ces hommes d’avoir collecté, sans autorisation, des grains de maïs des populations.

Avec ces grains, ces personnes auraient l’intention de fabriquer une boisson dénommée "Umugorigori" à boire lors des activités politiques du parti Cnl durant la prochaine campagne. Les responsables de la formation politique d’Agathon Rwasa rejettent ces accusations et placent la triple interpellation sous l’angle de l’intolérance politique et demandent leur libération sans conditions. Le commissaire communal s’est refusé de tout commentaire. Ch.N.

Burundi - Politique

Une éviction au parti de l’Aigle !

Bujumbura, le 12 mars 2020 (Net Press) . Il s’appelle Désiré –Gentil Ndihokubwayo connu sous le sobriquet de Wakoloni (les colons). Il était chef d’orchestre Akarere du parti Cndd-Fdd, compositeurs de chansons anti-impérialistes et anticolonialistes lors des différentes manifestations contre les "colons" qui ont lieu au Centreville de Bujumbura. Nous apprenons qu’il a été demis de ses fonctions par le secrétariat général du parti aux affaires pour avoir chanté en faveur du parti Uprona de Kumugumya.

Dans une correspondance adressée à Désiré –Gentil –Wakoloni Ndihokubwayo l’invitant à rendre le tablier, le secrétariat général du parti de l’Aigle lui reproche qu’en chantant en faveur de l’Uprona, dans une chanson intitulée "le candidat présidentiel du parti Uprona et le premier vice-président de la République, Gaston Sindimwo, est un autre Rwagasore qui est venu sur la scène politique sous une autre forme", est interprété par le parti Cndd-Fdd comme une trahison.

Par conséquent, il n’est plus autorisé de remettre les pieds à la permanence nationale du parti Cndd-Fdd située en zone Ngagara, commune de Ntahanga, au Nord de la capitale économique Bujumbura. La même correspondance évoque d’autres mesures draconiennes à prendre à son endroit, sans précisions.

De son coté, le chef d’orchestre Akarere, Désiré Logentil –Wakoloni Ndihokubwayo dit qu’il n’a rien fait de mal en entonnant une chanson à la louange du candidat présidentiel du parti Uprona, Gaston Sindimwo, arguant qu’il avait obtenu un marché, ce qui constitue son gagne pain. N.R.

Burundi - Société

Les policiers de plus en plus dénoncés par les populations

Bujumbura, le 12 mars 2020 (Net Press) . De nos jours, l’on remarque plusieurs policiers dans les rues de la capitale économique Bujumbura. Qu’ils aillent pour une fouille-perquisition dans les ménages, qu’ils s’occupent de la circulation routière, qu’ils circulent dans les rues ici et là, les populations commencent à voir en eux une source de rançon.

Pour ceux qui ont eu la "visite" des policiers dans la zone de Kanyosha, commune de Muha, dans le quartier de Masama, ils affirment sans détour que les policiers profitent de ces fouilles pour rançonner les populations, qui pour n’être pas inscrit dans un cahier de ménage, qui pour n’avoir par de carte d’identité et demandent de l’argent pour qu’ils n’amènent pas le "coupable" au cachot.

Même son de cloche pour ceux qui régulent la circulation routière. Ils sont sur tous les axes, ils arrêtent un peu n’importe comment les véhicules et celui n’est pas en ordre a deux choix, soit leur laisser quelque chose pour continuer le chemin, soit porter le cas au commandant, une deuxième alternative que les chauffeurs préfèrent de nos jours car les mêmes responsables policiers parfois laissent tomber l’affaire quand ils trouvent que ce n’est pas grave.

Il y a également une course effrénée entre les policiers et les commerçants ambulants dans les rues de la capitale économique. Quand les policiers parviennent à saisir leurs produits, ce sont les négociations qui commencent pour que le commerçant récupère ses produits. Les populations ont donc l’impression qu’elles sont laissées à elles-mêmes du fait que l’administration est muette sur ce phénomène. D.N.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.